Glossaire du Poker

Glossaire

Que ce soit dans un casino ou sur Internet, il existe au poker un nombre très important de termes techniques, souvent en anglais, qui peuvent parfois paraître obscurs pour le joueur de poker débutant, et même parfois pour le joueur confirmé. PokerListings vous explique chacun des termes du poker, à travers ce lexique qui continuera de s'enrichir au fil du temps.

[Note : Ce lexique est toujours en phase d'élaboration, et en perpétuel développement. Si vous recherchez un terme en particulier et que celui-ci est encore manquant, demandez-le nous en commentaire et nous le rajouterons immédiatement !]
Pour la signification des abréviations que vous pouvez voir dans les fenêtres de chat au poker en ligne, vous pouvez également consulter cette page.

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

#

1-outer – Lorsqu’un joueur dit « je me suis pris un 1-outer », cela veut dire qu’il a pris un bad beat pour lequel son adversaire n’avait que deux cartes pour le faire gagner (deux outs). L’expression est extensible à 2 ou 3.

2-barrel – Après avoir fait un continuation bet, tirer une deuxième salve à la turn peut se dire de la sorte (barrel = cartouche).

3-barrel – Après avoir fait feu au flop et à la turn, continuer de miser à la river équivaut à faire un 3-barrel (envoyer une troisième cartouche).

3-bet – Relance d’une relance précédente. Également appelée re-raise ou sur-relance.

3-bet light – 3-bet (sur-relance) avec un jeu faible, et donc en bluff

3 of a kind – Nom anglophone du Brelan, soit trois cartes identiques.

4-bet – chaque chiffre au-delà de 3 rajoute une relance à celle précédente

5-draw – Variante du poker dite du Poker Fermé, où chaque joueur joue avec 5 cartes privatives.

 

A

Acolyte – Traduction français hasardeuse du fameux Kicker.

Acting – Propension d’un joueur à jouer la comédie pour camoufler son jeu ou ce qu’il va faire.

Action player – Se dit d’un joueur très actif, plutôt du genre agressif

Add-on – Certains tournois autorisent un ajout de jetons jusqu'à un certain stade du tournoi (généralement jusqu'à la première pause). C'est ce que l'on appelle un add-on.
Le nombre de jetons qui peuvent être ajoutés est défini à l'avance, ainsi que leur prix (souvent la même somme que le droit d'entrée, qui donne ainsi droit à doubler son tapis de départ). Le add-on est le plus souvent unique, et facultatif.

A-game – Jouer son "A-game" signifie jouer son meilleur jeu.

Aggro - Agressif

Air – En un mot ? Rien. Si vous n’aviez absolument rien lorsque vous êtes parti en bluff à la river en envoyant votre tapis, vous y êtes allé avec "air". Ou encore plus trivialement, "à poil".

All-in – Parier l’intégralité de vos jetons.

American Airlines – Surnom de la paire d’As

Ante  – Mise obligatoire posée par tous les joueurs à la table avant la distribution des cartes. Les antes ne sont généralement présents qu’à partir d’un certain niveau de blinds, et dans certains tournois.

Any two – « N’importe quel deux » ; en d’autres termes, lorsque vous devez envoyer le tapis avec "any 2", c’est que vous devez le faire avec n’importe quelle main.

Arc-en-ciel – Se dit d’un flop avec aucune carte de même couleur (de même genre). Exemple : A 5 T. Vous trouverez aussi souvent l’expression en anglais Rainbow.

Ax – Dans un compte-rendu de main par exemple, Ax (ou A-x) équivaut à un as accompagné de n’importe quelle autre carte.

 

B

Babies – Cartes basses (2, 3, 4, 5).

Back to back – Quand un joueur gagne un tournoi "back-to-back", cela veut dire qu’il le gagne une deuxième fois consécutivement (se dit principalement pour les tournois annuels).

Bad beat – Mauvais coup. Se dit généralement lorsque vous perdez un coup alors que vous étiez gros favori.

Bad beat jackpot – Les salles qui proposent un bad beat jackpot font grossir un magot en parallèle de la partie (en prélevant sur les pots ou par la seule

Bad run – Mauvais cycle. Mauvaise passe. En d’autres termes une série de défaites ou de mauvais coups.

Backdoor – Littéralement « porte de derrière ». Se dit d’une combinaison qui finit par rentrer grâce aux deux dernières cartes du tableau, à savoir la Turn et la River. Exemple d’une quinte backdoor : vous avez Q8 en mains et le tableau amène successivement 9-K-2 - T – J.

Bankroll – Capital d’un joueur. Une gestion rigoureuse de sa bankroll est capitale pour éviter d’être ruiné.

Barrel – Cartouche (voir 2-barrel ou 3-barrel).

BB (Big blind) – Grosse Blind. Mise obligatoire postée par le deuxième joueur à la gauche du bouton, tout de suite à gauche de la petite blind.

Bet – Une mise, ou l’action de miser.

Bicycle (la roue) – Dans les variantes de Low (Omaha Hi-Lo, Stud Hi-Lo, Razz, …), se dit du jeu parfait pour le pot bas, et qui peut même parfois remporter le haut, à savoir A-2-3-4-5.

Big slick – Surnom donné à la main AK. Vous entendrez aussi parfois le surnom d’Anna Kournikova. Pour une double raison : outre les initiales, c’est joli mais ça ne gagne pas souvent.

Bitches – Surnom -très familier- de la paire de dames (bitches = salopes en bon vieux français).

Blank – Voir aussi Brique. Carte sans intérêt ou anodine. Se dit par exemple d'une carte arrivant à la turn ou à la river et qui ne change a priori rien à la main de personne.

Blinds – Mises obligatoires postées par un ou plusieurs joueurs avant que les cartes ne soient distribuées. Elles sont au nombre de deux en Hold’em, tandis qu’elles portent un autre nom dans d’autres variantes (voir Bring-in).

Blocker – Une carte possédée qui donne une opportunité de moins à l'adversaire de faire le meilleur jeu. Exemple : si votre adversaire attend un 10 pour faire une quinte, et que vous en avez un en mains, vous avez un blocker pour sa quinte (ce qu'il ne sait évidemment pas).

