Isildur affole les compteurs du poker en ligne

Viktor Blom

Isildur continue de jouer les plus gros pots du poker en ligne, et se classe désormais en sixième position des joueurs les plus gagnants de l'année.

Les semaines se suivent et se ressemblent depuis quelques semaines et l'apparition du phénomène Isildur, ce mystérieux joueur en ligne qui affole les compteurs en disputant des pots aux montants vertigineux face aux meilleurs joueurs de la planète.

Après avoir remporté un pot d'1,1 million de $ en Pot-Limit Omaha face à Phil Ivey en début de semaine dernière, le second plus gros pot de l'histoire après celui d'1,3 million de $ disputé (et perdu cette fois) face à Patrik Antonius, l'homme aura continué de battre le fer dans les parties de high stakes sur Full Tilt Poker. Et de déchaîner les passions sur la toile.

- Le second plus gros pot de l'histoire... cette fois à l'avantage d'Isildur -

 

Emissions télévisées spécialisées, blogs, d'autres professionnels commencent à se pencher sur le cas Isildur.
C'est notamment le cas de Tony G, qui n'hésite d'ailleurs pas à confirmer la rumeur Viktor Blom sur son blog : « Je ne veux pas trop parler d'Isildur1, mais je peux révéler à tous qu'il s'agit de Viktor Blom. Je respecte ce gars à 100%. Il a prouvé qu'il était le meilleur joueur à l'heure actuelle, après ses très nombreuses mains jouées sur iPoker (le réseau de la propre salle de Tony G NDLR) et Full Tilt. »

Antanas
Tony G : "Viktor est le meilleur joueur de heads-up à l'heure actuelle"
Mais le fantasque australien se montre plus critique à l'égard de certains de ses congénères : « Je pense que ces joueurs ne montrent pas un bon exemple des pros. Je veux parler de Gus Hansen et de Tom "durrrr" Dwan. Que ces deux top pros perdent 15 millions en six mois n'est pas le bon exemple pour les nouveaux joueurs. Je pense que Full Tilt devrait arrêter avec ces grosses parties, et les plafonner. »

Des considérations qui sont bien loin de toucher nos spécialistes des hauts enjeux.

La suite de la semaine aura vu Isildur prendre près de 700 000 $ à Antonius sur une session de quelques 12 heures et 5000 mains. Si ce dernier avait semblé être l'une des meilleures chances de la "Force" pour mettre à mal le jeune suédois du "Côté Obscur" (pour l'anecdote on remarquera un certain air de ressemblance avec un certain Anakin), l'espoir n'aura guère duré longtemps et le finlandais aura finalement dû bien vite se ranger dans le camp des victimes.

Brian Townsend se sera ensuite affiché comme le nouveau joueur à pouvoir venir faire la loi en compagnie d'Ilari "Ziigmund" Sahamies, en ayant pris à notre "Fantomas" online quelques 1,1 million de $ en Pot Limit Omaha. Mais après avoir au passage rincé un peu plus notre français David Benyamine, le jeune prodige aura fini par se refaire sur son punching-ball préféré, Tom Dwan, ce dernier continuant son incroyable downsing de quelques 7 millions de $.

Ce qui est sûr, c'est qu'après avoir été impliqué dans l'ensemble des 10 plus gros pots de l'histoire du poker en ligne (dont 7 la semaine dernière), Isildur semble reparti sur la pente ascendante après avoir vu ses profits de 5 millions de $ effrités jusqu'à 1,5 million au cours de récentes sessions.

Un classement des plus gros gagnants et perdants bouleversé

Une autre confirmation née de toute cette agitation, est que l'action créée par Isildur a complétement bouleversé le classement annuel des plus gros gagnants et perdants en ligne.

Après les 3 millions remportés face à lui, Ivey domine le classement avec 6,3 millions de $ de profit, 600 000 $ devant Antonius, à 5,7 millions à l'instant présent.
En troisième place, on retrouve Sahamies avec 5,7 millions au compteur lui aussi, suivi par Ashton "theASHMAN103" Griffin avec quelques 3,6 millions de $, puis Brian Townsend avec 3,3 millions de $.
Isildur arrive en 6ème place, avec 3 millions de $ de profit.

La majeure partie de l'argent faite par ces gros gagnants est venue du profit d'Isildur réalisé aux dépends de Dwan, trônant aisément en tête du classement moins honorifique des plus gros perdants de l'année, avec un passif de 6,8 millions de $ jusqu'à présent.
Gus Hansen prend la deuxième place avec 5,8 millions de $, 2 millions devant LarsLuzak.
Enfin, notre français David Benyamine complète le tableau, avec 2,3 millions de $ de pertes le positionnant actuellement en quatrième position de ce triste classement.

Derniers Blog Posts »