Pour ne pas craindre au poker : Apprenez à compter vos Outs

quads 35764
Note : plus besoin de compter les outs quand vous floppez les nuts !

Nouvel épisode de notre série pour les débutants. Cet article vous apprendra comment compter le nombre exact de vos outs, les cartes améliorant votre main que vous pourrez toucher pour remporter le coup.

Si vous projetez de maîtriser les cotes en Texas Hold'em, il est impératif que vous appreniez comment compter tous vos outs.

Un "out" est une carte à venir qui vous donnera la meilleure main. Evidemment, avant que vous ne puissiez commencer à compter vos outs, vous devrez connaître l'ordre des combinaisons du poker sur le bout des doigts.
Une fois tout ça bien en tête, vous devez être capable de bien lire le board (le tableau). Des quintes ou couleurs sont-elles possibles ? Le tableau comporte t-il une paire ?

Toutes ces choses peuvent affecter votre nombre d'outs. Voici un tableau simple couvrant la plupart des situations les plus courantes dans lesquelles vous vous retrouverez après le flop (la définition des termes se trouve après cette liste).


Main Outs
Tirage quinte par les deux bouts 8
Tirage quinte par le ventre 4
Tirage couleur 9
Tirage quinte par les deux bouts et couleur 15
Brelan, vers le full 6 au flop, 9 à la turn (ajoutez un out pour le carré)
Paire, pour trouver son brelan après le flop 2

  • Main:8 9 | Tableau:6 7 2
    Tirage quinte par les deux bouts - Vous avez 4 cartes de chaque côté.

  • Main:8 9 | Tableau:6 10 2
    Tirage quinte par le ventre (ou ventral) - Vous avez besoin d'une carte parmi 4.

  • Main:8 9 | Tableau:6 K 2
    Tirage couleur - Vous avez quatre cartes de la même couleur (du même genre).

  • Main:8 9 | Tableau:6 7 2
    Tirage quinte par les deux bouts & couleur - Vous avez à la fois le tirage quinte par les deux bouts et le tirage couleur.

  • Main:8 8 | Tableau:8 7 2
    Brelan, vers le full - Vous avez trois cartes de même valeur.

  • Main:8 8 | Tableau:6 7 2
    Paire, pour trouver son brelan après le flop - Vous avez une paire en mains.


Plus vous passerez de temps à vous exercer au comptage de vos outs, plus cela deviendra simple.

Toute carte vous apportant la meilleure main est considérée comme un out. Attention de ne pas compter les outs qui donneront potentiellement la meilleure main à votre adversaire.

Par exemple si vous avez un tirage quinte par les deux bouts, mais qu'il y a deux cartes de la même couleur au flop, vous n'avez que 6 outs, puisque deux de vos outs initiaux donneraient la couleur à quiconque étant sur un tirage couleur.

Une fois que vous n'avez plus aucune difficulté pour compter vos outs, vous êtes prêt à passer à la prochaine étape.

dan carter 17877
Compter ses outs ne demande juste qu'un peu de pratique.

Maintenant que vous connaissez les bases du comptage d'outs, tout ce qu'il vous reste à faire est d'affuter ces compétences jusqu'à ce que vous soyez parfaitement réglé.

Lorsque vous comptez les outs, vous devez d'abord faire une estimation (en espérant qu'elle soit précise), sur les cartes que votre adversaire est en train de jouer.

Les spécificités de la main de votre adversaire affecteront grandement le nombre d'outs que vous pourrez avoir ou non.


Exemple 1

Votre main : J Q

Tableau : 8 9 3

Combien d'outs avez-vous ? Cela dépend de sur quoi vous mettez votre adversaire : vous pouvez très bien en avoir seulement quatre, ou autant que dix.

Votre tirage quinte est un tirage pour les nuts (le jeu max). Alors à moins que vous ne vous écrasiez contre un full house ou une couleur backdoor (qui se verrait complétée par turn et river), vous avez quatre bons outs.

Si vous mettez votre adversaire sur une simple paire, telle que A 9, alors vous avez dix outs (le tirage quinte plus n'importe quel dame ou valet).

Malheureusement, il est presque impossible de savoir de quel kicker le 9 de votre adversaire est accompagné. S'il détient J 9, vous tombez à sept outs.

Vous devez prendre en compte toutes les situations, et jouer les mains en conséquence. Dans le doute, il est toujours mieux d'imaginer avoir le plus petit nombre d'outs, plutôt que celui le plus optimiste. Se coucher quand vous êtes bien reste toujours une erreur moins coûteuse que de suivre quand vous êtes derrière.


Exemple 2

Votre Main : J Q

Tableau : 6 6 8

Dans cette main, vous pouvez tout aussi bien tirer mort qu'avoir pas moins de 15 outs, selon les cartes de votre adversaire. Si votre adversaire a un full house (ou un carré), vous êtes mort ou pratiquement (techniquement vous pourriez toujours toucher deux valets ou deux dames consécutives pour un full house supérieur).

Si votre adversaire a un tirage couleur supérieur, vous tirez pour 6 outs, et vous devez mettre de côté 7 cœurs ainsi que 6 outs pour une paire supérieure.

Si votre adversaire a juste une paire, vous avez pas moins de 15 outs (en imaginant qu'un valet ou une dame ne donne pas à votre adversaire deux paires meilleures).

barry greenstein 28871
Les pros aussi comptent leurs outs !

Pour compter vos outs, vous allez ici avoir besoin d'une grosse lecture sur votre adversaire. Pour tous les débutants qui nous lisent, tenez-vous en à ces deux règles d'or :

1. Ne payez pour un tirage que s'il s'agit d'un tirage pour les nuts.

2. Ne tirez jamais pour une quinte ou une couleur sur un tableau avec une paire.

Parfois vous pouvez ignorer ces règles au poker, mais en tant que débutant, vous devriez pratiquement les suivre 100% du temps. Sur le long terme, vous allez perdre beaucoup d'argent à chasser des couleurs sur des tableaux avec paire, et vous ne ferez que remporter de petits pots à chasser d'autres couleurs que celles à l'as, tandis que vous en perdrez de gros.

En général, il s'agit du genre de situation que vous voulez éviter. Si vous pouvez emmener votre tirage jusqu'à la river à bas prix, alors une telle main reste décente. Mais pas au point de mettre en jeu tout votre tapis avec.


Exemple 3

Votre Main : 7 8

Tableau : T J Q

Dans cette main, vous avez le tirage quinte par le ventre, et un tirage couleur. Mais combien d'outs avez-vous vraiment ? Jetons un œil à cette ventrale. Même si ce flop était rainbow (arc-en-ciel, soit de trois couleurs différentes plutôt que tout à piques), vous ne tireriez que pour une carte, et qui ne vous donnerait même que la quinte basse (

Si le 9 vient, vous auriez en effet 8 9 T J Q, mais quiconque avec un roi dans sa main aurait une meilleure quinte, du 9 au roi.

Si un pique vient, vous vous retrouvez avec une couleur hauteur 8, le troisième meilleur jeu.

Le 9 n'est vraiment que le meilleur out que vous puissiez avoir, pour la quinte flush. Et encore même le K vous battrait. En définitive votre nombre d'outs effectif est de 0. Cette main doit être couchée.

Lorsque vous comptez vos outs, il est crucial de passer en revue les outs dont votre main a besoin pour s'améliorer. Si un out améliorerait votre main tout en faisant une meilleure main chez l'adversaire, cet out ne serait en définitive qu'un "anti-out".


Tous les autres articles de notre Série "Pour ne pas craindre au Poker" :

  • Comptez vos outs