WSOP : Qui Nguyen nouveau Champion du Monde

Qui Nguyen vainqueur Main Event WSOP 2016
Qui Nguyen : 8 millions de dollars et le titre le plus convoité de la planète poker.

On connaît depuis ce matin le nouveau champion du monde de poker 2016. Il s'agit de l'Américain Qui Nguyen !

Ils étaient donc 9 à attendre impatiemment la reprise des débats à Las Vegas, après plus de trois mois à peaufiner leur stratégie, négocier avec des sponsors, ou même se la couler douce.

Mais il fallait encore trois jours de labeur pour couronner le nouveau champion à l'issue de ce Main Event des World Series of Poker.

Sans surprise l'Espagnol Fernando Pons, plus petit tapis à la reprise des débats, aura été le premier à trouver la sortie lors de la 16è main de cette table finale, son A 6 ayant été dominé par le K J de Cliff Josephy avec un roi au flop (puis à la river).

Malgré un double-up, le nouveau plus petit tapis allait être le prochain à sortir, Jerry Wong. Sa pourtant belle paire de J J se sera heurtée aux Q Q de Vojtech Ruzicka (60è main).

Peu de temps après (68è main) c'était au tour de Griffin Benger - lui aussi tombé bas en jetons faute de cartes - de s'en aller, avec A 9 contre les T T de Gordon Vayo.

La dernière victime du premier jour allait malheureusement être le Belge Kenny Hallaert, à l'issue du plus gros pot de la soirée (97è main).
Une succession de relances envoyait les deux joueurs à tapis pré-flop. Hallaert dévoilait A Q, mais Nguyen montrait les A A. Le flop Q 5 4 donnait un léger espoir au Belge, mais un espoir finalement vain.

Nguyen prend un solide commandement

Vojtech Ruzicka (105è main) et Michael Ruane (155è main) allaient être les deux prochains éliminés le jour d'après, et on savait donc déjà que le prochain champion du monde serait américain.

Nguyen - Josephy - Vayo
Nguyen, Josephy et Vayo : 3 pour un titre (pas le chien)

Le Tchèque aura très rapidement quasi tout perdu avec A-K face à un brelan de Gordon Vayo, et trouvait la sortie la main d'après contre Qui Nguyen (A 7 contre A Q malgré de nombreux outs à la river). Ruane allait tenir un peu plus longtemps mais subissait lui aussi la loi de Nguyen avec K Q contre A J.

Déjà chip leader la veille, Nguyen prenait une encore plus belle option sur la victoire en ayant poursuivi sa marche en avant (bien qu'ayant perdu le chip lead durant une grosse heure). Avec 197 600 000 jetons il possédait en effet plus du double sur son premier poursuivant Gordon Vayo (89 000 000), Cliff Josephy suivant à 50 000 000.

Nguyen, logiquement

Tout bougeait très vite lors du troisième et dernière jour, puisque Josephy doublait dès la première main sur Nguyen et revenait au contact.
Mais peu de temps après c'est Vayo qui doublait à son tour sur Josephy (brelan contre brelan), et qui prenait la tête !

Presque mourant, Josephy allait remonter mais finalement s'incliner ensuite (182è main) en bataille de blindes avec Q 3 face à Vayo avec K 6. Un roi et un 3 au flop ne changeaient rien, et c'en était fini de Cliff Josephy.

graphes N9

Le chip count au départ du heads-up :
- Gordon Vayo : 200 300 000 (125 BB)
- Qui Nguyen : 136 300 000 (85 BB)

Les deux hommes allaient s'échanger le chip lead, avant que Nguyen ne commence à se détacher en mettant la pression sur Vayo. Mais pour une première confrontation à tapis, Vayo allait réussir à doubler et revenir légèrement dans la course.

Ce dernier allait en revanche devoir se montrer chanceux à la 298è main, trouvant sa couleur runner-runner alors que Nguyen n'était qu'à une carte du titre (A Q vs Q 5 sur un flop hauteur dame).

Qui Nguyen et supporters
Le nouveau champion entouré de Kara Scott et ses supporters.

Nguyen semblait avoir pris un coup derrière la tête, d'autant que Vayo revenait peu à peu au contact. Mais le futur champion se remettait vite dans le bon sens de la marche, et Vayo de retomber en zone dangereuse. Malgré un dernier double-up qui le faisait remonter à 60 millions contre 275 pour Nguyen, la 364è main de la table finale serait la bonne pour Nguyen.

Vayo répondait à la relance de ce dernier par un all-in.
Vayo : J T
Nguyen : K T

Flop : K 9 7 - 2 - 3

Et Qui Nguyen de pouvoir célébrer avec ses supporters et rentrer dans l'histoire.

Pour en apprendre plus sur Qui Nguyen, lisez notre présentation des November 9 ci-dessous.

Le classement final des November Nine 2016 :

1- us Qui Nguyen - 8 005 310 $
2- us Gordon Vayo - 4 661 228 $
3- us Cliff Josephy - 3 453 035 $
4- us Michael Ruane - 2 576 003 $
5- cz Vojtech Ruzicka - 1 935 288 $
6- be Kenny Hallaert - 1 464 258 $
7- ca Griffin Benger - 1 250 190 $
8- us Jerry Wong - 1 100 076 $
9- es Fernando Pons - 1 000 000 $

Plus d'informations sur ce Main Event et tous les résultats des Français (et Belges) :

 

Qui Nguyen
Qui Nguyen vainqueur du Main Event 2016.

- 6737 joueurs (1011 payés) -

(Jour 1A : 764 joueurs / Jour 1B : 1733 joueurs / Jour 1C : 4240 joueurs)
(Jour 2AB : 1847 joueurs / Jour 2C : 3252 joueurs)
(Jour 3 : 2186 joueurs, soit 760 joueurs + 1426 joueurs)
(Jour 4 : 800 joueurs)
(Jour 5 : 251 joueurs)
(Jour 6 : 80 joueurs)
(Jour 7 : 27 joueurs)
(Jour 8 : 9 joueurs)

Vainqueur : Qui Nguyen (39 ans, Etats-Unis)
Français payés : 20
Belges payés : 3
Suisses payés :
4
Classement sélectif :

1- Qui Nguyen (Etats-Unis) - 8 005 310 $
2- Gordon Vayo (Etats-Unis) - 4 661 228 $
3- Cliff Josephy (Etats-Unis) - 3 453 035 $ ----- chip leader TF
4- Michael Ruane (Etats-Unis) - 2 576 003 $
5- Vojtech Ruzicka (Rép. Tchèque) - 1 935 288 $ ----- chip leader Jour 6
6- Kenny Hallaert (Belgique) - 1 464 258 $ ----- chip leader Jour 3
7- Griffin Benger (Canada) - 1 250 190 $
8- Jerry Wong (Etats-Unis) - 1 100 076 $ ----- chip leader Jour 5
9- Fernando Pons (Espagne) - 1 000 000 $

