WSOPE : Hellmuth encore un peu plus dans l'Histoire

IMG1103

L'extra-terrestre Phil Hellmuth a encore frappé. Le Poker Brat a cette nuit remporté le Main Event des WSOP Europe 2012. C'est son 13ème bracelet, et un exploit historique.

Les World Series of Poker Europe 2012 ont cette nuit touché à leur fin, avec la conclusion du Main Event.

Une nouvelle page de l'histoire s'est écrite à Cannes, puisque c'est ce diable de Phil Hellmuth qui a remporté la victoire, décrochant par la même son 13ème bracelet WSOP. Un exploit doublement historique puisqu'il devient également le premier à réaliser le doublé Main Event des WSOP (en 1989) / Main Event des WSOP Europe.

Cette table finale avait débuté par les sorties de Jason Mercier, Stéphane Girault puis Paul Tedeschi en moins de trois heures de jeu.
Girault était d'ailleurs le premier à avoir le "privilège" de subir la chance insolente d'Hellmuth, quand ce dernier touchait une quinte runner-runner 6 4 dans sa confrontation à tapis avec 5 5 contre A J, alors que le Français avait trouvé son as au flop.

IMG1057
Sergii Baranov aura été un coriace adversaire.
 

Stéphane Albertini se sauvait lui des griffes de Christopher Brammer, en touchant une couleur bienvenue à la river. L'Anglais allait sortir peu de temps après.

Il aura finalement fallu attendre plus de trois heures avant de voir un nouveau sortant, en la personne de Joseph Cheong. Après avoir terminé 3ème du Main Event des WSOP de Vegas en 2010, le jeune Américain échoue cette fois à la 4ème place de ces WSOP Europe de Cannes.

Le duel à 3 voyait un Stéphane Albertini continuant de défendre crânement ses chances. Mais lui aussi allait subir la loi de la "magie blanche" d'Hellmuth.
Parti à tapis avec paire de valets J J contre 7 7 chez Hellmuth, la river voyait sortir un 7 bien cruel, scellant le sort du bastiais.

Le heads-up entre l'Ukrainien Sergii Baranov (son plus coriace adversaire) et Hellmuth aura duré moins d'une heure.
Baranov partait finalement à tapis avec #A4, Hellmuth payait instantanément avec A T. Rien n'allait bouger, et après avoir tourné le dos à la table, le nouveau champion pouvait bondir de joie, et savourer ce nouvel accomplissement qui le fait marquer encore un peu plus l'histoire du poker.

IMG1089
Et de 13 !
 

Manifestement ému, Hellmuth aura commenté sa victoire en ces premiers mots : "C'est le meilleur tournoi que j'ai jamais joué de ma vie. Je n'en reviens encore pas."

Au passage, il ravit le titre de Joueur de l'Année des WSOP à Antonio Esfandiari.

Pour être complet, on notera également la victoire de Mike Watson face à John Juanda dans le Majestic High Roller à 50.000€ un peu plus tôt dans la soirée. Le Canadien avait déjà terminé 3ème du High Roller de l'EPT de Barcelone en août. Il remporte 1 million d'euros.

Plus d'infos sur ce tournoi et les résultats complets de ce Main Event sur notre page des WSOPE 2012.


A retrouver également :

> Les coulisses et l'album photos de ces WSOP Europe de Cannes 2012 !

---

Phil Hellmuth : « Je veux 24 bracelets »

(15/10/12 - par Arthur Crowson)

Phil Hellmuth

Phil Hellmuth, déjà une légende du poker et propriétaire de 13 bracelets WSOP, n'est pas encore près de raccrocher son costume de Poker Brat.

Sans langue de bois, Hellmuth nous a confié ce qu'il espèrait encore accomplir dans sa carrière alors qu'il vient tout juste de remporter un bracelet au Main Event des WSOPE à Cannes.

« J'ai encore beaucoup de choses à faire dans ma vie. Je veux 24 bracelets, le Players Championship à 50.000$ et le WPT World Championship à 25.000$. »
Rien que ça.

Alors bien sûr, ces objectifs pharaoniques paraîtraient ridicules pour n'importe quel autre joueur, mais quand il s'agit du Poker Brat, on n'est plus sûr de rien.

Les statistiques d'Hellmuth aux WSOP sont tout simplement ahurissantes : 95 places payées pour un total de 12,1 millions de dollars de gains. Et personne ne semble capable de lui mettre la pression en matière de bracelets gagnés puisqu'Hellmuth continue inlassablement d'enchaîner les victoires, tandis que Johnny Chan et Doyle Brunson, qui n'est plus dans la fleur de l'âge, calent à 10 bracelets.

Hellmuth a joué le « meilleur » Hold'Em de sa vie pour remporter le Main Event des WSOPE

IMG1732
Un jour viendra ou peut-être Hellmuth n'aura plus assez de doigts pour compter ses bracelets.
 

Phil Hellmuth a déclaré que sa victoire au Main Event des WSOPE d'il y a une semaine était la deuxième plus importante de sa carrière, juste derrière son premier Main Event remporté en 1989.

