EPT Monte Carlo : Nicolas Chouity vainqueur

nicolas chouity
Nicolas Chouity, vainqueur de l'EPT Monte Carlo 2010.

Aucun des trois français en finale ne sera finalement parvenu à s'imposer dans cet EPT Grand Final de Monte Carlo 2010. C'est le libanais Nicolas Chouity qui triomphe, pour un premier prix d'1 700 000 €.

Large chip leader au départ de la table finale et durant toute la journée, c'est sans surprise le libanais Nicolas Chouity qui s'impose dans cet EPT Grand Final de Monte Carlo. Il bat l'autrichien Josef Klinger au terme d'un heads-up achevé en une vingtaine de minutes.

Côté français la déception est évidemment de mise puisque nos trois représentants auront tous un par un trouvé le chemin de la sortie au cours de la journée.

Mesbah Guerfi, Roger Hairabedian, Hervé Costa, tous auront en définitive subi... la loi du futur vainqueur, Nicolas Chouity.

herve costa
En terminant 5ème, Hervé Costa est le meilleur français de cet EPT.

L'ambiance restait tout de même au rendez-vous, assurée par deux camps de supporters s'opposant dans la bonne humeur : ceux arborant le drapeau libanais pour Chouity, et ceux en faisant de même avec celui lituanien pour Dominykas Karmazinas, avec Tony G en chef de file.
Mais c'est finalement l'autrichien Josef Klinger qui partait défier le favori du jour en heads-up.

Le duel final allait finalement tourner court, une vingtaine de minutes ayant suffi à Chouity pour boucler l'affaire, avec une paire d'as s'il vous plaît.
A noter que l'homme n'est pas un total inconnu puisqu'ayant déjà réussi une belle 50ème place en ces mêmes lieux en 2009, ainsi qu'une place payée à l'EPT de Berlin en mars dernier.

Chouity n'est pas non plus le premier libanais à s'imposer dans un European Poker Tour. Joseph Mouawad avait avant lui réussi cette même performance en 2007, à Londres.

A 23 ans Chouity remporte 1 700 000 € après s'être qualifié en ligne via un tournoi à 22$ rebuy sur PokerStars.

Mise à jour 2 mai : Du côté du tournoi High Roller à 25 000 $, c'est l'allemand Tobias Reinkemeier qui finit vainqueur devant 112 autres joueurs, en battant le franco-américain Olivier Busquet en heads-up. Il empoche un premier prix de 956 000 €. A noter la 11ème place (dernière place payée) d'Antoine Saout (25 000 €).

L'EPT de Monte Carlo 2010, c'est fini ! ... sauf sur PokerListings. Retrouvez ces prochaines semaines les interviews de plusieurs grandes stars, et de nouveaux "Inside" sur le blog.

Le classement final sélectif de l'EPT Monte Carlo 2010 :

848 joueurs

1 - Nicolas Chouity (LIB) €1,700,000
2 - Josef Klinger (AUT) €1,000,000
3 - Dominykas Karmazinas (LIT) €700,000
4 - Herve Costa (FRA) €500,000
5 - Andrew Chen (CAN) €400,000
6 - Aleh Plauski (BEL) €300,000
7 - Roger Hairabedian (FRA) €200,000
8 - Mesbah Guerfi (FRA) €140,000


12 - Sami Kelopuro (FIN) €80,000
13 - Laurent Olive (FRA) €70,000
18 - Nick Schulman (USA) €50,000
19 - Ramzi Jelassi (SUE) €50,000
23 - Manuel Bevand (FRA) €50,000
26 - Vicky Coren (ANG) €40,000
27 - Gilbert Diaz (FRA) €40,000
31 - Lex Veldhuis (PBS) €40,000
36 - Pierre Neuville (BEL) €35,000
42 - Bruno Lopes (FRA) €30,000
47 - Rony Halimi (FRA) €30,000
49 - Christoph Pereira (FRA) €30,000
50 - Moritz Kranich (ALL) €30,000
51 - Nicolas Levi (FRA) €30,000
56 - Mel Judah (AUS) €30,000
58 - Jonathan Pautrot (FRA) €25,000
63 - Paul Testud (FRA) €25,000
65 - Olivier Daeninckx (FRA) €25,000
66 - Davidi Kitai (BEL) €25,000
67 - Stephane Benadiba (FRA) €25,000
68 - Eric Fourniois (FRA) €25,000
69 - Chris Moneymaker (USA) €25,000
72 - Jerome Zerbib (FRA) €25,000
74 - Neil Channing (GBR) €25,000
82 - Marc Uzan (FRA) €20,000
95 - Gilles Haddad (FRA) €20,000
101 - Riu Cao (FRA) €20,000
103 - Teddy Sheringham (ANG) €20,000
105 - Guillaume Darcourt (FRA) €15,000
112 - Chris Bjorin (SUE) €15,000
116 - Nicolas Dervaux (FRA) €15,000
117 - Serge Pierre Madec (FRA) €15,000
123 - Imad Derwiche (FRA) €15,000
127 - Sebastian Bidinger (FRA) €15,000
/128 payés


