Elky et la Team Europe remportent la Caesars Cup

Caesars-cup-1-europe-victory
Encore un trophée soulevé par Elky !

Nouvelle compétition par équipes disputée en marge des WSOP Europe, la première Caesars Cup a vu la victoire de la Team Europe avec Elky face à une prestigieuse Team Amérique, sur le score sans appel de 4 à 1.

C'est donc en marge des World Series of Poker Europe de Londres que le monde du poker a pu voir se dérouler la première Caesars Cup, compétition honorifique par équipes calquée sur l'idée de la Ryder Cup en golf et dont le projet aura été lancé il y a quelques mois autour d'un verre par quelques-unes des plus grandes stars mondiales dont Daniel Negreanu.
Le capitaine de la Team américaine était en tout cas l'un des premiers à se réjouir de la naissance de son bébé : « Ma vision de la Caesars Cup est la même que pour la Ryder Cup. Dans chaque équipe il y a des joueurs qui représentent leur pays. Cela aide à créer un évènement très spécial, qui intéressera les gens. Et jusque là ça a été le cas, tout le monde est vraiment dedans, c'est beaucoup d'amusement. Le format avec ces duels est excellent. »

Du côté de la Team Europe, la capitaine adverse Annette Obrestad n'en demeurait pas moins enthousiaste : «Je pense que cette Caesars Cup est un concept très sympa. C'est quelque chose qui n'a jamais été fait avant. J'espère que cette compétition continuera de se tenir tous les ans. C'est vraiment super d'être la capitaine de la Team Europe, et j'espère qu'avec cette chance qu'on m'a donnée, je pourrais amener plein de bonnes choses à mon équipe et la conduire à la victoire. »

En dépit d'une ligne de départ impressionnante côté américain et affichant pas moins de 45 bracelets WSOP au compteur (Negreanu, Brunson, Hellmuth, Ivey, Seed, Juanda, Harman, et Greenstein en remplaçant de luxe de Ferguson), c'est la jeune équipe Europe (Obrestad, Eastgate, Minieri, Elky, Sahamies, Antonius, Hansen, et le qualifié en ligne John Harvey) qui a damé le pion à son aînée.

Au meilleur des quatre manches (sur sept parties au maximum de prévues), ce sont en effet les jeunes talents européens qui ont raflé la mise, sur le score sec de 4 à 1.

La jeune garde met à mal les plus grands champions

Patrik Antonius et Ilari 'Ziigmund' Sahamies (joueur scandinave de l'année 2008) inscrivaient le premier point de leur équipe en disposant de la doublette Phil Ivey - Huck Seed. 1-0.

Le deuxième match opposant Elky et le qualifié en ligne Betfair John Harvey (inspecteur de canalisations sans emploi de 47 ans) allait se conclure sur un énorme bad beat face au duo Daniel Negreanu - Phil Hellmuth, lorsque la paire d'AA de ce dernier fut craquée par l'A3 d'Harvey ayant trouvé son improbable quinte dès la turn. 2-0.

Doyle Brunson et Jennifer Harman, à la force d'une nouvelle paire d'AA s'étant cette fois transformée en carré, redonnaient des couleurs à leur équipe en battant Annette Obrestad et Dario Minieri. 2-1.

Le duo danois Gus Hansen et Peter Eastgate offrait ensuite à nouveau un avantage de deux points à l'équipe Europe et même la "balle de match", après avoir triomphé de John Juanda et Barry Greenstein. 3-1.

Disputé cette fois sous la forme d'un vrai heads-up (jusque là les joueurs d'une même doublette se relayaient à chaque tour de jeu dans une main), le dernier match fut bien vite plié par la capitaine de la Team Europe, Annette Obrestad vainqueur d'Huck Seed. 4-1.

Rien n'est encore décidé sur une éventuelle revanche ou même la reconduite de ce tournoi l'année prochaine, mais au vu de son succès il y a fort à parier que l'on puisse goûter avec plaisir à une seconde édition en 2010.

 

Derniers Blog Posts »