EPT Deauville 2010 : Victoire de Jake Cody, Bilan et Résultats

casino deauville

L'EPT de Deauville s'est achevé dans la nuit de lundi à mardi par la victoire du jeune anglais Jake Cody. Retour en brèves sur une semaine faste et le succès sans précédent de cette édition 2010.

768

Comme le nombre de participants à cet European Poker Tour de Deauville, battant la fréquentation des précédentes éditions (245 en 2005, 434 en 2006, 645 en 2009).
Un succès dont s'est félicité Thomas Kremser, porte-parole de l'EPT : "L'EPT de Deauville a de nouveau connu un grand succès, notamment grâce à l'accueil chaleureux du Casino Barrière et de ses équipes. Nous avons battu le record des années passées avec 768 joueurs au départ et avons pu observer de très belles performances (...)".

Ce sont 3,686 millions d'euros de prizepool qui en auront été générés, dont 847 000 € pour la première place décrochée par...

Jake Cody

jake cody
Un nouveau jeune prodige sur le circuit

La victoire d'un joueur inattendu n'est jamais rare dans ces grands évènements, et cet EPT de Deauville n'aura pas dérogé à la règle.
Agé seulement de 21 ans et déjà semi-professionnel online sous le pseudonyme de "neverbluff67", Jake Cody n'était cependant pas totalement un inconnu sur le circuit live puisque l'anglais de Rochdale sera rentré dans l'argent de l'étape de Galway à 2 000€ du United Kingdom & Ireland Poker Tour (33ème /259) en décembre, pour 2 800 €.

La tête alors encore bien loin des 847 000 € (hors deal probable) qui lui tombent dessus, le jeune joueur n'avait imaginé tel dénouement que dans ses rêves les plus fous, comme l'auront confirmé son émotion après avoir soulevé le trophée et sa première réaction : « Je suis complètement abasourdi. C'est le genre de chose dont on rêvait encore il y a quelques semaines avec mes potes. Je n'arrive tellement pas à y croire que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé. »

Deux heures de heads-up face au roumain Teodor Caraba auront donc fait naître une nouvelle légende du sweat à capuche après Phil Laak, rouge celui-ci.

Pagano toujours plus haut

Existerait-il une recette miracle pour finir dans l'argent d'un grand tournoi ? L'italien Luca Pagano semble avoir trouvé la formule pour les European Poker Tour.

luca pagano
Pagano, M. EPT.

En ayant terminé 72ème (pour 10 900 €) sur 104 places payées de cet EPT de Deauville, le joueur de la Team PokerStars aura en effet enregistré sa 14ème place payée depuis 2004 dont 6 tables finales ! Son meilleur résultat aura été la troisième marche du podium lors de l'épreuve de Barcelone en 2004.

Pas de doublé

elky
La rage pour Elky qui passe à deux doigts de l'exploit

Plusieurs détenteurs d'un titre EPT se seront sérieusement rapprochés du doublé en cette étape de Deauville, à commencer par le canadien Mike "Timex" McDonald (3ème) et bien entendu Elky (9ème, de quoi expliquer son énorme déception).

Une chose est sûre, le challenge entre Elky et Arnaud Mattern est reparti pour un tour !

Les français

alexia portal
Alexia Portal aura encore une fois fait honneur à la gente féminine

En occupant plus de la moitié du field (481 participants soit 63%) les français espéraient bien rééditer leur performance de 2009 qui les avait vu se placer à 5 en table finale, et même faire mieux puisque c'était finalement l'allemand Moritz Kranich qui s'était imposé.
A deux tables restantes on se prenait même à rêver d'une magnifique table finale enluminée par les présences Elky et Alexia Portal. Las, les deux champions auront manqué le coche tout en enregistrant chacun un superbe résultat, respectivement 9ème et 10ème.

Deux tricolores auront tout de même entretenu les espoirs en table finale, Stéphane Albertini et Michael Fratty, qui terminent respectivement 6ème et 7ème.
A noter également les bonnes performances de Bruno Fitoussi (14ème), Nicolas Levi (28ème) et Ludovic Lacay (40ème).

High Roller : Lellouche pas verni

antony lellouche
Pas de victoire mais un nouveau joli résultat pour Antony Lellouche

Coche manqué de manière similaire ou presque dans le tournoi High Roller à 20 000 € où avaient pris part une vingtaine de participants : Anthony Lellouche n'aura pu faire mieux que la 2ème place au terme d'une très belle partie, abandonné par la chance au moment de conclure face à Martin Kabrhel.

A noter que le joueur tchèque (également payé dans le Main Event) est un habitué des victoires dans les tournois annexes, puisqu'il s'était déjà illustré en ayant remporté deux side event à 2000€ du côté de Prague et Vilamoura en fin d'année dernière, pour plus de 150 000 €. Ce sont cette fois 250 000 € qui viennent s'ajouter à sa cagnotte.

Ladies

89 joueuses... ou plutôt 85 + 4 mâles ayant profité des lois anti-discrimination pour s'incruster à la fête ont également été à l'honneur de cet EPT de Deauville, dans le tournoi Ladies à 220€.

C'est finalement Audrey Guyonvarch qui aura remporté le tournoi, et les 5 800 € de la première place. A noter que la française faisait partie des "Elky Ladies", 15 joueuses élues au cours d'une soirée spéciale pour être sponsorisées par Bertrand Grospellier.

Elles sont par ailleurs 4 à être rentrées dans l'argent du Main Event, dont Cathy Hong l'amie coréenne d'Elky.

Nos interviews :
- ElkY (voir plus bas)
- Arnaud Mattern

Le Classement sélectif du Main Event de l'EPT de Deauville 2010

(104 payés) :

1 - Jake Cody (ANG) - 847 000 €
2 - Teodor Caraba (ROU) - 516 000 €
3 - Mike McDonald (CAN) - 295 000 €
4 - Craig Bergeron (USA) - 221 000 €
5 - Claudiu Secara (ROU) - 165 000 €
6 - Stephane Albertini - 129 000 €
7 - Michael Fratty - 92 000 €
8 - Peter Eastgate (DAN) - 70 000 €

9 - Bertrand 'Elky' Grospellier - 51 500 €
10 - Alexia Portal - 51 500 €
12 - Freddy Deeb (USA) - 35 000 €
14 - Bruno Fitoussi - 28 000 €
28 - Nicolas Levi - 16 500 €
32 - Jean Bernard Bot - 16 500 €
33 - Antoine Arnault - 14 700 €
34 - Marine La Bernardie - 14 700 €
37 - Stephane Bazin - 14 700 €
40 - Ludovic Lacay - 14 700 €
41 - Robert Cohen - 13 600 €
47 - Lucille Cailly - 13 600 €
49 - Dario Minieri (ITA) - 12 500 €
51 - Guillaume Cescut - 12 500 €
53 - Ramzi Jelassi (SUE) - 12 500 €
60 - Martin Kabrhel (TCH) - 11 600 €
61 - Paul Testud - 11 600 €
66 - Cathy Hong (COR) - 10 900 €
68 - Patrick Bueno - 10 900 €
72 - Luca Pagano (ITA) - 10 900 €
73 - Antoine Amourette - 10 200 €
79 - Eric Haber - 10 200 €
86 - Patrick Bruel - 9 500 €
87 - Remy Biechel - 9 500 €
94 - Davidi Kitai (BEL) - 8 800 €

-----

Le coverage des jours précédents :

EPT Deauville - Table Finale

(25/01)

EPT deauville 35291

Revivez la Table Finale de l'European Poker Tour de Deauville en direct, et la victoire de l'anglais Jake Cody.

0h30 - Ainsi se termine l'European Poker Tour de Deauville 2010. Les français auront réussi un beau tournoi en enregistrant 56 places payées mais la réussite aura manqué pour faire mieux que

jake cody
Très ému, Jake Cody prend la pose avec la main gagnante et ses trophées.

deux finalistes aux 6ème et 7ème places (Stéphane Albertini et Michael Fratty), sans oublier les "échecs" d'Elky et d'Alexia Portal aux portes de la table finale.

L'anglais de 21 ans Jake Cody remporte son premier titre majeur et la somme de 847 000 € ainsi que sa place pour l'EPT Grand Final de Monte Carlo. Le roumain Teodor Caraba termine 2ème pour 516 000 € (chiffres officiels mais un deal a sans doute eu lieu). Le canadien Mike Mc Donald complète le podium pour 295 000 €.

Merci d'avoir suivi ce premier direct en notre compagnie. A bientôt !

jake cody
Après être venu à bout de 767 adversaires, l'anglais Jake Cody aura bien mérité de soulever son trophée !

23h50 - Cette fois c'est la fin, le K K de Cody domine sans coup férir l'A K du valeureux Caraba après un nouveau festival de relance : on tient notre gagnant... l'anglais Jake Cody !

23h37 - La machine est lancée. Caraba remporte son nouvel all-in avec A K contre K 6. Les deux joueurs reviennent quasiment à égalité.

23h30 - Nouvelle confrontation à tapis, qui permet à Caraba de doubler et de se sauver : son Q 6 trouve son 6 au flop face à l'A 4 de Cody. Nous voilà donc repartis pour un tour...

