Gagnez au Pot-Limit Omaha : Jouez Serré et en Position

IMG1187

En Omaha, le pré-flop compte moins qu'il ne le fait au Hold'em.

Ceci étant dit, le pré-flop reste une phase très très importante. Et tout comme au Hold'em, coucher les mains faibles pré-flop rend vos décisions plus faciles sur les tours suivants.

Voyez les choses comme ça :

  • Plus vous jouez de mains faibles, plus marginales seront les mains que vous ferez,
  • Plus de mains marginales vous faites, plus difficiles sont vos décisions,
  • Plus difficiles sont vos décisions, plus d'erreurs vous ferez,
  • Plus vous faites d'erreur, plus vous perdez d'argent.

C'est aussi simple que ça.

Aussi, comme au Hold'em, vous devez acquérir une grande discipline, évitez les mains à problèmes, et vous focalisez sur celles qui rapportent beaucoup d'argent.

Quand vous jouez de bonnes mains avant le flop, votre jeu au flop et sur les rues d'après devient bien plus facile.

Quelles Mains je dois Jouer alors ?

Quand vous réfléchissez à ce qui fait une bonne main de départ en Omaha, vous devez toujours penser à ceci :

david williams 31940
Les deuxièmes meilleures mains sont coûteuses.

"Comment puis-je avoir le jeu max ?"

Les "deuxièmes" meilleures mains sont coûteuses en vous faisant perdre de l'argent. C'est pourquoi faire le jeu max (avoir les nuts) est le but ultime.

Votre sélection de mains doit se baser là-dessus. Vous voulez des mains qui peuvent toucher gros au flop. Des mains telles que 8 9 T J.

Une grosse main double assortie telle que 8 9 T J est même préférable aux as en Pot-Limit Omaha à tapis profond.
C'est pourquoi quand une telle main se connecte au flop, elle se connecte FRANCHEMENT.

Imaginez 8 9 T J sur un flop 7 8 9.

Vous avez ici floppé la quinte max, avec un tirage quinte-couleur par le ventre, et deux paires.

Oui, ce flop est rare. Mais il vous montre à quel point l'Omaha se joue différemment du Hold'em.

Vous cherchez alors des mains qui peuvent flopper gros dans plusieurs sens et pas qu'un. Vous voulez toucher quelque chose avec quelque chose d'autre.

Connectivité, Assortivité, et Flopabilité

Au moment de décider quelles mains jouer en Omaha, vous devriez rechercher ces facteurs :

  • Connectivité
  • Assortivité et Double-Assortivité
  • Flopabilité

Nous avons créé ces néologismes, mais nous allons vous les expliquer.

Connectivité

maria maceiras 30633
La "flopabilité" est la clé.

La connectivité est un concept évident ; vous voulez des cartes qui possèdent différentes façons pour flopper les nuts.

Au Hold'em, les connecteurs assortis sont bons parce qu'ils font des mains à gros pots comme les quintes.

En Omaha, quatre cartes consécutives sont extrêmement puissantes parce qu'elles ont plus de moyens de flopper des quintes et des tirages quinte.

Assortivité et Double Assortivité

Ces deux concepts sont similaires.

Si vous floppez une quinte ou deux paires, flopper un tirage couleur pour aller avec ne fait jamais de mal.

Avec une "double-assortivité" (deux cartes + deux cartes de la même couleur), votre tirage couleur peut être soit le Plan A soit un Plan B.

Pour faire court, vous avez des options.

Par exemple si vous avez A A 3 8 sur un flop 9 2 5, votre main principale est votre paire d'as.

Mais vous avez aussi deux tirages backdoor pour la couleur max, sur lesquels vous pouvez toujours retomber.

Si vous avez quelque chose comme 8 9 A T et que le flop vient avec 6 7 5, vous avez floppé les nuts. Mais si vous allez à tapis face à un autre joueur qui a floppé les nuts aussi, vous êtes maintenant en "freeroll" pour toucher la couleur max avec votre tirage vers celle-ci.

Flopabilité

Par flopabilité nous voulons dire que vous avez touché une partie de votre main mais que vous avez quelque chose d'autre pour aller avec.

Par exemple une main telle que 8 8 7 6 a une bonne flopabilité.

Admettons que le flop amène 8 5 3. Vous avez touché le brelan max. Mais votre main a une excellente "flopabilité", vous avez donc aussi un tirage par les deux bouts (open-ender).

En Omaha, vous voulez flopper quelque chose avec quelque chose d'autre pour aller avec, autant que possible.

La tête change souvent à chaque main, aussi avoir plus d'un tour dans son sac est toujours une bonne idée.

Jouez des mains qui laissent la voie ouverte à plusieurs options, mettant en plus encore plus votre adversaire dans l'embarras.

Une Note rapide sur la Position

IMG1698
Serré, c'est bien pour commencer.

Nous discuterons de ce sujet un peu plus tard, mais sachez que la position est extrêmement importante en Omaha.

Etre capable de décider de prendre une carte gratuite ou de bluffer lorsque votre adversaire checke est encore plus important en Omaha qu'en Hold'em, en raison de ce facteur de changement de "favori" à chaque rue.

Si vous jouez trop hors position en Omaha, vous allez vous retrouver à devoir jouer à un jeu de devinettes trop souvent, et vous allez de ce fait perdre beaucoup d'argent.

Quand vous apprenez à jouer à l'Omaha, il est très important de jouer extrêmement serré lorsque vous êtes hors de position.

Au fur et à mesure que vous apprendrez le jeu, vous pourrez commencer à jouer plus de mains hors de position. Mais quand vous apprenez, vous n'allez littéralement faire que jeter de l'argent pas les fenêtres.

La Clé à Retenir :

Les fondamentaux d'un bon jeu de Pot-Limit Omaha démarrent avant le flop.

Il est très facile de se faire prendre par la nature très "joueuse" du jeu, et de jouer trop de mains. Mais cela doit absolument être évité.

Appliquez-vous à jouer serré - particulièrement quand vous êtes hors de position.

Vous voulez des mains qui peuvent flopper gros, avec quelque chose pour aller avec.

Si vous pouvez faire ça et restez en dehors du piège potentiel de trop être "joueur", vous serez sur le bon chemin.


Toute la Série :