L'Inside du jour : Profession : Massage Girl


-----

Le coverage des jours précédents :

EPT Monte Carlo : Day 4 et réactions

(30/04)

ept monaco 10

Les jeux sont faits. La Table Finale constituée ils ne sont plus que 8 à lutter pour le titre de cet EPT de Monte Carlo 2010. Avec parmi eux 3 français.

Les finalistes de l'EPT Monte Carlo 2010 sont connus. De nos deux français interrogés hier il n'en restera finalement qu'un.
Manuel Bevand ne sera finalement pas parvenu à « chatter », rapidement éliminé après moins d'une heure de jeu par son compatriote Laurent Olive.

Ce dernier trouvait finalement la sortie un peu plus tard, à la 13ème place (70 000 €), non sans

gus hansen
Gus Hansen

pouvoir se satisfaire de ce joli résultat, lui qui a failli ne pas participer.

La réaction de Laurent Olive : « En tant que joueur j'étais un peu déçu de sortir sur un coup que j'ai regretté, mais bon j'étais petit tapis, il fallait bouger. Je m'étais qualifié via un satellite ici la veille du tournoi. Je n'imaginais pas un tel résultat, déjà je pensais revendre le ticket, mais bon j'étais avec ma copine et mes amis, et bon on vient pour ça. Je joue en ligne depuis 5 ans sur PokerStars en ayant fait quelques satellites, mais c'est mon premier gros résultat et je suis super content. »

ept monaco
Viktor 'Isildur1' Blom, Isabelle Mercier, Tony G, Liv Boeree, un aperçu du prestige de ce High Roller.

Les évènements auront encore mieux souri à Roger Hairabedian, dominant sa table et effectuant de bons call. Elu meilleur joueur de tournois en 2009 lors des France Poker Awards, le cannois débutera cependant la table finale en qualité de short stack.

Au final ce sont 3 français à s'afficher parmi les 8 finalistes, Mesbah Guerfi, Hervé Costa et donc Roger Hairabedian, tous membres de la Team Partouche. Le libanais Nicolas Chouity est lui gros chip leader. Un biélorusse, un lituanien, un autrichien, et un canadien complètent ce dernier carré.

Un High Roller, un feu d'artifice

blom guoga
Isildur, sous les yeux de son mentor Tony G.

Mais l'attraction majeure de la journée aura sans doute été le High Roller à 25 000 $, véritable pluie de stars à ne plus savoir où donner de la tête.
Des 116 entrants ayant établi un prizepool de 2,8 millions d'euros (1 million pour le vainqueur), ils ne sont plus que 41 aujourd'hui, dont quelques français en les personnes d'Elky, Antoine Saout, Antony Lellouche, Olivier Busquet, Yohan Azoulay, en compagnie de Gus Hansen et Tony G.

Ils tenteront de succéder à Vanessa Rousso qui aura dû s'incliner sous les coups du belge Pierre Neuville.


-----

EPT Monte Carlo : Day 3 et réactions

(29/04)

ept monaco 36008

Ils seront 5 français parmi les 24 survivants à pouvoir encore prétendre au titre de l'EPT Grand Final de Monte Carlo en ce jeudi. Avec parmi eux Roger Hairabedian et Manuel Bevand.

Ils étaient 116 en début de journée, ils ne sont plus que 24, soit trois tables au moment où la table des Etoiles a commencé à ouvrir son panoramique à vue à ciel ouvert sur la baie monégasque.