« C'était très important pour moi. D'abord les gens disaient que je ne pouvais pas jouer en mixed games, et puis j'ai eu deux très bonnes années dans ces variantes. Du coup les gens ont commencé à dire que je ne savais plus jouer en Hold'em. En fait, je n'ai jamais aussi bien joué au Hold'em que durant ces WSOPE. »

Et c'est peut-être ce qui est le plus surprenant avec lui : qu'il ne se laisse pas distancer par les jeunes joueurs au contraire de beaucoup d'autres joueurs de sa génération.

« Ah, les jeunes. La plupart sont vraiment sympas, mais certains sont un peu rageux. J'évolue en tant que joueur, et je pense que si tu n'évolues pas, autant abandonner tout de suite. »

Bien qu'il ait la réputation d'être un joueur particulièrement serré, Phil arrive très souvent à faire monter les enjeux et à être payé.

Dans ce qui a été l'une des plus grosses mains du Main Event des WSOPE, Hellmuth a réussi à forcer son adversaire, Curt Kohlberg, à aller au tapis avec son demi-million de jetons pré-flop avec J-10 contre sa paire d'As.

« C'est le moment où j'ai été le plus proche d'aller à tapis de tout le tournoi. »

IMG0892

Améliorer l'image du Poker Brat

Ces dernières années, Hellmuth a un peu laissé de côté son personnage de sale gosse, mais celle-ci ressurgit tout de même de temps en temps.

En table finale du récent Main Event des WSOPE par exemple, lorsque Sergii Baranov a enchaîné quelques mains un peu chanceuses et que Hellmuth nous a gratifiés d'un numéro dont il a le secret, en se couchant par terre et râlant sur sa supposée malchance.

« J'ai pété un câble une ou deux fois », admet-il. « Je n'avais pas de problème avec la façon dont jouais Sergii, mais les cartes m'ont rendu fou. »

A 48 ans et au lendemain de l'une des plus grandes victoires de sa carrière, la seule vraie question est de savoir si Phil Hellmuth sera encore capable de gagner des bracelets dans 10, 20 ou 30 ans.

« J'espère bien », répond-il lorsqu'on aborde le sujet. « J'espère que je vais continuer à jouer à ce niveau et que j'arriverai toujours à lire aussi bien les autres joueurs, parce que c'est ça qui me permet d'être un cran au-dessus. Ce que je sais, c'est que dans 30 ans je gagnerai encore beaucoup d'argent. J'espère que ça inclura des victoires. »

-----

Articles précédents sur ce Main Event des WSOP-E :


Hellmuth, Cheong, Mercier et 3 Français en Finale du Main Event

(03/10/12 - par Fred Guillemot)

Bracelet WSOPE
Pour qui le bracelet ?

Ils ne sont plus que 8 à pouvoir rêver du bracelet dans ce Main Event des WSOP Europe 2012, parmi lesquel 3 Français. Tour d'horizon et présentation des forces en présence.

Nous y sommes. C'est ce jeudi à 13h45 que démarrera la table finale de ce Main Event des World Series Europe 2012. On y retrouvera trois joueurs français, ainsi que trois noms bien connus : Jason Mercier, Joseph Cheong, et Phil Hellmuth.

Il n'aura pas fallu longtemps (environ 5 heures) ce mercredi pour passer de 24 à 9 joueurs, synonyme de table finale non-officielle. Liv Boeree (18ème), David Benyamine (15ème) ou encore Nicolas Cardyn (11ème) auront fait partie des dernières victimes.
Mais il fallait alors encore éliminer un joueur pour clore les débats du jour, et connaître donc la composition de la "vraie" table finale, celle qui aurait tous les honneurs le lendemain.

Mais à ce stade, et c'est bien légitime, personne n'aura voulu lâcher. Et il aura fallu près de 5 nouvelles heures pour voir le Canadien Timothy Adams (vainqueur d'un bracelet cet été) finalement devoir abandonner ses congénères.

3 Français pour barrer la route à Hellmuth

Par ordre de grandeur de tapis, on retrouvera en chip leader un certain Phil Hellmuth, qu'on ne présente plus. Fidèle à son style, l'Américain aux 12 bracelets tentera d'enfoncer encore un peu plus le clou au palmarès des WSOP.

IMG0801
Hellmuth, vers un 13ème titre WSOP ?

Il sera suivi quasiment à tapis égal par l'Ukrainien Sergii Baranov. Peu connu sur le circuit, l'Ukrainien affiche quelques places d'honneur, dont une 44ème place à l'EPT de Vienne en 2010, et une victoire dans un tournoi annexe à l'EPT de Berlin la même année.

En troisième position on retrouve le troisième de ceux qui auront dominé les débats aujourd'hui, même s'il sera un peu redescendu depuis : Joseph Cheong.
Là aussi on ne présente plus le sympathique Américain, révélé lors du Main Event des WSOP 2010, desquels il avait terminé 3ème. Il aura depuis confirmé tout son talent, et affiche déjà 11 places payées WSOP à son palmarès, et plus de 5,3 millions de dollars de gains rien qu'en live.

