L'histoire de Battle of Malta - La genèse d'un succès

Battle of Malta logo

En à peine deux ans, Battle of Malta s'est imposé comme un véritable tournoi majeur en Europe. Comment est-il devenu si important et si rapidement ?

Nous avons notamment rencontré la co-créatrice de la Battle of Malta, Ivonne Montealegre, afin qu'elle nous explique comment est né le tournoi et les raisons de son succès.

Malte, un nouveau défi

Montealegre est née et a grandi au Costa Rica, et c'est un peu par hasard qu'elle s'est retrouvée plongée dans le monde du poker en 1996. Elle était alors directrice marketing d'une entreprise de jeu en ligne et a dû organiser un grand tournoi de poker.

Ce n'est cependant que bien plus tard qu'elle a relevé le défi que lui proposait un groupe d'investisseurs privés en organisant le Punta Cana Poker Classic 2011 en République Dominicaine.

IvonneMontealegre
Ivonne Montealegre, coordinatrice du tournoi.

Le tournoi fut un franc succès, ce qui motiva Montealegre à entrer de plain-pied dans l'univers du poker. Elle est alors attirée par le soleil de Malte : « Je cherchais un nouveau défi. »

En arrivant à Malte, Montealegre avait déjà en tête la création d'un tournoi qui combinerait poker, vacances et surtout beaucoup de bons moments à partager entre les participants. C'est ainsi qu'est née l'idée de la Battle of Malta.

Pour concrétiser ce projet, elle avait besoin d'un partenaire solide et c'est là que PokerListings est entré en scène.

« J'avais en tête cette idée d'un grand tournoi à petit buy-in à Malte et j'appréciais beaucoup le travail de PokerListings. Je suis donc allée les voir pour leur présenter mon projet. Ils ont été très impressionnés et grâce leur réseau et la force de leur marque le tournoi est devenu réalité. »

Entre histoire et inspiration

Le nom du tournoi, la Battle of Malta, a été choisi en hommage à l'histoire de l'île et en particulier la grande bataille qui l'a marquée. Quant au tournoi, les organisateurs souhaitaient pouvoir investir le Portomaso Casino de l'hôtel Hilton 5*.

Un accord fut rapidement trouvé et l'édition 2012 pouvait être lancée. Organisée fin novembre, la première édition de la Battle of Malta proposait un buy-in de 550 €.

« Je voulais créer un tournoi où la priorité était de s'amuser » explique Montealegre, « et un tournoi auquel tout le monde pourrait participer. Je voulais proposer aux joueurs le meilleur rapport qualité-prix possible. »

bom1
"La première année est toujours quelque chose de spécial."

À l'époque, la garantie était de 150 000 €, un montant dépassé puisque près de 350 joueurs étaient présents.

« La première édition, c'est toujours un moment très spécial » se souvient Montealegre. « Nous ne savions pas à quoi nous attendre et c'est ce qui a rendu cette expérience aussi géniale. Si je devais décrire la première Battle of Malta en deux mots, je dirais que c'était petit mais sympa. »

Et encore, dire que la première Battle of Malta était un « petit » tournoi n'est pas tout à fait exact. C'était déjà l'un des plus gros tournois jamais organisés à Malte et plus de joueurs étaient présents qu'au WPT organisé également au Casino Portomaso.

Le heads-up de cette première édition était 100% italien, avec Giulio Astarita et Nicodemo Piccolo face à face. C'est ce dernier qui s'est imposé, remportant du même coup les 35 000 € réservés au vainqueur.

Plus de moyens... et de nouveaux défis !

Après des débuts si prometteurs, la deuxième édition de la Battle of Malta a rapidement commencé à s'organiser, avec une garantie plus élevée, à 200 000 €. Autres petits ajustements, la Battle of Malta a été avancée à la fin du mois de septembre pour profiter des derniers jours de l'été méditerranéen, et un side-event a été ajouté au programme, le tournoi deuxième chance « Siege of Malta » à 110 €.

vainqueur bom2
Louis Cartarius, vainqueur de la deuxième édition, a apprécié.

Les organisateurs étaient relativement sûrs que la garantie serait encore une fois largement amortie, mais les résultats ont dépassé leurs espérances les plus folles.

