Pour ne pas craindre au poker : Apprenez les cotes

maths et poker 2
Les cotes au poker : un indispensable pas si difficile à comprendre !

Nouvel épisode de notre série dédiée aux joueurs de poker débutants, cet article ira au devant de quelques conseils simples pour comprendre les cotes de base du poker.

Que vous le vouliez ou non, le Texas Hold'em est un jeu de cotes. Chaque action que vous faites, chaque main que vous jouez, ou mise à laquelle vous faites face, sont régies par des cotes, avec probabilités et statistiques attenantes.
Que les phobiques des maths qui traîneraient dans le coin se rassurent. Vous n'avez pas besoin de devenir un expert en la matière pour être un bon joueur de poker.

En fait, de nombreux bons joueurs n'ont aucune idée de ce qu'est un dénominateur commun. Mais aussi complexe que puisse être la stratégie au Hold'em, le cœur du jeu reste très simple.
Et cette simplicité vaut pour ses équations se retrouvant simples et ses mathématiques relativement faciles.

Vous n'avez même pas besoin de totalement comprendre les nombreuses choses qui vont suivre ; vous avez juste besoin d'en savoir suffisamment pour avoir un bon ressenti en la matière sur le jeu.

Déterminez vos Cotes du Pot

La cote du pot est la cote qui "vous est offerte par le pot" pour que vous payiez. Il s'agit du montant d'argent dans le pot comparé au montant d'argent que vous devez payer pour rester dans le coup.

Exemple :

Admettons que nous allions voir le flop en heads-up. Il y a 10 $ dans le pot et votre adversaire mise 5 $. Puisque la mise de ce dernier fait maintenant partie du pot, vous vous voyez offert un pot de 15 $ pour un coût de 5 $ si vous voulez jouer. Sous la forme d'un ratio, c'est du 15 contre 5 ou encore 15:5.

maths et poker
Non, les maths ne sont pas aussi dures que ça au poker.

Pour simplifier l'affaire, vous devez toujours rendre le côté droit de votre opération égal à 1 (vous allez voir pourquoi c'est le plus simple dans la seconde qui suit). Dans notre exemple, pour se faire, divisez 5 par lui-même. 5/5 = 1.
Les règles mathématiques de base disent que quoi que vous fassiez du côté d'un rapport, vous devez faire la même chose de l'autre côté. Puisque nous avons donc divisé le côté droit par 5, nous en faisons de même avec le côté gauche, en le divisant par 5 lui aussi. 15/5 = 3.

Votre nouveau rapport est donc de 3-1, 3 contre 1 (si vous voulez sauter une étape, vous pouvez aussi simplement diviser le côté gauche par celui de droite (15/5), pour trouver le côté gauche du nouveau ratio).
Dans cette situation, la cote du pot est en tous les cas de 3-1.

Déterminez votre Equité

L'étape suivant celle de la détermination de votre cote du pot, est de déterminer votre équité (vos chances de remporter le pot comparées à celles de votre adversaire).

Pour calculer votre équité, prenez votre nombre total d'outs (cartes améliorantes), et multipliez ce nombre par 4 au flop (ou 2 à la turn).
Cela vous donnera votre chance de remporter le pot en un pourcentage.

Ainsi, si par exemple vous avez un tirage couleur, vous avez 9 outs au flop. 9x4 = 36% de chances de compléter votre main.

Etant donné que nous avons les cotes du pot sous la forme d'un ratio, nous avons donc maintenant besoin de faire de ce pourcentage un ratio pour pouvoir comparer les deux. Avec 100 points de pourcentage possibles, votre équité est donc de 64-36 (64 fois vous ne ferez pas votre main, et 36 fois vous la ferez).

Phil Ivey2013 WSOP EuropeEV0725K NLH High RollerDay 1Giron8JG2633
Même les plus grands champions calculent les cotes !

Si nous utilisons la même opération que celle de la section des cotes du pot pour obtenir du côté droit qu'il soit égal à 1, le ratio de l'équité est (64/36)-1 soit 1,7 contre 1. Ce qui veut dire que pour chaque fois où vous ferez votre main, 1,7 fois vous ne la ferez pas.

Si vous ne voulez pas être à ce point précis dans votre calcul des cotes du pot (avec des maths n'ayant pas besoin d'être strictement exactes à la table), le raccourci le plus simple est d'estimer que 36 iront dans 64 un peu moins de deux fois.

Tenter d'essayer de voir si cela fait 1,6, 1,7, 1,8 ou 1,9 n'a pas beaucoup d'importance ; même si vous ne faites qu'arrondir à 2 contre 1, le chiffre est probablement suffisamment proche pour vous permettre de décider de faire le call ou non.

Comparez votre Cote du Pot à votre Equité

Alors comment savoir si vous devez faire le call ? Comparez simplement les deux nombres des côtés gauches des deux ratios.

Si votre chiffre de cote du pot est plus grand que celui de votre équité, alors c'est un bon call. S'il est plus bas c'est l'inverse : suivre est mauvais.

Sous leur forme la plus basique, les cotes ne sont en définitive pas plus compliquées que cela.


Quelques chiffres en vrac à garder sous le coude


Probabilité pour... Cotes Exemple
Recevoir une paire 17-1 (5,9% ) 7 7
Recevoir les As 221-1 (0,45%) A A
Recevoir As-Roi assortis 331-1 (0,3%) A K
Flopper un Brelan avec une paire en mains 8,5-1 (11,75%) 8 8 | 2 8 A
Flopper deux paires (sans paire en mains) 48-1 (2%) 7 10 | 7 10 3
Faire Couleur à la river (avec 4 cartes vers elle) 1,9-1 (35%) A Q | 9 4 A 10
Rentrer une Quinte par les deux bouts à la river 2,2-1 (32%) 6 7 | 8 9 2 3 10
Faire Full ou mieux à la river (en ayant floppé Brelan) 2-1 (33%) 4 4 | 4 K Q K


Pour ne pas craindre au poker, à lire aussi :