Bio joueur : Chris Ferguson

Chris Ferguson

Chris Ferguson cultive une apparence excentrique, qui lui a valu le surnom de « Jesus ». Sa tenue habituelle pourrait en effet faire croire qu'il sort tout juste d'un western : des vêtements et un chapeau de cow-boy associés à de longs cheveux et une longue barbe.

Chris a grandi en jouant au poker pour s'amuser, mais en 1994 il décide de passer aux choses sérieuses. Il cherche alors des endroits où il serait capable de mesurer ses talents à ceux d'autres joueurs sérieux. Ses prouesses progressèrent alors à pas de géant.

Comme il sied à un homme possédant un doctorat en sciences informatiques, Chris a une approche intellectuelle du poker. Il explique : « L'intelligence et la capacité à bien raisonner sont les qualités les plus importantes que tous les joueurs partagent. Ce processus de raisonnement rentre en jeu lorsque le joueur fait face au choix d'une alternative à prendre dans la main, relancer, suivre ou se coucher. » Son conseil général qui en découle : « Si vous n'êtes pas sûr entre vous coucher ou suivre, couchez-vous. Si vous n'êtes pas sûr entre suivre ou relancer, relancez. »

Chris a passé pas mal de temps à réfléchir à propos de poker. Il dit aussi : « Il y a deux types d'information que vos adversaires vous donnent. L'une est les tells, des actions conscientes ou inconscientes qu'une personne fait et qui donnent des indications sur la force de sa main. L'autre est la manière dont ils jouent leurs mains, et leur manière de penser à propos des mains. Pour moi la seconde est la plus importante. »
Chris privilégie le fait de rentrer dans la tête de son adversaire puis de faire des coups qui mettent cet adversaire dans des situations inhabituelles et inconfortables pour lui. « J'essaie de jouer le style qui rende la vie la plus difficile possible à mes adversaires ».

Et puis de fil en aiguille, Chris s'est concentré sur les plus grandes épreuves, aux plus gros buy-in.
Parmi ses autres intérêts on notera le day trading (spéculation en séance, en bourse) et la danse (et plus particulièrement le swing).

Chris a battu T.J. Cloutier afin de remporter le Main Event du Championnat de No-Limit Hold'em aux World Series of Poker 2000, évidemment son plus grand fait d'armes. Les gens parlent encore de la dernière main. Cloutier détenait AQ, Chris A9. Le flop vint avec 2K4, avec un roi à la turn. Avec un tableau doublé, le pot aurait été partagé, mais le 9 arriva et c'est Ferguson qui devint Champion du Monde.

Chris a déclaré que la table finale était là où il préférait jouer. Ce brûlant désir de gagner combiné à ses talents mathématiques ont contribué au grand succès de l'homme au chapeau. Chris affiche aujourd'hui cinq titres WSOP à son palmarès, dont deux acquis en 2003 : le Seven-Card Stud en 2000, le Omaha Hi-Lo en 2001, le Mixed Games (Hold'em et Stud) et l'Omaha Hi-Lo en 2003, et le Main Event en 2000.
Au total ce ne sont pas moins de 64 places payées WSOP à son actif depuis 1995. Avec de nombreuses autres belles performances à côté (dont la victoire dans le NBC National Heads-Up Championship 2008), ses gains en tournois s'élèvent fin 2010 à près de 8 millions de $.

De nombreuses autres tables finales seront venues depuis ces faits d'armes, trois en 2003 (dont une deuxième place dans le Pot Limit Omaha), deux en 2004, une en 2005 (deuxième en Pot Limit Omaha encore), deux en 2007, et deux en 2008 (dont une deuxième place en Seven Card Stud Hi/Lo), ou encore une en 2009 à l'occasion de l'épreuve de charité Ante Up For Africa, en plus de nombreuses belles places payées sur le World Poker Tour, et d'un premier joli cash en EPT (37ème à Londres en 2009).
Si vous voulez vous frotter à Chris à l'occasion ou scruter son jeu, vous pourrez le trouver à sa propre table sur la salle en ligne internationale de FullTiltPoker.

Chris travaille assidûment pour améliorer son poker. Souvent, lorsqu'il n'est pas aux tables, il est sur son ordinateur à analyser des mains ou à jeter un œil à différents scénarios. Il avoue d'ailleurs : « Je suis toujours en train de chercher des failles dans mon propre jeu, ainsi je peux les colmater et devenir un joueur plus fort. »

Divers et anecdotes

* Premier joueur à avoir remporté trois épreuves de Championnat WSOP Championship
* Ne joue que des gros tournois mais pas de cash games
* Peut couper une carotte en deux avec un jet de carte
* Aime danser le swing
* Titulaire d'un doctorat en sciences informatiques de l'UCLA
* Dirige une société de développement de logiciel
* Ancien professeur de salon de danse

Derniers Blog Posts »