« Nous nous attendions à ce qu'il y ait un peu plus de joueurs que l'année précédente, mais ce sont près de 900 joueurs qui se sont présentés au casino. »

Et comme absolument personne n'avait anticipé une telle affluence, cela a mis à l'épreuve l'organisation logistique du casino... au prix de quelques retards à l'inscription.

« La deuxième Battle of Malta s'est faite dans le sang, les larmes et la sueur » confirme Montealegre. « Nous nous excusons auprès des joueurs qui ont dû attendre et nous vous assurons que cela ne se reproduira pas cette année. »

Battle of Malta 2013 : la révélation

D'un autre côté, outre les difficultés logistiques, la BoM 2013 a permis de révéler tout le potentiel de ce type de tournoi.

« Cela nous a véritablement ouvert les yeux sur les possibilités. Après la BoM 2013, le PDG de PokerListings a pris la décision de doubler la garantie sans toucher au buy-in.

Pas besoin d'avoir fait math sup' pour comprendre que cela signifie que nous avons besoin d'au moins 1 000 joueurs pour amortir la garantie. Nous avons aussi reprogrammé le tournoi début novembre, sans savoir si les joueurs feraient le déplacement à ce moment-là de l'année.

salle bom1et2
Battle of Malta 2014 devrait faire le plein complet.

J'avoue que je ne dors pas toujours très bien quand je pense qu'on a besoin d'au moins 1 000 joueurs, mais c'est une décision que nous avons prise après avoir bien réfléchi et consulté nos analystes. Encore une fois, nous pensons que nous arriverons largement à amortir la garantie. »

Sirp de Wit, Directeur général de PokerListings, est lui aussi très confiant :

« Du côté de PokerListings, nous sommes très heureux de pouvoir proposer un format de tournoi unique, avec un petit buy-in et un excellent rapport qualité-prix. Par ailleurs, cela permet à PokerListings de renforcer sa présence hors-Internet et correspond tout à fait à notre mission d'être présent sur tous les fronts.

La troisième édition de la Battle of Malta arrive à grands pas et nous tenons absolument à ce que cela soit une expérience inoubliable pour tous les participants. À Malte, la pression commence à monter et il ne fait aucun doute que la BoM 2014 sera encore plus grande et encore meilleure. »

Toujours plus d'ambition et de records

La Battle of Malta a bien grandi depuis ses débuts et c'est aujourd'hui bien plus qu'un simple Main Event : cette année, il y a cinq tournois au programme, en plus des cash games et des satellites.

Maria ho
Maria Ho, une nouvelle présentatrice bien connue pour la présentation de l'édition 2014.

2014 verra donc pour la première fois à la Battle of Malta un high-roller à 4 180 € et un event de Pot-Limit Omaha à 110 €. Il y aura également un tournoi de No-Limit Hold’em Deepstack Turbo à 300 € et, comme l'année dernière, le Siege of Malta est aussi au programme, avec un buy-in de 200 €.

De quoi véritablement faire plaisir à tout le monde et faire de Battle of Malta l'un des festivals de poker les plus intéressants du moment. Quant à ceux qui s'inquiètent du temps qu'il pourrait faire à Malte, sachez que si novembre est assez déprimant dans le reste de l'Europe, il reste très agréable du côté de Malte.

Sans compter qu'en coulisses, il y a toute une équipe qui s'arrachent pour faire de la Battle of Malta un succès.

« Nous travaillons très dur pour que les participants aient la meilleure expérience possible » reprend Montealegre. « Mais tout le monde nous soutient. Beaucoup de bénévoles nous aident dans leur temps libre pour que tout soit prêt en temps et en heures et pour prendre soin des participants. Pour nous, c'est plus qu'un travail, c'est une véritable passion. »

Et quand on lui demande quels sont les projets pour la Battle of Malta 2015, Montealegre ne se met aucune limite :

« Je pense que la Battle of Malta deviendra non seulement le plus grand tournoi de Malte, mais aussi d'Europe.

Notre objectif est de faire de la Battle of Malta le tournoi ayant à la fois le plus petit buy-in et la plus grande garantie. Et nous ferons tout notre possible pour que cela soit le cas. »

-----

La Battle of Malta a de plus en plus d’impact sur l’économie maltaise

28/10/15

C’était d’abord une idée “un peu folle”, c’est aujourd’hui le plus grand tournoi indépendant d’Europe.

J-7. A pile une semaine du début de sa quatrième édition, la Battle of Malta PokerListings s’est déjà imposée comme un acteur essentiel de l’économie maltaise.

Il y a quelques jours, les organisateurs de la BoM, des représentants de l’Office du tourisme de Malte et quelques acteurs du monde du poker se sont retrouvés dans la salle de conférence du Hilton de St Julian's à l’occasion d’une conférence de presse.

Celle-ci était organisée par Ivonne Montealegre, Directrice du tournoi, Martin Carlesund, PDG de Highlight Media Group, Paul Bugeja, Directeur de l’exploitation de l’Office du tourisme de Malte et Eros Ganzina, Directeur général du Casino Portomaso.

En plus de présenter quelques unes des nouveautés de la BoM 2015, les intervenants sont également revenus sur l’incroyable croissance de la Battle of Malta qui, d’un simple tournoi comme un autre, est devenue un événement tellement important qu’il affecte l’économie de l’île.

Battle of Malta 2012
Avec 349 joueurs, la première édition de la Battle of Malta affichait déjà de belles promesses.

Une idée “folle”

En 2012, lorsque Ivonne Montealegre a présenté son idée de créer un tout nouveau tournoi à PokerListings, c’était d'après ses mots “juste une idée folle.

Trois ans plus tard, c’est devenu l’un des plus grands tournois d’Europe !

La première année, nous étions ravis de voir arriver 349 joueurs, mais en 2014 ce chiffre avait largement quadruplé, avec 1447 joueurs. Les gens viennent de toute l’Europe, et même des Etats-Unis et d’Australie, pour participer à la Battle of Malta.

L’objectif initial (et toujours principal) de la BoM, ajoute Carlesund, “était de retrouver un état d’esprit que le poker avait un peu perdu : savoir s’amuser.

On attend près de 2000 joueurs cette année, c’est déjà un succès. C’est une croissance absolument fantastique, nous sommes très fiers de faire partie de l’aventure.

Faire connaître Malte

L’industrie du poker, de plus en plus présente à Malte, commence à avoir un impact important sur l’économie de l’île.

Vue sur La Valette à Malte
Mettre définitivement Malte sur la carte des destinations poker.

Paul Bugeja, Directeur de l’exploitation de l’Office du tourisme de Malte, estime que le poker “représente 12% du PIB, un chiffre en constante augmentation. Il s’agit du deuxième secteur le plus important, derrière le tourisme.

L’OTM cherche à étendre la saison touristique à Malte au-delà des mois d’été, et le fait que la BoM ait lieu au mois de novembre “a vraiment permis de faire connaître Malte un peu plus.

Plus de 30 journalistes internationaux sont venus couvrir la Battle of Malta, c’est devenu un élément clé de cette initiative.

Vous pouvez désormais trouver des informations sur la Battle of Malta non seulement sur les sites de poker, mais également dans de nombreux médias qui assurent la promotion de Malte, comme visitmalta.com, ou des sites destinés aux voyageurs, comme tripadvisor.com.

La “Ligue des champions”

Ganzina, Directeur général du casino Portomaso où se déroule le tournoi, faisait partie des sceptiques lors de la création du tournoi.

Trophée du vainqueur d'un des tournois de la Battle of Malta.
Une force qui prend de l'ampleur chaque année.

Lorsque Mme Montealegre m’a contacté pour la première fois, je n’étais pas convaincu. Mais quand ils m’ont annoncé le lendemain qu’ils avaient réservé 300 chambres au Hilton, j’ai compris qu’ils étaient sérieux.

La Battle of Malta a remporté l’European Poker Award du meilleur tournoi au buy-in de moins de 2000$. C’est un autre niveau. On joue la Ligue des champions, là.

Le succès de la Battle of Malta est tout simplement extraordinaire. Entre la première et la deuxième édition, le nombre de joueurs a augmenté de 154% (de 349 à 888). L’année suivante, de 64% (1447 joueurs). Et cette année, les organisateurs visent les 2000 participants.

