10 Mythes du Poker démystifiés

Partager:
Publié le: 26 août 2013 / Modifié: 11 juillet 2019
Ecrit par: PokerListings France
mythes2

On en entend souvent des vertes et des pas mûres sur le poker, qu'il s'agisse du poker sur Internet ou de légendes autour du jeu en lui-même. PokerListings passe en revue 10 de ces idées reçues et vous aide à y voir plus clair entre poncifs et vérités.

  • Le meilleur joueur à la table gagne t-il toujours ?
  • Faut-il être un génie des maths pour gagner au poker ?
  • Les pros du poker vivent-ils vraiment des vies de stars du show-biz ?
  • Le poker est-il rempli de tricheurs ?
  • Le poker est-il un sport d'hommes ?

Ce sont quelques-unes des questions auxquelles cette infographie répond pour vous !


(cliquez sur l'image pour l'agrandir, ou retrouvez le texte complet plus bas)

10 mythes du poker


Le Top 10 des Mythes du Poker Démystifiés !

Depuis le « Kid de Cincinnati » à « Rounders » (Les joueurs) en passant par « Casino Royale », le poker a souvent été mis à l’honneur au cinéma depuis des décennies.

Le traditionnel requin au poker est dépeint comme quelqu’un qui a toujours une longueur d’avance sur ses adversaires, usant de son esprit et de son intelligence pour ramasser de gros pots à la table. Ces « héros » payent 10 000 $ de droits d’entrée et même parfois des millions et se battent pour des fortunes sans même sourciller.

Mais est-ce vraiment à ça que ressemble le poker au plus haut niveau et aux plus hauts enjeux ?

Jetons un œil plus en détail à certains des mythes du poker et dénouons la réalité de la fiction.


1. C’est le meilleur joueur à la table qui gagne tout l’argent !

Moneymaker poings serres

Le cinéma et la télévision nous ont enseigné que le meilleur joueur sait toujours quoi faire et que les amateurs finissent toujours par se faire manger tout cru par les pros confirmés. La vérité est que même les meilleurs joueurs de poker ont de longues périodes sans gagner, une semaine, un mois, parfois un an… Les joueurs expérimentés gagneront sur le long terme, mais n’importe qui — même un débutant —peut avoir de la chance et gagner sur le court terme.

2. Vous devez être un génie des maths pour gagner au poker !

Maths poker

On dit que les joueurs de poker « comptent » les cartes à la Rain Man et effectuent des calculs savants et compliqués avant chacune des décisions qu’ils ont à prendre. Bien qu’il soit vrai que vous deviez apprendre à calculer les cotes de base, les montants des mises et à savoir si vous devez payer ou non, les vraies maths associées sont plutôt simples. Une fois que vous avez appris les bases — telles que les cotes pour toucher une quinte ou une couleur avec une ou deux cartes à venir — vous serez capable de les appliquer à de nombreuses situations différentes à la table.

3. Les pros du poker sont tous des millionnaires qui vivent des vies excitantes dans le strass et les paillettes !

Dan Bilzerian jet et voitures

On dit qu’il est difficile de faire du poker un bon moyen de gagner sa vie. Mais vous seriez aussi surpris et même choqué si vous pouviez voir l’état du compte en banque des pros qui parient aussi sur les sports ou jouent à certains jeux de flambe au casino. Ces vices pénalisent même certains joueurs qui ne peuvent même plus continuer à utiliser leurs profits au poker pour satisfaire leurs aventures dans ces autres jeux d’argent. De nombreux pros sont aussi « financés » par d’autres personnes et ne conservent ainsi qu’un faible pourcentage de leurs gains. Alors ne croyez pas qu’ils gagnent tout l’argent que vous les voyez gagner à la télé.

4. Le vainqueur des WSOP est le meilleur joueur au monde !

Jamie Gold

De nombreux joueurs considèrent le Main Event des WSOP à 10 000 $ comme le titre de Champion du monde non-officiel. Mais très peu considèrent le vainqueur comme le « meilleur » joueur du plateau et encore moins le meilleur joueur au monde. Même les meilleurs joueurs sont souvent seulement à une main ou une carte de l’élimination à un certain stade, surtout dans un tel tournoi sur une semaine et plus de 7000 joueurs. Gagner demande une combinaison de chance et de talent mais même les amateurs peuvent connaître une bonne série et vaincre les pros. Certains vainqueurs, tels que Jamie Gold (photo) ou Jerry Yang nous l’on bien montré.

5. Le poker est un jeu pour les jeunes et pour les hommes !

Joueuse de poker senior

Des millions de personnes à travers le monde sont de grands fans de poker et ce pour plusieurs bonnes raisons : c’est un bon moyen de jouer et s’amuser, très social et qui peut convenir à tout le monde — on peut tout à fait y voir des grands-mères s’asseoir au milieu de cow-boys et de jeunes gâchettes du poker des plus sérieuses avec leurs lunettes de soleil adéquates. Certes, il est vrai que de nombreux top pros sont très jeunes et issus d’une génération qui analyse son jeu avec des programmes informatiques. Mais cela ne veut pas dire que tous les autres devraient prendre congé et fuir les tables. Vous retrouverez facilement un très large éventail de joueurs aux tables à faibles enjeux, des joueurs expérimentés mais aussi de nombreux joueurs occasionnels.

6. Les bons joueurs peuvent lire en vous de A à Z et connaître instantanément votre main !

Daniel Negreanu lecture joueur

Obtenir des indices grâce au langage du corps de quelqu’un ou ses tics quand il a une certaine main est ce que l’on appelle « avoir un tell ». Mais cet aspect de la mythologie du poker n’est pas toujours une science exacte et aussi facile. Remarquer des tells chez vos adversaires peut définitivement être profitable mais la vérité est que ces tells sont souvent difficiles à déceler et peuvent varier d’un joueur à un autre. Vous devez jouer de nombreuses mains avec vos adversaires pour récupérer des tells de manière fiable et le fait que les bons joueurs peuvent instantanément deviner vos actions et lire en vous comme dans un livre ouvert sont plus un fantasme que des faits.

7. Les tricheurs abondent dans le monde du poker !

Peinture tricheurs cartes

Hollywood nous a appris que les joueurs avaient parfois des as cachés dans leur manche, que plusieurs joueurs à la table étaient de mèche ou que celui qui distribue les cartes manipule la distribution à son aise. Des scandales ont également eu lieu en ligne et parfois des joueurs vont aussi faire de la collusion en parties live. Mais en vérité, le poker dans les casinos est totalement sûr. Les tricheries au casino gravitent autour de système plus lucratifs impliquant le blackjack ou la roulette à hauts enjeux. Les parties de poker ne valent généralement pas le risque d’être pris à tricher dans les casinos, très bien surveillés avec leur système vidéo.

8. Le poker en ligne est un scam et vous allez perdre tout votre argent !

poker bot all-in

Plusieurs scandales notables ont eu lieu dans le monde du poker en ligne et certaines sociétés ont fait banqueroute, ne laissant aux joueurs qui avaient déposé sur leur salle que leurs yeux pour pleurer. Mais c’est la même chose dans le monde réel — regardez donc du côté de certains scandales bancaires récents… La grande majorité des fournisseurs de poker en ligne sont des sociétés dignes de confiance, auditées annuellement et surveillées par des organismes indépendants. Ils ont trop à gagner pour recourir à des tricheries et font déjà d’énormes profits rien qu’en organisant des parties légitimes en argent réel sur leur plateforme virtuelle de poker.

9. Certaines personnes sont nées avec la gagne au poker !

Gus Hansen gros yeux

En partie vrai. Les meilleurs joueurs ne lisent pas nécessairement des centaines de livres mais ne se reposent pas non plus seulement sur leur intuition. Vous pouvez improviser sur le court terme et gagner quelques jolis pots mais le succès sur le long terme demandera plus que de l’instinct. Il ne faut que quelques minutes pour apprendre comment jouer au poker mais les joueurs gagnants savent comment s’adapter à différentes parties et différents joueurs, tout autant qu’ils savent maîtriser les stratégies de base, notamment au niveau des mises.