Blocking bet – Mise censée paralyser l’action et l’adversaire. Si vous pensez par exemple que votre adversaire va miser un montant trop gros pour que vous suiviez, vous pouvez miser en premier, plus petit. S’il ne suit juste (et devient même plus prudent par la suite), vous aurez réussi une telle mise de blocage.

Bluff – Est-il utile de définir l’un des termes essentiels du monde du poker ? :)

Board – Le Tableau des cartes communes, à savoir le flop, la turn et la river en Hold’em. Parfois vous entendrez quelqu’un dire qu’il "joue le board", qu’il joue le tableau. Cela veut dire qu’il compte remporter le coup grâce au tableau (exemple : avec A5 en mains sur un board TTJJ6 (deux paires dix-valets kicker as), ou même avec n’importe quoi en mains sur un board 6JK28 à trèfles (couleur).

Boat – Bateau. Un autre nom pour le full house (brelan + paire).

Boîte – Voir all-in. L’une des nombreuses appellations triviales pour appeler le fait de parier tous vos jetons. Variantes : envoyer la Couscoussière.

Bottom pair – Toucher la plus petite paire du tableau. Exemple : Vous avez 7-8 en mains et le flop donne 8-J-Q. Vous avez la bottom paire (paire de 8, soit la plus faible possible à ce stade).

Bounty – Prix spécial mis sur la tête d’un joueur. Le joueur qui éliminé le joueur avec un bounty sur lui remporte le prix.

Bouton – Généralement symbolisée par un petit cercle de plastique qui porte le même nom, le Bouton est la position matérialisant celle du donneur (qu'il y ait un croupier à la table ou non). Celle-ci change à chaque main, dans le sens des aiguilles d'une montre. Le joueur au bouton est le dernier à parler à chaque tour d'enchères, sauf pré-flop où les blindes parlent avant lui.
C'est la meilleure position au Hold'em et en Omaha, étant donné que le joueur peut agir en connaissant les actions de tous ses adversairses avant lui. 

Brick and mortar - "De Brique et de Mortier". Par opposition au jeu en ligne, désigne les établissements de jeu réels, à commencer par les casinos.

Brique – Voir Blank.

 

Bring – Mise obligatoire en Stud et ses dérivés (Razz), postée par le joueur avec soit le moins bon soit le meilleur jeu apparent, selon la variante de poker. 

Broke – Ruiné.

Brûler – En Hold’em (et dans d’autres variantes), le croupier (ou donneur) doit brûler une carte avant de distribuer le flop, le turn, et la river. Cela veut dire qu’il défausse une carte (toujours face cachée) avant de se faire. La raison à cela est pour éviter que les tricheurs ne repèrent une éventuelle carte marquée à venir.

Bubble – Voir Bulle.

Bulle – La place que tout joueur de tournoi souhaite à tout prix éviter, car il s’agit de la première place qui n’est pas payée. La bulle désigne également le moment du tournoi où cette fameuse place est en passe d’être attribuée.

Bullets – Encore un surnom donné à la paire d’as.

Busto – Ruiné. Se dit aussi d’un joueur lorsqu’il a été éliminé de son tournoi.

 

C

Cagoulé – Se dit d'un joueur en tilt.

Calling station – Se dit d’un joueur qui suit toutes les mises. Qualificatif généralement apanage des mauvais joueurs débutants.

Card guard – Objet parfois insolite ou fétiche que certains joueurs utilisent pour protéger leurs cartes d’une récupération malencontreuse du croupier alors qu’ils se trouvent encore en jeu. Beaucoup de joueurs utilisent simplement un ou plusieurs de leurs jetons pour remplir la même tâche.

Cardroom – Salle de Cartes

Carnaval – Se dit d’un joueur qui se met à jouer n’importe comment.

Carte gratuite – Se dit d'une carte obtenue sans devoir payer. Exemple : vous attendez une ou plusieurs cartes pour améliorer votre jeu, tel un tirage. Si votre adversaire checke, il vous donne ainsi l'opportunité de toucher votre carte gratuitement.

Cartes communes – Ce sont les cartes au centre de la table avec lesquels les joueurs peuvent constituer leur meilleure combinaison. Les variantes de poker utilisant des cartes communes sont le Hold'em et l'Omaha.

Cash game – Partie d’Argent. Par opposition naturelle aux tournois. Les joueurs entrent et sortent quand ils le veulent de la partie, qui n’a pas d’autre objectif que de voir les joueurs s’affronter pour se déplumer.

Cave – Le montant d'un buy-in pour s'asseoir à une table de cash game. Il est toujours conseillé d'avoir un capital équivalent à un nombre suffisant de caves pour la limite à laquelle l'on joue.

Check in the dark – Le premier joueur qui va devoir parler après dévoilement de la prochaine carte commune, peut choisir de checker in the dark, checker dans le noir. C'est-à-dire qu’il checke avant que cette carte ne soit dévoilée. La manœuvre a souvent pour but de décontenancer le ou les adversaires en suivant, qui ne savent plus quoi faire.

Check-raise – Checker puis relancer après que l’adversaire ait misé. 

Chip count – Classement des joueurs selon leur nombre de jetons.

Chip dumping – Transfert illicite de jetons d'un joueur à un autre lors d'une partie. Cette pratique peut se constater lorsque par exemple un joueur relance cher, que son complice sur-relance, et que le premier joueur se couche alors qu'il tellement engagé dans le pot qu'il doit payer.

Chip leader – Leader du tournoi en nombre de jetons.

Chip race (ou Color up) – En tournois, lorsque l'élévation des blindes fait que certaines plus petites dénominations de jetons sont rendues inutiles, l'organisateur effectue cette "chip race" (littéralement : course aux jetons). Exemple : Dans un tournoi où les blindes passent à 1000/2000, des jetons de faible valeur comme ceux de 50 deviennent inutiles. Chaque joueur reçoit leur équivalent en valeur dans une dénomination plus élevée, par exemple ici en jetons de 100.
Lorsque le joueur n'a pas assez de jetons pour obtenir un jeton de valeur supérieure, soit son ou ses jetons qui ne peuvent pas être convertis lui sont laissés, soit il est procédé à un arrondi.
Si plusieurs joueurs à la table sont dans ce cas, on peut parfois également mettre ces jetons "inutiles" en commun, et un tirage au sort désignera le joueur qui sera le seul à recevoir un jeton de rang supérieur afin d'éliminer ces derniers plus petits jetons de la table.

Chips – Les jetons.

Clock – Lorsqu'un joueur réfléchit trop longtemps, tout autre joueur à la table peut demander l'horloge (clock). Le joueur a alors une minute pour prendre sa décision, sans quoi ses cartes seront automatiquement couchées.

Clubs – Les Trèfles.

Coin flip – Se dit des duels (le plus souvent à tapis) entre deux joueurs qui ont à peu de choses près les mêmes chances de gagner. AK assortis contre 88 (48% contre 52% de chances), c’est un coin-flip (le terme peut se traduire par "lancer de pièce", qui par définition donne 1 chance sur 2 pour chaque issue).

Cold call – "Call froid". Action de payer une mise bien qu'une relance serait aussi envisageable. On parle aussi de "Flat call" ou "Smooth call".

Cold deck – Littéralement "paquet froid". On utilise ce terme pour le jeu de cartes lorsque deux très gros jeux se retrouvent confrontés. Exemple : deux carrés. L'expression vient du fait que les tricheurs introduisaient parfois un nouveau jeu truqué dans les parties d'antan. Tout juste sorti de la poche ou d'ailleurs, celui-ci était plus froid que le jeu de cartes jusque là utilisé.
On utilise aussi le terme "Cooler".

Collusion – Se dit de deux ou plusieurs joueurs qui jouent en équipe, ce qui est bien sûr interdit. La collusion peut prendre différente formes, dont le fait pour les joueurs de se communiquer leurs cartes, de ne pas s'attaquer, etc.

Color(ing) up – voir Chip race.

Committed – Engagé. Si vous avez tellement mis d’argent dans le pot que vous ne pouvez plus vous permettre de raisonnablement passer quoi que vous ayez, on dit que vous êtes pot-committed (définitivement engagé dans le pot).

Connecteurs assortis – Deux cartes de même couleur qui se suivent. Exemple : 5 6, ou 8 9

Consécutives – Autre nom des connecteurs, des cartes qui se suivent.

Continuation bet – Mise de Continuation. Lorsque le joueur qui a relancé avant le flop (peut-être vous) mise quoi qu’il arrive au flop. Cette stratégie désormais bien connue permet de masquer son jeu et le plus souvent de remporter le pot sans résistance.

Cooler – voir Cold Deck.

Cowboys – Un des surnoms de la paire de Rois.

Crying call – Call fait la mort dans l’âme. Si par exemple vous vous savez battu presque à coup sûr mais que vous n’avez pas d’autre choix que payer.

Cut-off – Le joueur positionné à la table juste avant le bouton.

 

D

Dead man’s hand (La Main de l’Homme Mort) – Selon la légende, la main que possédait Bill Hickock lorsqu’il a été abattu d’un coup de revolver. Cette main est AA88, tous noirs. (voir aussi)

Deal – Arrangement entre deux ou plusieurs joueurs, généralement en table finale d'un tournoi. Le deal consiste à répartir l'argent total restant à gagner selon différents calculs et paramètres, tels que les tapis des joueurs, ou même leur niveau de jeu estimé. Les joueurs débattent entre eux, soit en privé, soit avec l'organisateur. Les joueurs recherchent souvent un deal pour des objectifs différents, certains privilégiant par exemple le titre du vainqueur à l'argent, et vice versa.
On verra ainsi souvent les dernières places d'une table finale se jouer pour une somme d'argent supplémentaire (le reste ayant déjà été officieusement réparti) ou juste pour le titre.

Dealer – Le donneur, celui qui distribue les cartes. Il peut être le croupier dans des parties en live, ou chaque joueur à tour de rôle dans une partie sans croupier. Le bouton du dealer tourne d'une place dans le sens des aiguilles d'une montre à chaque main. Il matérialise le joueur qui parlera en dernier à chaque tour d'enchères à partir du flop.

Dealer’s choice (le choix du donneur) – Partie de poker ou moment de la partie où le donneur choisit la variante qui va être jouée lors de ce tour.

Décaver voir Déstacker.

Deck – Le jeu de cartes.

Deep stack – Tapis profond. Se dit par exemple des tournois dont les blinds démarrent très basses par rapport à la taille des tapis.

Déstacker – Prendre tout le tapis d'un adversaire.

Diamonds – Les Carreaux.

Donk – Terme dégradant parfois affublé à de mauvais joueurs, particulièrement si ceux-ci ont gagné un coup par chance en ayant mal joué.

Donkament – Se dit généralement d’un tournoi à faible droit d’entrée ou à des milliers de joueurs, par définition rempli de mauvais joueurs.

Donk bet – Mise d'un joueur qui prend l'initiative au flop (généralement en premier de parole) alors qu'il n'était pas le relanceur initial. On pourrait trivialement traduire cette expression par "mise du con", dans le sens où cette mise semble ne pas faire sens.

Double up – Doubler son tapis.

Downsing – Mauvaise série de résultats.

Drawing dead – Tirer mort

Dry - Sec en anglais. Se dit d'un tableau dépourvu en tirages. Par exemple A-7-2 rainbow.

Ducks – Autre nom donné à la paire de Deux, du fait de leur forme faisant penser à des canards.

 

E

Early – Position de début de parole à la table.

Edge – Avantage. Avoir un "edge" sur un adversaire signifie avoir un certain ascendant, que ce soit en termes de niveau, psychologique, ...

Effet sandwich – voir Squeeze.

Eventail de mains – voir Range.

EV, Expected Value – Valeur attendue, espérée. En bon français, c’est l’espérance de gain. A savoir le montant que vous gagnerez ou perdrez en moyenne par mise, si de manière virtuelle vous pouviez le faire un nombre élevé de fois.

 

F

Family pot – Pot disputé par au moins 3 joueurs, en général plus. C'est souvent le cas lorsque tout le monde limpe pré-flop par exemple. On dit ainsi qu'on joue le pot "en famille".

Field – Se dit du "parterre" des joueurs dans un tournoi. Exemple : le field du Main Event des WSOP était constitué de 8500 joueurs.

Fish – Nom péjoratif pour désigner un joueur mauvais, ou débutant. A traduire par "bleu" ou "pigeon".

Flasher – Une carte supposée être cachée est dite flashée lorsqu'elle a été vue par quelqu'un d'autre à la table.

Flat call – voir Cold call.

Float / Floating – Stratégie de payer au flop (souvant un continuation bet adverse) dans le seul but de bluffer et voler le pot lors d'un tour ultérieur.

Flop  – Les trois premières cartes conjointement dévoilées au centre de la table après le premier tour d’enchères (pré-flop).

Flopper – Toucher quelque chose au flop. Exemple : vous avez 3-3 et le flop affiche K-3-J : bravo, vous venez de flopper votre brelan.

Flush draw – Tirage couleur.

Fold – L'action de se coucher, jeter ses cartes, et attendre la prochaine main. 

Fold equity – Espérance (équité) de faire coucher votre adversaire.

Freeroll – Tournoi de poker pour lequel aucun droit d'entrée n'est exigé. L'organisateur fait toutefois souvent gagner quelque chose, soit une dotation, soit un ou des tickets d'entrée pour d'autres tournois, soit des cadeaux... Les freerolls peuvent avoir un accès restreint (réservés à certains joueurs, comme les freerolls PokerListings par exemple).

Freezeout – Par opposition à un tournoi rebuy, se dit d'un tournoi où le joueur n'a droit qu'à une seule chance avec son buy-in. S'il perd ses jetons, il est définitivement éliminé.

 

G

Gap concept – Il s’agit de la différence de valeur d’une main dont vous avez besoin selon si vous comptez ouvrir avec, ou suivre une relance avec. Dans le second cas, votre main a par conséquent besoin d’être meilleure que dans le premier. Ce principe s’applique d’autant plus selon le profil des joueurs.

GG – Abbréviation pour "Good game" ("bien joué" en anglais).

GL – Abbréviation pour "Good luck" ("bonne chance" en anglais).

Grinder – Définition de base des joueurs qui jouent en-dessous des enjeux de leur réel niveau dans le but d'être plus rentable, même si cela demande un volume de jeu plus important.

GTO - Pour Game Theoretical Optimum. Pour faire simple il s'agit d'une manière de jouer selon une théorie optimale qui empêchera ses adversaires de pouvoir eux-mêmes jouer avec une espérance positive. Un exemple peut-être l'utilisation de l'équilibre de Nash (éventails pour pouvoir pousser son tapis ou payer de manière optimale selon les situations).

Gutshot – Par le ventre, ou ventrale. Se dit des tirages quintes ou quintes qui se réalisent en tirant une carte la complétant par le milieu. Exemple :

 

H

Hand – Main. Peut désigner une main en tant que coup, ou en tant que main que le joueur possède.

Hand history – Historique de mains. L'historique des mains que vous avez disputées à la table. Les salles de poker en ligne possèdent un outil qui les enregistre, et vous pouvez même les "rejouer" dans les conditions du direct.

Heads-up – Lorsque deux joueurs s'affrontent. Il s'agit soit de la dernière étape d'un tournoi (les deux survivants), soit d'une forme de tournoi ou de cash game à part entière. On peut également dire que deux joueurs se retrouvent en heads-up (littéralement "en tête-à-tête") à n'importe quel moment de la partie.

Hearts – Coeurs.

High (carte haute) – C'est la plus basse combinaison au poker. Lorsqu'un joueur n'a même pas une paire, on évalue sa main selon sa carte la plus haute. C'est aussi ce qu'on appelle une hauteur.

High roller – Se dit soit d'un joueur (joueur à hauts enjeux), soit d'un tournoi au buy-in élevé.

High stakes – Parties à hauts enjeux. On parle même parfois de "nosebleed" (parties qui font "saigner du nez").

Hi-jack (ou hijack) – La position du joueur situé deux sièges avant le bouton.

Hole cards – Les cartes privatives de chaque joueur.

H.O.R.S.E. – Variante de poker où les variantes de Limit Hold'em, Omaha Hi-Lo, Razz, 7-Stud et 7-Stud Hi-Lo Eight-or-better sont jouées à tour de rôle (le plus souvent on joue une orbite de table avec une variante, puis on passe à la suivante).

HU – voir Heads-up.

HUD – Heads-Up Display, ou "affichage tête haute" en bon français. Il s'agit d'un affichage de statistiques en temps réel sur votre écran (au-dessus de la table) via un logiciel de tracking (certains étant poker Mac compatibles).

 

I

In the dark – Littéralement, "dans le noir". Se dit d'une action effectuée alors qu'on ne dispose pas de toute l'information. Il peut notamment s'agit d'un "check in the dark" d'un joueur qui sera premier de parole, sans avoir encore regardé ses cartes, ou attendu de voir quelle allait être la prochaine carte au tableau.

Isoler – Effectuer une forte relance ou sur-relance afin de se retrouver en duel avec un seul joueur dans un coup en particulier, maximisant les probabilités de victoire.

ITM, In The Money – Littéralement, "dans l'argent". Se dit du moment très attendu dans chaque tournoi, où les places payées sont atteintes. Lorsqu'il ne reste par exemple plus que 121 joueurs et que 120 seront payés, c'est ce qu'on appelle le stade de la Bulle. Dès lors qu'un nouveau joueur sera éliminé (le "Bubble boy"), tous les autres joueurs rentrent dans l'argent. Ils sont "In the Money".

 

J

 

K

Kicker – Carte accompagnant votre meilleur carte, ou celle qui n’a pas touché quelque chose au flop. Beaucoup de décisions se font sur la force du kicker en cas d’égalité (si par exemple deux joueurs ont la même paire de 9 avec chacun un 9 en mains, c’est la plupart du temps la hauteur de la deuxième carte de leur main qui fera la différence).

