Battle of Malta : Julien Stropoli vainqueur d'un heads-up 100% français

Julien Stropoli vainqueur Battle of Malta 2018jpg
Julien Stropoli, nouveau champion de la BoM !

Au terme d'un heads-up 100% Français (!), Julien Stropoli a battu Maxime Canevet et remporte la Battle of Malta 2018. C'est la deuxième victoire française à la BoM !

Décidément, la Battle of Malta porte chance aux joueurs français. A moins que ce soit aussi l'année 2018 qui sourit aux tricolores ?

Après Nicolas Proust en 2015, Julien Stropoli est donc le deuxième joueur français à remporter la Battle of Malta.

Ils étaient deux de nos représentants en finale à pouvoir espérer le sacre, et les deux se sont retrouvés face-à-face pour un duel 100% français. Un sacré exploit puisqu'il faut le rappeler, le tournoi aura drainé 3816 entrées !

Bien qu'ayant démarré la table finale avant-dernier en jetons, Stropoli aura su saisir sa chance. Se chargeant d'éliminer le Danois Ostergaard à 3 joueurs restants, il aura ensuite profité de son chip lead pour finir le travail face à Maxime Canevet, chip leader à l'entame de la finale.

La main finale ? Au bouton Stropoli relançait avec 5 3 tandis que Canevet découvrait les K K et sur-relançait à 6,6 millions, payés par Stropoli.
Sur le flop J 4 3 et dans un pot de 14 millions, Canevet misait 5,4 millions, instantanément payés par Stropoli.
Le 5 à la turn venait récompenser le call ambitieux. Dans un pot désormais de 25 millions, Canevet checkait, puis sur-relançait à tapis les 9 millions de son adversaire, qui naturellement allait payer avec sa double paire. Le 6 à la river n'allait rien changer.

« Un sentiment incroyable »

Heureux et ému, Julien pouvait se jeter sur le trophée avant même que la présentatrice Laura Cornelius ne puisse s'en approcher !

Français et leurs supporters en finale de la BOM 2018.
Les supporters étaient présents.

Julien Stropoli (@stroposauce sur Twitter) : « C'est un sentiment incroyable de gagner ce tournoi. J'étais l'un des short stacks au départ de la table finale, et j'espérais juste gravir quelques échelons de gains. Je ne m'attendais vraiment pas à gagner. (...)

Le tournant aura été ma paire de 7 contre l'AQ de Moolhuizen quand je touche un 7 au flop. Ca m'a propulsé troisième en jetons, et à partir de là je savais que j'avais ma chance. Et quand on est arrivé à trois joueurs, j'ai vraiment voulu aller chercher le trophée.

Je pense que je ne me rends pas compte. Je n'ai même pas eu le temps de répondre à mes potes. (...) Je suis arrivé short au Day 2, short au Day 4, au Day 3 j'avais juste la moyenne... Mais il fallait y croire jusqu'au bout. »

Maxime Canevet : « A trois joueurs restants j'ai eu 20 blindes pendant longtemps, et ils se sont échangés beaucoup de jetons avec Erik Ostergaard. J'étais un peu sur les nerfs à cause de ce joueur danois mais ça ne m'a jamais sorti de la table finale. Je suis resté concentré sur mon jeu parce que j'étais assez short, et je n'ai pas fait d'erreur. J'ai patienté et finalement il a fait une erreur. Julien et moi on savait que techniquement il était un peu plus limité que nous. Il le savait aussi et il a augmenté la variance en faisant des coups très agressifs. Mais c'était la bonne stratégie. (...)

Maxime Canevet et Julien Stropoli BOM 2018
Deux Français aux deux premières places !

Le heads-up s'est joué finalement à pas grand chose. Je suis revenu de très très loin, j'avais 8 blindes. J'ai doublé grâce à un gros coup et je pensais vraiment commencer à inverser la tendance. Je pense que mentalement j'avais pris le dessus, et que si un autre coup était passé il ne serait resté qu'à enfoncer le clou. (...)

Un peu de déception au final mais son play est tout à fait standard. Quand il mise 9 millions je savais que je n'étais pas très serein avec mes rois, mais je sais qu'il joue très bien et qu'il faut prendre des risques avec lui.
Mais la déception est moindre du fait que c'est lui qui a gagné, il avait très envie de gagner le trophée, et je suis content pour lui.

Le fait que ce soit un Français, quelqu'un que je connais, ça rajoute quelque chose à cette aventure. Un tel tournoi est déjà tellement immense que c'est la petite cerise sur le gâteau. »


Vous pouvez en outre revivre cette table finale et toutes les mains marquantes (ainsi que voir plus de photos) sur notre couverture écrite de la BoM en anglais. Ou même visionner le replay sur notre page du live stream.

En vertu d'un deal conclu à 5 joueurs restants, c'est Canevet qui remporte la plus grosse part du magot, soit 192 000€. Stropoli repart avec la somme de 118 500€ conclue lors de cet arrangement + les 50 000€ qui restaient pour la gagne.

1. Julien Stropoli fr €168,500*
2. Maxime Canevet fr €192,000*
3. Erik Ostergaard dk €139,500*
4. Mantas Urbonas lt €121,500*
5. Fakhreddine Abdalah lb €108,500*
6. Andrew Hills england €53,000
7. Gustav Vadenbring se €41,000
8. Mateusz Moolhuizen nl €30,000
9. Jerome Mangum us €23,000

Suite des joueurs payés - liste sélective (dont les autres Français) :

13- fr Pierre Sallaberry - 17 000 €
19- se Sofia Lövgren - 9 500 €
25- bg Ina Pavlova - 6 500 €
27- fr Benjamin Bonnardot - 6 500 €
29- fr Florian Guimond - 5 495 €
76- nl Alexander Koops - 2 750 €
107- fr Romain Meyer - 2 300 €
122- fr Jean Autran - 1 800 €
156- fr Axel Hallay - 1 550 €
160- fr Jean-Pascal Rousset - 1 550 €
173- nl Hendrik Koops - 1 550 €
185- fr Romain Gravisse - 1 350 €
208- fr Fabrice Soulier - 1 350 €
232- no Espen Uhlen Jorstad - 1 180 €
254- fr Florence Mazet - 1 180 €
260- es Fernando Pons - 1 180 €
263- fr Nicolas Courbin - 1 180 €
310- fr Nicolas Proust - 1 050 €
320- fr Pierre-Yves Joubert - 1 050 €
406- at Ivo Donev - 850 €
411- fr Jenny Sylvie Israel - 850 €
418- fr Erwann Pecheux - 850 €
452- fr Joanny Caplau - 850 €
481- fr Johan Guilbert - 745 €
490- fr Catherine Hanna - 745 €
492- us Lena Evans - 745 €
497- fr Noémie Phu - 745 €
505- fr Clément Brunet Manquat - 745 €
539- fr Mohamed Kerkeni - 700 €

(voir aussi le classement complet du Main Event de la BoM 2018)


Fort de son succès sans précédent, Casino Malta donne déjà rendez-vous aux joueurs pour la Battle of Malta 2019 !


30/10 - 2 Français en table finale de la Battle of Malta 2018

BoM2018Final9
Les 9 finalistes de la Battle of Malta 2018.

2 Français ont réussi à tracer leur route depuis une ligne de départ de plus de 3800 joueurs, pour se retrouver en table finale de la Battle of Malta 2018. Ce mardi Maxime Canevet et Julien Stropoli tenteront d'aller chercher la victoire et les 300 000 € à la gagne.

Maxime Canevet (chip leader !) et Julien Stropoli, récemment arrivés à Malte en début d'année, tenteront de réaliser l'exploit, et de succéder au précédent vainqueur français Nicolas Proust en 2015.

Ayant commencé le Jour 3 en milieu de peloton, Maxime aura eu de la réussite en début de journée (AA contre A10, puis QQ contre JJ) lui permettant de monter un tapis de 70 à 80 grosses blindes.
Julien aura lui aussi tracé sa route jusqu'en finale, et bien que parmi les short stacks, aura toutes ses chances de revenir dans la partie.

Le Jour 3 n'aura pas autant souri en revanche aux autres Français encore présents (Florian Guimond 29è, Benjamin Bonnardot 27è), tandis que la route de Pierre Sallaberry se sera arrêtée en 13è position.

La pro suédoise et sponso 888poker Sofia Lövgren termine première joueuse de ce Main Event de la BoM 2018, 19è, après l'élimination de la Bulgare Ina Pavlova (par Canevet) en 25è place.

Voici le chip count au démarrage de la table finale :

1- fr Maxime Canevet - 25 925 000
2- england Andrew Hills - 17 125 000
3- lt Mantas Urbonas - 15 900 000
4- lb Abdallah Fakhreddine - 9 700 000
5- nl Mateusz Moolhuizen - 8 625 000
6- dk Erik Ostergaard - 5 400 000
7- se Gustav Vadenbring - 5 075 000
8- fr Julien Stropoli - 4 600 000
9- us Jerry Mangum - 2 950 000

(blindes 150 000 / 300 000 + BB ante 300 000)

Pour plus d'infos sur cette avant-dernière journée et de nombreuses photos, rendez-vous sur notre page du live écrit en anglais pour cette journée de lundi.

Vous pourrez suivre l'intégralité de cette table finale en direct avec cartes apparentes (30 minutes de délai), sur notre page du live streaming.

Ou encore retrouver le résumé des faits marquants sur notre page du coverage. En tout début de live sur cette même page, faites aussi mieux connaissance avec nos deux joueurs français avec toutes les bios des finalistes !

BoM2018 Final9   Maxime Canevet
Maxime Canevet
BoM2018Final9 Julien Stropoli
Julien Stropoli

Et la vidéo du jour


29/10 - 60 survivants pour le Jour 3 de la Battle of Malta

Battle of Malta 2018 écusson

La dernière ligne droite est déjà lancée dans la Battle of Malta 2018, avec un Jour 2 qui a réduit le tournoi à 60 joueurs.

Après 4 premiers jours de qualification intenses et surtout remplis comme jamais (lire précédemment plus bas), les 572 survivants (tous payés) auront repris les débats tous ensemble pour le Jour 2.

Et le field en est donc déjà passé à 60 joueurs à la fin de la journée. Parmi les victimes notables du jour : Fabrice Soulier, Erwann Pecheux, Pierre-Yves Joubert, Johan Guilbert, Clément Brunet Manquat, l'ancien footballeur anglais Anthony Gardner, notre ancien vainqueur français Nicolas Proust, Fernando Pons, Espen Uhlen Jorstad, Lena Evans, Lina Teuma, ou encore Romain Gravisse (qui faisait son retour à la Battle of Malta après sa 19è place en 2013 pour sa première et seule participation).
Hendrik Koops (3è en 2015) n'est plus là non plus, tout comme son frère jumeau Alexander éliminé lors de la dernière heure.

Sofia Lövgren
Sofia Lövgren

Se qualifient également les Français Benjamin Bonnardot, Maxime Canevet, Pierre Sallaberry, Florian Guimond, Julien Stropoli, et la Suédoise Sofia Lövgren.
Elles ne sont plus que 2 joueuses encore en course, avec la Bulgare Ina Pavlova.