23h20 - Caraba baille, nous aussi. On atteint les 230 mains dans cette table finale, et... oh c'est un tapis contre tapis !

teodor caraba
Cela sentirait-il la fin pour Caraba ?

8 8 pour Cody, 6 5 pour Caraba qui avait pris l'initiative pour l'un de ses rares moves de la journée. Le flop 4 9 2 K 7 apporte son lot de tirages mais Cody conserve l'avantage, et prend désormais un gros avantage en jetons, 19,8 millions contre 2,96. Les blinds à 150 000 - 300 000 ne laissent maintenant plus guère de marge de manoeuvre au roumain...

22h45 - Cody a peu à peu recollé à hauteur de Caraba (2,4 millions d'écart) alors que les deux joueurs vont reprendre le jeu au retour d'une nouvelle pause.

21h50 - Nous tenons enfin notre heads-up. Caraba relance, McDonald part à tapis avec J J, payé par Caraba avec A T. Flop K 6 A 8 T. Le clan roumain exulte et ç'en est fini

mike mcdonald
Mc Donald prend place sur la troisième place du podium.

des chances de McDonald de remporter un deuxième titre EPT. Le canadien repart tout de même avec 295 000 €.

Rapport en jetons du duel final : Caraba 14,86 / Cody 7,88.
(blinds 100 000 / 200 000 , ante 20 000)

20h00 - Caraba prend un gros pot face à Cody juste avant la pause dîner. 3 salves dont la dernière en overbet sur la river d'un flop J 5 2 8 2 auront tout de même décidé l'anglais à payer le roumain après une très longue décision, mais le valet-dix de Caraba remporte finalement la mise (Cody jetant sans montrer).
Caraba mène maintenant la danse avec 10 millions, suit Cody avec 8,3, puis McDonald avec 4,1.

19h30 - En dépit d'un changement de rythme de Caraba qui se montre désormais un peu moins timoré, une distribution d'oreillers ne serait pas du luxe tant il ne se passe pas grand chose hormis quelques sur-relances entre les joueurs. Cody et Caraba se tiennent à 9 millions tandis que McDonald en a environ la moitié, 4,5 millions.

18h25 - Pause pour les 3 derniers survivants qui se tiennent dans un mouchoir. La fin de partie s'annonce serrée entre les trois joueurs de moins de 22 ans, l'anglais Jake Cody (6,11 millions), le roumain Teodor Caraba (9,07 millions) qui se sera peu montré jusqu'ici, et le favori canadien déjà vainqueur d'un EPT Mike McDonald (7,36 millions).

Les blinds passent à 80 000 / 160 000 , ante 2 000.

18h00 - Finally ! Cody finit par avoir la peau de Bergeron. L'américain part à tapis pour son dernier million avec J T, mais l'A 7 de l'anglais plie l'affaire sur le flop 5 8 A A 9.
Craig Bergeron aura parfois montré un jeu peu académique en s'affirmant comme le plus faible des joueurs restants, mais repart plus riche de 221 000 € en terminant 4ème.

17h35 - Cody / Bergeron, une affaire qui marche. Les deux joueurs se relancent à nouveau sur un flop 4 K 9 et Bergeron finit par payer le tapis adverse avec un bien faible 9 6. Les deux paires de l'anglais avec 9 4 tiennent.

antony lellouche
High Roller 20000€: Antony Lellouche aura manqué de réussite face à...
martin khabrel
... Martin Khabrel qui remporte le premier prix.

Suite à cette livraison Bergeron est ensuite all-in face à McDonald pour ses derniers 425 000, mais se sauve grâce à son A J face au K 9 du canadien.

McDonald et Caraba sont désormais au coude à coude, talonnés par Cody, tandis que Bergeron est en mauvaise posture.

Pendant ce temps c'est une mauvaise nouvelle qui nous vient du High Roller : après avoir mené la partie et été à une carte de la victoire, Antony Lellouche a fini par perdre pied et à s'incliner face au tchèque Khabrel. Les deux hommes remportent respectivement 150 000 et 250 000 €.

17h20 - Nouveau sauvetage d'un joueur à tapis. Cody réussit cette fois son coup avec A 7 face aux J J de McDonald en trouvant son as au flop. A ce rythme la soirée s'annonce longue...

17h05 - Cody rend les jetons qu'il venait de prendre à Bergeron sur un nouveau coin-flip perdu à tapis, 10-10 contre A-K trouvant son as à la turn.

16h45 - Nouvelle pause et nouveau point comptable (en millions de jetons), alors que Cody venait de doubler (avec paire de 9 contre as-dame) sur Bergeron :
1- McDonald (9,82), 2- Caraba (7,39), 3- Cody (4,00), 4- Bergeron (1,94).
(blinds 60 000 / 120 000 , ante 15 000)

16h20 - Le dernier français du tournoi est éliminé. Jake Cody envoir la boîte avec A A, et Stéphane Albertini paie de ses derniers 650 000 avec K 9. Rien ne vient sauver le joueur corse

stephane albertini
La belle aventure de Christophe Dugarry... pardon Stéphane Albertini s'arrête à la 6ème place.

qui termine 6ème pour 129 000 €.

Quasiment dans la foulée c'est un nouvel affrontement à tapis qui vient sceller l'élimination d'un autre joueur, le roumain Secara à la 5ème place pour 165 000 €. Ses valets doivent s'incliner face aux rois de Mc Donald. Et le canadien de conforter son avance et de s'affirmer de plus en plus comme le favori pour la victoire.

15h50 - Le plus gros pot du tournoi ! Un festival de relances entre Cody et McDonald voit finalement le premier nommé partir à tapis, instantanément payé par le second. T T chez l'anglais, A K chez le canadien. Le flop Q K 2 A 6 permet à McDonald de prendre la tête tandis que Cody tombe dans la zone rouge.

15h40 - Les petits tapis ne veulent décidément pas mourir. C'est au tour de Bergeron de doubler son tapis au détriment de Secara.

Même son de cloche du côté du High Roller où Antony Lellouche est en position dominante en heads-up face au tchèque Martin Kabhrel. Mais ce dernier vient donc de doubler avec A8 face à l'A7 du français.

15h25 - McDonald envoie le tapis avec T 7 et est payé par le A Q du short stack Secara, qui trouve ses deux paires au flop puis son full à la turn pour survivre sans trop d'émotions.
Albertini est désormais le short stack de la table.

15h00 - Nouvelle pause, le point en millions de jetons :
1- Caraba (9,76), 2- Cody (6,43), 3- McDonald (3,46), 4- Bergeron (1,52), 5- Albertini (1,09), 6- Secara (0,61).

14h45 - Michael Fratty éliminé ! "Fratton" part à tapis pour 1,24 million avec A Q et est instantanément payé par Jake Cody et ses K K. Quelques espoirs au flop 10 7 Q J 9

mais rien à l'arrivée.
Sorti à deux places de la bulle l'an dernier, Fratty repart cette fois avec un joli chèque de 92 000 € pour sa 7ème place.

michael fratty
Le français Michael Fratty termine 7ème

Il ne reste donc plus qu'un français en course : Stéphane Albertini, deuxième plus petit tapis.

14h40 - Au tour du roumain Secara de réussir son all-in et de doubler, son A 6 tient face au 7 5 de McDonald, sous les hourras de plusieurs supporters roumains présents.

14h15 - Stéphane Albertini survit à un tapis. Ses 620 000 sont payés par Bergeron, mais le A 4 du français tient face au Q 3 de l'américain malgré quelques frayeurs sur un flop 7 A K 6 K.

13h40 - Première pause de la journée. L'occasion de faire le point sur les tapis en cours et la présentation de leur propriétaire :

1- Teodor Caraba (21 ans, Roumanie, Siège 4) - 8 340 000
Les joueurs roumains ont assurément réussi leur EPT de Deauville, en plaçant 3 des leurs dans les 13 premiers dont 2 en table finale, sur 11 inscrits.
Ce joueur en ligne aura gagné sa place via un satellite à 530$ sur PokerStars.

2- Jake Cody (21 ans, Angleterre, Siège 2) - 4 920 000
Cet ancien étudiant en psychologie est lui aussi essentiellement joueur en ligne avec quelques

craig bergeron
L'américain Craig Bergeron

bons résultats à la clé,

3- Mike McDonald (20 ans, Canada, Siège 8) - 3 340 000
Autre jeune joueur mais loin d'être inconnu, puisque "Timex" a déjà remporté un titre EPT, à Dortmund en 2008, en étant alors devenu le plus jeune champion EPT de l'histoire à seulement 18 ans. Il pourrait ce soir devenir le premier double champion d'un European Poker Tour.

4- Craig Bergeron (20 ans, USA, Siège 6) - 2 125 000
Joueur de tournois en ligne, le jeune américain a déjà remporté deux fois 40 000 $ sur Internet dont à l'occasion d'un Sunday Million à 215$. Il se sera qualifié sur un satellite à 22$ pour cet EPT.

5- Michael Fratty (34 ans, France, Siège 3) - 1 535 000

jake cody
L'anglais Jake Cody

Marié, deux enfants, Fratty est un joueur de longue date en parallèle de son métier d'opticien.
Le parisien s'est qualifié via un satellite live à 250$.
Si l'on en juge par les applaudissements dans la salle, les supporters de "Fratton" sont présents.

6- Stéphane Albertini (28 ans, France, Siège 7) - 1 100 000
En six participation ce natif de corse n'était encore jamais rentré dans l'argent. Mais depuis plus de dix ans qu'il joue Albertini est plutôt un adepte de cash game.

7- Claudiu Secara (35 ans, Roumanie, Siège 1) - 525 000
Déjà 12ème de l'EPT de Prague en décembre, le deuxième roumain de la table finale est gérant d'une société de bois de construction dans le civil.

(blinds 40 000 / 80 000 , ante 5 000)

13h00 - On tient notre premier sortant, sans trop de surprise le short stack du jour Peter Eastgate. Le vainqueur du Main Event des WSOP 2008 envoie son tapis de 820 000 au bouton avec T T. Craig

peter eastgate
Peter Eastgate réussit une nouvelle très belle performance.

Bergeron envoie le sien à son tour pour isoler le danois et se retrouver en tête à tête avec son K 9.
Le flop est sans appel : K Q 4 3 8. Eastgate termine 8ème et repart avec 70 000 €.

12h50 - Première grosse action à signaler : Mc Donald part à tapis pour 1,4 million avec A Q, payé par Albertini avec K K. Le flop A 6 8 7 2 vient sauver le canadien et amputer le français de la moitié de son stack.

12h15 - Bienvenue pour suivre avec nous la Table Finale de l'European Poker Tour de Deauville 2010.
Après la fracassante sortie d'Elky à la neuvième place hier, voici nos 8 finalistes, parmi lesquels deux français.

1- Teodor Caraba (ROU) - 6 915 000
2- Jake Cody (GBR) - 4 650 000
3- Stéphane Albertini (FRA) - 3 555 000
4- Craig Bergeron (USA) - 3 135 000
5- Mike Mc Donald (CAN) - 1 815 000
6- Michael Fratty (FRA) - 1 595 000
7- Claudiu Secara (ROU) - 795 000
8- Peter Eastgate (DAN) - 695 000

(blinds 30 000 / 60 000 , ante 5 000)

Echelle des prix restants : 847 000 € ; 516 000 € ; 295 000 € ; 221 000 € ; 165 000 € ; 129 000 € ; 92 000 € ; 70 000 €.

-----

EPT Deauville - Day 4

(24/01)

ept deauville

Suivez aujourd'hui le Day 4 de l'European Poker Tour de Deauville en direct sur PokerListings.

20h00 - Rendez-vous demain pour le dénouement de cet European Poker Tour PokerStars de Deauville 2010.
Les 8 heureux finalistes seront donc ...

1- Teodor Caraba (ROU) - 6 915 000
2- Jake Cody (GBR) - 4 650 000
3- Stéphane Albertini (FRA) - 3 555 000
4- Craig Bergeron (USA) - 3 135 000
5- Mike Mc Donald (CAN) - 1 815 000
6- Michael Fratty (FRA) - 1 595 000
7- Claudiu Secara (ROU) - 795 000
8- Peter Eastgate (DAN) - 695 000

(blinds 30 000 / 60 000 , ante 5 000)

Echelle des prix restants : 847 000 € ; 516 000 € ; 295 000 € ; 221 000 € ; 165 000 € ; 129 000 € ; 92 000 € ; 70 000 €.

19h35 - Terrible coup de tonnerre ! Elky envoie son tapis d'1 million en sur-relance avec A Q, mais se fait piéger par les A A de Caraba qui avait juste suivi la relance de Fratty ! Le flop vient rendre les affaires encore plus

elky ept
Elky aura longtemps lorgné sur le trophée mais les cartes en auront décidé autrement...

cruelles en apportant successivement deux trèfles pour le tirage couleur puis un 9 pour le tirage quinte ventral avec un dix. Mais le 2 à la river vient anéantir les espoirs de deuxième titre EPT pour Elky, qui quitte la salle au pas de course, dépité.

La table finale aura demain un goût bien amer, et même si l'on pourra se satisfaire de la présence de deux français, on ne pourra s'empêcher de regretter de ne pas y voir Alexia Portal et surtout Elky.

19h10 - Du grand classique : personne ne veut sauter au grand désarroi d'une bonne partie de l'assistance. Peter Eastgate aurait pu être celui-là, mais le danois aura réussi à doubler son short stack grâce à son AQ face au KQ de Bergeron.
Un petit duel franco-français entre Elky et Michael Fratty aura été l'une des rares autres actions que l'on aura pu se mettre sous la dent.
Et c'est la pause...

17h40 - Après plus d'une heure d'accalmie, Albertini fait une nouvelle victime. Il s'agit cette fois malheureusement d'Alexia Portal, sur un coin-flip classique (A J échouant contre 5 5).

alexia portal
La route d'Alexia Portal s'arrête aux portes de la table finale.

La dernière joueuse en lice ne pourra regretter qu'une main mal manoeuvrée sur la fin face à l'américain Bergeron. 51 500 € viendront tout de même consoler et récompenser la joueuse Winamax pour son superbe tournoi.

Les 9 survivants vont maintenant être réunis sur la table télévisée qui décidera de qui reviendra demain pour la finale. Teodor Caraba caracole toujours en tête, tandis que les joueurs désormais en difficulté se nomment Peter Eastgate... et Elky.

16h20 - Albertini le nettoyeur, suite. Le français élimine le tchèque Martin Staszko, sans émotions avec AK contre AJ.

stephane albertini
Stéphane Albertini peut avoir le sourire, ses adversaires tombent comme des mouches.

Après avoir survécu à un all-in face à un Mc Donald qui a pris la tête (6 6 qui tiennent contre A 8), Alexia Portal vient de s'en retrouver déplacée en table TV, rejoignant ainsi Elky et Albertini.
Nous ne sommes plus qu'à deux éliminations de la Table Finale !

16h05 - Albertini continue le travail. C'est Freddy Deeb parti à tapis avec A 8 qui subit cette fois la loi du français avec 7 7 sur un flop Q95-Q-2 sans incidence.

15h55 - Au tour du roumain Robert Cezarescu de quitter les lieux. Les français se réveillent puisque c'est Stéphane Albertini qui se sera occupé de l'ancien chip leader, trouvant son 8 au flop (et l'as à la river) avec A8 face à la paire de 3 de Cezarescu.
On se dirige tout doucement vers une table finale qui pourrait se montrer exceptionnelle : sont notamment encore en piste Elky, Eastgate, Deeb, Portal et McDonald.

15h45 - Bruno Fitoussi subit un coup malheureux et est éliminé en 14ème position. Parti à tapis avec J J, il affronte le 8 5 de Craig Bergeron ; flop : 5 6 K 3 T pour une bien vilaine couleur.

15h20 - Sortie d'un autre français en la personne d'Harry Yoni Touil, short stack et n'ayant rien pu faire avec son KQ face aux KK de l'américain Bergeron. Il termine 15ème et accompagne l'espagnol

david morante
Adios señor Morante !

David Morante sorti juste avant lui.

15h00 - Les éliminations se succèdent sur les trois tables encore en activité dans la grande salle des Ambassadeurs. 3 français viennent malheureusement de trouver la sortie, Philippe Ktorza (20ème), Hugo Lemaire (pourtant en très bonne posture jusque là avant de se faire craquer ses rois par le 10-4 de Jake Cody après un festival de relances pré-flop) (18ème), et Khier Rezaik (17ème), accompagnés par l'italien Nicolo Calia.

Ils sont encore 16 dont 5 français (Elky, Fratty, Fitoussi, Portal, Touil, Albertini), pendant que la

ept deauville
Elky toujours au centre des attentions en table TV, entouré par Bruno Fitoussi et Freddy Deeb

danse est toujours menée par le roumain Caraba.
A noter qu'Elky et Mike Mc Donald sont tous deux sur la route d'un exploit encore jamais réalisé : remporter un deuxième titre EPT.

13h50 - Première pause de la journée, et un joueur de plus à rajouter au champ d'honneur, l'autrichien Dragan Jovanovic (sorti par Secara).

13h10 - Déjà trois sortants en cette première heure de jeu : le hongrois Andras Nemeth, éliminé par la paire de valet trouvant son brelan de Mike Mc Donald, ainsi que Jacques Genni et l'allemand Peter Bosen (sur un 55 trouvant son 5 face à QQ), tous deux éliminés par un Bruno Fitoussi en veine en ce début de partie.

12h30 - Bonjour et bienvenue pour suivre avec nous le Day 4 de l'European Poker Tour de Deauville 2010.
Ils sont 24 répartis sur 3 tables à reprendre la lutte et à pouvoir encore prétendre au titre. Nous jouerons aujourd'hui jusqu'à ce que la table finale à 8 soit constituée.

 

teodor caraba
Teodor Caraba parviendra t-il à conserver son gros avantage ?

1- Teodor Caraba (ROU) 3 220 000
2- Hugo Lemaire (FRA) 2 301 000

3- Mike McDonald (CAN) 1 895 000
4- Peter Eastgate (DAN) 1 682 000
5- George Claudius Secara (ROU) 1 525 000
6- Craig Bergeron (USA) 1 447 000
7- Bertrand "ElkY" Grospellier (FRA) 1 220 000
8- Jake Cody (GBR) 1 108 000
9- David Morante (ESP) 883 000
10- Alexia Portal (FRA) 820 000
11- Philippe Ktorza (FRA) 738 000
12- Michael Fratty (FRA) 728 000
13- Stephane Albertini (FRA) 719 000

14- Andras Nemeth (HON) 694 000
15- Freddy Deeb (USA) 662 000
16- Martin Staszko (TCH) 594 000
17- Robert Cezarescu (ROU) 531 000
18- Khier Rezaik (FRA) 499 000
19- Harry Yoni Touil (FRA) 485 000
20- Dragan Jovanovic (AUT) 330 000
21- Peter Bosen (ALL) 260 000
22- Nicolo Calia (ITA) 246 000
23- Bruno Fitoussi (FRA) 237 000
24- Jacques Guenni (FRA) 164 000

Les tables :

1 > Lemaire, Portal, Calia, Morante, Deeb, Cody, Staszko, Caraba (chip leader)
2 > Cezarescu, Elky, Guenni, Touil, Bosen, Albertini, Bergeron, Fitoussi - (TABLE TV)
3 > Fratty, McDonald, Secara, Eastgate, Rezaik, Jovanovic, Ktorza, Nemeth

-----

EPT Deauville - Day 3

(23/01)

ept deauville 2010

Suivez aujourd'hui le Day 3 de l'European Poker Tour de Deauville en direct sur PokerListings.

22h45 - Here we are. Alors que l'organisation avait décrété que l'on jouerait les 5 dernières mains de la journée à 22h30 à 26 joueurs restants (Nicolas Levi venait juste de s'incliner), ceux-ci ont été très coopératifs puisque deux d'entre eux auront quitté les débats sur le fil pour porter le nombre à 24, limite initialement prévue pour la fin de la journée.
3 tables de 8 joueurs seront donc au programme du Day 4. A demain !

Le chip count :

teodor caraba
Teodor Caraba, le chip leader du jour

1- Teodor Caraba (ROU) 3 220 000
2- Hugo Lemaire (FRA) 2 301 000
3- Mike McDonald (CAN) 1 895 000
4- Peter Eastgate (DAN) 1 682 000
5- George Claudius Secara (ROU) 1 525 000
6- Craig Bergeron (USA) 1 447 000
7- Bertrand "ElkY" Grospellier (FRA) 1 220 000
8- Jake Cody (GBR) 1 108 000
9- David Morante (ESP) 883 000
10- Alexia Portal (FRA) 820 000
11- Philippe Ktorza (FRA) 738 000
12- Michael Fratty (FRA) 728 000
13- Stephane Albertini (FRA) 719 000

14- Andras Nemeth (HON) 694 000
15- Freddy Deeb (USA) 662 000
16- Martin Staszko (TCH) 594 000
17- Robert Cezarescu (ROU) 531 000
18- Khier Rezaik (FRA) 499 000
19- Harry Yoni Touil (FRA) 485 000
20- Dragan Jovanovic (AUT) 330 000
21- Peter Bosen (ALL) 260 000
22- Nicolo Calia (ITA) 246 000
23- Bruno Fitoussi (FRA) 237 000
24- Jacques Guenni (FRA) 164 000

21h15 - Tout le monde semble vouloir prolonger le plaisir et surtout survivre jusqu'au Day 4 (ou plus si affinités). Peu d'éliminations à dénombrer depuis le dernier point : 32 joueurs viennent de

alexia portal
Alexia Portal aura bien mené sa barque.

partir en pause.
Parmi les sortants récents, Antoine Arnault aura fini de survivre, sorti par Elky, et Marine La Bernardie qui laisse Alexia Portal seule fille encore en lice.

20h00 - Le hongrois Andras Nemeth a pris la tête et atteint les 2 millions en jetons. Il est suivi par le canadien Mike McDonald (1 434 000).
Le premier français se nomme Hugo Lemaire (5ème, 1 209 000). Elky est toujours sur de très bons rails (8ème, 920 000).
Autres notables encore en lice : Peter Eastgate (11ème, 730 000), Freddy Deeb (14ème, 632 000), Alexia Portal (15ème, 578 000), Nicolas Levi (21ème, 397 000), Bruno Fitoussi (30ème, 238 000), Robert Cezarescu (31ème, 237 000), Stéphane Bazin (37ème, 135 000) et Antoine Arnault fermant la marche (38ème, 74 000).

Blinds : 8000/16000 ante 2000.

Ils sont encore 19 français sur les 38, oui vous avez bien compté, pile 50% du field restant !

19h45 - Les 38 joueurs restant ont gagné le droit à une nouvelle pause d'un quart d'heure. Ils sont encore 39. Premier coup de tonnerre avec la sortie de Ludovic Lacay, vilainement éliminé (88 contre 66 trouvant son 6) par un Freddy Deeb revenu de l'enfer (l'américain faisait encore partie des 10 plus petits tapis à 56 joueurs restants).

19h00 - Le nombre des joueurs restants est tombé à 45. Les 6 tables restantes donnent subitement au tournoi des airs plus humains. Dario Minieri est l'une des dernières victimes en date.

elky lacay
Une table relevée...

Deux des tables montrant un intérêt tout particulier sont celle réunissant Elky, Ludovic Lacay, Antoine Arnault et Freddy Deeb, et celle où Alexia Portal et Nicolas Levi se font face, d'autant plus savoureux lorsque l'on sait qu'un pari est en cours entre les deux membres W. Celui des deux qui ira le plus loin des deux aura le droit d'obliger son alter ego à porter un accoutrement ridicule lors d'un prochain tournoi. On a hâte de voir ça !

17h30 - L'étau se resserre peu à peu. Pendant que le tournoi High Roller à 20 000 € est loin d'avoir fait salle comble (une vingtaine de participants dont Juha Helppi, Vicky Coren, Rui Cao, ou encore Anthony Lellouche ont du coup le droit à un coin de la salle principale), ils ne sont plus que 61 dans le Main Event.
Parmi les derniers éliminés on retiendra plus particulièrement Luca Pagano, toujours plus recordman des places payées en EPT (14 désormais).

luca pagano
Luca Pagano passe encore à la caisse d'un European Poker Tour.

Le dernier chip count voyait Nicolas Levi conserver la tête (820 000), talonné par Peter Eastgate (800 000) et Elky (747 000).
Dans la suite du classement on retrouvait Mike McDonald (23ème, 383 000), Dario Minieri (30ème, 348 000), Bruno Fitoussi (40ème, 250 000), un Freddy Deeb qui aura donc miraculeusement survécu jusqu'à la bulle et même mieux (45ème, 219 000), Antoine Arnault (48ème, 194 000), et un Ludovic Lacay victime d'une grosse chute après avoir un temps tutoyé la tête (59ème, 158 000).

Du côté des filles, elles étaient encore 5 en lice dans ce Main Event : Marine La Bernardie (33ème, 292 000), Lucille Cailly (42ème, 230 000), l'italienne Emmanuelle Rugini (58ème, 159 000), la petite amie d'Elky Cathy Hong (63ème, 109 000), et Alexia Portal (64ème, 93 000).
(chiffres à 73 joueurs restants sur des blinds à 5000/10000 ante 1000).

Auront donc été éliminés depuis la bulle (entre autres) : Patrick Bruel, Davidi Kitaï et Rémy Biechel.

16h40 - La bulle, Peter Eastgate et le "bubble boy" en vidéo.

16h15 - Les éliminations se sont comme de coutume accélérées dès lors que la bulle a éclaté. Le nombre de 10 tables est atteint et ce sont désormais 77 survivants qui peuvent encore rêver de la victoire. Au dernier compte officiel Nicolas Levi était toujours en tête avec plus de 800 000 jetons, et Luca Pagano, Peter Eastgate, Elky et Ludovic Lacay en embuscade au-dessus de 400 000 jetons.

ladies
Nous voilà à une table sans doute parmi les plus difficiles... pour se concentrer.

Du côté des Ladies les émotions ne manquent pas non plus. L'élimination de l'un des "intrus" (voir plus bas) aura soulevé les hourras nourris de ces dames.
Autre scène cocasse aperçu à la table d'une certaine Ariane Massenet : un imbroglio de décompte de jetons entre trois joueuses en fin de coup, qui aura paralysé la table pendant un bon quart d'heure... La vidéo aura même été envisagée mais comme en football l'"arbitre" aura finalement eu le dernier mot sans son recours.

15h00 - Le moment fatidique est finalement survenu après quelques coups en "main par main". Peter Eastgate aura longtemps fait durer le suspense lorsqu'il lui incomba de décider s'il voulait

peter eastgate
Après avoir longtemps hésité, Peter Eastgate a finalement accepté de jouer au nettoyeur en se chargeant de la bulle.

payer l'un de ses voisins de table à tapis. Son 8 4 était il est vrai un peu léger mais fit son office de bourreau pour battre le A 3 adverse lorsque le flop dévoila 4 2 T Q 6. Et le malheureux "bubble boy" de prendre sa veste et de s'enfuir la tête basse...

