Isildur alias Viktor Blom, le phénomène du poker en ligne

Viktor Blom casquette2
L'énigmatique Viktor Blom se dévoile...

Un mystérieux joueur en ligne du pseudo de Isildur a fait des ravages dans les parties d’argent à hauts enjeux face aux meilleurs pros. Plus tard, on apprenait son identité : le Suédois Viktor Blom.
PokerListings a longtemps suivi et participé au feuilleton, compilé ici (en ordre anti-chronologique) dans cet article unique.
Retrouvez aussi des interview exclusives du phénomène, aujourd'hui toujours autant redouté aux tables sur Internet mais aussi depuis en live.


Viktor "Isildur" Blom en 50 Questions-Réponses

(13/11/13)

Session de questions-réponses avec Viktor Blom : Isildur a répondu aux nombreuses questions des internautes sur Twitter. Retrouvez la transcription complète de ce véritable "zapping" où les twittos abordent tous les sujets avec le plus énigmatique des joueurs de poker.

Bien que l'on en sait aujourd'hui beaucoup plus sur lui depuis que son identité a été révélée en 2011, Viktor Blom alias Isildur reste en effet toujours un personnage mystérieux, évitant les médias et jamais très causant.

Dans le cadre d'une opération organisée par sa salle Full Tilt Poker, le jeune Suédois a accepté de répondre aux Tweets des internautes.


@FunkDrDoobz75 : Quelle est ta bankroll actuelle, et dans quoi dépenses-tu ton argent en dehors du poker ?

Dans de bons dîners, et pour sortir avec mes amis.

@shipit13 : Est-ce que tu prendrais un pari à 1 million de dollars sur un lancer de pièce si je te donnais une cote de 2 contre 1 ?

Je pourrais envisager de tenter ma chance. :)

@pretty7king : Est-ce que Viktor Blom utilise un logiciel de poker ?

Aucun logiciel. J'ai essayé une fois mais je n'ai pas aimé.

@vy_cma01 : Quel es ton joueur de tennis préféré ? Quelle est ton équipe de foot préférée ? Est-ce que tu joues aussi ?

Andy Roddick, Chelsea. Sinon oui je joue depuis que je suis petit. Je joue toujours de temps en temps.

@rvn_10 : Que fais-tu généralement après un gros gain ? Une grosse perte ?

Rien de spécial.

@SchmidtSting : Quelle est la première chose que tu as faite ou achetée après ton premier gros gain sur Full Tilt ?

C'est allé si vite que je ne me souviens même pas.

londres2
Londres, le camp de base d'Isildur... Qui reste trop cher même pour lui.

@150K : Pourquoi est-ce que tu joues de cette manière sur Full Tilt ? Des gros swings (hauts et bas) tout le temps... Et comment te sens-tu après un gros gain ou une grosse perte ?

J'essaie juste de penser si j'ai bien joué dans ma session ou non.

@Michael_Burlacu : Apprécies-tu la célébrité qu'Isildur1 t'a apportée ?

Je n'y pense jamais de cette manière, donc je ne me sens pas différent.

@Highstakesdb : WGCRider parle toujours de toi comme d'une grosse baleine. Est-ce que tu comptes lui donner une leçon bientôt ?

Peut-être que je vais devoir lui donner une leçon. :)

@BenAlvarado : Est-ce que ça t'intéresse de jouer les grosses parties de cash games à Macao ?

Pas pour le moment. Je travaille sur mon jeu online pour le moment.

@Jameserikaford : Qu'est-ce que tu préfères à Londres ?

Il y a toujours beaucoup à faire. On y mange bien, il y a le foot, et les gens sont bien aussi.

@Justinrklein : Après le match contre Brian Hastings, combien de temps ça t'a pris pour reconstruire une bankroll ? Qu'en as-tu appris ?

J'ai le sentiment que je ne m'en suis jamais vraiment remis. Mais j'ai appris que je n'aimais pas beaucoup Brian Hastings. :)

@biursf23 : De quelle manière préfères-tu dépenser ton argent ? Voitures, maisons, bouffe ? :)

La bouffe, mais la réponse pourrait être différente si j'avais le permis. J'y travaille. :)

@Valentiiiin_ : Le meilleur conseil que tu puisses donner ?

Commencer à jouer des petites sit-and-go et des tournois à faibles enjeux et grands nombres de joueurs. Et être agressif, mais à bon escient.

@Thebman69 : Est-ce que tu tchates avec Gus Hansen et d'autres avec qui tu joues ?

Un peu, et un peu de trash talk oui.

@shonix26 : Pourquoi joues-tu ? Quel est ton but dans la vie ?

Je joue à tout. Mon but dans la vie est d'être heureux.

@Sidouu71 : Est-ce l'argent a de l'importance quand tu joues ? Ou tu considères plus l'argent comme des "points bonus" dans une partie ?

Je pense que c'est un mix des deux. J'ai parfois eu le sentiment que ce n'était pas réel à certains moments.

@amankiashan : Combien d'argent as-tu dans ta bankroll, pour que tu puisses perdre des millions et les regagner ?

Je suis à moins 500 livres sterling. :)

@ACM_92 : Qu'est-ce que ça fait de savoir que tes collègues joueurs ont partagé des informations entre eux pour tenter de te battre et le faire ?

Ca n'a pas été un super sentiment pour être honnête.

@bernacke : As-tu déjà cassé une souris en jouant ?

Oui c'est arrivé plusieurs fois... Ok, peut-être plus que quelques fois. :)

Chelsea.pg
Viktor Blom est supporter de Chelsea.

@Nickkdevries : Comment as-tu découvert le poker en ligne ?

Un ami de mon frère m'en a parlé et j'ai décidé d'essayer.

@twsk8nst : Comment as-tu été financé pour tes débuts en 2008/2009 ?

J'ai juste monté ma bankroll moi-même.

@CakeEater12 : Quel est le plus gros montant sur lequel tu aies tenté un coin-flip ?

50 000 $ je crois. Je n'ai pas énormément de chance sur les coin-flips.

@pvd_27 : Quel est ton jeu de société préféré ?

Malarky était amusant. Un bon jeu de bluff.

@Pokerlifestkr : Un petit mot en suédois pour tous tes fans suédois qui essayent de grinder façon Viktor poker life ?

Lycka till vid borden ! (Bonne chance aux tables !)

@PaulieRider : Viktor, comment cuis-tu le parfait oeuf dur ?

Aucune idée.

@Carrottoppoker : Penses-tu venir en Australie pour jouer des tournois de poker prochainement ?

Il se peut que j'aille aux Aussie Millions, mais ce n'est pas encore sûr.

@sjdaniel : Est-ce que tu peux me prêter 10 000 ? Promis je te les rends un jour...

Je vais les jouer pour toi.

@Vimio_NL : Combien de temps cela t'a t-il pris pour monter ta bankroll jusqu'à 100 000 la première fois ?

8-9 mois à partir du moment où j'ai commencé à jouer.

@chicho4747 : Qu'est-ce que ça fait de gagner la valeur d'une Ferrari, et de tout perdre le jour d'après ?

J'y pense parfois, mais j'essaie justement de ne pas y penser.

@steven1smart : Qui est le meilleur joueur de No-Limit Hold'em et de Pot-Limit Omaha en ligne selon toi à l'heure actuelle ?

Pour le NLHE : Saniker, et pour le PLO Galfond pour sûr.

@ryan211 : Comment fais-tu pour éviter le tilt ?