Le premier de nos Français finalistes est Stéphane Albertini. Le Bastiais est assurément devenu l'un des meilleurs joueurs Français de ces dernières années. On l'avait découvert en 2010 à Deauville : il avait terminé 6ème de l'EPT. Quelques nouvelles bonnes places sont depuis venues garnir son palmarès, dont une 46ème place au Main Event des WSOP de Vegas en 2011.

Bien que sa tête ne soit guère connue, l'Anglais Christopher Brammer n'est pas un enfant de choeur. Il affiche lui aussi beaucoup de bonnes places payées ci et là, dont une 14ème place à l'EPT de Deauville cette année, ou encore une 5ème place dans un Event 57 à 10.000€ des WSOP cet été. Ses gains en tournoi s'élèvent à quelques 654.000€.

IMG0868
A moins que Cheong...

Stéphane Girault, le deuxième Français, est l'un des outsiders de cette table finale. Mais quelque part c'est ce qui fera sa force. Qualifié via un satellite du Barrière Poker Tour d'Enghien, son palmarès est jusque là seulement riche d'une victoire dans un tournoi de Pot-Limit Omaha à 750€ au Cercle Haussmann à Paris.

Derrière lui, on retrouve la troisième "star" de cette table finale, l'Américain Jason Mercier, sans doute l'un des meilleurs joueurs du monde. Son palmarès très conséquent parle pour lui : vainqueur de l'EPT San Remo en 2008, 4ème de ce même Main Event des WSOP Europe (alors disputés à Londres) en 2009, et surtout 38 places payées aux WSOP - dont pas moins de 9 cette année - et deux bracelets remportés, en 2009 et 2011, tous deux en Omaha.
Ses gains en live sont de 7,9 millions de dollars.

Enfin, le short stack de cette finale sera notre troisième Français, lui aussi de Bastia (!) comme Albertini, Paul Tedeschi. Qualifié en ligne via un satellite à 100€, il a le vent en poupe avec une 13ème place au Partouche Poker Tour il y a tout juste un mois, et une 9ème place dans l'Event 5 de Hold'em Mixed-Max de ces mêmes WSOPE de Cannes il y a quelques jours.

Une chose est sûre, tout reste encore possible pour chacun de ces 8 hommes. La vainqueur sera connu demain en soirée ou dans la nuit.

Vous pourrez vivre la finale en direct sur Eurosport, ou en streaming directement ci-dessous !
A noter que le jeu s'interrompra à 4 joueurs, pour reprendre à 22h.


Retrouvez également ci-dessous toutes les réactions à chaud de nos trois Français, Stéphane Albertini, Stéphane Girault, et Paul Tedeschi.


Le chip count au démarrage de la Table Finale

IMG0943
C'est ici que tout se décidera...

Siège 1: Paul Tedeschi (FRA) 543 000
Siège 2: Joseph Cheong (USA) 1 966 000
Siège 3: Stéphane Albertini (FRA) 1 162 000
Siège 4: Christopher Brammer (ANG) 851 000
Siège 5: Jason Mercier (USA) 652 000
Siège 6: Sergii Baranov (UKR) 3 339 000
Siège 7: Phil Hellmuth (USA) 3 434 000
Siège 8: Stéphane Girault (FRA) 664 000


>
Tous les résultats du Main Event et des WSOPE

-----

WSOPE Main Event : Les réactions de nos 3 finalistes

(03/10/12 - par FG)

table WSOP Europe Cannes

3 Français défendront nos chances en table finale de ce Main Event des WSOPE 2012, avec pour objectif le bracelet de champion du monde. Retrouvez les réactions à chaud de Stéphane Albertini, Stéphane Girault et Paul Tedeschi.


Stéphane Albertini :

IMG0966b
Stéphane Albertini.
 

"Ca fait plaisir d’y être ! On a attendu ça un bon moment, ça a duré près de 4 heures. Maintenant demain est un jour nouveau pour gagner un bracelet.
Le tournoi s’est bien passé jusque-là  et j’espère que ça continuera comme ça.

Hellmuth va-t-il être l’adversaire le plus difficile ?

Je pense qu’il va quand même être très très dur à jouer. Il est énorme en jetons, il joue tous les coups... Il va être dur à manœuvrer, mais du moment qu’on peut doubler et qu’on peut le mettre en danger, il va tout de suite changer sa manière de jouer je pense. Là il a énormément d’avance donc automatiquement il en profite.

Et Cheong ?

J’ai la position sur lui c’est déjà énorme. On verra demain

On aura en tout cas deux corses en table finale !

Deux corses en table finale, c’est beau hein ? (grand sourire) On représente bien la Corse. Et deux corses de Bastia, je pense que ça a une sacré cote quand même.
On espère en avoir au moins un des deux qui puisse au moins être dans les 3, et gagner le bracelet."


Stéphane Girault :

IMG0977
Stéphane Girault.
 

"Pour l’instant je ne réalise pas. Je suis descendu à 100.000 sur des blindes à 4000/8000, mais j’y croyais, j’attendais vraiment le bon spot pour tout pousser. J’ai eu les valets contre les 9 et ça a été l’embellie.

Tu as d’ailleurs dû attendre longtemps.

Oui j’attendais, parce que ça aurait quand même été dommage de faire la bulle de la table finale, sachant que je viens d’un satellite à 200€ au Barrière Poker Tour d’Enghien. Et derrière on vit un rêve depuis 4-5 jours.
Mais je dis tout est possible. Ca me fait penser à tous les joueurs qui jouent sur Internet : en tant qu’amateur on peut arriver à faire quelque chose. Donc ça donne de l’espoir.

On en parlait depuis quelques jours, et on dirait presque que cette performance, tu l’as sentie venir…

Je l’ai sentie au fur et à mesure que j’étais bien. Je disais à ma femme depuis un moment que j’allais faire quelque chose, depuis le BPT d’Enghien. Les amis c’est pareil, ils étaient tous confiants. Je n’arrêtais pas de leur dire « je me sens bien dans mon poker ». Oui, j’étais confiant vraiment.

Etre remonté de 100.000 à 600.000 c’était un peu inespéré. Maintenant ça me laisse le temps de pouvoir jouer demain en table finale. Et sans aucune pression, vraiment aucune. Plus les jours avançaient et mieux je dormais. J’étais vraiment de plus en plus serein. J’ai des bonnes ondes et je sais que tout le monde me suit derrière.

Hellmuth est-il l’adversaire qui t’impressionne le plus ?

Non pas forcément. Pour moi Joseph Cheong est quelqu’un de très fort. Je pense que c’est lui qui est le plus injouable si je peux dire. Jason Mercier aussi. Phil Hellmuth avec beaucoup de jetons commence à vouloir envoyer un peu plus, et il a beaucoup touché. Mais pas impressionné non."


Paul Tedeschi :

IMG0967
Paul Tedeschi.
 

"C’est énorme. Après demain j’attaquerai short, donc il va falloir que je touche du jeu. Mais l’espoir est toujours là.

J’ai réattaqué la journée deuxième en jetons. Assez vite je perds un coup énorme paire de dames contre paire de dix. Le type en face touche son dix au flop et je perds la moitié de mon stack, et après je me suis maintenu.

Je me suis qualifié sur BarrièrePoker.fr, en partant d’un satellite à 100€, pour un satellite à 700€, puis le package à 12.000€. Donc il est bien rentabilisé le petit sat’ à 100€. (rires)

Hellmuth est-il le joueur a t’avoir le plus impressionné jusque là ?

Non. Il y a meilleur. Hellmuth il fait des coups un peu bizarres. Il fait des relances assez énormes... enfin c’est un peu bizarre comme il joue. Bon après c’est un type qui a gagné 12 bracelets, donc on ne peut pas lui reprocher...

On en parlait avec Stéphane, deux corses en table finale donc ! Il y a une recette sur l’île de beauté ?

Ouais c’est pas mal. Une recette... non je ne pense pas." (rires)

-----

WSOPE : 24 survivants, 6 Français, et beaucoup d'Euros

(03/10/12 - par FG)

Jetons WSOPE Cannes
Les jetons commencent à valoir cher...

Entrée dans les places payées pour le Main Event, début du Majestic High Roller à 50.000€... cette journée de mardi des WSOPE aura définitivement été placée sous le signe de l'argent.

Le Day 3 du Main Event de ces World Series of Poker Europe fait désormais partie de l'histoire, et comme prévu il a été synonyme de rentrée dans l'argent.

Les 48 payés auront attendu un peu moins de deux heures que la décision se fasse, et qu'un infortuné joueur fasse éclater la bulle, ou plus familièrement prenne la traditionnelle "place du con".

Plus petit tapis au démarrage du jeu en main par main, le chip leader des October Nine, Jesse Sylvia, n'aura pas réussi à passer entre les gouttes.
Après s'être sauvé une première fois face à Prosper Masquelier, Sylvia aura finalement subi la loi de Joseph Cheong, lui le November Nine 2010 (avec A 9 contre T T).

IMG0899
Le chip leader Joseph Cheong, et son dauphin français Paul Tedeschi.
 

Les éliminations se seront ensuite succédées rapidement, avec notamment Daniel Negreanu qui en aura profité pour aller s'inscrire illico au "Majestic Super High Roller" à 50.000€+1.000€ rebuy qui avait commencé depuis quelques heures.

Un tournoi High Roller qui aura été l'autre attraction de la journée, à laquelle auront pris part des Tom Dwan, John Juanda, Sam Trickett, Isaac Haxton, Juha Helppi, Jean-Noël Thorel, Roger Hairabedian (après avoir remporté son siège via un satellite à 5.000€), Mike McDonald, Erik Seidel, Tony G, et de nombreux hommes d'affaires et sans doute millionnaires (voire milliardaires) asiatiques.

Quand l'argent ne vaut plus rien

Au total 43 joueurs auront pris leur coûteux siège. 37 auront le droit de revenir pour le Day 2 (sur les trois de prévus). A noter que les inscriptions y seront encore ouvertes durant un niveau de jeu. Encore une chance de voir des Patrik Antonius, Antonio Esfandiari ou Gus Hansen se joindre à la fête ?

IMG0846
Le Super High Roller à 50.000€ rebuy : ou l'histoire de 43 hommes qui n'ont pas froid à leur compte en banque.
 

Pour l'anecdote c'est à ce genre de tournoi que l'on voit à quel point l'argent justement (puisque c'est le point central de cet article) ne représente rien pour certains : John Juanda aura pris (assez rapidement) pas loin de deux rebuy, pour une dépense totale donc de 150.000€. Et encore pour les derniers 50.000€ c'est un de ses gentils collègues fortunés qui aura bien voulu lui payer...

Pour en revenir au Main Event, ils seront eux 24 à revenir demain pour le Day 4, avec pour objectif de faire partie des 8 finalistes.
Elio Fox ne se succèdera pas à lui-même, ayant été éliminé à la 39ème place, tout comme ElkY, éliminé en 25ème position.

6 Français sont encore de l'aventure, dont deux Corses de Bastia : Paul Tedeschi (2ème au chip count) et Stéphane Albertini. Sébastien Guinand, Stéphane Girault, Nicolas Cardyn et David Benyamine complètent la liste de nos derniers représentants.


Chip count fin du Day 3 / début du Day 4 :

1- Joseph Cheong (USA) 1.381.000
2- Paul Tedeschi (FRA) 1.071.000
3- Sergii Baranov (UKR) 1.055.000
4- Christopher Brammer (ANG) 956.000
5- Jason Mercier (USA) 824.000
6- Phil Hellmuth (USA) 741.000
7- Max Silver (ANG) 656.000

IMG0888
La salle du tournoi se vide. Ils ne seront déjà plus que 24 à reprendre mercredi à midi.
 

8- Curt Kohlberg (USA) 607.000
9- Timothy Adams (CAN) 577.000
10- Joe Mc Gowan (USA) 518.000
11- Kyle Julius (USA) 493.000
12- Toby Lewis (ANG) 456.000
13- Sébastien Guinand (FRA) 431.000
14- Liv Boeree (ANG) 411.000
15- Steve Dannenmann (USA) 390.000
16- Vadzim Markushevski (BLR) 311.000
17- Stéphane Girault (FRA) 309.000
18- Nicolas Cardyn (FRA) 285.000
19- Scott Seiver (USA) 251.000
20- Stéphane Albertini (FRA) 230.000
21- David Benyamine (FRA) 217.000
22- Andy Frankenberger (USA) 186.000
23- Joe Kuether (USA) 168.000
24- Vladislav Varlashin (RUS) 90.000

(blindes : 4000 / 8000 ante 1000)


Vous pouvez retrouver tous les résultats et les joueurs déjà payés sur notre page récapitulative des WSOPE 2012.

A voir aussi :

> Les Coulisses et l'album Photos des WSOPE de Cannes 2012

-----

WSOPE : ElkY, Benyamine et 20 autres Français au Day 3 ; Cantu refait parler de lui

(02/10/12 - par FG)

Tournoi WSOP Europe Cannes 12
La salle du tournoi commence peu à peu à se vider de ses tables...

La journée de lundi aura une nouvelle fois été riche en évènements du côté de Cannes. Dans le Main Event, ils ne sont plus que 77, dont 22 Français.

Les choses se sont accélérées ce lundi au Majestic de Cannes, comme lors de tout Day 2 qui se respecte. Ils ne sont désormais plus que 77 (vous pourrez retrouver notre chip count sélectif en fin d'article).

Les perdants de la journée se nomment entre autres Vanessa Rousso, Joe Hachem, Scotty NGuyen, Phil Ivey, Jonathan Duhamel, Antonio Esfandiari, Antonin Teisseire, mais aussi Michael Mizrachi, chip leader en début de journée et qui aura explosé en plein vol, avec un jeu fantasque au point d'en avoir étonné Daniel Negreanu via son Twitter : "Il joue toutes les mains, quel que soit le montant, il check-raise des tonnes, bluffe des tonnes... C'est très chaotique. C'est un style de poker que je n'ai jamais vu en 10 ans."

IMG0049
Jonathan Aguiar, qui a la double nationalité américaine et portugaise, est finalement le vainqueur d'un Event 5 épique.
 

Mais de nombreux grands noms sont encore présents, citons entre autres Phil Hellmuth, Daniel Negreanu, Jason Mercier ou encore Liv Boeree.
Le chip leader est russe, et se nomme Sergii Baranov.

Côté Français ils seront 22 au Day 3, parmi lesquels ElkY (dans le Top 10), David Benyamine et Bruno Fitoussi.

Cette journée de lundi aura également vu la conclusion de l'Event 5 de Hold'em Mixed-Max, et la fin du duel final entre Brandon Cantu et Jonathan Aguiar. Et c'est finalement ce dernier qui aura remporté la victoire.

... ce qui aura eu le don de mettre Cantu dans une colère noire. Comme si les évènements du heads-up face à Roger Hairabedian n'avaient pas suffi, l'Américain en a remis une couche aujourd'hui.

La raison de son courroux cette fois ? La reprise de la partie seulement une fois les deux joueurs éliminés du Main Event, alors que Cantu voulait poursuivre au plus tôt après la mise en pause du match dans la nuit de dimanche à 5 heures du matin.

IMG0582
Brandon Cantu, bientôt sponsorisé par Kleenex ?
 

Après s'être répandu en long et en large sur son Twitter ("Je me suis fait voler le bracelet !" ; "Voilà ce qui arrive quand on laisse le temps à un gamin de se reposer et d'étudier mon jeu avec tous ses amis geek" ; "Je ne comprendrai jamais pourquoi les décisions sont toujours prises à mon désavantage" ; ...), Cantu aura même défié Aguiar pour une revanche, "où il voulait quand il voulait".

Brandon Cantu, décerné Caliméro d'or et Prix Citron hors concours de ces WSOP Europe !

Du côté du chapiteau en extérieur, les choses semblaient apaisées entre Roger Hairabedian et les organisateurs du tournoi, avec une cérémonie de remise de son bracelet très chaleureuse. Cérémonie au cours de laquelle "Big Roger" aura offert ce bracelet... à sa femme.

Roger HairabedianBracelet2jwb1b
Tout est bien qui finit bien ? (photo Jonathan Boncek / WSOP)
 

"Un tournoi on ne le gagne jamais seul, et je tiens à remercier ma famille et mes amis. Et aussi Barrière pour ce merveilleux évènement qui progresse d'année en année au niveau du field et des joueurs de renom.

Je tiens aussi à remercier toute la direction du casino de Marrakech qui m'a supporté, qui m'a toujours encouragé, toute la communauté des joueurs de poker marocains, ainsi que toute la communauté des joueurs français. Je suis très heureux de faire retentir aujourd'hui la Marseillaise.

Mais, ce bracelet, je sais que de toute façon elle va me le prendre, alors je voudrais le remettre à ma femme, qui est ma plus grosse supportrice."


Chip count sélectif de fin de Day 2 et début de Day 3

1- Sergii Baranov (RUS) 607.000
2- Axel Pergolizzi (FRA) 419.400
4- Phil Hellmuth (USA) 364.900
5- Maxime Conte (FRA) 342.300
9- Joseph Cheong (USA) 328.400
10- ElkY (FRA) 326.700
12- Daniel Negreanu (CAN) 290.000
14- Nicolas Cieutat (FRA) 266.500
21- Jesse Sylvia (USA) 209.000 - (October Nine)
25- David Benyamine (FRA) 201.500
26- Elio Fox (USA) 201.300 - (tenant du titre)
28- Jason Mercier (USA) 195.800
31- Prosper Masquelier (FRA) 187.800
33- Joao Barbosa (POR) 154.100
35- Rémy Biechel (FRA) 149.900
38- Liv Boeree (ANG) 140.800
40- Sam Trickett (ANG) 134.600
44- Eugene Katchalov (UKR) 123.900
59- Bruno Fitoussi (FRA) 61.900
61- Jean-Paul Pasqualini (FRA) 57.800
64- Stéphane Albertini (FRA) 50.000
69- Adrien Allain (FRA) 44.100

-----

WSOPE Main Event : Cap sur le Day 2 - Le point et les chiffres

(01/10/12 - par FG)

Entree WSOPE 2012 Cannes

Le Day 1 est terminé et ils sont 230 joueurs au total à s'être qualifiés pour le Day 2. Que retenir de ces deux premiers jours ? PokerListings fait le point en brèves.

RetardatairesTony G et Phil Hellmuth aiment se faire remarquer, que ce soit dans une série de défis sportifs ou paris insolites, ou par des arrivées fracassantes. Les deux larrons aiment aussi prendre leur temps pour débuter leurs tournois.

Ce Main Event n'aura pas dérogé à la règle, les ayant vu arriver au moment de la pause dîner synonyme de clôture des inscriptions, après près de 9 heures de jeu.

Passage express

IMG0784
Le Day 1 est maintenant dans la boîte.

Pour Tony G l'expression "un petit tour et puis s'en va" n'aura jamais autant été appropriée. Après être donc arrivé tard, l'Australien se sera en effet sortir après seulement 1 heure de jeu.

Le point : qui-qui-c'est-qui-passe ?

Récapitulons. Ils étaient 215 à s'être inscrits au Day 1A, 205 (seulement) aujourd'hui pour le Day 1B, soit un total de 420 joueurs.
115 auront survécu hier, 115 également cette nuit. Ils seront donc 230 à repartir lors du Day 2 ce lundi.

Parmi les éliminés notables du jour, citons John Juanda, Sandra Naujoks,

IMG0741
Daniel Negreanu aura vécu une bonne journée. Il se place dans le Top 10.
 

Roger Hairabedian, Tony G donc, Arnaud Mattern, Davidi Kitai, Antoine Saout, Guillaume Darcourt (éliminé par Mattern), Scotty NGuyen, ...

On retrouvera en revanche beaucoup de beau monde, avec entre autres Antonio Esfandiari, Jonathan Duhamel, Jason Mercier, David Benyamine, Joe Hachem, Scotty NGuyen, Vanessa Rousso, ..., ayant tous aujourd'hui franchi ce premier cap.

Parmi les gros performeurs de la journée, on peut citer Phil Hellmuth, 6ème, qui aura donc mis à profit son plus faible temps de jeu, Daniel Negreanu 4ème, Liv Boeree 12ème, ou encore ElkY qui termine... chip leader.

Quelques 80 Français seront en tous les cas présents pour la suite de l'aventure.

Fréquentation en baisse

C'est l'information du jour : cette édition 2012 aura subi une grosse baisse de fréquentation par rapport à l'an dernier : une baisse de presque 30% !

Un chute à relativiser, car s'ils étaient en effet 593 en ces mêmes murs en 2011, aucune des 4 éditions précédentes disputées à Londres n'avait dépassé les 362 joueurs.

4 millions

IMG0787
Phil Hellmuth a ElkY, chip leader du jour, dans son viseur...
 

4.032.000€ pour être exact : c'est le prizepool de ce Main Event des World Series of Poker Europe 2012, avec 1.022.376€ promis pour le vainqueur. 48 joueurs seront payés.

Aguiar / Cantu, acte 2

Tous deux sortis du Main Event, Jonathan Aguiar et Brandon Cantu vont pouvoir reprendre leur match marathon dans la finale de l'Event 5 de Hold'em Mixed-max à 10.000€. Le coup d'envoi est fixé à 16h.

Ladies

Ce n'était pas un tournoi à bracelet. Une partie s'en sera déroulée au casino de Cannes (et non à l'hôtel Majestic), et il n'aura finalement pas draîné énormément d'attention : c'était le tournoi Ladies, à 84 entrantes.

La Tchèque Irina Batorevich s'y sera imposée en heads-up face à la Française Aurélie Quelain. Parmi les payées, on retrouve Trishelle Cannatella (5ème), et une certaine Rita Hairabedian (6ème), la soeur de Roger.

Top 20

(au départ du Day 2)

IMG0754
Antonio Esfandiari, toujours on ne peut plus décontract'.
 

1- Michael Mizrachi (USA) 234.850
2- ElkY (FRA) 190.400
4- Roberto Romanello (GAL) 176.275
5- Stéphane Girault (FRA) 172.850
8- Daniel Negreanu (CAN) 137.500
10- Martial Blangenwitsch (FRA) 129.800
11- Denis Biscardi (FRA) 122.625
12- Michael Moïse Kolkowicz (FRA) 122.150
14- Phil Hellmuth (USA) 116.150
17- Chino Rheem (USA) 109.700
19- Eugene Katchalov (UKR) 103.500
20- Joao Barbosa (POR) 101.925
(mais aussi...)
26- Liv Boeree (ANG) 94.650
40- Elio Fox (USA) 83.025 - tenant du titre
87- Phil Ivey (USA) 59.000
88- David Benyamine (FRA) 58.300
91- Antonio Esfandiari (USA) 56.550


A lire aussi

> L'interview (sans langue de bois) de Roger Hairabedian

> Tous les résultats des WSOPE 2012

-----

WSOPE : Un début de Main Event sur fond de polémique

(30/09/12 - par Fred G)

Casino Majestic Cannes

Le Main Event des WSOPE 2012 a démarré ce vendredi au Majestic de Cannes. Michael Mizrachi a déjà pris la tête des opérations. Mais l'attraction du jour se sera située du côté de la fin de l'Event 5 et du heads-up de la demi-finale entre Roger Hairabedian et Brandon Cantu, très animé avec son lot de polémiques.

C'est un ciel gris et pluvieux qui a accueilli le début du Main Event des World Series of Poker à Cannes en ce vendredi.
Un temps maussade qui aura d'ailleurs empêché la cérémonie de remise du bracelet d'Antonio Esfandiari (vainqueur de l'Event 2) d'avoir lieu, avant que le joueur ne reparte finalement sur Monaco.

A l'intérieur des salles de l'Hôtel Majectic Barrière, les débats ont débuté doucement dans une ambiance feutrée et particulièrement calme.

IMG0622
Michael Mizrachi aura une nouvelle fois monté un gros tapis en se montrant très actif. Il termine la journée chip leader.
 

216 joueurs auront pris leur entrée en ce Day 1A, avec quelques stars déjà présentes.

Parmi elles, Phil Ivey aura passé la journée sans encombres, tout comme un Michael Mizrachi toujours aussi impressionnant, et qui termine même en position de chip leader. Le tenant du titre américain Elio Fox sera lui aussi du Day 2.

Vanessa Selbst, Nam Le, Jeff Lisandro, Chris Moorman, Juha Helppi, Jennifer Tilly (éliminés par l'October Nine Greg Merson), auront en revanche été quelques-uns à avoir déjà trouvé la sortie.

115 joueurs se sont qualifiés pour le Day 2, dont une quarantaine de Français. Le meilleur d'entre eux est Stéphane Girault, 2ème en jetons derrière Mizrachi, après avoir doublé sur la dernière main de la journée grâce à un brelan de 10.

On retrouve également bien placés Jean-Noël Thorel, Elie Payan, ou encore Prosper Masquellier.

Imbroglio et polémiques dans l'Event 5

Mais l'attraction de la journée aura au final plutôt été l'interminable duel entre Brandon Cantu et Roger Hairabedian, en demi-finale de l'Event 5

IMG0715
Roger Hairabedian et Brandon Cantu auront animé la journée.
 

de No-Limit Hold'em Mixed-Max à 10.000€, émaillé de nombreuses palabres et polémiques.

Les "hostilités" auront commencé lorsque Roger se sera plaint de sa place, dos à une porte ouverte sur le seuil de laquelle plusieurs personnes s'étaient massées, dont famille et supporters de Roger, mais aussi la petite amie de Cantu.

Se plaignant que l'on pouvait voir ses cartes depuis ce rail, Roger obtint de changer de place à la table. Ce qui a eu le donc d'irriter pendant de longues minutes l'Américain un peu plus tard alors que le vent tournait niveau cartes, s'agissant selon lui d'une entorse aux règles, et ayant été mis devant le fait accompli alors qu'il était parti en pause.

Mais ce n'était presque rien à côté de la grosse polémique qui allait éclater un peu plus tard.

IMG0733
Jack Effel (en bas à gauche) rend son verdict final après près d'une heure d'attente et de polémique entre les deux joueurs.
 

Sur un flop 5 7 J, Roger checkait une première fois alors que ce n'était pas à son tour. Sur la turn 3, le Français faisait un signe de la main à son adversaire pour lui signifier que cette fois il avait compris que c'était à lui. Mais Cantu l'interpréta (ou voulut l'interpréter) comme un nouveau check par erreur, et s'indigna quand Roger misa après qu'il ait lui-même checké.

Alors qu'une première décision des organisateurs donnait raison à Roger dont la version était corroborée par le croupier, Cantu traita ce dernier de fou et de menteur, insinua même qu'il ne devait "pas aimer les Américains" (sic), avant de demander une nouvelle intervention du "floor".

Près d'une heure plus tard, après moult palabres, audition de chaque intervenant, allers-retours du staff, visionnage d'une vidéo amateur, et attroupement final, le Directeur du Tournoi

IMG0645
Phil Ivey fait partie des qualifiés du jour.
 

Jack Effel trancha : Roger avait induit en erreur son adversaire et devait s'en tenir à un check.

Hairabedian en colère contre l'organisation

C'était le tournant du match, alors que Roger pensait en profiter pour recoller et bien revenir dans la partie : Cantu n'allait plus mettre un centime dans ce coup-là, alors que le Français faisait all-in avec K-J en mains sur une river K.

Cantu, connu pour être un joueur procédurier et s'agaçant facilement, allait ensuite finir par faire la décision, faisant échouer Roger Hairabedian à la 3ème place de ce tournoi pour la deuxième année consécutive.

Très déçu, ce dernier pouvait continuer de pester contre l'organisation (avec également une histoire de tirage au sort des heads-up dans la balance), et contre cet arbitrage qu'il estima totalement injuste (comme quoi, il n'y a pas qu'en foot...).

Vous pourrez retrouver l'interview de "Big Roger" très bientôt sur PokerListings. En attendant, ce dernier devra vite se reconcentrer pour son entrée dans le Main Event ce dimanche.

Oh, et pour la petite histoire, la finale de ce fameux Event 5 aura du coup duré jusqu'au bout de la nuit, sans que la décision ne soit encore faite.

IMG0492
La salle principale du tournoi, dans laquelle les joueurs se retrouveront dès ce dimanche pour le Day 1B.
 

A 5 heures du matin Cantu et son compatriote Jonathan Aguiar auront en effet dû se résoudre à en rester là. Leur duel devrait reprendre une fois que tous deux seront éliminés du Main Event.

Pour être complet, à noter enfin la victoire de Francisco Da Costa Santos dans l'Event 6 de Pot-Limit Omaha 6-max. Il remporte le premier bracelet de l'histoire pour le Portugal. Il aura battu en heads-up sa presque voisine, l'Espagnole Ana Marquez.

Rendez-vous désormais dans la nuit de dimanche à lundi pour le bilan complet du Day 1, et le début des plusieurs surprises à venir ces jours prochains !


>
Tous les résultats de ces WSOP Europe

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page