King-Kong – Autre nom donné à la paire de Rois (K-K).

Kojak – L'un des surnoms donné à la main Roi-Valet (K-J)

 

L

Ladies – Autre nom donné à la paire de Dames.

LAG – Joueur large-agressif. Joueur qui joue un éventail de mains très large, et de manière agressive. Généralement un excellent joueur, très difficile à jouer.

Las Vegas – La célèbre ville phare du jeu aux Etats-Unis est aussi l'un des autres noms que l'on peut donner au Hold’em.

Lay down – Action de se coucher, de jeter ses cartes.

Limper – Se contenter de payer la grosse blinde au premier tour d'enchères pré-flop. On appelle les "limpeurs" les joueurs qui rentrent dans un coup de cette manière.

Loose – "Large". Peut s'appliquer à un joueur qui joue avec beaucoup de mains, ou une partie débridée où les joueurs jouent avec un éventail de mains très large, ne s'en limitant pas aux meilleures.

 

M

M - La théorie du "M" (du nom de son inventeur Paul Magriel) est un indicateur de votre bonne santé dans un tournoi de poker, et dictant quel devrait être votre style de jeu. Divisez le montant de votre tapis par l'addition du montant de la petite blinde et de la grosse blinde (ainsi que du montant de l'ante éventuel), et vous obtenez votre "M".
Si celui-ci est > à 20, vous êtes dans la zone verte de confort. Entre 10 et 20, c'est la zone jaune où vous devrez être un peu plus actif tout en sélectionnant bien vos mains. Entre 5 et 10 c'est la zone orange avec de moins en moins de latitude. Entre 1 et 5 c'est la zone rouge (dite de "push or fold" avec pour seules alternatives de faire tapis ou de se coucher). En-dessous de 1, c'est la zone critique où vous n'avez plus qu'à brûler un cierge.

Main pleine – L'appellation francisée du Full House (brelan + paire).

Meta-game (ou meta-jeu) – Ce qui ne fait pas partie du jeu au sens propre, notamment la psychologie et les comportements, l'historique, ... Une stratégie est de forger son meta-jeu de la manière où l'on souhaite que ses adversaires le perçoivent.

Muck – Défausse. Mucker ses cartes signifie les jeter à la défausse sans les montrer.

Multiway – voir Family Pot.

MTT – Multi-Table Tournament, un tournoi multi-tables.

 

N

NH – Abbréviation de "Nice Hand", "jolie main".

Nit (ou nitty) – Un joueur ultra-serré, ne jouant que les mains premiums. Le terme est généralement vu comme péjoratif.

No download - Terme anglais pour désigner les salles de poker sans téléchargement.

No Limit – Variante de poker sans limite de mise. A tout moment n'importe quel joueur peut ainsi miser l'intégralité de ses jetons.

Noob – Débutant. Un terme péjoratif.

Nosebleed – voir High stakes.

Nuts – Avoir les Nuts est synonyme d’avoir le jeu max, le meilleur jeu possible.

 

O

Odds – Les cotes.

Offsuit – Cartes dépareillées (qui ne sont pas de la même couleur).

Omaha – Variante populaire de poker, qui se joue comme le Hold'em mais avec 4 cartes privatives par joueur. L'Omaha peut se jouer en version "High" (comme au Hold'em), ou en version "Hi/Lo" (on joue à la fois pour le meilleur jeu et le moins bon, et le pot est partagé).

One-gapper – “A un trou”, se dit d’une mains de depart constituées de connecteurs avec un trou d’une carte entre eux. Exemple : 6-8, 2-4.

OOP (Out Of Position) – Hors de position. Un joueur hors de position est en désavantage car il doit parler avant son ou ses adversaires.

Open-ended – Par les deux bouts. Se dit des tirages quintes qui peuvent se réaliser grâce à deux cartes différentes. Exemple : vous avez 7-8 et le flop est 6-9-A. Avec 6-7-8-9 vous avez donc un tirage quinte par les deux bouts (un 5 ou un 10 la complètent).

Option – Autorisé dans certaines parties, action qui consiste pour le joueur placé juste après la grosse blind (et donc censé être le premier à parler pré-flop) à placer une mise en aveugle du double de la grosse blind avant que les cartes ne soient distribuées. Le joueur aura par conséquent le droit de parler en dernier au premier tour d’enchères pré-flop.

Out(s) – Carte(s) améliorante(s). Exemple : Vous avez A-T à cœur et votre adversaire a 9-9 (pique et trèfle). Vous avez 17 outs, c'est-à-dire 17 cartes qui vous font gagner : les 3 as, les 3 dix, et les 11 cœurs restants.

Overbet – Une mise exagérament grosse compte-tenu du montant actuel du pot. S'utilise généralement soit pour bluffer en dissuadant ses adversaires de payer, soit pour justement faire croire que l'on bluffe.

Overcard – Carte supérieure au tableau. Exemple : vous avez K-Q en mains et le flop est 5-9-T : vous avez deux "overcards" en mains.

Overlay – Il y a "overlay" lorsque la dotation garantie d'un tournoi est supérieure à l'argent cumulé de tous les buy-in payés par les joueurs. Exemple : un tournoi à 5€ propose une garantie de 1000€. Seuls 80 joueurs s'y inscrivent. Le prizepool est donc de 1000€ mais les joueurs n'ont payé que 400€ (80 x 5). Ce genre de tournois est très recherché car il est avantageux pour les joueurs en terme d'espérance mathématique de gains.

Overpair – De la même manière sur l'overcard, signifie ici que vous avez une paire en mains dont la hauteur est plus haute que les cartes du tableau. Exemple : vous avez J-J et le flop est 2-6-8-9 : vous avez une "overpaire".

 

P

Paire ouverte – Dans une variante de poker avec des cartes privatives dévoilées (comme le Stud), se dit d'une paire affichée dans la main du joueur.

Parole – L'un des noms français pour le "check", signifiant qu'on passe son tour sans miser (si personne n'a misé avant).

Passif / passive – Joueur qui le relance quasiment pas, qui se contente de payer les mises adverses.

Pocket paire (abbréviation : pp) – Une paire servie.

Poker face – Visage d’un joueur impassible ne se laissant pas trahir par des Tells en ne laissant passer aucune émotion.

Poker fermé – Variante de poker sans cartes communautaires, et où les cartes des joueurs sont cachées. C'est d'ailleurs sous ce nom que l'on appelle le 5-Draw, poker à 5 cartes.

Poker ouvert – Par opposition au poker fermé, variante de poker avec cartes apparentes.

Post-flop – Tout ce qui concerne l’action après le dévoilement du flop, les trois premières cartes communes.

Pot – Les jetons mis en jeu au cours de la main en cours constituent le pot au centre de la table. Le pot est remporté par le détenteur de la meilleure main à la fin du coup, ou du seul joueur à rester en jeu si les autres se sont couchés. Le pot peut être partagé entre plusieurs joueurs à égalité. Dans les variantes de poker "High-Low", le pot est également partagé (split) entre le meilleur jeu, et le moins bon.

Pré-flop – Tout ce qui concerne l’action avant le dévoilement du flop, les trois premières cartes communes. 

Premium – Se dit des toutes meilleures mains de départ qui peuvent être distribuées au poker. Au Hold'em, les premiums sont la paire d'As (AA),de Rois (KK) et de Dames (QQ).

Prizepool – La dotation totale d'un tournoi, constituée du buy-in payé par les joueurs, plus parfois d'un ajout de la part de l'organisateur.

Probe bet (mise de sondage) – Une mise effectuée pour voir où l'on se situe exactement dans le coup, quelle est la réelle force de son ou ses adversaires.

Push – Faire tapis, miser tous ses jetons.

Push or Fold – Situation en tournois ou votre tapis est si petit comparé à la hauteur des blindes, qu'il ne vous reste globalement plus que deux options au choix pour jouer correctement : push (envoyer votre tapis) ou fold (vous coucher).

 

Q

Quads – Carré. Quatre cartes identiques.

 

R

Rag (presque littéralement : merde) – Mauvaise carte, généralement très basse.

Railbird – Spectateur et/ou fan dans un tournoi live. Le rail est la tribune (ou derrière la barrière) où se massent ces supporters.

Rainbow – Arc-en-ciel. Se dit d'un flop où toutes les cartes sont de couleurs différentes.

Rake – Le prélèvement effectué par la salle de poker en ligne, le casino, ou l'organisateur, pour couvrir ses frais ou faire son bénéfice. Se matérialise par une somme (généralement entre 5 et 20%) accolée au droit d'entrée. Exemple pour un tournoi à 10€+1€, le rake est ici de 1€.
En partie d'argent (cash game), c'est une part du pot qui est prélevé par la salle à la fin de la main. Une certaine limite à ce montant s'applique souvent (le cap).

Range – Ou éventail de mains en français (voir aussi). Se dit de l’étendue envisageable des mains que peut avoir un joueur (ou groupe de mains). En tentant d’évaluer ce qu’un adversaire peut avoir, vous devez ainsi toujours commencer par le mettre sur une étendue de main (un range), avant de resserrer cet éventail au fur et à mesure de ce que le coup raconte.

Razz – Variante de poker faisant partie de la famille des Stud. Le but du jeu est de faire la main la plus basse.

Rebuy – Tournoi autorisant de racheter des jetons (le même montant que celui du départ, pour le même prix que le buy-in initial) une fois que l'on a tout perdu. La période de rebuys est généralement limitée dans le temps (le plus souvent autorisé jusqu'à la première pause). Le nombre de rebuy peut être limité ou illimité.

Recaver – En cash game (partie d'argent), reprendre un buy-in une fois que l'on est tombé à 0.

Regular (parfois abrégé : reg) – Habitué. S'applique notamment aux joueurs en cercles de jeux ou de casino.

Re-raise – Sur-relancer. Se dit aussi 3-bet.

Re-steal (ou Contre-vol) – Action de bluffer un joueur ayant tenté de voler un pot, enle relançant.

Rigged – "Truqué". On entend souvent les joueurs online victimes de bad beats se plaindre que le poker en ligne est "rigged".

Ring game – Autre nom donné aux parties d'argent (cash games).

River  (en français : rivière) – Cinquième et dernière carte du tableau en Hold’em et Omaha.

Rock – Joueur au jeu ultra-serré.

Rockets – Autre nom donné à la paire d’As.

ROI (Return On Investment) – Retour sur investissement. Pourcentage calculé pour voir quel est son taux de rentabilité entre le montant d'argent investi (ajout des buy-in de tournois et des prélèvements) et l'argent gagné. Le mode de calcul est le suivant : ((retour - capital investi) / capital investi) x 100.

Roue (bicycle) – Surnom donné à la quinte A-2-3-4-5.

Rue – Se dit d'une carte à venir. Exemple au Hold'em : la turn est la 4ème rue (la 4ème carte du tableau), la river la 5ème rue. Cette expression s'applique généralement plus aux jeux de Stud.

Rundown – Terme utilisé pour désigner une main de départ constituée de 4 cartes consécutives en Omaha.

Run it twice – Dans certaines parties d'argent, lorsque deux joueurs sont à tapis, ils peuvent demander au croupier de distribuer deux flops au lieu d'un (ou deux turn et river si le flop a déjà été distribuée). Il s'agit d'une option visant le plus souvent à lisser la variance (moins s'en remettre à la chance). Il peut aussi parfois d'agir de laisser une chance à un joueur dominé dans une partie amicale.
Il est possible de demander à tirer 2 ou 3 flops (généralement pas plus). Dans tous les cas, chaque issue octroie une partie du pot. Si l'on tire 3 flops par exemple, le pot est divisé en 3 et les deux joueurs jouent pour un de ces tiers de pot à chaque tirage du flop.

Runner-runner – Se dit d’une combinaison qui rentre grâce aux deux dernières cartes (Turn et River) successives.

Runner-up – Le deuxième d'un tournoi.

Rush – Se dit d’une période particulièrement chanceuse pour un joueur, que ce soit plusieurs mains de suites dans un tournoi, ou sur de plus longues périodes (jours, semaines, ...).

 

S

Satellite – Tournoi permettant de se qualifier pour un tournoi plus important, ou d'une plus grande valeur.

SB – Small Blind. Petite blinde en français. La mise obligatoire d'une demi-unité posée par le joueur immédiatement à la gauche du bouton avant le premier tour d'enchères.

Scared money – Jouer "scared money", c'est jouer en ayant peur de perdre son argent. Cela est très mauvais au poker, car vous ne jouez pas dans les bonnes conditions. Pour éviter cela, il faut jouer à des enjeux adaptés à son budget.

Scary board – Tableau (flop) effrayant. Exemple : K-K-Q, ou un tableau donnant de nombreuses possibilités de quintes et/ou couleur.

Scary card – Carte effrayante. Exemple : vous avez une paire d'As et la river apporte un 4ème coeur : c'est une carte affrayante car elle donne encore plus de chances pour que votre ou vos adversaires aient une couleur. Ou encore lorsque vous avez la top paire sur un tableau hauteur 9, et qu'une figure arrive.

Scoop / Scooper – Dans un jeu où le pot est partagé (tel que l'Omaha Hi-Lo), signifie remporter à la fois la moitié du pot pour le jeu haut, et l'autre moitié pour le jeu bas. C'est d'ailleurs l'objectif en Omaha Hi-Lo, étant déconseillé de ne jouer que pour une moitié du pot seulement.

Semi-bluff – Un bluff effectué avec tout de même une chance d'amélioration pour votre main. Par exemple si vous misez avec seulement un tirage, vous n'avez pour le moment absolument rien et êtes donc en bluff, mais ce n'est qu'un bluff en partie car fort de votre tirage vous avez tout de même du jeu.
Le semi-bluff vous permet de gagner de deux façons différentes : en poussant votre adversaire à se coucher, ou en touchant votre carte.

Serrure – Joueur (très) serré. Ne joue qu'avec les meilleures mains.

Set – Brelan.

Set mining – Piège consistant à simplement suivre pré-flop avec une paire en mains, pour tenter de trouver son brelan au flop de manière totalement embusquée.

Set up – Se dit d’une confrontation (souvent fatale à l’un des deux joueurs) entre brelan contre brelan supérieur. Exemple : deux joueurs ayant 5-5 et 7-7 sur un flop 5-7-Q.

Shark – Requin. Un bon joueur, dangereux, souvent à la recherche de fish.

Short stack – Petit tapis. Le terme s'utilise notamment en tournois lorsqu'un joueur est proche de l'élimination.

Shove – Faire tapis (ou all-in). Miser tous ses jetons.

Showdown – Abattage. Quand tous les joueurs restants après le dernier tour d’enchères dévoilent leurs cartes pour connaître le vainqueur.

Shuffle – Action de brasser et mélanger les cartes. Au début des tournois, on entend souvent le directeur du tournoi prononcer la désormais célèbre phrase à l'attention des croupiers pour lancer officiellement la partie : "Shuffle up and deal !" (mélangez et distribuez).

Side pot – Pot annexe. Pot constitué lorsqu'un joueur est déjà à tapis, et que les joueurs avec encore des jetons veulent continuer à miser. Le joueur qui n'a plus de jetons reste en jeu jusqu'à la fin du coup, mais ne peut prétendre qu'au pot annexe (le pot initial) dans lequel il a investi.
Il peut y avoir plusieurs pots annexes au cours d'une même main.

Sit-and-go – Littéralement “asseyez-vous et c’est parti”. Populaire forme de tournois, principalement en ligne, où seul un nombre de participants est requis avant que le tournoi ne commence (le plus souvent 9 ou 10 pour constituer une table). Par opposition aux tournois avec une date et une heure de prévue.

Sit out – Se lever de la table (s'applique plutôt aux parties d'argent).

Slow play – Jouer le coup au ralenti (checker ou simplement suivre) avec un très gros jeu, dans le but de piéger.

Slow roll – Acte contraire à l’éthique et au fair-play consistant à tarder à montrer sa main à l’abattage (ou au moment de suivre un all-in adverse) alors que l’on a à l’évidence le tout meilleur jeu.

Small ball (petites mises petits pots) – Tactique de jeu consistant à faire de petites mises. Agressive mais permettant plus de contrôle en gardant les investissements plus faibles, elle a notament été popularisée par Daniel Negreanu.

Smooth call – voir Cold Call.

SNG, Sit and go – On peut sommairement le traduire par "asseyez-vous et c'est parti". Désigne un tournoi qui démarre dès que le nombre de participants prévus est atteint. Les Sit 'n go ont lieu soit sur une table, soit sur plusieurs (on parle alors de tournois multi-tables).

Spades – Les Piques.

Split – Partage. Se dit aussi des variantes de poker "High-Low" où le pot est partagé entre le jeu le plus fort et le jeu plus faible.

Spot – Situation. Exemple d'utilisation du terme : si lors d'un coup vous n'êtes pas vraiment sûr que payer est la bonne chose à faire, vous pouvez jeter vos cartes, et attendre pour un meilleur "spot", plus favorable.Softplay – Deux ou plusieurs joueurs qui ne se jouent pas entre eux. Cela s'apparente à de la collusion, et est normalement interdit.

Squeeze – Le squeeze est une sur-relance pré-flop alors qu'un joueur a déjà relancé, et un autre a seulement suivi. Généralement effectué en bluff et en fin de parole, il part du postulat que le premier joueur qui a relancé a simplement pu vouloir voler les blindes, ou faire une ouverture de base sans forcément un gros jeu, et que le second n'avait pas un jeu si extraordinaire non plus puisqu'il a seulement suivi.
Dans cette situation, le premier joueur est pris en sandwich et se retouve de plus dans un gros pot hors de position, face à un joueur ayant affiché beaucoup de force, et un joueur dont il ne sait ce qu'il va faire après ça. Le deuxième joueur n'aura généralement pas non plus un jeu suffisant pour payer.

