WPT Chypre - La victoire pour Thomas Bichon !

Thomas Bichon
Thomas Bichon peux exploser de joie : il succède à Benyamine et Elky sur la plus haute marche d'un World Poker Tour

Il l'a fait ! Alors que la tâche s'annonçait délicate en qualité d'avant-dernier tapis à 10 joueurs restants, le français Thomas Bichon a finalement réussi une remontée sensationnelle jusqu'en table finale officielle à 6 joueurs, avant de prendre le meilleur sur ses derniers adversaires pour s'adjuger le titre. Cocorico !

Ils étaient sans doute bien peu nombreux à donner une réelle chance à Thomas Bichon au milieu d'un parterre final composé de multiples détenteurs de titres WSOP ou WPT, en les personnes de Nenad Medic, Jonathan Little, Huck Seed ou Layne Flack.

Fragilisé par un coin-flip perdu à la river face à Uri Keidar, et bien qu'ayant jusque là fait la course parmi les hommes de tête, Layne Flack était justement le premier sortant sur un Q-J n'ayant nourri que peu d'espoirs face aux dames de Steven Fung.
Avec un statut de short stack, la sortie de Nenad Medic se trouvait plus attendue, lorsque son A-7 ne put rien face à l'A-K de ce même Keidar.

Bichon aime les dames

Bichon pouvait lui respirer un peu, son A-2 dépareillés ayant tenu de justesse face au K-Q assortis de Steven Fung, mais le français restait très short stack.
La patience allait toutefois payer, avec la réussite qui allait s'inviter au bon moment. Parti à tapis avec K-Q dépareillés pour trouver sur sa route l'A-K assortis d'Huck Seed, notre français trouvait sa dame salvatrice pour pouvoir reprendre des couleurs et surtout débuter sa remontée. Le rush était en effet entamé puisque Bichon sortait Jonathan Little dès le coup suivant, cette fois avec la meilleure main, A-Q assortis face au K-9 dépareillés de l'américain. Et Bichon ne s'en arrêtait pas là, réussissant la passe de trois en se chargeant ensuite d'Huck Seed, trouvant une nouvelle dame avec K-Q en mains contre A-J.

En l'espace de 3 mains, Bichon avait quintuplé son tapis pour passer au-dessus du million et revenir au contact. Le tout alors que la table finale à 6 joueurs s'en trouvait par la même constituée.

Un finish de champion

Comme un signe, Bichon se voyait attribuer le siège numéro 1 de cette table finale officielle, et notre français allait passer la vitesse supérieure après les éliminations de Rony Jazzar premier sortant, puis Janar Kiivramees.

En piégeant à merveille Steve Fung avec sa top paire, c'est par un doublement de tapis que Bichon produisait son accélération, pour remonter à 2 millions à quelques jetons du chip lead. Et notre frenchie continuait ensuite son ascension au détriment de Fung grâce à une couleur, pour passer à 3 millions.

Le coup de la partie allait presque définitivement sceller l'issue du tournoi : après avoir remporté une première main avec les A-A face au français, Rep Porter ouvrait, Bichon sur-relançait avec 9-9 et trouvait le flop parfait pour piéger et déstacker son adversaire : 5-3-9. En tirant néanmoins pour une couleur l'américain restait en vie, mais fort heureusement ne trouvait aucun de ses outs. Et Bichon de passer énorme chip leader !

Une fois Porter définitivement éliminé, Bichon n'allait ensuite pas traîner pour boucler l'affaire, s'occupant ensuite de Steven Fung, puis sans s'éterniser plus pour remporter le heads-up face à Uri Keidar, en deux mains. La décision finale aura été rendue par une paire de 7 ayant tenu face au 10-T assortis adverse, avec un flop ayant apporté un 7 avec quelques possibilités de quinte pour faire durer un semblant de suspense.

Quatrième titre du WPT pour la France

Bichon pouvait s'écrouler à genoux... de joie.  A 32 ans ce spécialiste de cash game sortait certes de quelques bons résultats au Bellagio cet été, mais une telle performance se trouve assurément d'une toute autre saveur. Bichon n'est d'ailleurs que le troisième français à remporter une étape du World Poker Tour, après Benyamine en 2003 (Grand Prix de Paris) et 2005, et Elky à Festa al Lago en 2008.
Une chose est sûre, après Antoine Saout, la France vient de se trouver un nouveau fer de lance ! Les autres joueurs sont prévenus.


Le classement final des places payées

1- Thomas Bichon            $ 579,165
2- Uri Keidar                    $ 380,645
3- Steven Fung                $ 216,275
4- Rep Porter                   $ 121,115
5- Janar Kiivramees           $ 90,835
6- Rony Jazzar                 $ 73,535
7- Huck Seed                   $ 56,240
8- Jonathan Little             $ 38,940
9- Nenad Medic                $ 27,680
10- Layne Flack                $ 20,760
11- Kelly Kim                    $ 20,760
12- Homan Houshair          $ 20,760
13- Aleh Plauski                $ 19,030
14- Antony Lellouche        $ 19,030
15- Sefik 'Rob' Peltekci       $ 19,030
16- Joseph El Khoury          $ 17,300
17- Ahmet Arpa                 $ 17,300
18- Tommy Vedes              $ 17,300

Derniers Blog Posts »