Parfois je ne peux pas. :)

@steven1smart : Comment fais-tu mentalement pour encaisser les grosses pertes ?

Tu t'y habitues à force de jouer depuis longtemps. Demain est un autre jour.

@SpinTheDial : Tu vis dans un appartement ou une maison à Londres ?

Un appartement.

@SpinTheDial : Combien il te coûte ?

Trop.

@EasyToRule : Qu'est-ce que écoutes comme musique ?

Un peu de tout.

@ffooonk : Est-ce que tu peux demander à Full Tilt de remettre les tables de cash games de NLHE 500/1000, et essayer de démarrer des parties sans limites. Ou des Heads-up de PLO en 500/1000 ?

Je le ferai quand j'aurai la bankroll pour. :)

@Christoph1288 : Hé Victor, est-ce que le No-Limit Hold'em est ton jeu favori ? Et as-tu d'autres passions ?

Le NLHE c'est toujours bon. Sinon je joue à Mario Kart Pro en mode entraînement.

broken mouse
Comme tout joueur de poker en ligne qui se respecte (ou pas), Viktor a lui aussi cassé quelques souris.

@justinrklein : A quels enjeux as-tu débuté, et combien de temps ça t'a pris avant de jouer aux très hauts enjeux "nosebleeds" ?

J'ai commencé par des sit-and-go 6-max turbo, et de gros tournois multi-tables à entre 6 et 11$. Si vous êtes débutant au poker je recommande. Les cash games 0,25/0,50 c'était dur pour moi.

@TheOzzmeister : Ton plus gros moment "eureka !" jusqu'à présent au poker, en parlant d'apprendre ?

Quand je jouais des sit-and-go à bas enjeux. J'ai rapidement appris à quel point l'agressivité était importante dans une partie. Des grosses blindes voulaient dire que je pouvais pousser mon tapis à chaque main et les autres ne semblaient jamais vouloir se confronter. Un Russe était plus agressif que moi, et il était le plus gros gagnant à cette époque.

@TurkeyBoy80 : Tu me coaches en Pot-Limit Omaha Heads-up ?

Ne te couches jamais, et touche tes tirages. ;)

@robin1990-robin : Quel est ton profit jusque là cette année dans les parties de 2-to-7, et penses-tu que le Hold'em est toujours ton jeu favori ?

Le NLHE est toujours mon jeu favori pour sûr.

@CaioCurty : J'aurais aimé savoir quelle a été la réaction des parents de Viktor quand il leur a dit qu'il allait jouer au poker pour en vivre et ne pas aller au lycée.

Pas géniale eu début, mais ils ont changé leur vision quand ils ont vu que je m'en sortais bien.

@JonasK95 : Quelle est ta main de Hold'em préférée que tu aies jamais jouée ?

Toutes celles que je gagne sont mes préférées.

@Tandovski : As-tu déjà été si déçu par un sandwich que tes chaussures se sont enflammées ?

Rappelle-moi de ne jamais aller où tu vas pour acheter un sandwich. ;)

@CraigAccra : Quand Viktor Blom a commencé avec sa bankroll à 2000$, à quel buy-in as-tu démarré en Heads-up ? As-tu transformé tout ça en 3 millions en 3 semaines ?

0,50/1$ en cash games HU. J'ai commencé avec 2000$ et j'ai en effet transformé tout ça en 2 millions de dollars en 3 semaines.

@ffooonk : Est-ce que l'époque où tu jouais plus de 6 tables à la fois de Pot-Limit Omaha en Heads-up te manque, plutôt que ces parties de PLO ou à Limites fixes capées aujourd'hui ?

Oui pour sûr ça me manque, mais elles seront de retour un jour.

-----

Isildur1 : "Bas enjeux ou High Stakes, je fais toujours de mon mieux pour gagner"

(19/08/13)

Viktor Blom prodige poker Internet
"J'apprends toujours des autres joueurs en tournois que ce soit en live on online."

Viktor 'Isildur1' Blom a beau être célèbre pour ses énormes gains ou pertes dans les parties à plus hauts enjeux d'Internet, il se bat tout autant pour gagner lorsqu'il joue à bas enjeux.

Grâce à son talent et à son absence totale de peur, Blom a su captiver l'attention et l'intérêt des fans de poker en ligne comme personne d'autre avant lui.

Et le peu qu'on a pu le voir participer à des tournois live, il a pu prouver sa polyvalence. Depuis son premier tournoi en 2010, il a récolté 1,5 million de dollars de gains, avec en point d'orgue sa victoire dans le Super High Roller à 100.000$ du PCA l'an dernier.

Plus récemment Blom était en Irlande pour le Full Tilt Poker Galway Festival of Poker, en tant que membre de l'équipe "élite pro" de Full Tilt, "The Professionals".

Le toujours mystérieux suédois ne répond que rarement aux interviews, mais il a tout de même accepté de nous répondre... par e-mail.

Qu'est-ce qui te motives à participer à des tournois live alors que tu peux gagner l'argent d'une première place en une journée ou deux de high stakes online ?

IMG9257
Gagner ou perdre des millions n'affecte plus Viktor.
 

Aller loin dans n'importe quel tournoi est toujours très excitant. Personne ne me croit pour je ne sais quelle raison, mais que je joue à bas ou hauts enjeux, je fais toujours de mon mieux pour gagner.

Ce que j'aime dans les tournois c'est le challenge, et de prouver que je peux être bon dans différents styles de poker, pas seulement les cash games.

J'apprends des autres joueurs en tournois à chaque fois que je joue, que ce soit online ou en live.

Quel genre de nouvelles tendances stratégiques régissent les parties à hauts enjeux aujourd'hui ?

Je n'en ai aucune idée, tout le monde semble juste meilleur de nos jours avec tous ces nouveaux outils et autres.

Mais même si je le savais, je ne le dirais pas pour des raisons évidentes.

A quel point vois-tu l'argent différemment par rapport à monsieur Tout-le-monde ? Qu'est-ce que ça fait de gagner ou de perdre d'énormes montants en une seule journée sur son ordinateur ?

Assez différemment j'imagine, mais je m'y suis en quelque sorte habitué au fil des ans.

Mon moral ne varie pas trop selon que j'ai un bon jour ou un mauvais jour de toute façon.

Est-ce qu'il y a quelque chose de similaire entre ce que l'on ressent lorsque l'on gagne ou que l'on perd une grosse somme d'argent ?

C'est comme pour n'importe quel jeu ou sport, que ce soit au poker, au tennis ou autre. Vous allez toujours préférer être devant que derrière.

Les taxes suédoises sont-elles difficiles et injustes pour vous les pros ? Comment celles-ci vous impactent-elles ?

Je ne sais pas. Je vis à Londres et je m'y plais beaucoup, donc ça ne me touche pas réellement.


propos recueillis par Matthew Showell

-----

Questions & Réponses avec Isildur1

(05/03/13 - par Arthur Crowson)

Viktor Isildur Blom
Viktor "Isildur1" Blom

Difficile de ne pas marquer les esprits lorsqu'on sort de nulle part et qu'on se jette directement dans le grand bain face aux tout meilleurs joueurs du monde.

Depuis son incroyable série de victoires en 2009 (suivie par une mauvaise passe tout aussi impressionnante), Viktor 'Isildur1' Blom a enchaîné les performances.

Il a intégré la team PokerStars Pro, il a remporté le High Roller du PCA 2011 pour 1 million de dollars, et il fait aujourd'hui partie du trio de professionnels qui portent les couleurs du nouveau Full Tilt Poker.

Ah, et il joue un peu sur Internet aussi.

La dernière aventure dans laquelle le jeune Suédois s'est lancé le verra se confronter, aux côtés de Gus Hansen et de Tom Dwan, à Daniel Negreanu, Isaac Haxton et Betrtrand 'Elky' Grospellier. Ce match entre les "Professionals" et la Team PokerStars est organisé par Full Tilt Poker à l'occasion de l'EPT de Londres.

Blom accorde assez peu d'interviews, mais PokerListings.com a eu l'opportunité de pouvoir poser quelques questions par e-mail au jeune Suédois.

IMG81
Viktor Blom, à l'époque de son sponsoring par PokerStars.
 

Qu'est-ce que cela te fait de rejouer sur Full Tilt Poker ? Tu as joué sur beaucoup de sites différents, mais on a l'impression que pour toi FTP aura toujours une place à part.

C'est sur FTP qu'il y a les meilleures parties, et c'est aussi le logiciel que je préfère. J'étais très heureux d'apprendre le retour de Full Tilt, et j'espère pouvoir y jouer longtemps. J'espère juste que ma mauvaise passe actuelle va bientôt se terminer et que je pourrai vraiment me remettre à jouer. :)

D'après toi, qui est le meilleur joueur suédois de l'histoire ? TexasLimitKing, Erik123, H@££INGGOL, Terror of Sweden, ou aucun de ceux-là ?

Je pense que c'est Erik123.

Le 2-7 Triple Draw devient de plus en plus populaires dans les parties high-stakes sur Internet. Qu'est-ce que tu en penses ?

C'est une variante du jeu très sympa, donc je suis plutôt content que les gens s'y mettent. C'est aussi intéressant à regarder, donc la télé s'y penchera peut-être un de ces jours.

Quel est ton jeu de prédilection ?

Le No-Limit Hold'em, encore et toujours.

viktor blom 33868
Viktor Blom, l'une des rares photos avant qu'il ne soit connu sous le nom d'Isildur1.
 

Qu'est-ce que ça te fait d'être aujourd'hui dans la même équipe que Tom 'durrrr' Dwan ? Vous avez fait quelques matchs assez épiques dans le temps...

On a toujours quelques challenges organisés sur FTP pour pouvoir se tirer la bourre, donc ça va. Et puis ça ne me dérange pas de lui piquer un peu d'argent de temps en temps. :)

Tu es connu pour ton manque de régularité. Est-ce que tu arrives mieux à gérer tes mauvaises passes aujourd'hui et à t'arrêter quand il le faut ?

Je dois encore y travailler. Je me suis amélioré, mais il y a encore du boulot.

Tu as participé à pas mal de tournois de l'EPT quand tu faisait partie de la team PokerStars Pro. Jouer en live ne te manque pas ?

Je participe toujours à des tournois live quand j'en ai envie. Je serai à Londres pour l'EPT la semaine prochaine. Je participerai au Main Event et à ce match sympa contre les pros de la team PokerStars.

Est-ce que l'anonymat te manque ? Ça devait être pratique...

Honnêtement, parfois oui. Au début, je tenais vraiment à rester anonyme. Mais bon, le niveau des parties a augmenté depuis cette époque-là de toutes façons, donc ça ne changerait pas grand chose. Au bout d'un moment, tout le monde a fini par connaître mon pseudo. D'ailleurs beaucoup m'appellent toujours comme ça.

IMG82
Phil Galfond est un vrai fan de Viktor Blom.
 

Cela fait quelques années que tu as intégré le monde du poker, est-ce qu'il y a quelque chose que tu regrettes ou dont tu as honte ?

Honnêtement, plus grand chose ne me surprend dans le poker. Parfois je gagne, parfois je perds. Mais je sais de quoi je suis capable et j'ai assez confiance en moi pour ne pas avoir honte de ce que je fais.

L'été dernier, Phil Galfond a écrit un billet de blog plutôt sympa sur toi, disant qu'il était « un vrai fan de Viktor Blom ». Est-ce que ce petit hommage de la part d'un joueur de high stakes aussi talentueux t'a fait plaisir ?

Oui, c'est clair ! Phil est le meilleur. Mais parfois je me demande s'il n'a pas écrit ça juste parce qu'il aime bien quand je m'enflamme, haha.

Beaucoup de joueurs lancent leurs propres sites de coaching. Tu y as déjà pensé ?

Non.

Tu as atteint une place payée dans le Players Championship à 50 000$ des WSOP et tu as eu l'air de t'éclater. Est-ce que c'était particulièrement important pour toi de faire un bon résultat ?

Oui. En fait j'avais appris les règles de certaines des variantes la veille du Day 1, Daniel Negreanu m'avait donné un coup de main, et je lui en suis reconnaissant. Le tournoi était vraiment très sympa, et puis c'est toujours agréable d'être chip leader pendant un moment, histoire de pouvoir s'acharner un peu sur les autres.

De tous les joueurs que tu as croisé, qui est le plus difficile à jouer ?

Galfond, de loin et sans hésiter.

À ton avis, à quoi ressemblera le poker dans 10 ans ? Ce sera toujours aussi populaire ?

Je n'en ai aucune idée. Mais moi j'y jouerai toujours. :)

-----

Isildur remporte ses premiers titres SCOOP

(09/05/12)

Blom ecouteurs

Coup de tonnerre pour le début des SCOOP 2012 sur PokerStars : Isildur a dominé 8239 joueurs pour y décrocher sa première victoire... rapidement enchaînée par un second titre !

Les SCOOP (Spring Championship Of Online Poker) viennent à peine de débuter sur PokerStars, et plusieurs pros ont déjà fait parler la poudre : le Brésilien Alex Gomes, ou encore le récent finaliste de l'EPT Grand Final de Monte Carlo Rodrigo Caprioli.

Mais c'est donc le toujours plus incroyable Viktor 'Isildur' Blom qui a frappé un grand coup, en s'adjugeant son premier titre dans ces grandes Series en ligne !

Viktor "Isildur1" Blom écrase un field massif

Le phénomène suédois est en train d'ajouter de nouvelles pages à ses exploits au poker, cette fois dans le monde des tournois multi-tables. Après la victoire dans le tournoi Super High Roller à 100.000$ du PCA un peu plus tôt dans l'année, il enchaîne donc par une retentissante victoire dans les SCOOP, son premier sacre... ou plutôt ses premiers.

Tout a commencé par l'Event 2 de No-Limit Hold'em à 215$ (medium) à 1 million de dollars garanti, ayant réuni pas moins de 8240 joueurs.
Blom aura réussi à tracer sa route au sein d'un field relevé, jusqu'au heads-up face au Canadien RaisingRay91. Blom n'aura ensuite pas fait traîner les choses, sa victoire scellée par une confrontation A J contre K 8.

Viktor Blom collecte également 247.200$ pour cette première place, une première place... qui allait en appeler une autre plus rapidement qu'on ne pouvait le penser.

Le doublé !

Non seulement le jeune pro pouvait-il être considéré comme l'un des meilleurs joueurs de cash games au monde, mais celui-ci commence désormais à cimenter son image également parmi les meilleurs joueurs de tournois MTT.

Le lendemain de ce premier succès dans les SCOOP, Isildur décrochait une deuxième victoire dans l'Event 3 de No-Limit Hold'em en 6-Max rebuy à 530$ (high) et "seulement" 486 joueurs cette fois, pour 160.000$.