Le reste de la salle s'est trouvé bien entendu beaucoup plus heureux du dénouement de cette main. On aura d'ailleurs notamment vu Elky aller congratuler sa compagne coréenne Cathy Hong.

14h20 - La mode des "allez papa !" a malheureusement donné des idées à quelques individus de type "lourd" ayant décidé d'en faire encore plus de tonnes pour se faire remarquer. L'un de ceux-ci aura réussi son coup en provoquant un léger attroupement autour de sa table, mais on espère qu'il en aura bien profité car il ne devrait pas y avoir de deuxième fois : l'organisation s'est cette fois

helppi elky
Plus que ses lunettes, Juha Helppi peut désormais se mordre les doigts d'être tombé aux côtés d'Elky.

saisie du micro pour annoncer en substance : "on est bien conscient des émotions qui peuvent être suscitées mais on va vous demander d'être un peu moins expansif car ça peut déranger les autres joueurs. La prochaîne fois c'est la fessée, enfin une pénalité." (annonce librement adaptée vous l'aurez compris).

Pour en revenir au tournoi à proprement parler, la bulle est atteinte, 105 joueurs ! Suspense...
A noter que le finlandais fait partie des victimes de cette dernière ligne droite, éliminé par Elky.

13h50 - L'instant fatidique de la bulle se rapproche. Ils 111 à être encore en course.
Le tirage des tables du jour aura réservé les duels suivants :
- Table 1 : Antoine Arnault, Davidi Kitaï, Bruno Fitoussi.
- Table 2 : Ludovic Lacay et Freddy Deeb, pas vraiment une menace pour le français en tant que short stack.
- Table 4 : Paul Testud, le suédois Ramzi Jelassi, et l'une des dernières filles en course, Lucille Cailly.
- Table 10 : Patrick Bruel et le chip leader des Day 1A et 1B Robert Cezarescu.

nicolas levi
Chip leader à l'entame du jour, Nicolas Levi semble toujours dans le bon tempo.

- Table 12 : Rémy Biechel, Peter Eastgate et Patrick Bueno.
- Table 13 : Elky, Juha Jelppi et Guillaume Cescut.

Les cassages de table ont déjà oeuvré pour quelques changements, et Nicolas Levi a depuis rejoint sa collègue de team Alexia Portal. Ce dernier a été impliqué dans un coup où son adversaire ukrainien l'aura observé telle une statue de cire pendant de longues minutes. L'homme aura finalement décidé de préserver ses derniers jetons face à la mise du français à la river sur un tableau 2-T-J-6-4 avec quatre coeurs.

12h45 - Surprise sur le nom de l'un des premiers sortants : Tristan Clémençon. Le jeune membre de la Team Winamax était pourtant au-dessus du stack moyen à l'entame de la journée, mais un adversaire au jeu douteux et un vilain bad beat runner-runner (turn-river) seront passés par là.

En parallèle du Main Event se dispute aujourd'hui l'épreuve du Ladies Event à 200€. Trois représentants de la gente masculine ont tout de même trouvé le moyen de s'y inscrire, provoquant quelques huées amicales à leur entrée en piste.

12h15 - Bonjour et bienvenue pour suivre avec nous le Day 3 de l'European Poker Tour de Deauville. L'action promet d'être au rendez-vous et les émotions arriveront normalement de bonne heure, puisqu'à 133 joueurs restants nous ne sommes plus qu'à 29 éliminations de l'argent.
Un premier cri (ou plutôt manifestation de joie à la limite de la correction dirons-nous) vient se de faire entendre, preuve de l'importance que va prendre la moindre des mains à présent.

Cocorico c'est un français qui entame la journée dans la peau du chip leader : Nicolas Levi, avec 648 500 jetons. Ludovic Lacay suit en troisième position avec 500 000, tandis qu'Hugo Lemaire est le troisième français à se classer dans le Top 10.

Chip count sélectif à l'entame de ce Day 3 :

1- Nicolas Levi (FRA) - 648 500
2- George Claudius Secara (ROU) - 535 000
3- Ludovic Lacay (FRA) - 500 500
10- Hugo Lemaire (FRA) - 352 500
12- Elky (FRA) - 331 500
16- Robert Cohen (FRA) - 315 000
18- Antoine Arnault (FRA) - 300 000
19- Ramzi Jelassi (SUE) - 298 500
20- Peter Eastgate (DAN) - 294 000
27- Luca Pagano (ITA) - 260 000
29- Robert Cezarescu (ROU) - 251 000
30- Davidi Kitaï (BEL) - 249 000
38- Tristan Clémençon (FRA) - 215 000
40- Dario Minieri (ITA) - 209 500
43- Juha Helppi (FIN) - 198 500
46- Lucille Cailly (FRA) - 193 000
59- Jean-Bernard Bot (FRA) - 163 500
62- Bruno Fitoussi (FRA) - 157 500
68- Antoine Amourette (FRA) - 149 500
72- Alexia Portal (FRA) - 136 500
74- Patrick Bruel (FRA) - 128 500
78- Paul Testud (FRA) - 127 000
81- Guillaume Cescut (FRA) - 116 000
99- Eric Haber (FRA) - 92 500
102- Stéphane Bazin (FRA) - 88 000
116- Patrick Bueno (FRA) - 69 500
121- Rémy Biechel (FRA) - 61 000
131- Freddy Deeb (USA) - 42 500
133- Mike Mc Donald (CAN) - 25 800

Ils sont 78 français (58% des joueurs restants, soit quasi autant que leur proportion sur le nombre d'entrants total).

-----

EPT Deauville - Day 2

(22/01/10)

salle casino ept deauville

Suivez aujourd'hui le Day 2 de l'European Poker Tour de Deauville en direct sur PokerListings.

21h20 - Le Day 2 se termine avec 136 joueurs encore en course et le jeu mis en pause à 15 minutes de la fin du niveau 15 (blinds 2000/4000 ante 400). Ils seront donc 32 à revenir demain... avant de repartir les mains vides.

casino deauville
Le casino ferme ses portes à l'EPT pour aujourd'hui.

Les choses ont bougé durant la dernière heure et c'est désormais Nicolas Levi qui a pris les commandes en doublant plusieurs fois, désormais assis derrière un tapis de plus de 600 000 jetons. Ludovic Lacay, un temps chip leader lui aussi, n'est pas très loin avec plus de 500 000.

Chip count complet à venir demain.

19h55 - On vient d'attaquer le dernier niveau de la journée et de nouvelles têtes sont tombées parmi lesquelles Michel Abecassis, Jan Boubli ou encore la championne allemande Katja Thater, laissant désormais le nombre de joueurs restants à 154.

patrick bruel
En dépit des apparences Patrick Bruel sait se montrer jovial à la table... bon, pas sur ce coup-ci.

En mode survivant aux côtés du belge Davidi Kitaï, Bruno Fitoussi est pour sa part toujours là, tout comme un Patrick Bruel affichant de belles piles de jetons et visiblement de bonne humeur si l'on en juge le spectacle fait à sa table.

18h30 - Il ne reste bientôt "plus" que 20 tables, donnant l'impression d'une Salle des Ambassadeurs bien plus vide que lors de ces trois derniers jours. En passant sous les 200 joueurs

dario minieri
Dario Minieri dans une mauvaise passe, est passé en dessous de la moyenne.

(184) ce sont désormais bel et bien les places payées qui commencent à se faire sentir.
Mais la route est encore longue pour tout ce petit monde puisque quasiment la moitié ne verront pas la couleur de l'argent (104 places seront payées).

Aucune décision ne sera du sûr rendue avant demain et le Day 3. Les tapis ont donc encore tout le temps de fluctuer, tel celui de Dario Minieri quelque peu redescendu au fil de la journée.

17h20 - Le compteur du nombre de joueurs s'égrenne peu à peu en se rapprochant de la barre des 200 (205). Thomas Bichon, Julien Brécard et Antoine Saout font partie des dernières victimes en date, pendant que des Biechel, Clémençon, Brécard voire Bruel ne sont pas au mieux, avec moitié moins de la moyenne.

ept deauville
La table télévisée (qui n'a pour le moment télévisée que de nom) a déjà fait son apparition, avec Katja Thater.

A l'opposé du classement on retrouve un joueur belge du nom de Goghan Seref Soysal, et un Ludovic Lacay guère loin derrière en embuscade.

16h02 - Du gros poisson vient de chuter. C'est d'abord une confirmation : Isabelle Mercier n'est plus dans le tournoi.

mattern fitoussi
Arnaud Mattern avait encore le sourire il y a quelques heures aux côtés de Bruno Fitoussi.

On vient également de perdre Manuel Bevand, Rui Cao et un Arnaud Mattern victime d'un bad beat turn-river puis d'une mauvaise rencontre face aux as.
243 joueurs sont encore en piste, à 95 000 jetons de moyenne sur des blinds 1000/2000 ante 200.

Pendant ce temps Elky semble avoir retrouvé son rythme de croisière avec un tapis sur la pente ascendante. Il a été rejoint à table par Freddy Deeb.

15h00 - Pause de 15 minutes et nous avons déjà perdu plus de 100 joueurs depuis le début du Day 2 il y a moins de 3 heures : 279 sont encore en piste sur les 395 au départ de la journée.

cezarescu
Chip leader à l'entame du Day 2, le roumain Cezarescu a depuis perdu la tête des opérations, devancé par un Luca Pagano inarrêtable.

Parmi eux à noter les éliminations d'Estelle Denis, Aurélien Guiglini et Marion Nedellec.
Isabelle Mercier et Roger Hairabedien ont tous deux disparu de la table à laquelle ils étaient censés être aujourd'hui. A moins d'une double élimination qui n'aurait pas fait de bruit, l'affaire semble donc plutôt du ressort de l'agent Mulder.

De bons démarrages sont à créditer du côté de Pascal Perrault (grâce à une river heureuse venue craquer des rois adverses avec ses valets) et d'un Elky ayant doublé grâce aux as face à d'autres rois.

13h50 - Le tirage des tables du jour a réservé bon peu de rencontres intéressantes :
Table 3 : Arnaud Mattern et Bruno Fitoussi.
Table 6 : Le chip leader Robert Cezarescu et Elky.

biechel brecard
Julie Brécard sous les yeux attentifs de Rémy Biechel

Table 8 : Isabelle Mercier et Roger Hairabedian.
Table 11 : Jan Boubli et Pascal Perrault.
Table 17 : Julien Brécard et Rémy Biechel.
Table 18 : Nicolas Levi et Aurélien Guiglini (éliminé depuis).
Table 22 : Les deux Winamax Ludovic Lacay et Alexia Portal.
Table 36 : L'italien Dario Minieri, l'allemande Katja Thater, et Adrien Allain.
Table 37 : Patrick Bueno et Michel Abecassis.
Table 38 : Paul Testud et Juha Helppi.
Table 44 : Luca Pagano et Alex Kravchenko.

12h30 - Bienvenue pour le Day 2 de l'European Poker Tour de Deauville. Les quelques 400 survivants des deux premiers jours de qualification sont de retour pour l'attaque du deuxième col.

Le roumain Robert Cezarescu a entamé les débats avec le statut de chip leader et plus de 200 000 jetons (le seul à les dépasser), tandis que l'on retrouve dans le Top20 Luca Pagano (3), le français Joann Lenn (4), Ludovic Lacay (6), Freddy Deeb (8), avant un premier tir groupé tricolore composé de David Cohen, Ilan Boubli, Anas Tadini, Tony Fabien Cousin et Julien Riou.

Si les premières heures des deux jours précédents auront été assez calmes, le début de ce Day 2 en est tout autre. Les "un sortant table x" lancés par les croupiers sonnent déjà régulièrement aux quatre coins de la salle.

Nous ferons un point plus précis lorsque les listes officielles définitives seront communiquées.

-----

EPT Deauville - Day 1B

(21/01)

EPT Deauville 2010 35237

Suivez aujourd'hui le Day 1B de l'European Poker Tour de Deauville en direct sur PokerListings.

0h05 - La salle s'est depuis quelques minutes totalement vidée de ses joueurs et de son brouhaha après que les 4 dernières mains "décrétées" à 23h30 se soient achevées et que les 225 survivants aient soigneusement empaqueté leurs jetons.

Quatre des gros tapis de fin de journée se nomment Luca Pagano (l'incroyable recordman des places payées en EPT ainsi sur bonne lancée pour une nouvelle), Ludovic Lacay (passé à près de 200 000 dans un coup à rebondissements turn-river), Ilan Boubli et Freddy Deeb.

elky
Elky a connu une moins bonne fin de journée, mais remplit l'essentiel.

A la table de ce dernier Julien Brécard a finalement vu sa patience récompensée en réussissant un joli come back, même si un set overset (brelan contre brelan supérieur) lui aura laissé quelques regrets de faire encore mieux.

Parmi les autres qualifiés du jour on retrouve Estelle Denis et Isabelle Mercier qui ne se seront pas quittées de la journée, Peter Eastgate, Alex Kravchenko, sans oublier Elky et Dario Minieri bien que tous deux un peu rentrés dans le rang.

Ils seront un peu plus de 400 sur les 768 au départ à reprendre la compétition dès demain, où le rythme des éliminations devrait prendre une toute autre tournure.
Rendez-vous dans quelques heures pour un bilan plus complet et le début du le Day 2 synonyme d'attaque des "choses sérieuses" !

22h15 - Le field continue de se vider à un ryhtme de petit trot. Ils sont 252 à survivre (ou mieux) sous une chaleur intérieure quelque peu étouffante. Alors que certains confrères parviennent à s'endormir en tribune presse, on se doute que pas mal de joueurs ne doivent plus être très frais, surtout après quelques

greg raymer
C'est terminé pour le Fossilman.

9 heures de jeu effectif.

Parmi les derniers éliminés on notera plus particulièrement les sorties de Joao Barbosa, et du placide Greg Raymer.

Les membres de la Team Winamax continuent de bien figurer, notamment Manuel Bevand dont on avait pas encore parlé, et Davidi Kitaï, rejoint à sa table par un Thomas Bichon quelque peu redescendu. Même mauvaise mayonnaise pour Isabelle Mercier qui a bien perdu depuis le dernier comptage et qui arbore la tête des mauvais jours.

Le Day 1B est désormais entré dans sa toute dernière ligne droite.

19h20 - C'est l'heure de la pause dîner, moment où vient d'être annoncé le prizepool définitif : 3 686 400 €. 104 joueurs seront payés (sur les 768 partants), et le vainqueur repartira avec 847 000 €.
La France comptait pas moins de 63% de tous les joueurs au départ (481). Bien loin suivent la Russie (32), Italie (28) et Grande-Bretagne (22).

peter eastgate
Peter Eastgate réfléchit peut-être à changer de pull pour le Day 2.

Elky jouit d'une bonne influence sur sa table, et a dernièrement remporté plusieurs pots sans avoir dû montrer ses cartes, même si sur le dernier coup son adversaire aura passé après un long moment de réflexion.

A la table de deux des reines de coeur du jour, Estelle Denis a remporté un joli pot au bon moment si l'on en juge son tapis très amoindri alors que les jetons étaient encore au centre. Sa presque-voisine Isabelle Mercier semble toujours très occupée en dehors des coups, même si c'était cette fois pour prendre des notes sur un petit calepin.

Du côté des plus gros tapis, situés l'un de l'autre à deux tables voisines, Dario Minieri et Peter Eastgate semblent jouer à qui aura la plus grosse, comparant leurs tapis à base de signes de la main ou même de levers de chaise.

Ils sont encore 324 en lice en ce Day 1B et il restera théoriquement 3 heures de jeu au retour du dinner break.

18h15 -Les choses commencent à bouger et quelques gros pots remportés sont venus faire naître les premiers tapis à plus de 100 000 jetons. Ilan Boubli et l'italien Dario Minieri sont de ceux-là, ce

bruno lopes
L'aventure de Deauville s'arrête là pour Kool Shen.

dernier ayant trouvé une quinte bienvenue face à une paire d'as adverse.

Enfin arrivé, Peter Eastgate n'a pas tardé à se mettre sur les bons rails, en ayant déjà plus que doublé son tapis depuis. Patrick Bruel a pour sa part trouvé une river heureuse pour rejoindre tout ce petit monde dans le haut du panier.

L'augmentation des blinds a également commencé de faire son office et on approche maintenant de la centaine de joueurs éliminés (336 restants). Parmi eux se sera arrêtée la route du runner-up (2ème) de l'an dernier Arnaud Esquevin sur un bad beat river, du "people" Cyril Hanouna sur un coin-flip, d'Anthony Lellouche, et de Bruno "Kool Shen" Lopes sur une quinte flush.

17h00 - Les joueurs vont pouvoir cesser de martyriser leurs jetons pendant 15 minutes : c'est l'heure de la pause. Le rythme des éliminations reste assez calme. Seuls 25 joueurs ont trouvé le chemin de la sortie depuis notre dernier point. Quelques notables font tout de même partie de cette

vikash dhorasoo
Vikash Dhorasoo avec le sourire c'est fini. Le "W" est éliminé.

mini-saignée : Otto Richard, Georges Djen et Vikash Dhorasoo, victime d'un brelan de 7 floppé face à sa paire d'as.

Parmi les français sur la bonne voie on pourra citer Elky et Julien Brécard.

15h20 - 17 joueurs ont été éliminés depuis le début de la journée, avec parmi eux le kick-boxer Jérôme Le Banner pour son second gros tournoi après celui caritatif de l'AmFar du PCA des

patrick bruel
Patrick Bruel déjà concentré

Bahamas il y a quelques jours.

Malgré son air désabusé Patrick Bruel tente de poser son empreinte sur la table, non sans bonne humeur. Après que tout le monde se soit couché sur sa relance pré-flop, le membre de la Team Winamax lance un "I don't lie" (je ne mens pas) en montrant un as.

