Spiderman, la princesse et le FBI : L'affaire des parties de poker High stakes d'Hollywood

Hollywood
Une vraie histoire digne d'Hollywood.

L’histoire des cash games aux enjeux astronomiques qui réunissent des stars d’Hollywood, des milliardaires texans ou des mafieux new-yorkais, défraye actuellement la chronique, alors que la sortie du livre de Molly Bloom jette un peu plus le pavé dans la mare.

Aujourd’hui, la plupart de histoires de cash games tournent autour de Macao, de Tom Dwan et des fameux “hommes d’affaires asiatiques”.

Cependant, s’il y a bien une histoire qui ferait un excellent scénario pour Hollywood, c’est celle qui s’est déroulée aux États-Unis, en partie d’ailleurs à Hollywood même.

Cette histoire regroupe de nombreuses stars du poker et des célébrités, comme Dan Bilzerian, Tobey Maguire, Matt Damon, Ben Affleck, Macaulay Culkin, Nick Cassavetes et le présentateur télé Gabe Kaplan.

On y trouve également des hommes d’affaires un peu douteux comme les Trincher, Bradley Ruderman (le principal responsable du fait que cette affaire ait atterri devant les tribunaux), la famille Nahmad, spécialisée dans la vente d’objets d’art, ainsi que des gens ayant des liens plus ou moins directs avec le crime organisé : Alimzhan Tokhatounov par exemple, qui s’est ensuite retrouvé dans la liste des dix criminels les plus recherchés.

Ah, et il y a bien sûr également une belle femme autour de laquelle ils se sont tous retrouvés.


Molly Bloom

L’histoire de Molly Bloom commence dans une petite ville du Colorado appelée Loveland, auprès de parents respectivement moniteur de ski et psychologue clinicien.

molly bloom 1
Molly Bloom

Ses deux frères cadets, passionnés de sport, ont évolué au plus haut niveau. L’un d’eux, Jeremy, a remporté deux médailles d’or olympiques et trois titres de champion du monde de ski, le tout avant de devenir footballeur professionnel, mannequin, de créer sa propre entreprise et de lancer son association caritative, The Jeremy Bloom Wish of a Lifetime Foundation, qui permet à des personnes âgées de réalisé leur plus grand rêve.

Avec tout ça, il fallait bien qu’il y ait un mouton noir dans la famille.

Molly Bloom a en effet déjà connu de nombreux démêlés avec la justice par le passé. Rien de très sérieux cependant, principalement des excès de vitesse ou du tapage nocturne.

Elle est entrée en contact avec le monde du poker high stakes lors de son arrivée à Los Angeles en 2003. Elle était l’assistante d’un agent immobilier qui organisait lui-même des parties privées.

Il n’a pas fallu longtemps à Molly pour se rendre compte qu’elle tenait là une occasion en or de se faire beaucoup d’argent, elle a donc décidé d’organiser ses propres parties, qui ont immédiatement rencontré un énorme succès.

Même les habitués des tables de son patron se sont mis à aller chez elle, et ces parties sont rapidement devenues les plus réputées de Californie, tout en restant très confidentielles.

Elle est très intelligente et a l’esprit d’entreprise” explique Ronald Richards, son avocat.


Spiderman, Daredevil et Jason Bourne

tobey maguire 10212
Tobey Maguire, le meilleur joueur de la partie.

Les parties ont commencé chez Tobey Maguire et les plus grandes stars s’y retrouvaient : Leonardo Di Caprio, Ben Affleck, Matt Damon ou encore la star de "Maman j’ai raté l’avion" Macaulay Culkin.

Ben Affleck était à l’époque un très bon joueur de poker, il avait notamment remporté le California State Championship en 2004 (pour 350 000€). Quant à Matt Damon, c’était un habitué des WSOP, bien que son talent de joueur de poker n’ait jamais égalé son talent d’acteur (surtout dans Les Joueurs !). Cependant, le meilleur joueur du groupe était sûrement Tobey Maguire lui-même.

L’un des pionniers de ces parties, le producteur Houston Curtis, a fait les frais d’une très grosse période creuse. Après avoir perdu un million de dollars en une nuit, Maguire lui a filé un petit coup de pouce financier (on parle de 300 000$), et Curtis a passé les mois suivants a essayé de rembourser sa dette en jouant à d’autres jeux.

Selon les termes de leur accord, Curtis devait donner à Maguire la moitié de ses gains, et s’il perdait, c’était son affaire.

Quelques mois plus tard, Curtis a été victime d’un infarctus, à seulement 40 ans. S’il estime que cela n’avait rien à voir avec ses dettes envers Maguire, mais Spiderman a quand même su se montrer indulgent quant au reste de l’argent.


Les milliardaires

Dans ces parties, il y avait aussi des joueurs qu’une perte de 300 000$ aurait à peine fait ciller : Alec Gores et Andy Beal par exemple.

L’Israélien Gores possède près de 80 entreprises différentes et on estime qu’il pèse 2 milliards de dollars. Il truste la 273è place du classement du magazine Forbes des personnalités les plus riches des Etats-Unis.

Gores et Maguire ont plusieurs fois été conviés à se rendre en jet privé aux parties organisées par Andrew “Andy” Beal. Si Gores est  plus connu dans le monde des affaires, Beal est lui une légende à la fois dans le poker et dans les affaires.

Originaire de Dallas au Texas, ce self-made man a fait fortune en rachetant des actifs décotés. On estime le montant de ses actifs à 9,8 milliards de dollars.

andybeal2
Andy Beal : une légende à plus d'un titre.

42è du classement établi par Forbes, voilà ce que le magazine en dit : “Il ne cesse de s’enrichir grâce à la valeur croissante des banques et des gros dividendes qu’il s’octroie tous les trimestres.

Beal est même connu dans le monde des sciences puisqu’il a proposé un théorème appelé la “conjecture de Beal”, à ce jour toujours l’un des problèmes mathématiques non résolus.

Ah au fait, si vous arrivez à le résoudre, il vous paiera un million de dollars. Oui, vraiment.


Le banquier

Quant au poker, Beal y a laissé une trace indélébile depuis qu’il a défié les tout meilleurs joueurs du monde en heads-up de Limit Hold’Em dans les années 80. Phil Ivey, Chip Reese, Barry Greenstein, Gus Hansen, Ted Forrest, Jen Harman, Doyle Brunson et Lyle Berman se sont tous prêté au jeu.

Conscient de ne pas avoir assez de talent pour battre ces monstres du poker, Beal a mis en place sa propre stratégie : il les a forcés à monter les mises assez haut pour les destabiliser. Parfois, ça a fonctionné, il y a même eu plus de dix millions sur la table, mais les pros ont fini par prendre le dessus.

Pour connaître toute l’histoire, on ne peut que vous conseiller la lecture de The banker, the professor and the suicide king de Michael Craig.

IMG9648
Rick Salomon

D’après les rumeurs, Beal aurait perdu plus de 50 millions de dollars dans les parties organisées par Molly Bloom et Tobey Maguire, mais d’après son porte-parole ces chiffres sont très loin de la réalité. Cependant, personne ne nie que lui et Gores y participaient, et que Beal a perdu. “M. Beal n’a pas d’autre commentaire à faire” conclut son porte-parole.

Beaucoup auraient aimé participer à ces parties, mais seule une poignée de privilégiés avait la chance de recevoir une invitation :

Nick Cassavetes, réalisateur de cinéma et participant à l’émission High Stakes Poker sur GSN, son animateur Gabe Kaplan, le playboy du poker Dan Bilzerian, le propriétaire de label de musique Cody Leibel, l’entrepreneur originaire de Las Vegas Andrew Sasson, et Rick Salomon, surtout connu pour avoir été la “star” de la sex tape de Paris Hilton.

Moins connu, mais ayant pourtant tenu un rôle essentiel dans la chute de ces parties, Brad Ruderman y participait également. Le PDG de Rudeman Capital Partners a perdu 25 millions de dollars lors des parties de Molly, avant de mettre en place une chaîne de Ponzi pour tenter de rembourser ses dettes. Le FBI a fini par découvrir ce qu’il faisait, mais en 2009, les parties battaient encore leur plein du côté de Beverly Hills. Elles avaient lieu au Four Seasons, dans la Viper Room sur Sunset Boulevard ou au Beverly Hills Hotel.

Maguire gagnait, Molly touchait sa part, tout allait bien.


La mafia

Evidemment, il a fallu que quelques joueurs aillent un poil trop loin. L’un des participants, qui souhaite garder l’anonymat, témoigne :

Quelques uns d’entre nous savaient qu’un des joueurs gardait deux prostituées dans une chambre au bout du couloir. Il partait une demi-heure, laissant en plan les autres joueurs.

Vu le succès des parties en Californie, Molly a voulu les exporter sur la côte est. Erreur fatale.

A ce moment-là, quelques joueurs pros étaient devenus des habitués de ces parties, comme Kenny Tran ou Justin Smith. Mais parmi les autres nouveaux venus, il y avait aussi Helly Nahmad, les Trincher et Alimzhan Tokhtakhounov.

vadim trincher 29993
Vadim Trincher

Helly Nahmad a à peine 30 ans. Il est le descendant d’une famille syrienne extrêmement riche.

Vadim Trincher a remporté le Foxwoods Poker Classic en 2009, mais son métier reste un mystère.

Personne ne sait ce que Vadim fait réellement, parce que Vadim ne parle à personne” explique “une source proche d’Eugene et Ilya Trincher”, les fils de Vadim, dans le New York Observer. Ilya vivait d’ailleurs dans l’une des maisons les plus chères de Los Angeles.

Les Nahmad et les Trincher possédaient tous les deux des appartements dans la Trump Tower. Par ailleurs, Helly Nahmad était également à la tête de la filière new yorkaise de sa gallerie d’art, sur Madison Avenue.

Quant à Alimzhan Tokhtakhounov, il faisait partie de la liste des 10 criminels les plus recherchés d’après le magazine Forbes. On le soupçonne (entre autres) d’avoir truqué certains résultats lors des Jeux Olympiques 2002 à Salt Lake City.

D’après l’inculpation du FBI, les trois sont accusés d’avoir utilisé des sites de jeux pour blanchir de l’argent, des sommes qui s’élèveraient à plus de 100 millions de dollars. Le FBI appelle cela “l’organisation Nahmad-Trincher”.

Ce dont on est sûr, c’est que Molly Bloom, les acteurs mentionnés plus tôt et Andy Beal se sont tous rendus à New York.

Et bien qu’il n’y ait pas de preuve tangible, on peut affirmer sans trop prendre de risques qu’ils se sont tous retrouvés autour de la même table de poker à un moment ou à un autre.


La fin, la chute et le livre

Et pourtant, les choses commençaient déjà à se gâter. Avec des mises moins élevées que dans les parties originales et un jeu encore plus risqué, maintenant que le FBI y mettait son nez.

Après avoir rassemblé les preuves suffisantes, le FBI a organisé des descentes dans divers endroits de New York et ont embarqué des dizaines de joueurs et d’organisateurs. Au total, 34 personnes ont été arrêtées, dont tous ceux cités dans l’article.

Voilà comment s’est terminées l’histoire de Molly Bloom, Tobey Maguire, et de leurs parties high stakes. Ils se sont tous retrouvés une dernière fois au tribunal.

Non pas que tout le monde risque la prison, mais quasiment tous ont plaidé coupable. Tobey Maguire a par exemple été condamné à versé une somme à 6 chiffres, correspondant au montant qu’il avait gagné contre Ruderman.

mollysgame
Le livre le plus attendu de l'histoire du poker ?

Comme il avait été établi que Ruderman avait obtenu une partie de son argent illégalement, le juge a estimé que Maguire ne pouvait conserver ses gains.

Helly Nahmad a été condamné à passé un an et un jour en prison. Le juge n’a que très moyennement apprécié sa proposition de remplacer cette peine par des cours d’art auprès d’enfants défavorisés. Nahmad a également dû s’acquitter de 6,4 millions de dollars.

Ilya Trincher, le dernier condamné en date, a dû payer la même somme et a été condamné à 6 mois de prison avec sursis. Son frère est encore en attente de jugement. Vadim a été condamné à 5 mois de prison ferme.

Bradley Ruderman, à l’origine de la chaîne de Ponzi, est en prison pour 10 ans, tandis que Alimzhan Tokhtakhounov est toujours en fuite.

Et Molly alors ? Comme les stars d’Hollywood, elle a réussi à échapper à la prison et n’a été condamnée qu’à du sursis. Elle fait profil bas, mais l’année dernière, les éditeurs Harper Collins ont annoncé la publication de “Molly’s Game”, un livre retraçant cette histoire de cupidité, de glamour et de danger de l’intérieur.

On dirait que Molly a fait la même chose que tous les américains par qui vient le scandale : elle a écrit un livre. Il devrait sortir le moins prochain et contenir de nombreux autres noms.

Celui de Bryan Zuriff par exemple, producteur de la série “Jay Donovan” diffusée sur Showtime et récemment condamné à deux ans avec sursis, ou  Jeffrey Katzenberg, PDG de Dreamworks Animation.

De quoi faire de ce livre le plus attendu depuis le chef-d’oeuvre de Michael Craig.

 

Derniers Blog Posts »