10. Les hommes sont de meilleurs joueurs de poker que les femmes !

Jennifer Harman

Il est vrai que les hommes tendent à dominer la scène du poker mais de nombreuses joueuses telles que Vanessa Selbst, Annette Obrestad ou Jennifer Harman (photo) ont réussi au plus haut niveau (et ce sont loin d’être les seules). Le fait est surtout que moins de femmes prennent part aux tournois et aux parties en général (3,5 % en moyenne au Main Event des WSOP par exemple). La réussite de joueuses telles que Selbst a aidé à attirer plus d’attention de la part des jeunes femmes vers le jeu. L’écart des genres devrait ainsi se réduire un peu au cours des années à venir au niveau des vainqueurs de titres majeurs.



A lire aussi : 10 idées reçues sur le poker

 

D'autres Mythes Bidons du Poker : la Preuve par les Chiffres

(article initialement publié en février 2010 - par Sean Lind)

Mythbusters

Tout a commencé lorsque j'ai entendu, pour la énième fois, quelqu'un me dire que les as ne tiennent jamais le coup lorsqu'on joue en ligne, et que les sites sont programmés pour que les gens se fassent avoir.

Comme je suis quelqu'un de foncièrement logique, j'ai tendance à perdre mon sang froid quand j'entends les gens débiter des superstitions ridicules ou des conneries comme si elles étaient avérées. Malheureusement je me suis rendu compte que leur faire remarquer qu'ils sont idiots ne constitue pas vraiment un argument suffisant.

Après réflexion, j'ai fini par me dire que je ne m'étais jamais penché sur les véritables statistiques du poker en ligne, et que j'étais donc incapable d'affirmer que ces mythes étaient faux. Sans preuve, ma parole ne vaut pas plus que la leur.

Je me suis donc lancé à la recherche de ces preuves. J'ai décidé de faire une analyse statistique d'un large panel de mains jouées dans des parties en ligne avec mises réelles, puis de comparer ces résultats aux calculs théoriques. Quelques précisions pour commencer :

  • Bien que j'aie téléchargé près de 60Go d'archives de mains (soit environ 47 millions de mains), mon ordinateur portable Dell n'étais pas tout à fait en mesure de prendre en charge une telle base de données. Pour les mythes à venir j'ai donc utilisé un total de 3 102 773 mains jouées en mises réelles et quasi-exclusivement sur Full Tilt Poker.
  • Ces mains vont de 0,25$/0,50$ à 500$/1000$.

 

Mythe - Les As ne gagnent jamais en ligne

Beaucoup de gens (comprendre : de gens qui perdent) aiment à clamer haut et fort qu'ils détestent les as. Combien de fois avez-vous entendu quelqu'un dire que « soit ils vous font gagner un petit pot, soit ils vous en font perdre un gros » ?

Etant donné que personnellement je voudrais n'avoir que des as jusqu'à la fin de ma vie, je me suis dit que c'est le premier mythe que je devrais démonter.

Les calculs théoriques

Lorsqu'on confronte les as à 5 mains prises au hasard (toutes allant jusqu'à l'abattage), on devrait obtenir un ratio de victoire de 49,2% (donnée obtenue à partir de plus de 3 millions de combinaisons, calculée par PokerStove).

Mon résultat

Malheureusement, ce test est faussé. Ma sélection de mains vient à la fois de parties en 6-max, de parties en full ring (table pleine), et de parties en heads up. Etant donné que le 6-max représente plus ou moins la moyenne de tout ça, c'est ce que j'ai utilisé pour mes calculs théoriques. Cependant, dans la réalité, toutes les mains ne vont pas à chaque fois jusqu'au showdown.

Ce qui veut dire que le pourcentage de victoire devrait largement dépasser les 49,2%, étant donné qu'un grand nombre de mains insignifiantes (comme 8 4) vont se coucher pré-flop plutôt que de continuer à miser après le flop en espérant une hypothétique double paire.

Sur les 23 380 joueurs qui avaient les as, 18 208 ont remporté plus de 0$ (et ont donc gagné).