Un autre joli duo aurait pu se trouver dans notre panel de tables de haute volée, mais le danois Peter Eastgate n'était toujours pas arrivé à sa table numéro 8 occupée par un autre grand champion, le russe Vitaly Lunkin.

isabelle mercier
Isabelle Mercier s'ennuierait-elle en ce début de partie ?

Début de partie couci-couça pour Estelle Denis, descendue à 24 000 après une mauvaise rencontre face à Aurélien Guiglini ("il touche sa quinte alors que j'avais deux paires"). Quant à Isabelle Mercier à la même table, elle a longtemps semblé plus intéressée par son IPhone que par ce qu'il pouvait bien s'y passer.

estelle denis
Estelle Denis pensive après un mauvais coup, mais qui garde le moral

Un joueur semble particulièrement excité en table 11, s'étant déjà fait remarquer par deux grosses démonstrations d'exubérance d'une voix que personne n'aura pu manquer dans la grande salle des Ambassadeurs. Les "oui papa !" sont décidément en passe de devenir le gimmick à la mode des joueurs souhaitant se faire remarquer.

14h30 - Premier break. Le tirage des tables a réservé quelques confrontations savoureuses dès le début de la journée. Voici un petit panel :

- Les deux époux Pascal Perrault et Lise Vigezzi à quelques places l'un de l'autre en table 2.
- Isabelle Mercier et Estelle Denis en table 12.
- Greg Raymer et Tristan Clémençon en table 18.
- Arnaud Esquevin, Julien Brécard, Elie Marciano, Antoine Amourette et Ramzi Jelassi (rien que ça !) en table 29.
- Stéphane Bazin et Ludovic Lacay en table 33.
- Bruno Fitoussi et Thomas Bichon en table 34.
- Cyril Hanouna et Bruno "Kool Shen" Lopes en table 35.
- Jérôme le Banner (l'un des premiers éliminés du jour) et Vikash Dhorasoo en table 36.
- Fabrice Soulier et Luca Pagano en table 39.

fitoussi bichon
Bruno Fitoussi sous l'oeil attentif de Thomas Bichon

Parmi les autres visages les plus connus on notera la présence d'Elky, Dario Minieri, le vainqueur du dernier EPT 2009 Jan Skampa, Christophe Benzimra, Vitaly Lunkin, Freddy Deeb, Vicky Coren, Alex Kravchenko, Anthony Lellouche, Nicolas Levi, Jan Boubli, Davidi Kitaï, Manuel Bevand, Patrick Bruel, Juha Helppi, Jens Kyllonen, ou encore Nicolas Dervaux.

13h15 - Petit point sur les qualifiés de la journée d'hier. 109 français (sur 183 qualifiés) ont franchi le premier cap. 5 français se classent dans le Top25 : Tony Fabien Cousin, Julien Riou, Jean-Baptiste Varvat, Jake Francis Cody et Antoine Arnault.
On retrouve également bien placés Patrick Bueno, Alexia Portal et Paul Testud. A noter enfin les qualifications d'Arnaud Mattern, Rémy Biechel, Antoine Saout, Michel Abecassis, Rui Cao, ou encore Roger Hairabedian.

12h40 - Bonjour et bienvenue pour suivre avec nous ce deuxième jour de l'European Poker Tour PokerStars de Deauville.
Les joueurs installés et le speech des organisateurs terminé, le Day 1B est maintenant officiellement lancé.
425 joueurs (chiffre provisoire) sont au départ, confirmant d'ores et déjà le record du nombre de participants pour l'EPT de Deauville (764 contre 645 en 2009).
La fine fleur des joueurs se retrouve pour leur plupart au départ de ce deuxième jour de qualification, dont bien évidemment une grosse majorité de français.
Nous feront un premier point un peu plus tard.

-----

EPT Deauville : Interview Elky

(21/01)

ElkY

A la veille du Day 1B auquel il prendra part, c'est un Elky très motivé et avec une grosse faim de victoires qui a répondu à nos questions.


Elky, comment s'est passé ton début de saison du côté du PCA ?

Pas aussi bien que je l'aurais espéré, pas aussi bien que les autres années. J'ai fait trois tournois, le Main Event, un tournoi à 5000$ et le High Roller, et j'ai perdu les trois relativement vite. Je ne suis pas satisfait de la manière dont j'ai joué, ça arrive, je ne peux pas gagner le PCA tous les ans non plus. Maintenant je suis content d'être ici, et ça me donne une chance de revenir très rapidement dans le circuit. Donc je suis très motivé pour faire quelque chose ici à Deauville.

Du coup ce n'est pas trop dur de revenir à Deauville dans tout autre cadre et une météo moins clémente ?

En fait il ne faisait pas très beau non plus au PCA, et Deauville est de toute façon un très beau tournoi de poker donc je suis très content d'être là. J'ai vraiment envie de gagner et de faire une bonne performance en France.

Deauville te rappelle en plus de bons souvenirs puisque tu avais fait 3ème du High Roller l'an dernier.

Oui même si c'était un peu mitigé. C'était une bonne performance mais j'étais arrivé gros chip leader en table finale et j'espérais vraiment gagner.
Mais c'est dans le Main Event que j'espère vraiment faire quelque chose. Ca va être l'un des plus gros tournois de l'année, et c'est toujours spécial de revenir en France. Je n'ai pas tellement l'occasion d'y jouer beaucoup au poker donc c'est important et ça me tient vraiment à cœur.

Si on te donne le choix entre remporter le High Roller ou remporter le Main Event ?

Le Main Event, il y a plus de joueurs et c'est toujours plus prestigieux qu'un high roller. J'espère que je ne pourrai pas faire le High Roller, ça voudrait dire que je serais toujours dans le Main Event (sourire). Mais j'essaierai de faire de mon mieux dans les deux.

« J'ai envie de faire une grosse performance ici »

Quand on a tout gagné (ou presque) comme toi, comment arrive t-on à trouver des motivations ?

Il y a toujours des motivations. J'en ai parlé avec Arnaud Mattern au sujet du premier qui gagnera un deuxième EPT ou du premier qui gagnera un bracelet. J'ai vraiment envie d'en gagner un. J'ai aussi envie de reprendre ma première place au classement EPT puisque Pagano m'a détrôné, même s'il l'a méritée. Ca fait donc beaucoup de challenges cette année.

Est-ce que l'on peut dire que le bracelet est ton objectif numéro 1 cette année ?

Je vais jouer tous les tournois que je peux, et c'est vrai qu'une victoire dans les WSOP est la chose la plus importante qu'il me manque. On ne peut évidemment pas tout contrôler mais il est sûr que je vais tout faire pour en gagner un.

Tu avais battu le record du monde du nombre de sit-and-go joués en simultané en avril dernier, et quelques joueurs commencent à vouloir te détrôner. Jusqu'où penses-tu que l'on peut aller ?

Je pense qu'on peut battre mon record. En fait je n'étais pas extrêmement bien préparé pour le record, j'étais arrivé la veille de Las Vegas où j'avais disputé le WPT du Bellagio à 25 000 $. Je n'avais pas trop eu le temps de me préparer non plus sur l'équipement qu'on m'avait mis à disposition. Je pense donc que je peux faire mieux, et donc aussi que quelqu'un peut l'améliorer. Et puis je l'avais fait sans aucun programme d'aide. J'en parlais récemment à quelques joueurs dont Shaun Deeb, qui me disait qu'aujourd'hui il y a quelques programmes qui t'aident par exemple à mettre de côté les tables qui sont en « time out ».

Ca me fait très plaisir d'avoir ce record du monde bien sûr, mais ce n'est pas quelque chose sur lequel je me focalise trop. Mais si quelqu'un bat mon record ça m'intéresserait. Je pourrais essayer de le re-battre et ça ferait un nouveau challenge. Mais pour l'instant j'essaie de me concentrer pour gagner le plus de tournois possibles.
2010 va être une année très importante avec beaucoup de challenges à relever, donc j'espère vraiment que je vais faire de mon mieux.

A l'occasion de l'EPT tu es en séances de dédicaces pour la réédition de « Kill Elky ». Cela ne te donne t-il pas des idées pour écrire ton propre livre ?

En fait j'ai déjà un livre qui est prévu que je vais écrire aussi avec Lee Nelson. J'écrirai 40% du livre je pense. On est plusieurs sur le projet. Il y aura aussi quelques chapitres écrits par Annette (Obrestad NDLR). Ca sera un très bon livre qu'on est en train de préparer mais ça ne sera pas avant la fin de l'année, voire le début d'année prochaine. J'ai un programme très chargé donc je n'ai pas tout le temps nécessaire pour m'y mettre.
Ce sera un livre encore plus stratégique, plus avancé que Kill Elky.

Si l'on résume ce que l'on peut te souhaiter pour cette année, en premier lieu le bracelet aux WSOP, puis la victoire dans l'EPT de Deauville, et en trois ?

Le WPT à 25000$ du Bellagio, mais l'EPT de Monaco ça serait bien aussi (rires).

-----

EPT Deauville - Day 1A

(20/01)

ept deauville

L'EPT de Deauville 2010 c'est parti ! Suivez aujourd'hui le Day 1A en direct sur PokerListings.

23h30 - Fin du Day 1A (l'organisation a décrété que ce premier jour de qualification s'échèverait à 23h30 tapantes). Nous en sommes en milieu de niveau 9 (blinds 500/1000) et 199 joueurs sont encore en course. Après avoir soigneusement empaqueté leurs jetons, ils reviendront pour le Day 2 dans deux jours.
Parmi les éliminés de ces dernières heures on notera celles de Guillaume de la Gorce (sorti avec les AA par les KK de sa voisine du jour Katja Thater).
Le chip count ne sera rendu officiel que demain, mais c'est le roumain Robert Cerasescu qui occuperait la tête de la mêlée avec plus de 200 000 jetons.

Rendez-vous dès demain pour le Day 1B et l'entrée en lice de nombreuses stars !

22h45 - La première cérémonie des France Poker Awards vient de décerner ses prix. Composé de Georges Djen (patron du magazine Live Poker), Antoine Dorin, John Dutie (fondateur de l'EPT),

france poker awards
4 des lauréats prennent la pose

Antoine Arnault, et Eric Cavillon (du groupe Barriere), le jury a voté pour désigner les gagnants dans 6 catégories, les deux dernières ayant rendu leur verdict sur vote du public ou classement par points.

Sans suspense donc Roger Hairabedian remporte le Prix du Meilleur Joueur de l'année, succédant à Elky.
Le Prix du Club de Poker de l'année (récompensant le club ayant le plus oeuvré pour la promotion du poker au niveau local) est décerné à l'Orléans Poker Club et ses 360 membres.
Le Prix du Meilleur Espoir (moins de 26 ans) a été remis des mains d'un Elky ravi à Ludovic Lacay.
Le Prix du Joueur Etranger de l'année échoit à Phil Ivey.
Trois fois nominé, Antoine Saout repart avec deux trophées, sans surprise celui de la Meilleure Performance de l'année, et celui de la Meilleure Révélation de l'année.
Fort de sa table finale des WSOP, Almira Skripchenko décroche le Prix de la Meilleure Joueuse de l'année.
Enfin c'est finalement Julien Brécard qui reçoit le Prix du Public.

21h00 - La salle semble peu à peu se vider mais ils sont pourtant encore 234 à en découdre en cette première journée.
Certains stacks commencent enfin à se démarquer des autres, comme celui de ce joueur au

joueur au chapeau
L'homme au chapeau noir, sobre mais efficace.

chapeau arborant fièrement un "Poker Leader" sur son tee-shirt. Pour le coup il se pourrait bien que notre homme fasse en effet partie des chip leaders au vu de ses nombreuses piles de jetons.

A propos de jetons l'une des particularités du tournoi est de se jouer avec des jetons du casino Barrière, la législation interdisant encore toute mention officielle sur le sol français de PokerStars, organisateur de l'European Poker Tour.
Problème : entre des valeurs faciales inscrites sur un seul côté et des couleurs pas forcément très distinctes (de loin), dures sont les estimations !

Le plus simple est parfois de s'en référer à la moue des joueuses et joueurs. A cette école voir Alexia Portal qui souffle avec un tapis amaigri ne semble pas un bon présage pour la joueuse de la Team Winamax.
A noter la bonne remontée d'Antoine Saout.

A suivre, la cérémonie des France Poker Awards, pour laquelle le tournoi sera mis en pause spéciale.

19h10 - Après 7 heures de concentration, de joies ou de mauvais coups, les joueurs ont bien mérité leur pause repas. Ils sont encore 260. Une heure pour bien recharger les batteries, avant d'attaquer les trois derniers niveaux de la journée.
Bruno Launais (7ème l'an dernier en ces mêmes lieux) et Eric Haïk n'en seront pas. Antoine Saout est en revanche toujours bel et bien présent.

18h15 - On est passés en dessous de la barre des 300 joueurs (280) depuis la précédente pause. Plus de trace d'un Antoine Saout sur une constante pente descendante depuis le début de journée, mais sa table ayant été cassée rien n'indique que le français ait déjà trouvé la porte de sortie.

michel abecassis
Le "professeur" en action... ou plutôt en réflexion.

Guillaume de la Gorce et sa voisine Katja Thater semblent végéter et attendre leur heure.

Sur une meilleure lancée on retrouve entre autres un Michel Abecassis au jeu apparemment prudent, ayant préféré se coucher sur un flop 7-8-9 tricolore après avoir été sur-relancé pré-flop. Julien Lang Van fait également partie des français les mieux partis, désormais assis derrière un tapis de quelques 50 000 jetons après avoir trouvé un bon flop QKK avec une paire de dames en mains dans un pot bien nourri par plusieurs joueurs pré-flop.

17h00 - Deuxième pause du jour pour les 315 joueurs encore en course. Les éliminations se font rares alors que l'on est à l'entame du 5ème niveau de blinds (150/300). Le salon annexe est désormais fermé et l'ensemble des joueurs se retrouve dans la grande salle principale des Ambassadeurs (photo de Une).

16h13 - La grosse action n'est pas encore au rendez-vous et seuls quelques "un sortant à la table x", ou annonces de cartes marquées par quelques croupiers, viennent troubler la quiétude des jetons qui s'entrechoquent, digne d'un chant des cigales méditerrannéen.

gorce thater
Guillaume de la Gorce et Katja Thater.

Au chapitre des duos de choc, on retrouve notamment Guillaume de la Gorce en position délicate juste avant la championne allemande Katja Thater, ou encore Antoine Saout (au tapis de plus en plus mince même si un pot gagné est revenu y apporter un peu de peps) aux côtés de Jean-Philippe Rohr.

15h13 - 572 joueurs ont déjà pris leur ticket pour cet EPT de Deauville 2010. Après moins de 3 heures de jeu ils sont encore 331 (37 tables) sur les 339 à avoir pris le départ aujourd'hui.

14h35 - Déjà plusieurs tables ont cassé du côté de la petite salle annexe plus "cosy" ouverte en raison de l'affluence. C'est ici qu'Arnaud Mattern tente d'imprimer son empreinte à la table, en sur-relançant au bouton un relanceur au cut-off (bouton -1), puis s'adjugeant le pot sur un flop K-8-Q.

saout rohr
Antoine Saout pensif, et Jean-Philippe Rohr

Dans la salle principale le début de partie d'Antoine Saout est pour l'instant timide, tandis qu'Alexia Portal a à l'inverse déjà bien gonflé son stack.

Les joueurs sont en pause pour le premier break de la journée.

13h58 - Update joueurs : nouveau décompte du nombre de joueurs français : 168, alors qu'on annonce un chiffre non-officiel de 396 partants. Eric Haik, Antoine Arnault, Antonin Teisseire, Alain Roy, David Jaoui, Gabriel Nassif, Eric Qu, Guillaume Darcourt, Philippe Narboni, Jérôme Zerbib, Jean Montury sont également au rendez-vous de ce premier jour.

13h35 - Ce sont plus de 140 français qui sont au départ, parmi lesquels Rui Cao, Adrien Allain, Jean-Philippe Leandri, Stéphane Tayar,

alexia portal
Alexia Portal entame bien son Day 1A

Stéphane Gérin, Patrick Bueno, Jean-Philippe Rohr, le vainqueur du NRJ PokerStars 2008 Julien Van Lang en compagnie de Roger Hairabedian à la même table, et quelques-uns des premiers membres de la team Winamax à avoir choisi le Day 1A plutôt que le 1B : Guillaume de la Gorce, Alexia Portal, Michel Abecassis.
Antoine Saout est également de la partie, tandis qu'Arnaud Mattern et Rémy Biechel sont assis côte à côte pour l'une des tables assurément les plus explosives de ce premier jour.

A l'international, on notera les présences de Katja Thater ou du belge Pierre Neuville. Le plus gros des stars fera donc son entrée pour le Day 1B.

12h59 - On tient notre premier sortant : le coup part à tapis sur la turn d'un flop K-9-K-A. Deux 9 font face à deux As d'un joueur qui avoua tout de même avoir craint deux rois adverses. Le J de la river ne change rien et le premier malheureux du jour n'aura pour consolation que la gloire éphèmère de l'attroupement né autour du premier tapis du jour.

12h46 - Nouveau chiffre annoncé : 349 joueurs pour ce Day 1A. A 5000 € de droit d'entrée ce sont 2 697 600 € qui sont déjà dans la cagnotte. Chacun s'est assis avec de maigres petites piles de jetons qui représentent tout de même 30 000 en valeur. Le premier niveau est à 50/100 et durera une heure.

mattern-et biechel
Arnaud Mattern et Rémy Biechel auront du mal à s'éviter

12h36 - Le toujours très attendu shuffle up and deal a retenti !

12h20 - Bienvenue au Casino Barriere de Deauville pour le Day 1A de l'European Poker Tour de Deauville.
Les joueurs sont en passe de finir de s'installer. 330 joueurs sont annoncés pour ce premier jour de qualification, et les organisateurs annoncent d'ores et déjà un succès encore plus grand que l'an passé (645 concurrent s'étaient élancés et l'allemand Moritz Kranich s'était adjugé le victoire).
De nombreux français sont bien évidemment sur la ligne de départ. Nous ferons un premier point très bientôt.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page