Pour être plus précis avec tout ce petit monde, voici le chip count sélectif du jour :

1- lt Mantas Urbonas - 7 090 000
2- england Andrew Hills - 5 260 000
3- fr Florian Guimond - 5 195 000
/
11- fr Pierre Sallaberry - 2 220 000
23- fr Julien Stropoli - 1 555 000
24- ie Avihai Benshoham - 1 460 000
26- bg Ina Pavlova - 1 295 000
27- se Sofia Lövgren - 1 275 000
33- fr Maxime Canevet - 1 040 000
52- fr Benjamin Bonnardot - 640 000

(vous pourrez retrouver le classement sélectif des joueurs payés lors de notre dernière édition une fois le tournoi terminé)

Et pour conclure, la vidéo des highlights du jour, dont la Players Party sur la plage privée du Paranga à quelques mètres du casino.
Comme toujours vous pouvez retrouvez les faits marquants et photos / vidéos du jour sur notre live coverage en anglais sur PokerListings.com.


28/10 - 3816 entrées : Un nouveau record d'exception pour la Battle of Malta !

Bay Arena Intercontinental Hotel Casino Malta
Jusqu'où la BoM s'arrêtera t-elle ?

Depuis déjà quelques jours (voire semaines), il ne faisait plus de mystère que la Battle of Malta allait encore une fois battre son record - et ce pour la sixième fois consécutive depuis sa première édition en 2012. Mais les chiffres sont encore plus hauts qu'on ne l'imaginait.

Avec 3816 entrées au cours des quatre premières manches (+80% par rapport à l'an dernier !), la Battle of Malta tutoie encore plus les sommets, devenant le troisième plus gros tournoi jamais organisé en Europe. La BoM 2018 est seulement devancée par le Colossus des WSOPE 2017 (4150) et l'Estrellas Poker Tour de Barcelona en 2018 (4348 players).
Pays le plus représenté sur un total de 55 : l'Italie (28%), devançant Israël (13%), et la Suède (6%). La France arrive plus loin avec 3% soit quelques 114 représentants.

Inutile de préciser que la garantie de 1 million d'euros est largement dépassée, avec un prizepool s'élevant à 1 850 760 €. Le vainqueur repartira avec 300 000 € (soit 600 fois le buy-in !).

En vertu de la nouvelle structure cette année, 572 joueurs sont déjà payés à l'issue des quatre Jours 1. Reste à connaître la différence qu'ils toucheront d'avec les 500 € du prix minimum.

Envie d'autres chiffres ? Ce record d'entrées aura été réalisé par 2471 joueurs uniques. Parmi eux 220 auront pris 3 entrées, 53 en auront pris 4, 23 en auront pris 5, 13 en auront pris 6, avec un record à 7 (soit l'équivalent de 3850 € de buy-in) pour la Française Noémie Phu. Elle devra finir aux alentours du Top 30 pour rentrer dans ses frais.

Patrik Antonius à la BOM 2018.
Patrik Antonius, un petit tour et puis s'en va.

La journée de samedi aura donc vu deux Jours 1 en quasi simultané, le traditionnel Jour 1C et un Jour 1D turbo additionnel (sans ré-entrées).

Etaient présents aux tables pour cette dernière journée de qualification, certains retentant leur chance : Patrik Antonius (qui n'aura joué que deux niveaux), les atouts cœur 888poker Ana Marquez et Sofia Lövgren, le tenant du titre Nadav Lipszyc, l'ancien footballeur international norvégien John Arne Riise, la DJ (norvégienne aussi) Linni Meister, les Italiens Salvatore Bonavena, Sabina Hiatullah et Giada Fang, le vainqueur de l'EPT Londres 2014 l'Allemand Sebastian Pauli, et sans oublier bien sûr le Français Fabrice Soulier.
Voici les chip count sélectifs du jour, parmi les 231 survivants du Jour 1C et les 62 du Jour 1D :

