Un habitant de la Terre sur deux ne peut pas jouer en ligne

monde connecte

A lire les médias traditionnels, on a l'impression que le jeu en ligne est une sorte de virus se répand un peu partout. Pourtant, nous constatons que pratiquement plus de la moitié de la population mondiale ne joue pas : elle ne peut tout simplement pas le faire.

Récemment, le site KeyToCasino a en effet mené une étude sur la situation du jeu en ligne en se focalisant sur la possibilité et la facilité d'accès dans ce domaine dans les différents pays du monde. Il apparaît que plus de 50% des habitants de notre planète ne peuvent pas jouer ou subissent de fortes restrictions.

Pour réaliser cette étude, le portail a analysé les lois et les règles du jeu en ligne dans 225 pays et juridictions. Il a alors découvert que la situation est très particulièrement contrastée.

Dans 61 pays – parmi lesquels la France – il existe un système de licences qui implique les casinos en ligne et les salles de poker. Dans 39 autres pays, la pratique des jeux en ligne est complètement interdite.

32 nations empêchent les entreprises locales de gérer des sites de jeux virtuels, alors qu'ils n'exercent aucune pression sur les opérateurs étrangers. 93 pays enfin ont une approche à la Ponce Pilate : ils n'interdisent rien et n'imposent aucun type de licence.

Pour 25 pays dans le monde, jouer est un crime

Dans l'ensemble, 132 territoires restreignent l'offre de jeu iGaming, soit environ 56% de la population mondiale, bien que la majorité des joueurs ne soient pas poursuivis s'ils ne respectent pas la législation locale.

jeu en ligne france
La France est l'un des pays les plus restrictifs en matière de jeu en ligne.

Par exemple, il n'y a que 25 pays qui criminalisent les joueurs sur Internet. 15 autres imposent des sanctions administratives, comme des amendes. Et dans 92 pays, il n'y a aucune pénalité.

Cette enquête a également regardé la façon dont 655 casinos en ligne approchent les marchés où des restrictions existent. Il apparaît que le pays le plus « fermé » est les États-Unis : 72% des casinos bloquent l'accès à leur site. Ensuite, il y a la France (70%) et Israël (54%).

Inutile de dire que les États-Unis sont les premiers de la liste des pires pays au monde pour les jeux d'argent en ligne, considérés comme illégaux au niveau fédéral et seulement disponibles actuellement dans trois états (Delaware, Nevada et New Jersey). A contrario, seulement 7% de ces sites sont interdits en Islande. Viennent ensuite : la Nouvelle-Zélande, l'Autriche, l'Argentine et la Suède.

Enfin, l'étude s'est intéressée aux casinos terrestres et aux lois des différents pays du monde. 168 états permettent à leurs habitants de jouer dans ces établissements, alors que 57 états appliquent un « non » ferme (dont certains pays d'Asie dont nous avions parlé récemment). Paradoxalement, dans 13 de ces 57 pays, il n'y a aucune interdiction concernant les jeux d'argent en ligne.

Voir l'étude complète (en anglais) : Online gambling access around the world

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire