François Clerc : « Le poker reste un jeu bien différent du foot. »

clerc3
François Clerc, passé très près de la table finale lors du dernier ASSE Poker Live. (crédits photos : Winamax)/

Troisième épisode de notre série d'interviews des joueurs de l'AS Saint-Etienne rencontrés lors du Winamax ASSE Poker Live. A quelques jours du grand derby contre son ancien club c'est aujourd'hui François Clerc qui répond à notre interview poker.



Quand as-tu commencé à jouer au poker ?

J'ai découvert un peu sur Internet, puis j'en ai regardé à la télé. C'était il y a environ 6 ou 7 ans, à l'époque où on a commencé à en parler. Après c'est vrai qu'une fois qu'on a compris les règles, c'est plutôt sympa ensuite.

Qu'est-ce qui te plaît dans le poker ?

Déjà c'est un jeu convivial, tout en gardant cet esprit de compétition. Et puis il y a l'aspect tactique, l'analyse des adversaires. Bien sûr il faut aussi un peu de réussite, mais c'est vraiment un jeu qui est passionnant.

On sait que vous êtes très tarot aussi dans le groupe, et lorsqu'on vous voit parfois jouer on sent une vraie camaraderie. Ça aussi c’est l'un des secrets des bons résultats de l'équipe ?

Comme je l'ai dit, c'est vrai que c'est convivial. C'est bien de passer des moments ensemble en dehors du football et du terrain. C'est un bon moyen d'apprendre encore mieux à se connaître, et c'est vrai que ça peut aider à souder un groupe je pense.

Qu'est-ce que les cartes apportent de plus que les jeux vidéo par exemple ?

Les jeux vidéo ont une dimension plus individuelle, même si on peut jouer à plusieurs. Mais quand on joue aux cartes il y a vraiment cet esprit de camaraderie, un côté un peu ancienne école, ancienne génération qui est plutôt sympa.

Et puis on reste des gros compétiteurs, donc ça chambre toujours un peu (sourire), on passe de bons moments et on rigole bien.

Jouez-vous aussi au poker en dehors du Winamax ASSE Poker Live ?

Avant oui, et ça m'arrive aussi de jouer parfois entre amis, mais un peu moins maintenant.

À une époque je jouais un peu en ligne, et j'ai aussi participé à quelques petits tournois live au casino. Après j'aime bien le poker, mais pas au point d'en faire tous les jours.

Est-ce que la vie de sportif apporte des choses utiles une fois qu'on se retrouve à une table de poker ?

ASSE 259 jpeg
"Pour un footballeur le poker peut combler le besoin d'adrénaline et de compétition."

Je pense oui que ça peut aider par moments, à garder son sang froid, à être bien concentré. En dehors de ça, le poker reste quand même un jeu à part, difficile. Il faut une grosse capacité d'analyse – du jeu, des cartes, des adversaires – et on se rend compte que c'est quand même très différent du football.

Après quand on est sportif on sait qu'à un moment donné le corps va un peu lâcher, or on a toujours ce besoin d'adrénaline, de compétition. Je pense que le poker est un bon moyen de retrouver ça et combler ce besoin, voire de rester dans un monde un peu professionnel.

Justement, joueur de poker pro, est-ce que ça pourrait être une reconversion que tu pourrais envisager après ta carrière ?

Pour l'instant non, mais les choses peuvent vite changer on ne sait pas. C'est vrai que j'aime bien, mais peut-être pas au point à en faire tous les jours, 10h par jour.


« Je connais bien un président de club super bluffeur et super menteur »


J'imagine, surtout quand on a justement passé 20 ans à jouer au foot tous les jours dans les mêmes proportions, que c'est un peu fficile de s'investir à nouveau autant dans autre chose.

C'est vrai. Mais peut-être que quand tu arrêtes, tu as justement besoin de quelque chose comme le poker pour combler, et que tu finis par t'y lancer.

Inversement, est-ce que tu penses que le poker peut apporter à un sportif, sur le plan mental par exemple ?

Je ne sais pas, il faudrait faire une étude. Je pense que ça peut permettre dans certains moments d'avoir un surplus de concentration. Le problème, c'est que ça peut aussi être néfaste : on ne croirait pas mais jouer au poker est fatigant, de toujours devoir rester éveillé et très concentré.

Pour moi, il y a des bons côtés – le poker peut aider à canaliser et à gérer son stress, apprendre la patience, etc. - mais par contre ça peut vite bouffer beaucoup d'énergie.

ASSE 85 jpeg
"Pour l'instant je ne me vois pas me reconvertir en joueur de poker, mais on ne sait jamais."

Est-ce que les joueurs qualifiés pour l'ASSE Poker Live vous jouent différemment des autres joueurs ?

Ce soir c'était un peu différent vu qu'il y avait des maillots en jeu, donc ils étaient un peu plus agressifs (rires). Mais sinon en général il y a les deux : ceux qui veulent "se taper" un joueur, de l'autre ceux qui sont un peu intimidés.

Comment définirais-tu ton style de jeu ? Est-ce qu'en tant que défenseur ton jeu au poker est-il un peu le même, plutôt serré, prudent et en retrait ?

J'avoue que je joue plutôt serré, et d'ailleurs je pense que ça me joue des tours dans des tournois comme celui-ci. À un moment donné il faut savoir être agressif. Je le suis mais peut-être pas encore assez. Parce qu'après forcément les blindes augmentent et te mangent le tapis, et tu te retrouves à devoir faire tapis avec presque plus rien sur des mains finalement un peu moyennes... c'est malheureux ! (rires)

Quel est ton meilleur atout au poker ?

C'est difficile... peut-être la gestion des moments un peu difficiles, la patience, réussir à ne pas m'énerver, ne pas craquer quand je n'ai pas trop de jeu.

Au fait, tu as une main favorite ?

Pas forcément, mais quand on peut les jouer j'aime bien un bon 10-J assortis, c'est pas mal.

Qui est le meilleur au poker dans l'équipe ?

Ouh, c'est difficile là, c'est serré ! Personne ne se détache... Et puis je ne peux pas dire moi ! (rires)

Quelle personnalité du monde du football verrais-tu bien jouer au poker ?

Bonne question... Je connais bien un président de club super menteur et super bluffeur, mais je ne peux pas dire son nom... (rires)



> Retrouvez les premier et deuxième volets :
- Jérémy Clément : « J'aime le côté convivial du poker. »
- Romain Hamouma : « Au poker je suis un joueur prudent. »
> A suivre la semaine prochaine : Loïc Perrin

> A revoir aussi : ASSE vs Winamax - Quand les pros du foot et du poker s'affrontent


Derniers Blog Posts »