Un temps chip leader la veille, Chris Moneymaker devenait finalement l'un des premiers éliminés du jour. Nicolas Levi, Moritz Kranich (vainqueur de l'EPT Deauville 2009), et Bruno Lopes trouvaient notamment eux aussi la sortie un peu plus tard.

Dernière fille en course, Vicky Coren (vainqueur à Londres en 2006) finissait par lâcher prise à trois places de la bulle du jour, celle des trois dernières tables.

coren hairabedian
Roger Hairabedian et Vicky Coren nous rejoueraient-ils un remake de La Belle et la Bête ?

Parmi les survivants on retrouvera notamment l'italien Salvatore Bonavena, en route pour un inédit doublé EPT (vainqueur à Prague en 2008), et Nick Schulman, de son côté en route pour un triptyque WSOP-WPT-EPT que seuls Gavin Griffin et Roland de Wolfe ont réussi jusque là.

Mais ce sont surtout 5 français qui sont encore de la partie et qui porteront nos espoirs aujourd'hui : Hervé Costa, Laurent Olive, Mesbah Guerfi, Roger Hairabedian (déjà 17ème ici-même l'an dernier), et Manuel Bevand.


Les réactions

Manuel Bevand (team Winamax) : « La journée a été très fortunée on va dire car je suis parti très petit, avec 80 000 soit 13 big blinds. J'ai réussi à doubler deux fois dans le premier niveau, avant de me stabiliser autour des 200 000. Et puis j'ai essayé de grignoter à gauche à droite, pour essayer

manuel bevand
"ManuB" devra maintenant compter sur un peu de réussite.

de me maintenir car j'ai été card dead (sans jeu NDLR) toute la journée. Les autres joueurs ne m'ont pas vu jouer une seule main de la journée et ont dû penser que j'étais la pire serrure de l'univers alors que je ne suis pas comme ça. Enfin j'ai fait ce que j'ai pu.

Je me retrouve maintenant avec un des short stacks, qui représente quand même 20 blindes pendant encore une heure, donc tout est possible.

C'est mon troisième Day 4 d'EPT, je n'ai jamais fait de table finale d'Event majeur. Mon objectif c'est la table finale, et ensuite c'est du bonus. C'est déjà ambitieux car avec le stack que j'ai, ça serait énorme. »

Roger Hairabedian : « J'avais démarré avec 350 000. J'ai vu deux fois deux as, j'en ai gagné un j'en ai perdu un, j'ai aussi fait un bon call. Je m'en suis pas mal sorti avec le jeu que j'ai eu. Il y avait des joueurs très agressifs et très en forme surtout, même si j'ai trouvé quelques anomalies techniques chez quelques joueurs, des erreurs par rapport à la pression qui est mise, par rapport à l'enjeu.

C'est notamment ce qui a coûté à Vicky Coren son tapis, qui a callé UTG avec dame-neuf à trèfles. Plus personne ne calle de nos jours, c'est démodé. Elle aurait fait un petit move elle aurait gagné le coup Elle s'est retrouvée confrontée à une surblinde avec roi-deux qui a touché deux paires au flop, pendant qu'elle touchait deux trèfles. Il n'est pas tombé de trèfle et elle a été éliminée du tournoi.

Ca me fait plaisir qu'on soit quelques français encore en course, et d'être parmi eux. Mon objectif ? J'espère maintenant évidemment la gagne ! »


L'Inside du jour : L'EPT MonteCarlo en photos


-----

EPT MonteCarlo, le Day 2 en bref

(28/04)

ept monaco 35980

Les choses ne traînent décidément pas à Monte Carlo, à croire que tout le monde a envie de vite partir bronzer : la bulle n'aura pas attendu plus loin que le Day 2 pour éclater.

C'est d'ailleurs le français Gilles Haddad qui s'en sera chargé, en ayant infligé un bien vilain coup au suédois Olsson. Un bad beat à 15 000 € (minimum), de quoi sans doute être vacciné de poker pour quelques semaines.

150 joueurs qui s'évaporent durant les 3 premières heures, l'argent atteint dès le deuxième jour. Tout va en tout cas décidément très vite à Monaco.

ept monaco
La salle annexe du Le Sporting.