Une augmentation de 30%, ce n’est pas rien. Mais je suis optimiste et je pense qu’on arrivera à organiser un festival encore plus grand cette année.

La prochaine édition de la Battle of Malta aura donc lieu du 4 au 9 novembre au Casino Portomaso. L’hôtel Hilton est déjà plein, mais il reste encore des packages et des places pour le Main Event sur notre page consacrée à la Battle of Malta.

Vous y trouverez également des informations sur les divers satellites (tournois de qualifications) en cours, et tout le programme de la semaine du festival avec notamment les nombreuses fêtes au programme.


La Battle of Malta en quelques chiffres

- Créée par PokerListings, l’un des plus grands sites de poker, fondé en 2003.

- Première édition organisée en 2012. Le nombre de joueurs est depuis passé de 349 à 1447.

- En 2014, la Battle of Malta est devenue le plus grand tournoi indépendant d’Europe.

- La première édition avait un prizepool garanti de 150 000€. En 2015, il est de 500 000€.

- En 2015, la Battle of Malta a été désignée meilleur tournoi d’Europe au buy-in de moins de 2000$ aux European Poker Awards.

- Le buy-in de la Battle of Malta est de 550€. L’année dernière, le vainqueur, Antoan Katsarov, a remporté 122 750€.

-----

Abécédaire : La Battle of Malta de A à Z

Banniere Battle of Malta

La Battle of Malta approche désormais à grands pas. Dans moins d'un mois ce seront en effet à nouveau des centaines voire milliers de joueurs qui viendront participer au tournoi principal et ses tournois annexes.

En guise de piqûre de rappel sur tout ce qu'est la BOM, nous vous proposons aujourd'hui l'abécédaire de la Battle of Malta.

par Fred Guillemot


A comme Awards

La Battle of Malta est définitivement placée sous le signe des Awards et récompenses.

D'abord c'est durant la BOM que seront remis les Trophées PokerListings de l'année, revenus cette année à Felipe Ramos, Silje Nilsen et Konstantin Puchkov.

Et bien sûr rappelons que la Battle of Malta a remporté en 2015 le trophée GPI du meilleur évènement poker au buy-in inférieur à 2 000 $ !

B comme Battle of Malta

La bataille de Malte ! Saviez-vous au fait que cette bataille avait vraiment existé ?

Comme nous ne sommes pas historiens, vous ne nous en voudrez pas de citer Wikipedia :

La bataille navale de Malte est livrée le 8 juin ou 8 juillet 1283 pendant la guerre des Vêpres siciliennes. Elle oppose les flottes aragonaise et provenço-angevine composées de galères. Les Aragonais, commandés par Roger de Lauria, remportent une victoire décisive sur leurs adversaires, menés par les amiraux Barthélemy Bonvin et Guillaume Cornut. Ce dernier est tué lors des combats.

Aujourd'hui c'est cartes en mains que nos valeureux combattants s'affrontent, dans un remake plus amical.

C comme Cinq

La Battle of Malta 2016 sera la cinquième édition de ce tournoi et festival lancé en 2012.

Malte La Valette

D comme Destination

Si la Battle of Malta est rapidement devenue l'un des tournois les plus populaires en Europe et même dans le monde, c'est aussi grâce à cette destination de rêve qu'est Malte.

Seulement 60 jours de pluie par an, une moyenne de températures qui affiche encore dans les 20° début novembre (pouvant même encore monter à 30) : Le climat maltais séduit. Tout comme les innombrables attraits touristiques et activités (notamment nautiques) de cette île de la Méditerranée, qui en font l'une des nouvelles destinations les plus prisées.

A quel endroit rêver mieux donc pour un tournoi de poker en plein milieu de l'automne, synonyme de gris dans le reste de l'Europe et en France ?

E comme Expérience

La Battle of Malta c'est une expérience comme vous n'en vivrez pas ailleurs : Un tournoi à faible droit d'entrée mais qui a tout des plus grands tournois, avec une ambiance détendue, des grands noms, plein de fêtes au programme, et bien plus encore !

