10 Moves Essentiels du Hold'em : Le Bluff en Triple-Barrel

threebullets good
Apprenez à faire coucher les bonnes mains de vos adversaires avec un bluff convaincant, en tirant trois cartouches.

Gagner au poker, ce n'est pas seulement affaire de suivre les fondamentaux.

Au poker il existe un certain nombre de "coups" spéciaux (ou "moves" dans le jargon), qui quand ils sont maîtrisés, peuvent faire la différence entre gagner un peu et gagner beaucoup.

Dans cette nouvelle série de stratégie du poker pour débutants, nous allons vous apprendre les 10 moves essentiels au Texas Hold'em, et vous montrer exactement comment les utiliser pour gagner plus d'argent.

Aujourd'hui, nous allons parler du bluff en triple-barrel, l'une des tactiques de poker les plus agressives. Percer les défenses adverses en tirant des cartouches en bluff à chaque carte qui arrive, les forçant à jeter la meilleure main.

C'est quoi ? Le principe du bluff en triple-barrel (littéralement bluff à 3 cartouches) est de miser sur chaque rue : flop, turn et river, généralement après avoir pris le contrôle de la main en étant l'agresseur (le relanceur) pré-flop.

Quand ? Tandis que le bluff en triple-barrel peut être efficace contre à peu près tous les joueurs sauf les calling-stations (les joueurs qui suivent tout tout le temps), il s'agit d'un move généralement à réserver à l'encontre des adversaires les plus forts, ceux qui réfléchissent le plus.
Pour tirer trois cartouches en bluff de manière efficace, vous devez être parfaitement conscient de l'histoire que vous racontez dans cette main, et de la capacité de votre adversaire à bien la suivre et la comprendre.

Où ? Pour faire un bluff triple-barrel efficace, il vous faut suffisamment de jetons pour pouvoir faire des grosses mises qui vont successivement augmenter depuis le flop jusqu'à la river.
Cela veut dire que le move ne marche que dans des situations deep stack (à tapis profonds). Alors ne pensez pas à le faire si vous êtes dans un tournoi multi-tables avec 20 grosses blindes devant vous.

Pourquoi ? Une grande part du succès au poker implique de gagner des pots quand votre main est moins bonne que celle de votre adversaire. Et aucun move n'est plus convaincant au poker qu'un triple-barrel bien exécuté, trois mises tirées à la suite.
Vous ne réussirez pas seulement à faire coucher des joueurs avec de mauvaises mains mais quand même meilleures que la vôtre, mais vous pouvez aussi piéger des bonnes mains qui vous écrasent littéralement.


Le Bluff en Triple Barrel bien fait

Savoir tirer trois cartouches en bluff est quelque chose que vous devriez incorporer à votre jeu. Cela ne vous fera pas seulement gagner de l'argent quand vous n'avez rien, cela aidera aussi à varier votre éventail de jeu et à vous faire payer quand vous ferez la même chose en sens inverse, à savoir miser trois fois de suite avec le jeu max.

MG1629ViktorBlomEPT7MADNeilStoddart2
Tous les pros qui réussissent savent où et quand bluffer en triple-barrel.

Mais si cela est mal fait, sans comprendre pourquoi vous le faites, cela peut aussi devenir une faille sérieuse.

Nous considérons ici que ces concepts sont nouveaux pour vous, nous allons donc tenter de rester simple et de nous focaliser sur les moyens faciles pour pouvoir décider si la situation est appropriée pour mitrailler le pot en continu.

Tirez au Flop

Même les débutants savent qu'être l'agresseur pré-flop est important, mais les choses peuvent devenir délicates au moment de savoir si l'on doit faire une mise de continuation (continuation bet). Tous les bluff 3-barrel commencent naturellement par un continuation bet, et il est donc crucial de comprendre sur quels types de tableaux les continuation bet peuvent être profitables.

Note : étant donné que nous parlons de bluffs en triple-barrel, nous imaginons ici que vous avez manqué le flop.

La façon la plus basique de voir le flop est de regarder si celui-ci est coordonné ou non. Un flop tel que J T 7 se connectera plus facilement qu'un autre tel que K 8 2. Alors recherchez des flops "secs" et non-connectés pour faire votre continuation bet.

Considérez aussi qu'en tant qu'agresseur pré-flop, vos adversaires vont évaluer votre jeu à base de grosses cartes, tandis que leur éventail sera peut-être plus orienté du côté des cartes intermédiaires ou des petites pocket-paires. Cherchez des flops qui correspondent à votre éventail perçu, et qui auront manqué celui de vos adversaires.

Gardez la Gâchette appuyée à la Turn

Décider de continuer de miser ou non à la turn est crucial, et tout dépend de comment le board se développe.

IMG3367
Il est important de comprendre quelles turn et river sont bonnes pour le mitraillage.

L'idée générale est de tirer à nouveau sur des cartes qui améliorent votre éventail de mains perçu, et qui font mal à celui de vos adversaires.
Encore une fois, recherchez les grosses cartes, de préférence plus hautes que la plus haute carte du flop. Les cartes qui sont plus hautes que la deuxième plus haute au flop sont également de bonnes cartes pour tirer une deuxième salve.

Les cartes qui doublent l'une de celles au flop font généralement de mauvais tableaux sur lesquels tirer une deuxième cartouche


Mitraillez à la River

Après trois premières mises, ajuster correctement la taille de votre troisième cartouche post-flop est particulièrement important.

Souvenez-vous des concepts que nous avons vus à la turn et emmenez-les un cran plus en avant. Les grosses cartes, de préférence supérieures à celles du tableau, sont bonnes pour le troisième tir, tandis que les cartes qui complètent un tirage ne le sont pas.

Un autre élément auquel penser est le développement du tableau à la turn. Souvent votre adversaire aura suivi avec la top paire ou la paire intermédiaire au flop, et aura touché quelque tirage additionnel à la turn, lui ayant encore un peu plus permis de continuer dans la main.

Ainsi, si la turn a apporté son lot de tirages, mais que la river les a manqués, envisagez alors sérieusement la troisième cartouche.


Le 3-Barrel en Action

Voici une chance pour vous de voir la puissance du triple-barrel en action.

Dans cet épisode particulièrement saignant des High Stakes Poker, Tom "durrrr" Dwan fait trois mises l'air de rien depuis la grosse blinde, tirant à chaque rue face à Phil Ivey.

Au crédit d'Ivey, ce dernier est à deux doigts de faire un call un peu fou, mais au final même lui se sera incliné face à la puissance de cette arme : le bluff en triple-barrel.