Et la salle des Etoiles de commencer à sonner creux alors que l'on atteint les 116 joueurs encore en course à la fin de la journée et qu'ils étaient plus de 800 deux jours auparavant.La salle annexe, théâtre des side events, n'est désormais pas loin de s'en retrouver la plus animée.

joe cada
Joe Cada

Au fait, savez-vous quel pays était le plus représenté au départ de cet EPT Monte Carlo ? La France ? Non elle n'arrive qu'en deuxième position avec 127 participants. L'Italie peut-être ? Non plus, troisième avec 62 entrants. C'est finalement les Etats-Unis qui ont dépêché le plus de leurs représentants, avec 155 au départ soit 18% du field.

L'américain Nick Schulman chip leader

Malheureusement parmi eux, ses plus dignes représentants sont là aussi rapidement tombés

chris moneymaker
Chris Moneymaker

comme des mouches. Seuls les noms de Chris Moneymaker (un temps gros chip leader), Vicky Coren, Teddy Sheringham, Mel Judah ou encore Nick Schulman, Lex Veldhuis, Davidi Kitaï, Moritz Kranich et Ramzi Jellassi viennent laisser espérer une finale un tant soit peu attractive.

N'oublions cependant pas nos petits français, au nombre de 22 à repartir en  piste aujourd'hui.

Parmi eux et par ordre de tapis décroissant, Jérôme Zerbib, Roger Hairabedian, Nicolas Levi, Guillaume Darcourt, Rui Cao (qui aura échappé de peu à la bulle), Rony Halimi, Paul Testud, Manuel Bevand, Bruno Lopes, Nicolas Dervaux.

La dernière ligne droite pointe donc déjà le bout de son nez : ils ne seront en effet plus que 24 à la fin de ce mercredi.

chips
Petit jeu : saurez-vous reconnaître à qui appartenaient ces jetons ?


-----

EPT Monte Carlo, le Day 1B en bref

(27/04)

ept monaco 35986

Un jour de plus s'est éteint du côté des salles de poker du Sporting de Monte Carlo. Et avec lui déjà les espoirs de nombreux grands joueurs.

La salle des étoiles du Le Sporting n'a jamais aussi bien porté son nom puisque c'est une constellation de stars qui a fait scintiller les tables lors du deuxième jour de qualification.

Chris Moneymaker nous confiait aujourd'hui ne pas aimer les Day 1. Ennuyeux, peu décisifs pour la suite... Bien des champions acquiesceront sans doute aujourd'hui, mais pas pour les

mêmes raisons : tout simplement parce que les voilà déjà out : exit Gus Hansen, exit Elky, exit Daniel Negreanu... Tout ce petit monde aura connu une sortie express dans ce Grand Final de l'EPT.

Dommage pour le français, que nous avions justement rencontré quelques heures auparavant.

Gaël Monfils au service

L'information est tombée il y a quelques jours, Gaël Monfils arpentera désormais les tournois

gael monfils
Gael Monfils, de la balle jaune aux tables de poker.

de poker sous les couleurs de la Team PokerStars. Mais notre champion de tennis français ne rejoint pas l'aventure pour une affaire de mode. En dehors des courts Monfils s'est en effet déjà affirmé comme un excellent joueur de poker, lui qui a découvert le jeu en 2005 avant d'enchaîner quelques jolis résultats tant live (vainqueur d'un tournoi célébrités à l'Aviation Club de France) qu'en ligne (13ème d'un tournoi à 109$).

Tant qu'on en est dans le tennis, à noter que Boris Becker s'est lui fait renvoyer en fond de court en ce deuxième tour du premier jour de qualification.

La photo du jour : Isildur1

viktor blom
Isildur sorti de sa tanière.

L'homme est comme une chimère dont on ne voit jamais la queue, comme un fantôme qui reste tapi dans l'ombre. Mais le joueur sujet de toutes les conversations dès lors qu'il s'agit de High Stakes en ligne a finalement décidé de s'afficher en chair et en os à l'occasion de ce Grand Final de l'European Poker Tour.

Les fans d'Isildur auront néanmoins de quoi être déçu, après avoir eu la peau du finaliste français de Deauville Stéphane Albertini, le jeune suédois (Viktor Blom de son vrai nom) fait partie de la charrette des condamnés du jour, éliminé par la joueuse espagnole Leo Margets.

497 joueurs étaient ce lundi au départ, portant à l'arrivée le nombre officiel de participants à 848 dans cet EPT de MonteCarlo 2010. Ils seront 413 à reprendre aujourd'hui les débats, et à chacun pouvoir continuer de lorgner sur le premier prix d'1 700 000 €.



-----

Suivez l'EPT Monte Carlo Grand Final 2010

(25/04)

ept monaco 35944
Bienvenue à Monte Carlo.

L'heure est au Grand Final de l'EPT de Monte Carlo, dernier gros tournoi live avant le début des WSOP 2010 dans un peu plus d'un mois. PokerListings est cette année présent à Monaco pour vous faire vivre cet évènement de l'intérieur.

La saison 6 de l'European Poker Tour PokerStars touche à sa fin, avec comme chaque année le Grand Final de Monte Carlo en guise de bouquet final. Pour l'occasion PokerListings a cette année décidé de mettre entre parenthèses la compétition pure pour vous immerger un peu plus à l'intérieur de l'évènement. Photos, anecdotes et coulisses viendront ainsi jalonner cette grosse semaine monégasque. Mais vous retrouverez bien évidemment les résultats principaux sans oublier des interviews. Rendez-vous ici-même et sur le blog.

ept monaco
La salle des Etoiles, la bien nommée.

Alors que son célèbre grand prix de formule 1 prendra ses quartiers d'ici quelques semaines, Monte Carlo devient ainsi pour un temps l'endroit sur lequel se portent tous les regards de la planète poker.
Mais ce n'est pas cet évènement majeur qui viendra troubler l'activité déjà riche de la Principauté. Pour ainsi dire Monaco fait partie de ces cités qui semblent ne jamais dormir. Mais plus que ses touristes ou même son architecture très spéciale, ce qui frappe en premier lieu dès lors que l'on y pose le pas, c'est l'impression de luxe permanent, indécent, qui éclate à chaque coin de rue. Comme un autre monde.

ept monaco
L'hôtel de Daniel Negreanu (parmi d'autres), avec vue sur la mer. Dur la vie de pro du poker !

Les joueurs de poker, qu'ils soient qualifiés en ligne, amateurs ou même professionnels ne s'en plaindront assurément pas. On en soupçonnerait même certains de se faire éliminer rapidement pour plus vite pouvoir rejoindre quelque plage ou piscine alentour. Quoique... à 10 000 € de droit d'entrée, les doutes restent permis.

351 joueurs se seront déjà acquittés de cette somme lors du premier jour de la compétition disputé ce dimanche. Pas dit que le chiffre de 935 participants enregistré en 2009 (une édition

phil ivey
Exit Phil.

remportée par le néerlandais Pieter de Korver) soit cette année battue.

Quelque casse aura déjà été à noter du côté des nombreuses stars présentes : Phil Laak et Gavin Griffin de bonne heure, puis Antoine Saout, Arnaud Mattern et surtout Barry Greenstein et Phil Ivey un peu plus tard.

Elky a quant à lui bien mené sa barque dans le tournoi de Heads-Up à 64 joueurs et 5 000 € de

elky

droit d'entrée débuté samedi. Après deux derniers tours remportés face au canadien Jason Lavallee (quart de finale) et l'anglais Andrew Feldman (demi-finale), le champion français gagnait le droit d'affronter un autre canadien en finale, Andrew Pantling. Las, c'est finalement ce dernier qui aura remporté cet ultime duel par 3 manches à 0 (!). Elky se consolera avec 60 000 € tandis que Feldman s'adjuge 120 000 €. Presqu'une paille sur le Rocher !

greg raymer
"T'vares ma main comme elle va partir !"

L'anecdote du jour

Quand Greg Raymer s'énerve, cela fait du bruit.

L'homme n'est pourtant pas habitué aux éclats de voix, mais faut-il croire que les choses sont cette fois allées trop loin. La raison du courroux du "Fossilman" ? Des remarques quelque peu répétées et insidieuses de la part de l'un de ses adversaires alors que la star aux lunettes de serpent avait touché son tirage contre lui après être parti à tapis. Et Raymer à être venu de lancer en substance un "si tu continues de m'insulter, je t'en colles une !"

Pour la peine ce dernier aura tout de même récolté un tour de jeu de pénalité.

 

 

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page