Malgré un désavantage en jetons face à son adversaire du heads-up Ruxandescu, Blom allait parvenir à renverser la vapeur grâce à une river salvatrice au bon moment, avant de finir le boulot.

A noter dans ce même tournoi la belle 3ème place du Français Alexandre 'BiatchPeople' Luneau, la 26ème d'Ana Marquez, ou encore la 56ème d'ElkY, ayant manqué l'argent de peu.

Les SCOOP (malheureusement inacessibles aux joueurs français dans leur version internationale) continuent jusqu'au 20 mai.

-----

Isildur écrase Haxton et remporte le Superstar Showdown à 1 million de $

(03/04/12)

Viktor Blom en live

C'est un Viktor Blom implacable qui a finalement pris le meilleur sur Isaac Haxton dans le SuperStar Showdown à 1 million de dollars hier.

Blom aura pris une avance de 281 000 $ lors du troisième match de ce nouveau Showdown massif, malgré la vaillance d'Isaac Haxton qui n'aura pu faire mieux que de limiter la casse un certain temps.

Les règles de l'épreuve étaient simples : Blom et Haxton devaient amener chacun 500 000 $ aux tables, jusqu'à ce que mort s'ensuive ou presque, à savoir jusqu'à ce que l'un des deux ait tout le cash en sa possession ! Et pour ça, les deux hommes se sont tournés vers 4 tables de No-Limit Hold'em à 200$/400$.

Et quelque chose qui n'a pas dû aider l'Américain, c'est que Blom aura gagné 40 000 $ dès la toute première main.

Après une heure de jeu, Haxton était même en fâcheuse posture, descendu à 100k$ (contre 900 k$ donc pour Blom). Et dans la deuxième heure d'action, Haxton ne défendait plus ses chances que sur une table, avec 75k$.

Ce Showdown semblait bien proche de sa fin quand ce dernier descendait à 16k$ et poussa tout au milieu avec K-J alors que son adversaire détenait Q-Q. Mais un roi au flop permis à Haxton de doubler.
Et il sera même remonté à 100k$, avant de s'effondrer définitivement sous les coups de boutoir tous azimuts du Suédois.

A une demi-heure de la fin du jeu, Haxton était redescendu à 25k$, et n'allait cette fois plus jamais remonter. La main finale allait d'ailleurs survenir quelques 5 minutes plus tard.

IMG4062
Isaac Haxton
 

Isildur1 achève Haxton avec un brelan d'as

Blom ouvrait à 800$, suivi par Haxton. Flop A A 2. Haxton checke, Blom effectue sa mise de continuation de 800k$, suivie par Haxton. Turn 9.
Encore une fois Haxton checke, et Blom tire une nouvelle cartouche à 2000$, à nouveau payée. River Q. Encore un check d'Haxton derrière, tapis de Blom, payé pour ses derniers 6000$ par Haxton.

K 8 pour Haxton, un call osé avec hauteur roi ; A 6 pour Blom et donc un brelan d'as. Game over.

Les deux adversairs pouvaient se quitter sur un sportif "gg" commun dans le chat (good game - bien joué).

Avec cette victoire, Isildur1 sera parvenu à prendre sa revanche sur le joueur qui lui aura posé des soucis et qui était gagnant de 46 000 $ sur les deux matches jusqu'alors joués, avant de nouveau Superstar Showdown à 1 million.

Isildur est désormais gagnant de 1,1 million de dollars sur l'ensemble de ces 11 duels qu'il a disputés face à divers pros sur Pokerstars.

Et dans la tradition du vieux challenge durrrr (Tom Dwan), voici quelques chiffres et stats les plus notables en lien avec ce duel parmi les plus beaux :

Le SuperStar Showdown à 1 million $ en chiffres

  • 500 000 : La somme gagnée par Isildur
  • 169 000 : Le plus gros pot de ce Showdown (voir replay plus bas)
  • 5 030 : Le nombre de mains jouées
  • 11 : La durée en heures de la confrontation
  • 4 : Le nombre de tables généralement jouées en simultané
  • 3 : Le nombre de jours qu'il aura fallu pour achever ce Showdown
  • 0 : Le nombre de joueurs face auxquels Isildur a perdu de l'argent dans le Superstar Showdown

-----

Blom ! Isildur remporte le High Roller du PCA

(09/01/12)

isildur pca2012
Et de 1 en live pour Isildur1 !

La superstar du poker en ligne Viktor "Isildur1" Blom est bel et bien de retour ! Le jeune Suédois vient de décrocher la victoire dans le High Roller du Pokerstars Caribbean Adventure.

Craint pour ses prouesses online, mais encore guère pour ses résultats live, Blom vient de dominer 30 des joueurs live les plus expérimentés au monde, pour s'adjuger la victoire dans le tournoi High Roller à 100.000$ du PCA 2012 comptant pour le circuit de l'European Poker Tour.

Il remporte le prestigieux titre, et un premier prix de 1.254.400$, à seulement 20 ans.
C'est sa première victoire sorti d'Internet. Son seul résultat payé avait jusqu'alors été une 16ème place dans le Main Event des WSOPE de Londres en 2010.

En milieu de peloton à 8 joueurs restants, Blom se montra solide jusqu'à ce que la bulle éclate (à 5 joueurs), avant de prendre le contrôle et d'éliminer tous les autres joueurs restants.

Daniel Negreanu en 5ème position (250.990$), Jonathan Duhamel visiblement bien remis de son agression récente en 4ème (313.600$), et Galen Hall en 3ème (470.400$) : tous auront été achevés de la main d'Isildur avant qu'il n'écrase Dan Shak (846.700$) en heads-up pour la victoire.

Parmi les autres finalistes (ayant donc échoué à rentrer dans l'argent), on aur noté la présence de Scott Sever (8ème), Mike 'Timex' McDonald (7ème), et Humberto Brenes (6ème).

Auront également pris part à ces débats relevés (et ayant trouvé la sortie avant la table finale) : Erik Seidel, Jason Mercier, Yevgeniy Timoshenko, ElkY, Isaac Haxton, et le Joueur Bluff Player de l'Année 2011 Eugene Katchalov, pour n'en citer que quelques-uns.

"Ca a été plus amusant que de gagner la même somme d'argent en cash game. Je n'avais pas l'habitude d'aller si loin en tournoi, je ne m'y attendais pas. C'est une belle émotion, très différente du jeu en ligne." aura confié Blom au sortir de sa victoire.


Classement final de l'EPT PCA High Roller 2012 :
30 entrants - Prizepool 3.136.000$

1- Viktor 'Isildur1' Blom (SUE) 1.254.400 $ + bracelet Shamballa Jewels 20.000$
2- Dan Shak (USA) 846.700 $
3- Galen Hall (USA) 470.400 $
4- Jonathan Duhamel (CAN) 313.000 $
5- Daniel Negreanu (CAN) 250.900 $

Duhamel a été l'un des deux seuls joueurs du tournoi à avoir utilisé un rebuy après avoir été éliminé une première fois (Bill Perkins ayant été l'autre). Son profit final n'aura donc été "que" de 213000 dollars.

-----

Isildur : Premières réactions et premiers ennuis

(19/01/11 - par FG)

Isildur alias Viktor Blom

Pour vivre heureux vivons caché ? Alors qu'il confiait ces jours derniers ses premières impressions après avoir officiellement révélé son identité, Isildur pourrait devoir affronter un nouvel adversaire de gros calibre : le fisc.

Interviewé par le journal suédois Aftonblat, Viktor Blom aka Isildur a confié ses premières impressions depuis la révélation officielle au grand jour de son identité.

"J'ai commencé à jouer au poker quand j'avais 14 ans je crois, avec mes amis et mon frère. Il y avait ce programme à la télé, Pokermiljonen (The Poker Million) qui nous a fait découvrir le jeu.
Ca c'est toujours bien passé pour moi, mais ce n'est pas avant d'avoir eu 18 ans que j'ai réalisé que je pouvais devenir vraiment bon.
"

J'ai commencé à jouer sur des sites américains et j'ai vraiment été frappé de voir à quel point le niveau était bon. Mais je n'étais pas préparé, je ne savais même pas qu'il y avait des joueurs meilleurs que moi. Particulièrement en Omaha. J'y ai fait quelques erreurs et je jouais définitivement à de trop hauts enjeux.

Mais je suis cependant peut-être le meilleur de tous en Hold'em heads-up avec cette expérience que j'ai. Bien sûr ce n'est pas facile quand vous perdez, mais au final cela n'a pas d'importance, c'est juste de l'argent. Je joue parce que j'aime ça, c'est tout simple."

Isildur1 s'était fait connaître pour avoir disputé les parties à plus hauts enjeux fin 2009, multi-tablant contre les meilleurs (Dwan, Antonius, Ivey, ...), et gagnant de 5 millions de dollars peu de temps après avoir percé (avec une suite parfois moins rose). Il aura été impliqué dans les 10 plus gros pots de l'histoire du poker en ligne.

Le fisc et Tony G sur le dos

Après avoir signé chez Pokerstars, et alors que son identité ne faisait quasiment plus aucun doute depuis un bon moment, Isildur apparaît désormais officiellement sous les traits de Viktor Blom, comme ce fut le cas ces derniers jours du côté du PCA, Pokerstars Caribbean Adventure (sans être rentré dans les places payées).

Mais le bad beat n'est jamais loin. Cette officialisation de son identité a également attiré l'oeil du fisc suédois. Et même si Blom est parti à Londres fin 2010, ce sont pas loin de 149 millions de dollars que le service des impôts pourrait maintenant lui réclamer, les gains sur des sites de poker en ligne autres que basés en Europe étant imposables en Suède.

Dans le même temps, c'est son ex-mentor Tony G qui est allé de sa pique envers lui. Alors que Guoga souhaitait une revanche suite au Superstar Showdown (challenge de 2500 mains de cash game) perdu face à lui sur PokerStars, cette fois sur PartyPoker et en y ajoutant même 50 000 $ de prizepool, le toujours pétillant australien n'a eu droit qu'à une fin de non-recevoir.

"Ne pensez-vous pas que c'est normal de jouer à l'extérieur et à domicile ? J'ai perdu la première manche mais tout le monde est toujours meilleur à la maison.
Isildur a perdu son âme et va devenir un pion de poker strictement contrôlé et rasoir. Et puis la façon dont son identité a été révélée au PCA... Pourquoi diable ne lui ont-ils pas non plus fait porter un masque et fait quelque cinéma genre "mesdames et messieurs, voici Isildur1, qui est celui que nous savons déjà tous.
"

Isildur aurait-il déjà fini de manger son pain blanc ?

-----

Isildur : l'appel de Londres ?

(07/12/10 - par FG)

london big ben

Ce n'est un secret pour personne : en dehors des bad beats, le fisc est le plus grand ennemi du joueur de poker pro.

Pas plus tard que le mois dernier, c'est d'ailleurs le récent vainqueur du Main Event des WSOP 2010 Jonathan Duhamel qui devait subir le terrible coup de semonce des impôts.

Entre le fisc américain qui s'adjugerait 2,67 millions de $ (en vertu d'un impôt de 30% sur les gains de loterie), et celui canadien de 48% (en prenant en compte ce qui a déjà été offert à l'Oncle Sam), ce ne sont à l'arrivée "plus que" 4,6 millions de $ que le québécois de 22 ans garderait en poches sur les 8,9 de son premier prix.

Hormis quelque solution tarabiscotée qui consisterait pour lui à monter une société pour diminuer le taux de prélèvement canadien, resterait pour le jeune champion à suivre la voie choisie par l'un de ses prédécesseurs, le vainqueur du Main Event 2008 Peter Eastgate.
Le danois avait en effet eu tôt fait de décider de s'éclipser... à Londres, où les gains sur les jeux ne sont pas taxés ; la raison principale pour laquelle on y retrouve de très nombreux pros connus ou moins connus, notamment français.

Isildur chez Pokerstars, et nouveau londonien ?

viktor-blom
Fini les bains de soleil sur sa terrasse, direction le fog londonien ?
 

Isildur et rumeur ? Deux mots décidément toujours très liés. Si Viktor Blom n'a pour l'instant que confirmé à demi-mots être celui-ci, l'actualité du jeune suédois est toujours très scrutée.

Dernière info en date, le résident de Göteborg aurait vendu son penthouse situé sur la rue principale de la ville pour plus d'1 million d'euro, ne ferait plus partie de la liste des résidents suédois, et se dirigerait vers Londres.
En étant toujours l'un des plus gros joueurs online dans les parties de high stakes aux côtés des Tom 'durrrr' Dwan et Gus Hansen actuellement, la recherche de plus d'action (notamment live) tout en évitant les taxes, ne laisse que peu de destinations possibles. Et ce même si le fisc suédois n'en compte pas pour autant lâcher l'affaire une fois que l'expatrié aura officialisé son identité.

Mais l'autre hypothèse avancée par certains blogs, la possible signature de Blom avec une salle de poker qui aurait contraint le joueur à déménager en vertu du contrat, vient de se confirmer : Isildur vient officiellement de signer chez Pokerstars !
"J'ai choisi de rejoindre Pokerstars parce qu'il s'agit du plus grand site, et que ce sera un challenge excitant, à commencer par faire partie d'une team aux côtés de joueurs tels que Daniel Negreanu, Dario Minieri et Johnny Lodden. (...) Mes objectifs maintenant sont de faire progresser mon jeu live au cours de quelques évènements à venir, de continuer de me focaliser sur le heads-up en No-Limit Hold'em, mais aussi d'essayer de développer mon jeu en Pot-Limit Omaha" a t-il déclaré.

Londres aurait en tout cas à n'en pas douter bien d'autres attraits pour le jeune prodige. Outre le fait d'avoir été le théâtre de ses premiers résultats sur le circuit live (et pas des moindres avec une 16ème place dans le Main Event des WSOP Europe en septembre), la capitale anglaise est également très fournie en parties régulières.
De quoi continuer d'entretenir le buzz Isildur1, mais cette fois aux tables de poker réelles...

-----

L'identité d'Isildur bientôt révélée ?

(21/10/10 - par FG)

viktor blom est isildur1

Selon un blogueur suédois, le mystérieux Isildur vient de signer un accord avec une des plus grandes salles de poker, et devrait ainsi enfin révéler son identité dans un futur proche.

Tout feuilleton, si bon qu'il soit, a toujours une fin. Oui bon, d'accord, les « Feux de l'Amour » ça ne compte pas.

Celui d'Isildur1, mystérieux joueur faisant parler de lui par périodes du côté des parties à hauts enjeux en ligne, verrait-il son dénouement proche ?

Bien sûr, un nom a depuis longtemps  circulé, pour ne pas dire plus. Mais le dénommé Viktor Blom, que l'on a de plus en plus souvent pu apercevoir aux tables live ces derniers temps (avec pour première place payée une 16ème place dans le Main Event des WSOPE de Londres le mois dernier), n'a jamais confirmé cette rumeur des plus insistante le concernant. En plus de refuser les interviews.