IMG6

F comme Fun

On le dit souvent : Le poker doit être amusant, et une fête. C'est pour cela que la BOM a été conçue en pensant d'abord aux joueurs, pour leur offrir un vrai moment de détente.

Evidemment il y a la compétition, mais vous comprendrez vite pourquoi tous les joueurs confient qu'ils ne s'amusent jamais autant qu'à la Battle of Malta !

G comme Garantie

Encore une fois cette année la dotation garantie (prizepool) sera de 500 000 €. Ce qui veut dire que quel que soit le nombre de participants, c'est tout l'argent que nous offrirons aux joueurs payés !

Pour 550€ de droit d'entrée, la BOM est là aussi l'un des meilleurs bons plans de tous les tournois de poker !

Portomaso Tower

H comme Hilton

Jouxtant le casino Portomaso (les deux établissements sont même pour ainsi dire couplés), le Hilton Hotel de Malte 5 étoiles accueillera à nouveau une grande partie des joueurs qui ont été les premiers à prendre leur package.

La bonne nouvelle pour 2016 c'est qu'ils pourront profiter d'un hôtel de luxe encore meilleur, celui-ci venant de terminer une opération de rénovation.

Quant aux joueurs qui sont arrivés trop tard (le Hilton étant désormais complet depuis plusieurs semaines), qu'ils se rassurent : Le deuxième hôtel offert dans nos packages, le Corinthia 5 étoiles situé à deux pas, est lui aussi un excellent établissement.

I comme Ivonne Montealegre

Responsable du tournoi et à l'origine de sa création, vous ne pourrez pas manquer notre dynamique costaricaine durant cette nouvelle édition de la Battle of Malta.

Qui donc d'autre qu'elle peut le mieux parler du tournoi et de sa genèse (voir première partie).

journalistes BOM 2015

J comme Journalistes

13 journalistes de PokerListings ainsi qu'une équipe vidéo seront à nouveau sur le pied de guerre cette année pour vous faire vivre en 8 langues le tournoi en direct sur les 6 jours de compétition, ainsi que pour proposer interviews, comptes-rendus complets et vidéos.

K comme Knights

knights bom

Les chevaliers font partie de l'histoire de Malte. Ils font aussi partie de celle de la Battle of Malta, puisque présents sur nos somptueux trophées qui seront remis aux vainqueurs de chaque tournoi, ainsi qu'aux trois joueurs terminant sur le podium du Main Event (tournoi principal).

A la fois classes et uniques, ils symbolisent à la fois cette grande bataille (amicale) de poker, et l'histoire de Malte.

L comme Low buy-in

Le poker est un jeu universel qui ne doit pas être réservé aux joueurs professionnels. C'est pourquoi la Battle of Malta a dès le début voulu offrir aux joueurs l'opportunité de vivre cette aventure pour un faible droit d'entrée ouvert à toutes les bourses : 500€+50€.

Notez que si cela reste trop cher pour vous, vous pouvez soit tenter de vous qualifier (voir à Q), soit venir profiter de la fête tout en optant pour un ou plusieurs des tournois annexes (voir à S).

M comme Maria Ho

maria ho bom14

Ayant succédé à Kara Scott (désormais prise par la table finale des WSOP quelques jours avant), Maria Ho est la présentatrice officielle de la Battle of Malta pour la troisième saison.

Professionnelle, abordable et charmante, celle qui est aussi l'une des meilleures joueuses de poker au monde fait l'unanimité auprès de tous.

Voir son interview : Maria Ho : « La clé du bonheur est de le partager avec d'autres. »

N comme Nicodemo

Nicodemo Piccolo ! Ce nom vous dit quelque chose ? C'est normal, c'était le tout premier vainqueur de la Battle of Malta en 2012 !

L'Italien anesthésiste à la retraite et adepte de poker depuis 40 ans s'était imposé devant 348 joueurs.

Il est depuis revenu à la BOM plusieurs fois avec succès, ayant terminé 3è du tournoi Siege of Malta en 2013, et 5è du tournoi Deepstack turbo en 2014.

O comme 1804

« One thousand eight hundreds and four, congratulations this is a new record! »

L'an dernier les participants au Main Event ont pu s'enorgueillir d'avoir fait partie du nouveau record de la Battle of Malta, dont le nombre d'entrées n'a cessé de croître depuis la première édition : 349 en 2012, 888 en 2013, 1447 en 2014, et donc 1804 en 2015.

salle principale du tournoi Battle of Malta

Avant d'avoir depuis été dépassé par les Norwegian Championships et ses 1974 joueurs il y a à peine un an, la BOM a d'ailleurs un temps détenu le record absolu du nombre de participants pour un tournoi de poker indépendant.

P comme Portomaso

Le casino Portomaso est l'un des casinos historiques sur l'île de Malte, dans le quartier de Paceville à St. Julian's.
Il accueille et co-organise avec PokerListings les tournois de la Battle of Malta depuis la toute première édition en 2012.

Le festival ayant pris de l'ampleur, le Main Event se déroule à présent dans une salle beaucoup plus grande et luxueuse, la Grand Master Room, bien que devant l'afflux des joueurs les premiers jours plusieurs autres salles doivent être utilisées !

Q comme Qualifiés

Bien que la Battle of Malta propose des droits d'entrée tous doux, il est toujours possible de se qualifier à moindre coût, et ce de différentes façons.

Soit en ligne (pour les joueurs hors de France), soit directement au casino. Vous pouvez retrouver le planning de ces satellites live sur notre site.

R comme Record

Voir à la lettre O.

S comme Side events

Comme chaque année de nombreux tournois annexes sont au programme, avec même quelques nouveautés.

En plus du Main Event vous aurez le choix entre un tournoi de Pot-Limit Omaha, le Siege of Malta à 275€, un tournoi "win the button", un tournoi deepstack, un high roller, du crazy pineapple, et plus encore !

Pour en savoir plus sur tous les tournois au programme (ainsi que les autres évènements comme les fêtes), rendez-vous sur notre page du calendrier officiel de la BOM 2016.

T comme Trophées

Voir à la lettre K.

U comme Unique

BOM 2015 Sky Club2

Toutes celles et ceux qui sont venus participer à la Battle of Malta et profiter de ses à-côtés sont unanimes et vous le diront : vivre et participer à la BOM est une expérience unique pour tous les amateurs de poker.

V comme VIP

En tant que joueurs de la Battle of Malta, pour nous vous êtes d'ores et déjà des VIP, indépendamment du buy-in de 500€.

C'est pourquoi toujours plus de fêtes exclusives sont au programme chaque année. Avec pas moins de 6 pour 2016, et ce dans tous les genres et pour tous les goûts. Jugez-en plutôt :

Une soirée karaoké avec Maria Ho, la soirée d'ouverture avec cocktail de bienvenue, les soirées All-in Friday (au Club 22) et la VIP Party officielle (au Sky Club) pour des ambiances plus discothèque et bar branché, et plus encore (petit-déjeuner spécial After Battle au Hilton, Hilton pool party).

W comme Winners

4 vainqueurs de quatre nationalités différentes ont déjà pu accrocher leur nom au palmarès du Main Event de la Battle of Malta, dont un Français l'année dernière et donc actuel tenant du titre, cocorico !

  • 2012 : Nicodemo Piccolo (Italie) - 35 000 €
  • 2013 : Louis Cartarius (Allemagne) - 68 000 €
  • 2014 : Antoan Katsarov (Bulgarie) - 122 750 €
  • 2015 : Nicolas Proust (France) - 110 000 € (après deal)
Nicolas Proust

X comme ?

Et maintenant, qui sera le nouveau grand gagnant ? Ce M. X, c'est peut-être vous !

Y comme You

Les préparatifs se poursuivent, mais tout le monde ici est déjà prêt pour vous faire vivre un nouveau très bel évènement et 6 jours remplis de poker et d'amusement.

Car ce tournoi de la Battle of Malta c'est VOTRE tournoi, et toute l'équipe fait tout son possible pour rendre l'aventure aussi inoubliable que possible.

C'est aussi ça qui fait le succès de la Battle of Malta.

Z comme Ze tournament

Puisqu'on vous le dit (et on vient en plus de vous le démontrer) : S'il y a UN tournoi à ne pas rater dans l'année, c'est la Battle of Malta !
Alors, rendez-vous le 2 novembre ? ;)

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page