Main Event : La Présentation des October Nine 2012

IMG9424
Lequel des 9 mettra la main sur le bracelet pour de bon ?

Qui sont les 9 finalistes du Main Event des WSOP 2012 ? Qui sont nos nouveaux "October Nine" (la table finale se déroulant cette année en octobre) ? PokerListings vous dresse le portrait des 9 prétendants au titre ultime de Champion du Monde.

Ils sont 9.

8 sont Américains, 2 ont déjà gagné un bracelet. 5 sont dans leur vingtaine, ...

Mais qui sont au juste nos October Nine 2012 ?
Suivez le guide !

 

Jesse SYLVIA

sylvia
Jesse Sylvia, le chipleader.

(Etats-Unis), 26 ans
43 875 000 jetons - siège 6
Palmarès sélectif :
1 place payée WSOP (2011)
Gains en tournois :
23 777 $
Pseudo en ligne :
4JesseJames4

Jesse Sylvia fait partie de la jeune génération qui s'est lancé dans le poker en professionnel. Après avoir découvert le poker avec ses amis durant sa dernière année d'études, cet originaire du Massachusetts a rapidement franchi le pas vers les parties d'argent en live. Il dit aujourd'hui jouer 40 à 60 heures de poker par semaine, et a d'ailleurs fini par déménager à Las Vegas.

Peu de lignes à son palmarès en tournois live donc, si ce n'est une place payée lors des WSOP 2011, 175ème sur 1920 d'un Event de No-Limit Hold'em à 1500$ en 6-handed.

Sylvia est le seul joueur sponsorisé de cette table finale (pour l'instant), portant les couleurs de 888Poker.


Andras KOROKNAI

koroknai
Andras Koroknai, le chien dans un jeu de quilles.

(Hongrie), 30 ans
29 375 000 jetons - siège 8
Palmarès sélectif :
1 titre WPT (L.A. Poker Classic, 2010) pour 1,8 millions de $ ; 2 places payées WSOP (2010, 2011)
Gains en tournois : 1 841 013 $
Pseudo en ligne : -

Premier joueur hongrois à atteindre la table finale du Main Event des WSOP, Andras Koroknai sera d'ailleurs même le seul non-américain parmi les neuf finalistes.

Koroknai est un miraculé. Lors du Day 4, une erreur d'inattention face à notre Française Gaëlle Baumann aurait eu de grandes chances de le faire éliminer (il avait poussé son tapis puis jeté ses cartes alors que Gaëlle devait encore parler - et aurait payé avec sa paire de rois). Mais les juges en ont décidé autrement, et c'est ce même Koroknai qui allait survivre lors de ces derniers jours, avant d'éliminer notre Française... aux portes de la table finale.

Désormais plutôt bien placé en jetons, puisqu'en 2ème position, le natif et résident de Debrecen est en bonne posture pour écrire l'une des pages les plus miraculeuses -et historiques- du Main Event.


Gregory MERSON

merson
Greg Merson, le favori.

(Etats-Unis), 24 ans
28 725 000 jetons - siège 5
Palmarès sélectif : 5 places payées WSOP (2009, 2011, et 3 cette année), dont 1 bracelet (Event 57 de No-Limit Hold'em à 10000$) ; 1 place payée WPT (2010).
Gains en tournois : 1 319 704 $
Pseudo en ligne : gregy20723
Twitter : @Gregy20723

Greg Merson a d'ores et déjà réussi ses WSOP. Après deux jolies places payées dans les Events 23 et 28 (21ème et 5ème), cet originaire du Maryland a ensuite remporté l'Event 57 de NLHE 6-handed Championship, pour un premier prix de plus d'1,1 million de dollars. Grâce à cette table finale du Main Event, il passe même actuellement en tête du classement "Player Of the Year" des WSOP.

Lui aussi peut s'estimer heureux d'en être arrivé à ce stade, tombé à quelques blindes après un coup perdu lors du Day 5.

L'histoire de Merson est désormais classique : un étudiant qui commence à passer plus de temps à jouer au poker en ligne, qu'à aller à l'Université, avant de totalement décrocher.
Adepte de jeu live, Merson se considère plutôt comme un "grinder" online. La récente interdiction du poker en ligne aux Etats-Unis l'aura d'ailleurs vu déménager à Toronto au Canada.

A noter qu'il a déjà cashé dans le Main Event, ayant terminé 639ème en 2009.


Russell THOMAS

thomas
Russell Thomas, l'avion furtif.

(Etats-Unis), 24 ans
24 800 000 jetons - siège 1
Palmarès sélectif : 3 places payées WSOP (2010, 2010, 2011).
Gains en tournois : 126 796 / 127 607 $
Pseudo en ligne : into2ndwinf
Twitter : @RDT1988

L'un des outsiders de cette table finale. Russell Thomas joue au poker à mi-temps, et exerce la profession d'actuaire dans la vie (professionnel spécialiste de l'application du calcul des probabilités et de la statistique aux questions d'assurances, de finance et de prévoyance sociale (ouf !)).

Mais ce jeune joueur est à surveiller. Son style plutôt passif l'aura malgré tout emmené vers le chip lead à 20 joueurs restants, après avoir éliminé de nombreux adversaires.

Thomas possède déjà 3 places payées à son actif, dont déjà une table finale, une 5ème place dans un tournoi de No-Limit Hold'em 6-handed à 1500$ en 2010. Il avait également cash dans ce même Main Event l'an dernier, en ayant terminé 248ème.


Steven GEE

gee
Steven Gee, le doyen.

(Etats-Unis), 56/7 ans
16 860 000 jetons - siège 4
Palmarès sélectif : 4 places payées WSOP (toutes en 2010), dont 1 bracelet en No-Limit Hold'em à 1000$
Gains en tournois : 498 422 $
Pseudo en ligne : -

Le doyen de cette table finale. Steven Gee est plutôt un habitué des cash games, s'essayant parfois aux tournois à faibles buy-in. Mais c'est lors de l'un d'entre eux (si tant est que l'on considère 1000$ comme un petit buy-in), que Gee aura tracé sa route au milieu d'un field de 3042 participants, pour remporter son premier bracelet, et 472 479 $, son plus gros gain à ce jour.

Gee a commencé à jouer au poker dans les casinos, en Draw Lowball, alors qu'il n'avait pourtant pas encore l'âge. Il se sera alors tourné vers le professionnalisme à la fin des années 70.
Le natif de Sacramento en Californie décida finalement un peu plus tard de faire quelque chose de plus "sérieux", en travaillant dans la gestion de projet pour le développement d'un logiciel.
Mais l'appel des cartes était plus fort, et Gee retourna du côté des cash games au Commerce et au Bellagio en 2007, pour ne jamais plus regarder en arrière.

L'expérience va t-elle parler ?


Michael ESPOSITO

esposito
Michael Esposito, celui qu'on n'attend pas.

(Etats-Unis), 43 ans
16 260 000 jetons - siège 9
Palmarès sélectif : 3 places payées WSOP (2006, 2009, 2012), 1 place payée WPT (2005).
Gains en tournois : 172 806 $
Pseudo en ligne : -

Comme tout bon vieux grinder de la vieille école, les premiers cashs de Michael Esposito l'ont été dans des épreuves de 7-Stud, en 2002, au Foxwoods, au Trump Taj Mahal, et au Borgata. Mais l'homme est ensuite passé au Hold'em, avec succès, comme en témoigne une 9ème place sur un tournoi du WSOP Circuit à Atlantic City, pour 47 310 $, son plus gros gain à ce jour.

Ce natif et résident de Seaford dans l'état de New York est sans conteste l'un des joueurs que l'on attend le moins dans cette table finale. Saura t-il en profiter ?


Robert SALABURU

salaburu2
Robert Salaburu, l'outsider.

(Etats-Unis), 27 ans
15 155 000 jetons - siège 7
Palmarès sélectif : pas grand chose !
Gains en tournois : 42 411 $
Pseudo en ligne : treadindank

Robert Salaburu joue au poker depuis environ 10 ans, soit depuis l'âge de 16 ans. Après avoir quitté le lycée, voici encore un de ces October Nine qui aura décidé de se lancer dans le poker pour en vivre.

Plutôt adepte de cash games à ses débuts, Salaburu s'est ensuite tourné vers les tournois en ligne. Mais depuis le Black Friday aux Etats-Unis, il s'en est retourné au jeu live, et a démarré à côté de cela une entreprise d'achat/revente de voitures.

L'essentiel de son palmarès en tournois live se cantonne à quelques résultats (et une victoire) dans des tournois à plus ou moins de 1000$, à l'exception d'une 28ème place dans un tournoi du WSOP Circuit à 1600$.


Jacob BALSIGER

balsiger2
Jacob Balsiger, le p'tit jeune.

(Etats-Unis), 21 ans
13 115 000 jetons - siège 2
Palmarès sélectif : 1 place payée WSOP (2012).
Gains en tournois : 3 884 $
Pseudo en ligne : -

Le plus jeune joueur de cette table finale (et qui a tout juste l'âge requis pour participer, 21 ans), est étudiant à l'Université de l'Arizona, où il étudie la politique... entre deux parties.

Peu expérimenté, quasi aucune ligne à son palmarès, Jacob ne se considèrait lui-même comme pas très bon au poker, jusqu'à cette année où il a commencé à prendre le jeu un peu plus au sérieux.
Et celà a payé, puisque pour ses premiers World Series of Poker, il a déjà réussi un premier cash, une 100ème place (sur 2101 entrants) dans l'Event 2 de No-Limit Hold'em à 1500$.

La surprise du chef ?


Jeremy AUSMUS

ausmus2
Jeremy Ausmus, le short stack.

(Etats-Unis), 32 ans
9 805 000 jetons - siège 3
Palmarès sélectif : 13 places payée WSOP (1 en 2010, 4 en 2011, 8 en 2012).
Gains en tournois : 427 145 $
Pseudo en ligne : TheTaker

Originaire du Colorado, Jeremy Ausmus s'est mis au poker après avoir vu le film Rounders (Les Joueurs), et disputé quelques parties avec des amis au lycée.
Diplômé en économie, il s'est ensuite rendu à Vegas pour embrasser son rêve de devenir professionnel. C'était il y a 6 ans.

Adepte de cash games, Ausmus a également déjà un bon petit palmarès en tournois, avec pas moins de 13 places payées aux WSOP, dont 8 cette année (9 en comptant le Main Event) !


L'échelle des gains restante :

Vainqueur : 8 527 982 $
2ème : 5 292 889 $
3ème : 3 797 558 $
4ème : 2 850 494 $
5ème : 2 154 616 $
6ème : 1 640 461 $
7ème : 1 257 790 $
8ème : 971 252 $
9ème : 754 798 $

> Retrouvez tous les autre résultats sur notre page du Main Event.

 

Derniers Blog Posts »