Selon Sohello Shah, blogueur pour le journal en ligne suédois Expressen, Isildur1 viendrait donc de signer un contrat de sponsoring avec un site de poker majeur. Si tel est le cas, il va sans dire qu'il n'est plus qu'une question d'heures avant que l'homme ne doive enfin révéler son identité au grand jour.

La question sera maintenant de savoir si cette fin du suspense ne mettra pas sous l'éteignoir toute l'attraction qu'a pu générer ce jeune prodige de 20 ans domicilié à Göteborg.

Ré-aperçu aux tables virtuelles il y a moins de deux semaines (pour une perte de quelques 300 000 $), l'autre interrogation concerne son futur point de chute. Si tous ses exploits ont jusque là été signés sur FullTilt Poker, Power Poker reste une autre possibilité sachant que Ilari "Ziigmund" Sahamies (sponsorisé par cette dernière) l'a invité à rejoindre son blog.

Une chose reste sûre, la route est cependant encore longue pour qu'Isildur puisse vraiment rentrer dans l'histoire du poker, tels des Dan Harrington (vainqueur du Main Event des WSOP 2005) et Erik Seidel (8 bracelets WSOP), venant juste d'être nommés 39ème et 40ème membres du prestigieux Poker Hall of Fame.
Rendez-vous dans dix ans pour le suédois masqué ?

-----

Isildur : la rechute

(12/03/10)

homme mystere deguise
Isildur, Isildur, est-ce que c'est toi ?

En dépit d'une journée précédente des plus positive qui l'avait vu récolter pas moins d'1,5 million de $, Isildur1 a subi hier un gros coup d'arrêt.

En dépit d'une journée précédente des plus positive qui l'avait vu récolter pas moins d'1,5 million de $ aux dépends de Cole South (près de 650 000 $ en Pot Limit Omaha) puis Brian Hastings (830 000 $ dans la même variante à des limites étant montées à 500$/1000$), Isildur1 a subi hier un gros coup d'arrêt.

Alors que le joueur suédois -à l'identité officielle toujours inconnue- en avait profité pour prendre la deuxième place du classement provisoire des plus gros gagnants de l'année derrière Alexander "PostflopAction" Kostritsyn, avec 2,8 millions de $ de gains, le vent vient quelque peu de tourner.
Ce n'est en effet pas moins d'1,8 million de $ que le phénomène des high stakes a abandonné aux tables face à ses meilleurs ennemis.

Les choses avaient pourtant bien démarrées pour un Isildur ayant délesté Cole South et Justin "ZeeJustin" Bonomo de quelques 500 000 et 600 000 $ en heads-up, respectivement en Pot-Limit Omaha et No-Limit Hold'em.

Durrrr se rebiffe

Contre toutes attentes, c'est l'habituelle victime préférée d'Isildur qui allait reprendre du poil de la bête. Après 888 mains de Pot-Limit Omaha à 300$/600$, Tom "durrrr" Dwan parvenait à asseoir une très grosse victoire à 1 021 995 $, réduisant quasiment à néant les gains du jour de son adversaire.
Après une année 2009 très difficile, Dwan en profitait même là pour passer en tête des joueurs les plus profitables en 2010.

Phil "OMGClayAiken" Galfond poursuivait la punition d'abord en No-Limit Hold'em à 200$/400$ puis en Pot-Limit Omaha à 300$/600$ puis 500$/1000$. Ces 3664 mains venaient d'encore un peu plus entamer la capital d'Isildur, de 254 000 €.
Mais les choses n'allaient pas en rester là, et Galfond finissait par totalement écraser son adversaire pour 1,6 million de $ sur une session de 2064 mains.
8 pots auront dans l'affaire dépassé les 300 000 $, avec un pot record établi à 415 999 $.

A l'arrivée c'est une perte sèche d'1,8 million de $ qu'Isildur aura enregistrée cette fois-ci.
L'homme mystère saura t-il à nouveau relever la tête ? Réponse dans les prochains épisodes des incroyables aventures d'Isildur1 au royaume des High Stakes Full Tilt Poker.

-----

Le retour triomphant d'Isildur en High Stakes

(18/02/10)

joueur mystère
Isildur1 : Identité toujours inconnue.

Qui est-il, quelle est sa vraie bankroll et où l'a t-il trouvée, et pourquoi a t-il décidé de s'en prendre en heads-up aux meilleurs joueurs du jeu ? Tant de questions qui restent toujours sans réponse.

Mais une chose est certaine : Isildur1 est de retour et à nouveau sous le feu des projecteurs.

Après avoir été l'un des acteurs des plus gros "transferts d'argent" de toute l'histoire du poker à la fin de l'année 2009, incluant la perte du plus gros pot en ligne jamais construit (plus d'1,3 million de $), l'inconnu suédois était ces derniers temps revenu à des parties à faibles enjeux un peu plus anonymes.

Mais d'être passé en seulement quelques mois d'épiques sessions à 500$/1000$, à des parties aussi basses que celles des limites 5$/10$ début février, le sentiment général prédominant était surtout qu'Isildur1 se retrouvait ruiné.

Et soudain le phœnix renaquit de ses cendres. Entre le 3 et le 8 février, Isildur1 a joué 16 000 mains sur Full Tilt, perdant 147 079 $ sur ces cinq jours. Après cinq jours de break, l'homme est retourné aux tables le 13 pour jouer en No-Limit Hold'em à 50$/100$.

Après 1011 nouvelles mains, et une nouvelle perte de 30 000 $, Isildur1 est remonté du côté des parties de No-Limit Hold'em à 100$/200$, et n'est plus redescendu depuis.

Justin Bonomo
Justin Bonomo, l'une des nouvelles victimes d'Isildur1

Il aura d'abord enregistré un gain de 327 000 $, principalement à des limites 200$/400$ en Pot-Limit Omaha, sur le dos de joueurs tels que URnotINDanger2, Di "Urindanger" Dang et Andrew "PostflopAction" Kostritsyn.
Son défi d'Isaac "LuvtheWNBA" Haxton en heads-up, en NLHE 100$/200$ lui aura vu reperdre 90 000 $.

Avec des profits arrêtés à 237 122 $, Isildur refit ensuite finalement ce qu'il faisait le mieux, tout mettre en jeu en heads-up.

La partie le voyait cette fois aux prises avec Justin "ZeeJustin" Bonomo en NLHE 200$/400$. Après 1944 mains, sur pas moins de 7 tables, Bonomo quitta les débats en ayant enregistré une perte massive de 567 000 $.

Sur ces derniers jours, Isildur a engrangé l'impressionnant total de 806 685 $, de quoi poser les bases pour de nouveaux épisodes à venir d'une furieuse action de "nosebleed" (parties à des enjeux faisant "saigner du nez"), et de nouveaux pots dépassant allégrement le million de dollar.

Isildur contre Hastings, round 2

Pour la première fois depuis leur controversé match de heads-up à 4,2 millions de $, Brian Hastings et Isildur se sont hier rassis face-à-face pour un deuxième round, en Pot-Limit Omaha à 300$/600$.

Le précédent s'était déroulé le 8 décembre, avec Hastings qui s'était enrichi de 4,2 millions de $, en partie grâce à l'étude approfondie de l'historique de mains du jeune suédois disputées contre Brian Towsend, Hastings et Cole South.
Bien qu'interdit, ce "data-mining" avait fini par avoir la peau du prodige.

