Faut-il avoir peur de Libratus ?

Intelligence Artificielle poker Libratus
Une nouvelle future menace pour le poker ?

L’événement « Brains Vs. Artificial Intelligence : Upping the Ante » littéralement « Cerveaux contre intelligence artificielle : la surenchère ! », est une compétition de poker un peu spéciale qui se déroulera à partir de ce mercredi 11 janvier au Rivers Casino de Pittsburgh.

Celle-ci opposera 4 des meilleurs joueurs pro de poker (Daniel McAulay, Jimmy Chou, Dong Kim et Jason Les) à Libratus.

Ne demandez pas « Qui est-ce ? » mais plutôt « Qu’est-ce donc ? » Car Libratus (du latin mettre en équilibre) est la dernière intelligence artificielle (IA) mise au point par le professeur Tuomas Sandholm et son assistant Noam Brown de l’université Carnegie-Mellon (UCM), en Pennsylvanie.

En mai 2015, l’IA précédente, Claudico (du latin vaciller, être inférieur), avait virtuellement perdu plus de 730 000 dollars en 10 jours de poker No-Limit contre Doug Polk, Bjorn Li, Dong Kim et Jason Les. Mais les 80 000 mains jouées (et une perte ne correspondant qu'à 0,5% de la mise totale) ne suffisaient pas pour pouvoir établir la supériorité humaine ou artificielle de façon statistiquement significative.

Dong Kim
Dong Kim

Cette année, les humains devront jouer 120 000 mains en heads-up, planifiées sur 20 jours. Si l’un d’entre eux gagne, il décrochera une récompense de 200 000 dollars !

200 000 dollars pour battre la machine

Mais notez bien l’emploi du « si » ! Car cette fois, les scientifiques espèrent bien obtenir un tout autre résultat et voir l’IA remporter la partie de poker… à l’instar d’AlphaGo, l’IA qui a battu des champions de go incontestés. (AlphaGo défraye d’ailleurs encore la chronique ces jours-ci, après avoir battu plus de 60 fois des champions en ligne sur des serveurs asiatiques, et ce de manière anonyme, sous les pseudos de « Master » et « Magister »).

Ceci dit, une partie de poker est bien plus compliquée à gagner pour une machine, même améliorée, qu’un tournoi de jeu de go.

En effet, celle-ci doit prendre des décisions extrêmement compliquées en se basant sur des informations incomplètes (dues à la distribution aléatoire des cartes) et composer avec le bluff et d’autres artifices comme le slow play.

Pour le jeu de go, il ne s’agit « que » de stratégie combinatoire (il y a 10170 possibilités de jeu au début d’une partie) : le hasard n’a pas sa place au cours de la partie, tous les mouvements de chaque adversaire sont connus, et chacun joue à tour de rôle. Tout est donc sous contrôle…

Un nouvel algorithme encore plus performant

Sandholm et Brown ont entièrement créé Libratus, à partir de zéro. Ils ont écrit un nouvel algorithme permettant de compiler les différentes stratégies de poker, ont développé une nouvelle approche des stratégies de fin de partie, et ils utiliseront les ressources d’un super ordinateur du Pittsburgh Supercomputing Center pour effectuer en live les calculs de probabilités pour les différentes mains.
Selon ses concepteurs, Libratus est doté d’une méthode de « détermination d’équilibre » plus rapide (d’où son surnom) qui lui permet d’identifier rapidement les axes les plus prometteurs pour jouer une main et donc d’écarter les manœuvres imprudentes.

Tuomas Sandholm
Tuomas Sandholm, le père de la bête.

Inutile de préciser que si cette IA donnait des résultats satisfaisants au poker, alors elle pourrait également se révéler très utile en entreprise, dans le domaine militaire, en cybersécurité et en médecine, car tous ces domaines de pointe doivent en permanence s’appuyer sur des informations incomplètes, voire parfois erronées.
Selon Nick Nystrom, Directeur de recherche au Pittsburgh Supercomputing Center, « c’est dans les prises de décisions du monde réel qu’une IA deviendra vraiment intéressante ».

Alors en attendant de savoir si notre vie va bientôt être régie par des intelligences artificielles (et si l’on croisera un jour des Terminator à chaque coin de rue), vous pouvez toujours regarder les compétitions en streaming et en direct sur Twitch, de 11h à 19h (heure locale) pour savoir qui, de l’homme ou de la machine, sortira vainqueur…


A voir aussi :

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire