Phil Hellmuth remporte son 12ème bracelet !

IMG994
Phil Hellmuth assoit un peu plus sa 1ère place au nombre de bracelets WSOP : 12 !

Cela faisait un moment qu'on l'attendait, mais Phil Hellmuth a enfin remporté son 12ème bracelet aux World Series of Poker et bat ainsi son propre record.

L'année dernière, Hellmuth avait terminé second à trois reprises aux WSOP, mais il a enfin pu aller au bout ce lundi contre Don Zewin, bon vieux joueur de mixed games, lors de l'event 18 de Razz à 2500$.

C'est la première fois que Hellmuth remporte un bracelet dans un event qui ne soit pas en Hold'Em, et Phil distance ainsi un peu plus Doyle Brunson et Johnny Chan, qui totalisent chacun 10 victoires aux World Series.

« C'est la première fois que je gagne sans avoir aucune idée de ce que ça pouvait me rapporter. Je voulais juste gagner », a-t-il annoncé aux spectateurs juste après sa victoire.

« 182000$ ! », a alors hurlé quelqu'un dans la foule.

« Pas mal ! », a répondu Hellmuth.

IMG6668
Après 3 deuxièmes places en 2011, cette fois c'est la bonne !

« D'après des millions de joueurs sur internet, le 1er juin dernier j'étais le pire des joueurs. Arrivé au 1er juillet, j'étais le meilleur. Les gens ont tendance à ne faire attention qu'aux résultats, mais ils ont raison. Si tu veux être bon, il faut gagner », a-t-il ajouté.

Il a conclu en disant : « Mon seul leitmotiv était de jouer parfaitement et d'évacuer toute pensée négative. Je voulais juste gagner. »

12ème bracelet, le premier hors Hold Em

Bien que ses trois deuxièmes places de l'année dernière n'aient pas été en Hold Em et qu'il soit reconnu comme un excellent joueur de mixed games, Hellmuth a souvent été catalogué comme n'ayant qu'une seule corde a son arc sous prétexte que ses 11 bracelets avaient été remportés lors de tournois de No Limit Hold'Em.

« Après mes trois deuxièmes places, j'ai eu l'impression que les gens rabâchaient moins cette histoire de Hold'Em », nous a-t-il confié.

Et le "Poker Brat" a ajouté en riant : « J'aime bien jouer à tout, sauf au Stud High. Je me sens toujours un peu con au Stud High. »

« Là, vraiment, je me sens bien, et c'est vraiment génial, surtout que j'ai beaucoup travaillé pour en arriver là », a-t-il ajouté.

IMG7047
Phil peut trinquer, et de 12 !

Son adversaire du soir, Don Zewin, est un joueur reconnu de mixed games, qui vit du poker depuis les années 80.

Il a même terminé troisième du Main Event l'année où Phil Hellmuth a battu Johnny Chan pour devenir Champion du Monde.

Cantu, Fischman et Greenstein finalistes

Avant le heads-up entre Hellmuth et Zewin, il a d'abord fallu se débarrasser des six autres joueurs en table finale.

Et parmi ceux qui ont su se détacher du peloton de 209 joueurs pour s'approcher du fameux bracelet, il y avait un certain nombre de professionnels que l'on connaît bien.

Barry Greenstein et ses trois bracelets notamment, qui a accédé à sa deuxième table finale de ces WSOP, après avoir terminé second le 31 mai lors de l'event de Stud à 1500$.

Scott Fischman, Brandon Cantu et leurs deux bracelets chacun s'y sont également retrouvés et ont terminé respectivement quatrième et troisième.

> Retrouvez plus d'infos, de stats et d'anecdotes sur cette victoire historique sur notre page de cet Event 18.

 

Derniers Blog Posts »