18 208 / 23 380 = 77,8%

Le pourcentage réel de victoire tourne donc autour des 77,8%. Bien que je n'aie aucune idée de comment parvenir à faire une véritable comparaison entre les deux calculs, je crois qu'on peut dire que les 28,6% d'écart entre les deux résultats sont suffisants.

Et puisque de toute façon le pourcentage de victoire est bien supérieur à 50%, je pense pouvoir clairement affirmer que ce mythe a été démonté avec succès.

Calculs théoriques - 49,2%

Mon résultat - 77,8%

Mythe - Bidon.

 

Mythe - A chaque fois que j'ai les Rois, il y a un As au flop

A chaque fois !

Ce mythe devrait simplement pouvoir tomber à l'eau en citant le film Rounders (Les Joueurs) ou n'importe laquelle des nombreuses études portant sur la mémoire sélective. Cependant, je me suis dit que l'on pouvait aussi bien effectuer les calculs, histoire de s'en assurer.

Les calculs théoriques

La formule permettant d'obtenir la probabilité exacte qu'un as sorte au flop lorsque vous avez les rois ressemble à ça :

1-(46/50 * 45/49 * 44/48) = 22%

Mon résultat

Sur les 23 424 mains de ma base de données où les Rois ont été distribués, 4 486 sont tombées sur un as au flop.

Toutes les mains à KK qui ne sont pas allés jusqu'au flop n'ont pas été inclues dans le calcul.

4 486 / 23 424 = 19,1%

Bon, j'aurais aimé avoir un échantillon plus important, ce qui aurait rapproché mon résultat du pourcentage théorique, mais on va faire avec ce qu'on a. Quoi qu'il en soit, le résultat réel est inférieur au pourcentage théorique, ce qui veut dire que les as apparaissent encore moins qu'ils ne le devraient en théorie (dans mon échantillon).

Calculs théoriques - 22%

Mon résultat - 19,1%

Mythe - Bidon

 

Mythe - AK perd toujours contre AQ

Alors certes, je doute que quiconque ose dire que AK perd toujours contre AQ, mais certaines personnes sont persuadées que cette main ne rafle pas la mise aussi souvent qu'elle le devrait.

Et comme il est tout simplement impossible que cela soit vrai, je me suis lancé dans les calculs afin de décrédibiliser ce mythe une fois pour toutes.

Les calculs théoriques

D'après PokerStove, AK devrait l'emporter sur AQ (avec les deux aillent jusqu'à l'abattage) environ 71,3% du temps. Je précise "environ" parce que le pourcentage varie légèrement selon les couleurs.

Mon résultat

Sur les 3 millions de mains dans ma base de données:

·  AK bat AQ 2 079 fois.

·  AK perd contre AQ 708 fois.

·  AK et AQ partagent le pot 5 fois.

2 079 / (2 079 + 708 + 5) = 74,5%

Comme vous pouvez le voir, AK s'avère encore plus rentable que prévu, démystifiant une nouvelle fois le mythe en question.

Calculs théoriques - 71,3%

Mon résultat - 74,5%

Mythe - Bidon

Partager:

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

Meilleurs Sites de Poker 2019
888poker
Détails Bonus: 888 $ Faites votre premier dépôt sur 888poker et le site vous offrira un bonus de 100% à hauteur de $888.
Critique Jouer
PokerStars
Détails Bonus: 600 $ Faites votre premier dépôt sur PokerStars et le site vous offrira un bonus de 100% à hauteur de $600.
Critique Jouer
Tiger Gaming
Détails Bonus: 1 000 $ Faites votre premier dépôt sur Tiger Gaming et le site vous offrira un bonus de 100% à hauteur de $1,000.
Critique Jouer
Party Poker
Détails Bonus: 30 $ Faites votre premier dépôt sur Party Poker et le site vous offrira un bonus de $30
Critique Jouer
Full Tilt
Détails Bonus: 600 $ Faites votre premier dépôt sur Full Tilt et le site vous offrira un bonus de 100% à hauteur de $600.
Critique Jouer
Plus de Sites de Poker

 

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page