Après avoir donc relancé la machine depuis le début du mois, Isildur a démarré la nuit dernière par 625 mains de Pot-Limit Omaha à 200$/400$, contre Ilari "Ziigmund" Sahamies, à l'arrivée gagnant de plus de 116 000 $. Sahamies allait même perdre quelques 266 926 $ cette nuit là.

Isildur lui poursuivait par quatre tables de PLO 6-max à 300$/600$ face à Tom "durrrr" Dwan, Di "Urindanger" Dang et Jani Vilmunen. Après 247 000 nouveaux dollars de profit, l'homme était fin prêt pour sa revanche face à Hastings.

Les deux joueurs s'assirent à 6 tables de heads-up, toujours en PLO 300$/600$, posant les bases d'un deuxième round de ce qui s'annonce comme le duel à la plus haute rancune dans l'histoire du poker en ligne.

Après 926 mains, Isildur avait déjà grignoté une once de rédemption, soit 504 987 $ récupérés du capital de son adversaire.
Notre héros mystère finissait ainsi la journée à + 869 000 $.

Les chiffres de ce comeback le placent en tous les cas désormais en quatrième place des plus hauts profits en ce début d'année 2010, avec 1,4 million de $ de bénéfice.
Mais le film est sans aucun doute encore loin d'être terminé !

A noter enfin que Viktor Blom, l'identité réelle présumée du mystérieux Isildur, faisait partie de la liste des partants du Day 1B de l'EPT de Copenhague hier... Une nouvelle fausse piste et de quoi devoir relancer l'enquête ?

-----

Isildur, bientôt le retour ?

(18/01/10 - par FG)

isildur graphe 35210

Les fêtes de fin d'année mais surtout de très grosses pertes auront fini par faire disparaître Isildur1 de la circulation. Mais le phœnix pourrait bien vite renaître de ses cendres en 2010.

Après près de deux mois de buzz, le soufflé Isildur aura fini par retomber du côté des parties à hauts enjeux sur la salle de Full Tilt Poker. Les résultats 2009 sont là pour en témoigner : de grosses pertes auront fini par annihiler les énormes gains que le jeune homme avait dans un premier temps remportés aux dépends des Dwan ou autres Antonius, avant de le laisser ruiné d'après les rumeurs. Isildur n'est ensuite plus réapparu aux tables de high stakes.

Mais les 4 millions de dollars qu'il aura perdus auront fait couler plus d'encre que prévu, lorsqu'une affaire de "datamining" (partage illicite d'informations entre joueurs) est venu exploser à la figure de l'un de ses adversaires, Brian Hastings, qui aurait bénéficié d'un précieux avantage grâce à ses collègues instructeurs de Card Runners, Brian Townsend et Cole South. Les trois hommes auraient analysé ensemble près de 50 000 mains compilées par Townsend. Au point que Hastings soit finalement (timidement ?) sanctionné par la salle, par une exclusion d'un mois.

Un généreux bienfaiteur pourrait néanmoins remettre en selle l'homme masqué, et celui-ci ne serait autre que Tony G, tombé sous le charme du jeune prodige, et l'un des rares à officiellement connaître la véritable identité du jeune suédois (Viktor Blom ?).
Pas tant une surprise tant l'australien est aujourd'hui beaucoup plus présent dans les coulisses du business poker (salle à son nom, financement de joueurs, ...) que par ses frasques aux tables. « Il est comme moi à mes 15 ans, mais j'aimerais avoir autant de talent que lui. »

Autre acteur à couver du regard le phénomène, la salle de poker en ligne Real Deal Poker qui s'était fait connaître grâce à son concept inédit d'utilisation de vraies cartes physiques en lieu et places des habituelles cartes virtuelles utilisant un programme générateur d'aléatoire. Real Deal Poker a en effet tout récemment déclaré qu'elle aimerait accueillier Isildur1 (au point de lui dérouler un véritable tapis rouge). Alors intérêt réel ou simple coup marketing ?

Toujours est-il que si besoin était de s'en convaincre un peu plus, Isildur a assuré dans une interview « J'ai toujours une bankroll, et je reviendrai. » Entendez-vous la musique de Terminator qui résonne ?

-----

Isildur de retour

(08/12/09 - par FG)

La Gazette revient et vous propose aujourd'hui de retrouver les dernières news poker importantes de la semaine écoulée. A commencer par le comeback d'Isildur alors que le mystérieux joueur avait perdu gros ces derniers jours.

Isildur, ça monte et ça descend

La chute du phénomène Isildur a récemment nourri quelques fantasmes après que le mystérieux joueur en ligne a eu perdu quelques 1,2 million de $ aux tables à hauts enjeux de Full Tilt Poker ces derniers jours.

Mais l'homme vient de prouver qu'il avait de la ressource, en étant remonté de quelques 3,1 millions de $ aux dépends de Tom Dwan (on ne perd pas les bonnes habitudes), Ilari Sahamies, et Brian Townsend avant-hier.

Si le mystère demeure toujours entier, notamment après que Viktor Blom (mais était-ce le bon ?) ait récemment démenti être l'homme mystère, le gros gagnant dans l'affaire est en revanche du sûr la salle de ces orgiaques débats, Full Tilt, qui aura vu son trafic considérablement augmenter grâce au buzz.

isildur
Quelques statistiques sur la saga Isildur.
 

A noter qu'un autre joueur de la salle a récemment fait parler de lui après avoir publié sa courbe de résultats de ces 4 dernières années sur son blog : Ben Grundy.

Déjà vainqueur de plus de 630 000 $ sur le circuit live (avec 5 places payées en EPT dont deux tables finales à Monte Carlo, ou encore deux places payées WSOP dont une finale là-aussi cet été), ses gains en ligne s'élèvent ainsi à 7,8 millions de $, majoritairement en Pot Limit Omaha, sa spécialité. Un futur nouveau concurrent tout trouvé pour Isildur ?

-----

Isildur affole les compteurs du poker en ligne

(30/11/09 - par FG)

viktor blom 33868

Isildur continue de jouer les plus gros pots du poker en ligne, et se classe désormais en sixième position des joueurs les plus gagnants de l'année.

Les semaines se suivent et se ressemblent depuis quelques semaines et l'apparition du phénomène Isildur, ce mystérieux joueur en ligne qui affole les compteurs en disputant des pots aux montants vertigineux face aux meilleurs joueurs de la planète.

Après avoir remporté un pot d'1,1 million de $ en Pot-Limit Omaha face à Phil Ivey en début de semaine dernière, le second plus gros pot de l'histoire après celui d'1,3 million de $ disputé (et perdu cette fois) face à Patrik Antonius, l'homme aura continué de battre le fer dans les parties de high stakes sur Full Tilt Poker. Et de déchaîner les passions sur la toile.

Emissions télévisées spécialisées, blogs, d'autres professionnels commencent à se pencher sur le cas Isildur.
C'est notamment le cas de Tony G, qui n'hésite d'ailleurs pas à confirmer la rumeur Viktor Blom sur son blog : « Je ne veux pas trop parler d'Isildur1, mais je peux révéler à tous qu'il s'agit de Viktor Blom. Je respecte ce gars à 100%. Il a prouvé qu'il était le meilleur joueur à l'heure actuelle, après ses très nombreuses mains jouées sur iPoker (le réseau de la propre salle de Tony G NDLR) et Full Tilt. »

Antanas
Tony G : "Viktor est le meilleur joueur de heads-up à l'heure actuelle"

Mais le fantasque australien se montre plus critique à l'égard de certains de ses congénères : « Je pense que ces joueurs ne montrent pas un bon exemple des pros. Je veux parler de Gus Hansen et de Tom "durrrr" Dwan. Que ces deux top pros perdent 15 millions en six mois n'est pas le bon exemple pour les nouveaux joueurs. Je pense que Full Tilt devrait arrêter avec ces grosses parties, et les plafonner. »

Des considérations qui sont bien loin de toucher nos spécialistes des hauts enjeux.

La suite de la semaine aura vu Isildur prendre près de 700 000 $ à Antonius sur une session de quelques 12 heures et 5000 mains. Si ce dernier avait semblé être l'une des meilleures chances de la "Force" pour mettre à mal le jeune suédois du "Côté Obscur" (pour l'anecdote on remarquera un certain air de ressemblance avec un certain Anakin), l'espoir n'aura guère duré longtemps et le finlandais aura finalement dû bien vite se ranger dans le camp des victimes.

Brian Townsend se sera ensuite affiché comme le nouveau joueur à pouvoir venir faire la loi en compagnie d'Ilari "Ziigmund" Sahamies, en ayant pris à notre "Fantomas" online quelques 1,1 million de $ en Pot Limit Omaha. Mais après avoir au passage rincé un peu plus notre français David Benyamine, le jeune prodige aura fini par se refaire sur son punching-ball préféré, Tom Dwan, ce dernier continuant son incroyable downsing de quelques 7 millions de $.

Ce qui est sûr, c'est qu'après avoir été impliqué dans l'ensemble des 10 plus gros pots de l'histoire du poker en ligne (dont 7 la semaine dernière), Isildur semble reparti sur la pente ascendante après avoir vu ses profits de 5 millions de $ effrités jusqu'à 1,5 million au cours de récentes sessions.

Un classement des plus gros gagnants et perdants bouleversé

Une autre confirmation née de toute cette agitation, est que l'action créée par Isildur a complétement bouleversé le classement annuel des plus gros gagnants et perdants en ligne.

Après les 3 millions remportés face à lui, Ivey domine le classement avec 6,3 millions de $ de profit, 600 000 $ devant Antonius, à 5,7 millions à l'instant présent.
En troisième place, on retrouve Sahamies avec 5,7 millions au compteur lui aussi, suivi par Ashton "theASHMAN103" Griffin avec quelques 3,6 millions de $, puis Brian Townsend avec 3,3 millions de $.
Isildur arrive en 6ème place, avec 3 millions de $ de profit.

La majeure partie de l'argent faite par ces gros gagnants est venue du profit d'Isildur réalisé aux dépends de Dwan, trônant aisément en tête du classement moins honorifique des plus gros perdants de l'année, avec un passif de 6,8 millions de $ jusqu'à présent.
Gus Hansen prend la deuxième place avec 5,8 millions de $, 2 millions devant LarsLuzak.
Enfin, notre français David Benyamine complète le tableau, avec 2,3 millions de $ de pertes le positionnant actuellement en quatrième position de ce triste classement.

--------

Isildur, le nouveau phénomène du poker en ligne

(19/11/09 - par FG)

joueur inconnu
Nouvelle enquête en vue pour le lieutenant Columbo ?

Depuis quelques semaines un mystérieux nouveau joueur en ligne du pseudonyme de Isildur fait des ravages dans les parties d'argent à hauts enjeux face aux meilleurs professionnels.

Depuis quelques semaines les nuits des joueurs high stakes de Full Tilt Poker sont désormais hantées par un mystérieux phénomène du nom d'Isildur1.

Et la liste des victimes du chevalier masqué s'allonge de jour en jour : Phil Galfond, David Benyamine, et surtout Tom "durrrr" Dwan, « dévalisé » de près de 3 millions de $ en quatre jours et plusieurs sessions de parties à 500$/1000$, au point de devoir désormais concourir pour le titre de plus gros perdant en ligne de l'année aux côtés de Gus Hansen et LarsLuzak.

La légende Isildur est justement née lorsque l'inconnu a commencé par battre Dwan au cours de multiples sessions de No Limit Hold'em.

Rares sont ceux qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu face au nouveau prodige. Cela aura pourtant le cas du pro CardRunners Cole South, ... avant qu'il ne soit sèchement battu à son tour quelques jours plus tard, de Patrik Antonius, et surtout de Phil Ivey qui a joué au pompier de service en rattrapant les pertes de ses congénères sur certains jours.

Ces milliers de mains jouées au cours de cette lutte de haute volée auront également vu le plus gros pot de l'histoire du poker en ligne être disputé, d'un montant de 878 959 $ s'il vous plaît (le précédent record de quelques 723 000 $ datant de 2008). Mais Isildur n'aura pas eu le bénéfice de remporter celui-ci, ayant dû laisser cet honneur à Patrik Antonius.

Ce qui est sûr c'est que Dwan ne pouvait pas fêter de pire manière sa signature dans la team pro de Full Tilt.
Pas chien, durrrr aurait tout de même convié son bourreau à participer aux High Stakes Poker si tous les sièges n'étaient pas déjà occupés.

Comme dans tout bon film de super-héros, l'homme possède cependant sa faiblesse : le Pot Limit Omaha, une variante où il se sera notamment vu défait par Brian Townsend.

La piste la plus sérieuse mène vers un joueur... de 19 ans

Les rumeurs les plus folles ou les plus farfelues ont circulé sur le compte de ce mystérieux joueur suédois : Jonas "Martonas" Danielson, un régulier des high stakes en ligne, Luke "Fullflush" Schwartz,  l'ancien footballeur Henrik Larsson, un double compte de Tom Dwan, ...

Mais la curiosité de centaines de joueurs a finalement conduit à la piste du jeune Viktor Blom (19 ans), qui habiterait toujours chez ses parents du côté de Göteborg.

Viktor Blom
Viktor Blom, notre invité mystère ?

Ces forts soupçons ont été confirmés à plusieurs reprises, notamment par un certain "snake8484", habitué du célèbre forum 2+2 : « J'ai joué beaucoup de heads-up face à Viktor sur IPoker par le passé, et tout me fait penser qu'il s'agit bien d'Isildur... Pas seulement parce que leurs jeux sont très proches, mais aussi parce que Blom avait le même comportement : toujours vouloir ouvrir autant de tables que possibles avec tout le monde. La manière dont Isildur parle dans le chat est aussi exactement la même que celle de Blom. Pour être honnête je serais vraiment surpris si ce n'était pas lui. »

A noter que Viktor "Blom 90" Blom est actuellement nominé pour le titre de débutant de l'année aux Scandinavian Awards pour les joueurs suédois.

En route vers le titre du plus gros gagnant en ligne de l'année

Mystérieusement apparu il y a seulement quelques semaines donc, Isildur se porte désormais en tête du classement des plus gros gagnants de l'année, avec déjà plus de 5 millions de $ de profit en 2009.

Et le vengeur masqué n'a peur de personne. Seule sa propension à multi-tabler aura pour l'instant rebuté Phil Ivey à engager le duel pour de bon.

Emprunté à un personnage de l'univers de JRR Tolkien apparu entre autres dans le Seigneur des Anneaux et le Silmarillion, le nom d'Isildur semble en tout cas bien parti pour devenir le Lord of The Ring... Games* !

* ring game = partie d'argent, par opposition aux tournois

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page