France Poker Tour 2008 - C'est déjà fini

CroppedImage180320 arnaud mattern 24482
Arnaud Mattern, seul "VIP" français à rentrer dans l'argent

La finale du France Poker Tour, qui se tenait ce week-end à San Remo, en Italie, a rendu son verdict. Et au terme de seize étapes live, l'édition 2008 tient donc son grand vainqueur de l'année.

Quelques 300 joueurs avaient rendez-vous au Casino de San Remo pour disputer la grande finale 2008 du désormais traditionnel France Poker Tour. S'il s'agit de sa quatrième édition, le plus grand événement amateur national a assurément connu sa meilleure année en termes de succès populaire et de fréquentation. Ce ne sont en effet pas moins de 6000 joueurs qui se sont pressés aux tables des 16 étapes-live dans autant de villes de France, ainsi que Genève et Bruxelles, sans oublier les milliers de participants online, et sans compter les très nombreux inscrits n'ayant trouvé place.

Plusieurs « VIP » étaient également de la partie, dont la majeure partie de la Team Winamax, nouveau sponsor de ce tournoi.
La plupart d'entre eux n'auront fait qu'un passage éclair, même si le maître mot de leur participation se voulait être sous l'autel de la convivialité avant tout.

Vikash Dhorasoo, Antony Lellouche et Michel Abecassis auront tout de même tenu jusqu'aux alentours de la pause dîner, pendant qu'Arnaud Mattern rentrait dans l'argent et faisait figure de dernier Mohican.

Dans une structure digne des plus grands tournois mondiaux (200 grosses blinds au départ et un M de 133 !), la cruelle bulle était malgré tout forcée d'être là elle aussi.

Et le malheureux qui aura sauté avec en 31ème place se nomme Pierre-Lous Schmitt. Le qualifié genévois a d'abord été victime d'une toujours fatale confrontation KK-AA, avant de perdre un coin-flip qui se présentait bien jusqu'à la turn.

Quant au vainqueur et désormais nouveau « champion de France », qui succède à Maxime Demol, il s'agit de Nicolas Ferrier.
Cet instituteur et directeur d'école de 43 ans, domicilié non loin d'Avignon, repart avec 25000 € et un ticket pour l'EPT de Monte-Carlo, tandis que son adversaire en finale Xavier Fourdrinier se consolera avec un fort joli prix également, 15 000 € et un ticket pour l'EPT de Copenhague.

France Poker Tour 2008 - Classement Table Finale, Finale San Remo

1) Nicolas Ferrier - 25 000€ + entrée EPT Monte-Carlo
2) Xavier Fourdrinier - 15 000€ + entrée EPT Copenhague
3) Emmanuel Jouve - 10 000€ + entrée EPT San Remo
4) Olivier Monnier - 8 000€
5) Mickael Dogliani - 7 000€
6) Fabrice Beniroso - 6 000€
7) Fréderic Bouischeidt - 5 000€
8) Laurent Chaptal - 4 000€
9) Jean-Baptiste Mathieu - 3 000€
10) Laurent Bonnin - 2 000€

Suite du prizepool : 11ème au 20ème prix - 1000 euros ; 21ème au 30ème prix - 500 euros

-----

France Poker Tour 2008 : premier check-raise policier

(15/10/08 - par FG)

poker table
Jetons et cartes confisquées par la police à Tours

Les manches régionales du France Poker Tour viennent de débuter dans plusieurs premières villes étapes. Et avec elles, la première intervention policière ne se sera pas faite attendre.

Tours était ce week-end l'une des trois premières villes (avec Le Havre et Marseille) à sonner les trois coups du début des étapes live de l'édition 2008 du France Poker Tour. Aujourd'hui dans sa quatrième édition, le « FPT » est devenu un rendez-vous très attendu de tous les passionnés de poker, pouvant grâce à lui s'inviter à un grand tournoi live national tout près de chez eux.

Si la salle sponsor de l'événement a changé depuis l'an dernier, les mêmes soucis reviennent tels un marronnier se poser au comité d'organisation.

L'étape de Tours, comme celle de Paris en 2007, a en effet connu samedi la « descente » de la police de la section judiciaire des courses et jeux. Bilan de l'opération : 5000 jetons confisqués, ainsi que des jeux de cartes et le matériel publicitaire aux couleurs du sponsor Winamax.

Rappelons qu'en France chasse est faite à la promotion des jeux en ligne, pour des raisons que d'aucuns considèrent trop abusives pour être honnêtes. La question de l'ouverture du marché français aux opérateurs de jeux en ligne, et de l'intérêt et des craintes évidents de l'opérateur historique national, la Française des Jeux (voire des casinotiers), n'est sans doute pas étrangère à cette chasse aux sorcières souvent conduite avec excès de zèle. Certains se souviendront par exemple longtemps du gâchis du tournoi de Vendée en mai dernier - des mois de préparation aux petits oignons pour 400 joueurs attendus de toute la France - , sabordé par les Renseignements Généraux... la veille du tournoi pour une fallacieuse histoire de lien internet.

Problème : par ce type de répression sauvage, la France se positionne... en irrégularité avec la législation européenne. Si l'incompréhension et la frustration des joueurs est toujours là, l'issue de cette arlésienne se rapproche toutefois inexorablement.

Toujours est-il qu'heureusement cette manche de Tours, avec Alexia Portal en guest, a bien pu avoir lieu, le comité d'organisation de la FFJP (Fédération Française des Joueurs de Poker) ayant prévu ce type de mésaventure avec du matériel de remplacement. Mais son Président Antoine Dorin n'a pas dit son dernier mot : « Nous allons nous tourner vers la justice pour signaler cet abus de pouvoir et récupérer notre matériel. »

Cette belle sur-relance suffira t-elle à un fold adverse pour des prochaines étapes sans incident ? Rien n'est moins sûr. Suite de la partie... au prochain épisode.


* Mise à jour du 23 octobre *

Deuxième semaine, et déjà deuxième raid de la police des jeux sur le France Poker Tour.

Le France Poker Tour bat son plein, et le week-end dernier voyait trois nouvelles étapes se remplir de centaines de joueurs dans trois nouvelles villes françaises : Dijon, Nice et Toulouse.

ludovic lacay 14173
Ludovic Lacay retrouve le FPT à Toulouse.
 

C'est dans la ville rose qu'une nouvelle saisie policière est venue perturber les organisateurs, tout comme à Tours la semaine précédente. Cette fois ce sont même des revues Live Poker qui furent saisies en plus du matériel habituel (jetons et publicités).

L'ironie est telle que ce même matériel avait passé la journée sans encombre la semaine précédente dans la ville de Marseille ; un traitement différent d'une ville à l'autre qui met toujours un peu plus en exergue le côté arbitraire et bancal de ces raids locaux.

Comme par le passé, cette péripétie n'a pas empêché les passionnés de poker de batailler à coups de bluff et de tapis, autour des guests-stars locales Ludovic Lacay (enfant du pays) et Alexia Portal, le tout dans un cadre comme toujours aguicheur, en l'occurrence les loges du Stadium de Toulouse.

Les trois villes de la semaine ont vu 27 nouveaux joueurs se qualifier pour la finale de San Remo et son prizepool de 130 000 €.

Mais il leur faudra patienter encore quelques semaines avant de voir ou non leur rêve se concrétiser, en attendant la fin des qualifications live.

Prochaines étapes : Montpellier, Nantes, et Bruxelles, ce week-end.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page