Sry (sorry) – Abbréviation pour "Désolé".

Stack – Tapis, ou tas de jetons.

Straddle – voir Option.

Straight – Quinte.

Straightforward – Joueur pratiquant un jeu académique et sans imagination ou piège. Facile à lire.

String bet – Au poker live, action de miser en avançant ses jetons en plusieurs fois, ce qui est interdit (afin d'éviter de commencer à miser en jaugeant la réaction des adversaires). Il est possible d'avancer ses jetons en plusieurs fois si le montant de la mise a verbalement été annoncée au préalable.

Suck out – Bad beat

Suited – Assorties. Cartes de la même couleur (pique, coeur, carreau ou trèfle).

Suited connectors – (voir Connecteurs assortis)

Surblinde voir Grosse Blinde.

Swap – Vendre des parts d'un tournoi auquel on prend part. Par exemple un joueur peut vendre 10% de son droit d'entrée d'un tournoi à 5000€ (il se fait financer 500€), et il devra ensuite reverser 10% de ses gains éventuels à ses "stackeurs" (ses investisseurs).
Cette pratique est très répandue même chez les pros, notamment pour les tournois très chers dits "High Roller".

Swings – Hauts et bas. Par exemple dans une courbe de profits (et pertes) d'un joueur de poker en ligne. Peut aussi s'appliquer aux fluctuations du tapis d'un joueur pendant une partie.

 

T

Tableau – Le Flop (plus éventuellement Turn et/ou River).

TAG – Abbréviation de Tight-Agressif. Joueur serré mais agressif. Considéré comme un excellent type de joueur.

Tanker / Tanking – Expression anglaise synonyme de réflexion (parfois longue).

Tells – Tous les signes (comportementaux, physiologiques, ...) qui peuvent trahir un joueur sur sa main.

TF – Abbréviation pour Table Finale.

Tight – Serré. Se dit d'un joueur qui a tendance à ne jouer que de bonnes mains.

Tilt – Phénomène psychologique d’énervement ou de déconcentration après un mauvais coup,  qui pousse à mal jouer voire à péter un plomb.
Tell – Indice vocal, physiologique, ou comportemental.

Tirage – Avoir besoin d'une ou deux cartes pour compléter son jeu. Exemple : vous avez J-Q et le flop affiche 8-9-2-A. Vous êtes sur un tirage quinte, un 10 vous permettant de la toucher.

Tirer mort – Equivalent français de Drawing dead. Ne plus avoir aucune carte à venir qui puissent faire gagner le coup, parfois sans le savoir.

Top pair(e) – La top paire est la paire réalisée avec la carte la plus haute du flop. Exemple : vous avez K-8 en mains et le flop est K-5-9 : vous avez la top paire (paire de rois). A ce stade, c'est souvent la main la plus forte (mais attention au kicker).

TPTK (Top Pair Top Kicker) – Avoir la meilleure paire au flop avec le meilleur kicker. Exemple : si vous avez AQ en mains sur un flop Q-5-9, vous avez la top paire (meilleure paire du flop avec votre dame), avec le meilleur kicker (la carte accompagnant) possible, l’as.

Tricky – Joueur (ou coup) piégeux ou malicieux.

Trips – Brelan. Trois cartes identiques.

Turbo – Tournoi à la structure rapide (les niveaux de blindes augmentent rapidement). Ce genre de tournois favorisent un peu plus la chance au détriment des compétences. Ne convient pas aux joueurs serrés.

Turn – Quatrième carte du tableau commun en Hold’em et Omaha.

Two-gapper – “A deux trous”, se dit d’une main de depart constituée de connecteurs avec un écart de deux cartes entre eux. Exemple 6-9, 4-7.

TY – Abbréviation pour "Thank you" (merci).

 

U

UL (unlucky) – Abbréviation pour "Pas de chance".

Underdog – Synonyme pour outsider. Joueur qui part dans le coup avec moins de chances de gagner.

Under The Gun – Joueur positionné immédiatement à la gauche du bouton, le premier à parler à tous les tours d'enchères à partir du flop. Il s'agit donc d'une position délicate (vous devez agir en premier sans savoir ce que vos adversaires comptent faire).

UTG – (voir Under The Gun)

 

V

Value bet – Mise de valorisation. Mise servant à rentabiliser votre main, que ce soit immédiatement (par exemple juste avant l’abattage), ou dans un plan à plus long terme.

Variance – Fluctuation entre les résultats mathématiquement attendus, et les résultats effectifs. La différence provient de la part de chance.

Ventrale – voir Gutshot.

VNH – Abbréviation de "Very nice hand" (très belle main).

VPIP – "Voluntary Put $ in the Pot". Il s'agit d'un indicateur statistique que l'on retrouve dans les logiciels trackers et HUD. C'est la fréquence à laquelle un joueur s'est impliqué dans une main.

 

W

Walk – Lorsque tous les joueurs avant la grosse blinde se couchent, et que la grosse blinde récupère sa blinde (plus la petite).

Weak – Joueur faible, ou coup joué de manière faible.

WP (well played) – Abbréviation pour dire "bien joué".

WPT – World Poker Tour. L'un des circuits phares et historiques du poker live.

WSOP – World Series of Poker, les Championnats du Monde de poker qui se tiennent tous les ans pendant 2 mois à Las Vegas. Leur tournoi le plus prestigieux est le Main Event.

WSOPE – World Series of Poker Europe. La manche européenne des WSOP. Après Londres puis Cannes, ils se déroulent depuis 2013 à Enghien-les-Bains près de Paris.

 

X

 

Y

YW (you welcome) – Abbréviation pour dire "de rien".

 

Z

 

 

Ordre des Mains au Poker

  1. Quinte Flush Royale
  2. Quinte Flush
  3. Carré
  4. Full House
  5. Couleur
  6. Quinte
  7. Brelan
  8. Double Paire
  9. une Paire
  10. Hauteur

Classement complet des Mains de Poker

Quelle main gagne ? - Calculateur