(1C)
1- cz Ondrej Jakubcik - 632 000
16- fr Nicolas Courbin - 364 000
36- fr Romain Meyer - 266 000
45- fr Fabrice Soulier - 232 000
47- se Sofia Lövgren - 230 000
104- fr Noémie Phu - 158 000
124- fr Jean Autran - 131 000
146- fr Romain Gravisse - 101 000
165- no Per-Eirik Koi - 81 000
189- ie Yaron Borenstein - 63 000
202- be Davy De Cooman - 54 000
208- fr Alexandre Chieng - 48 000

(1D)
1- it Flaviano Cammisuli - 808 000
31- se Joakim Wickström - 130 000
35- fr Pierre Sallaberry - 111 000
39- it Lina Teuma - 93 000

6 + 10 + 7 + 1, ce sont donc 24 Français qui seront de l'aventure au Jour 2.

Ce ne sera pas le cas du tenant du titre Nadav Lipczyk donc, qui a finalement trouvé la sortie dans le courant de la journée. On aura donc un nouveau vainqueur !

Continuez de suivre le live écrit de cette BoM 2018 sur PokerListings pour découvrir chaque jour la suite du scénario et plus de photos !

Bowling, Ladies, et un chien

Deux autres évènements étaient au programme de cette journée du festival de la BoM : une fête inédite sous la forme d'un tournoi de bowling par équipes de 4 joueurs, avec des buy-in pour la prochaine édition de la Battle of Malta à la clé ; et le tournoi annexe du League of Nations Ladies Event à 110 €. 104 joueuses s'y seront affrontées dans la bonne humeur, avec parmi les finalistes la pro espagnole Ana Marquez, et la légende des médias poker Mad Harper.
C'est finalement la Lettone Madara Sviksa qui s'est imposée devant Ana Marquez à l'arrivée, pour un petit pécule de 2 533 € (et surtout un joli trophée).

BOM Ladies Event Madara Sviksa
La vainqueur du Ladies 2018.
Bowling Event BOM 2018
La BoM c'est aussi toujours du fun en dehors des tables.


En attendant un Jour 2 monstre qui décantera un peu plus les choses, retrouvez la vidéo de ce samedi, avec en exclusivité l'interview d'un invité surprise... :


27/10 - Battle of Malta 2018, Jour 1B : Toujours plus haut

Salle du tournoi de la Battle of Malta 2018
La Bay Arena.

1404 entrées auront été enregistrées lors du Jour 1B de la Battle of Malta 2018 disputée au Casino Malta, soit le plus gros Jour 1 de l'histoire de la BoM. Et le record du nombre d'entrées total n'est déjà plus qu'à 219 unités d'être battu.

Jour après jour les records continuent de tomber à la Battle of Malta 2018, et cela ne risque pas de s'arrêter avec un Jour 1C/1D de samedi qui s'annonce d'ores et déjà gigantesque, à la juste mesure du nouveau lieu du tournoi.

Parmi les visages connus aux tables et qui se seront joints à la fête ce jour, citons le tenant du titre Nadav Lipszyc et son dauphin Yaron Borenstein (deux joueurs Israéliens faisant partie de la nationalité la plus représentée devant les Italiens, plus de 70 !), la gloire locale Jackie Cachia, la Finlandaise Anne Meri (seule joueuse finaliste de la BoM jusque là, en 2015), l'un des adversaires de Nicolas Proust en finale en cette même année 2015, le redoutable néerlandais Hendrik Koops, la globe-trotteuse Sally Stephens (2è du High Roller de la BoM il y a deux ans), ainsi que de nombreux autres éliminés de la veille ayant déjà retenté leur chance tels Fernando Pons ou Ana Marquez.

Côté tricolore et parmi les Français à nouveau présents on aura notamment pu voir Erwann Pecheux (Team pro PMU Poker), Johan 'YoH ViraL' Guilbert, ou encore Clément Brunet Manquat pour sa deuxième tentative après la journée d'hier. Tous sont qualifiés et ne repartiront donc pas les mains vides.

Erwann Pecheux BOM 2018
Erwann Pecheux
Johan Guilbert Yoh Viral BOM 2018
Johan Guilbert alias YoH ViraL
Clément Brunet Manquat BOM 2018
Clément Brunet Manquat

211 joueurs auront franchi le cap en ce vendredi, rentrant donc eux aussi déjà dans l'argent. En voici un chip count sélectif :

1- lv Nikolajs Jalulins - 683 000
2- se Anders Jonsson - 629 000
3- no Anders Hagen - 574 000
/
6- nl Hendrik Koops - 513 000
31- fr Axel Hallay - 258 000
47- england Anthony Gardner - 230 000
67- fr Benjamin Bonnardot - 191 000
73- fr Jean-Pascal Rousset - 178 000
88- es Fernando Pons - 161 000
117- fr Maxime Canevet - 118 000
160- fr Catherine Hanna - 79 000
165- fr Fabrice Di Toro - 76 000
174- fr Erwann Pecheux - 68 000
177- fr Johan Guilbert - 66 000
183- fr Mohamed Kerkeni - 57 000
185- fr Clément Brunet Manquat - 54 000

Rendez-vous est pris ce samedi pour deux Jours 1C et 1D (turbo) et ce qui s'annonce comme la plus grosse journée de l'histoire de la Battle of Malta !

Patrik Antonius et Boris Becker
Deux stars côte à côte.

Pour ne rien manquer de l'évènement et plus de photos, rendez-vous sur la page de notre couverture de la BOM 2018 (en anglais) !

Boris Becker et Patrik Antonius s'affrontent pour la bonne cause

L'une des attractions du jour était le tournoi caritatif pour l'association Pink October, participant au mois de la campagne internationale de prévention du cancer du sein. Le principe ? Pour 10€ quiconque gagnait le droit de mettre son nom dans une urne, en espérant être tiré au sort pour participer à ce tournoi à table unique disputé en table télévisée. L'ancienne star du tennis allemand Boris Becker prêtait son nom à cette initiative et faisait partie des VIP de la table, au côté de la star du poker Patrik Antonius.
A l'issue de ce tournoi pour la bonne cause, c'est l'Anglais Paul-Jux Holderness (photo) qui s'est imposé face à Boris Becker justement. Il remporte son ticket d'entrée pour la prochaine Battle of Malta 2019, tandis que l'association aura reçu un joli chèque de 20 000 €, remis à la femme du premier ministre maltais, Michelle Muscat.

Paul Jux Holderness BOM 2018
Un premier trophée de décerné pour le vainqueur du tournoi caritatif Pink October.

Vous en voulez encore plus ? Replongez-vous dans l'ambiance de la journée avec la vidéo "highlights" du jour :


26/10 - La Battle of Malta 2018 lancée sur de bons rails

BOM 2018

La Battle of Malta s'est offerte une cure de jouvence et un nouvel écrin en cette année 2018, sous l'égide de ses nouveaux propriétaires et organisateurs, l'Eden Leisure Group et Casino Malta. Mais s'il y a bien une chose qui ne change pas, c'est son succès et sa popularité.

En avance de quelques jours cette année, la Battle of Malta vient donc de lancer les hostilités avec le Jour 1A du tournoi au Casino Malta de St. Julian's.
Les joueurs avaient rendez du côté de la gigantesque Bay Arena faisant partie du centre de convention de 3000m² de l'hôtel Intercontinental, le plus grand 5 étoiles de Malte.

Mais ce nouveau théâtre pour le tournoi à faible buy-in (550€) le plus populaire en Europe est loin d'être la seule nouveauté au programme. Citons ainsi en vrac :

  • Une dotation garantie doublée, qui passe à 1 000 000 d'euros !
  • Jusqu'à 140 tables en simultané, soit le double de la précédente édition.
  • Plus de 10 guichets pour s'enregistrer pour les joueurs ; un bouton sur lequel appuyer aux tables pour un service (boisson, massage) instantané.
  • L'argent atteint dès la fin de chacun des Jours 1 (à 15% des joueurs restants). Avec la possibilité (même si qualifié) de se ré-inscrire pour un autre Jour 1, et à l'issue des quatre de choisir son stack pour la suite de la compétition,
  • Des ré-entrées illimitées (tant que les inscriptions sont ouvertes lors de chacun des Jours 1).
  • Un Jour 1D en extra, joué en turbo, le même jour que le Jour 1C.
  • Un Big Blind Ante dès le niveau 2, au lieu d'antes pour chaque joueur (pour accélérer le jeu).
  • Une nouvelle présentatrice, de charme et d'expérience, Laura Cornelius.
  • Une table télévisée en streaming dès le premier jour (accessible ici).

Un petit avant-goût ?

Pour en savoir plus à propos de la nouvelle structure, du programme complet (dont celui des 8 tournois annexes et bien sûr celui des fêtes, dont un tout nouveau tournoi de bowling !), rendez-vous sur notre section dédiée à la BOM 2018 sur PokerListings.com.

Le retour du champion

Les petits plats mis dans les grands, il ne restait plus qu'à voir les joueurs répondre présent. Et comme à l'accoutumée, la Battle of Malta est déjà partie pour battre un nouveau record !
Jugez plutôt : plus de packages ont été vendus que lors de toutes les précédentes Battle of Malta combinées !

Nicolas Proust BOM 2018
Nicolas Proust veut refaire parler la poudre.

En attendant certaines stars qui seront présentes telles que l'ancienne gloire du tennis allemand Boris Becker ou le pro des high stakes finlandais Patrik Antonius, un certain nombre de visages connus se seront déjà lancés dans la bataille ce jeudi.

Citons notamment les ambassadrices 888poker Sofia Lövgren et Ana Marquez, tout comme l'ancien November Nine espagnol Fernando Pons, l'Italienne Shana Fang, l'ancien footballeur international anglais - 1 sélection - Anthony Gardner, notre étoile montante 2017 (et spécialiste en bière) le sympathique norvégien Espen Uhlen Jorstad.
Côté français on aura notamment pu apercevoir aux tables aujourd'hui le non-moins sympathique vainqueur 2015 Nicolas Proust, Clément Brunet-Manquat, Pierre-Yves Joubert, Johan Guilbert alias Yoh Viral, Maxime Chillaud, Romain Nardin...

Sur les 451 joueurs enregistrés (ré-entrées inclues) lors de ce Jour 1A (nouveau record), ils sont donc 68 à s'être qualifiés à l'issue d'une première longue journée. Leur effort aura payé puisqu'en vertu de la nouvelle structure du tournoi, tout ce petit monde est déjà dans l'argent ! Avec même 500€ en cash d'ores et déjà payés, la différence prévue pour plus tard.

Voici donc le chip count sélectif du jour :

1- nl Alexander Koops - 497 000
2- it Luigi D'Alterio - 461 000
3- it Fabrizio Privitera - 454 000
4- de Stanislav Zegal - 434 000
5- it Nir Amar - 362 000
/
10- fr Pierre-Yves Joubert - 306 000
17- fr Nicolas Proust - 218 000
19- us Lena Evans - 198 000
37- fr Florence Mazet - 128 000
46- fr Nico Guimond - 102 000
47- fr Joanny Caplau - 100 000
49- fr Julien Stropoli - 93 000
61- no Espen Uhlen Jorstad - 49 000

Et pour ne rien perdre des traditions, retrouvez la vidéo récapitulative du jour :

Ah, et si vous voulez revivre le live de la journée (et suivre celui des jours suivants, pour plus d'histoires et de photos), rendez-vous sur notre live coverage (en anglais), à cette adresse.
Ou rendez-vous demain ici-même pour notre résumé du Jour 1B !

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page