13- James Obst (AUS) - 427 930 $
14- Tom Marchese (USA) - 427 930 $
17- William Kassouf (ANG) - 338 288 $
23- Valentin Vornicu (USA) - 269 430 $ ----- chip leader Jour 2AB
25- Antoine Saout (FRA) - 269 430 $
29- Paul Volpe (USA) - 216 211 $
31- Daniel Colman (USA) - 216 211 $
33- Max Silver (ANG) - 216 211 $
45- Chris Klodnicki (USA) - 174 826 $
50- Tony Gregg (USA) - 142 447 $
56- Tom Middleton (ANG) - 116 963 $
84- Bryan Piccioli (USA) - 67 855 $ ----- chip leader Jour 4
87- Mike Gorodinsky (USA) - 67 855 $
92- Pierre Merlin (FRA) - 57 494 $
102- Gaëlle Baumann (FRA) - 49 108 $ ----- première joueuse du Main Event 2016
107- Michael Gathy (BEL) - 49 108 $
122- Greg Raymer (USA) - 49 108 $
127- Melanie Weisner (USA) - 49 108 $
137- Dan Heimiller (USA) - 49 108 $
139- Marc-André Ladouceur (CAN) - 49 108 $
152- David Pham (USA) - 49 108 $
154- Todd Brunson (USA) - 49 108 $
157- Sorel Mizzi (CAN) - 49 108 $
159- Gustavo Lopes (BRE) - 49 108 $ ----- chip leader Jour 2C
163- Fernando Brito (BRE) - 42 285 $
180- Johnny Chan (USA) - 42 285 $
193- Max Altergott (ALL) - 42 285 $
197- Lorenzo Lavis (FRA) - 42 285 $
204- Jennifer Shahade (USA) - 42 285 $
211- Maxime Chilaud (FRA) - 42 285 $
221- Shaun Deeb (USA) - 42 285 $
242- Maria Ho (USA) - 36 708 $
257- Victor Saumont (FRA) - 36 708 $
261- Steve O'Dwyer (USA) - 36 708 $
271- Ryan Riess (USA) - 36 708 $
276- Eoghan O'Dea (IRL) - 36 708 $
277- Steve Billirakis (USA) - 36 708 $
294- Martial Blangenwitsch (FRA) - 32 130 $
316- Ivan Luca (ARG) - 32 130 $
320- Jason Somerville (USA) - 32 130 $
322- Fabian Scherle (SUI) - 32 130 $
346- Pieter Aerts (BEL) - 32 130 $
359- Boo Jonsson (SUI) - 28 536 $
363- Aurélien Guiglini (FRA) - 28 536 $
396- Jérémie Sarda (FRA) - 28 536 $
407- Ana Marquez (ESP) - 28 536 $
427- Lika Gerasimova (RUS) - 25 235 $
449- Antonio Esfandiari (USA) - 25 235 $
467- Benjamin Ane (FRA) - 25 235 $
469- Barry Shulman (USA) - 25 235 $
472- Federico Butteroni (ITA) - 25 235 $
474- Timothée Marlin (FRA) - 25 235 $
483- Aurélie Quelain (FRA) - 22 648 $
484- Thi Xao Nguyen (FRA/VIE) - 22 648 $
489- Andrey Zaichenko (RUS) - 22 648 $ ----- chip leader Jour 1B
497- Alexandre Reard (FRA) - 22 648 $
499- Andrew Lichtenberger (USA) - 22 648 $
505- Gavin Griffin (USA) - 22 648 $
528- Liv Boeree (ANG) - 22 648 $
544- Nicolas Cardyn (FRA) - 20 499 $
557- Gaël Onillon (FRA) - 20 499 $
577- Dan Kelly (USA) - 20 499 $
582- Jimmy Guerrero (FRA) - 20 499 $
621- Aditya Agarwal (IND) - 18 714 $
644- Tom McEvoy (USA) - 18 714 $
666- Sébastien Comel (FRA) - 18 714 $
739- Ronan Monfort (FRA) - 17 232 $
802- Andrea Dato (ITA) -16 007 $
833- Allan Lorant (FRA) - 16 007 $
839- Kitty Kuo (TAI) - 16 007 $
851- Donnacha O'Dea (IRL) - 16 007 $
867- Gary Sewell (USA) - 15 000 $ ----- chip leader Jour 1A
883- Lorenz Buehler (SUI) - 15 000 $
885- Kristen Bicknell (CAN) - 15 000 $
888- Nick Petrangelo (USA) - 15 000 $
889- Eli Elezra (USA) - 15 000 $
911- Shannon Shorr (USA) - 15 000 $
939- Alex Kravchenko (RUS) - 15 000 $
971- Noah Schwartz (USA) - 15 000 $
987- Jean-Marc Bellini (SUI) - 15 000 $
1007- Scott Clements (USA) - 15 000 $


Faits marquants, Statistiques et Anecdotes

- Le "shuffle up and deal" du Jour 1A a été lancé par le Joueur de l'Année des WSOP 2015, Mike Gorodinsky. Celui du Jour 1C par le champion en titre Joe McKeehen.

- Avec 4240 inscrits lors du Jour 1C, ce Main Event 2016 bat le record de son plus grand nombre de joueurs sur une journée, établi l'an dernier (3963). Avec 6737 joueurs, c'est le plus gros Main Event de ces 5 dernières années (de peu).

- 1011 joueurs seront payés cette année (nouveau record avec le changement d'échelle de gains récompensant 15% des joueurs), avec un minimum de 15 000 $. Le prizepool se monte à 63 000 000 $. Le vainqueur remportera cette année 8 millions de dollars.

- Ce Main Event aura été le seul tournoi auquel aura participé Phil Ivey durant ces WSOP 2016.

"J'étais occupé, mais je suis heureux d'être de retour et de jouer ce tournoi. Je suis un peu rouillé de ne plus jouer de tournois."

Antoine Saout
Antoine Saout une nouvelle fois premier Français du Main Event.

- Le tenant du titre Joe McKeehen aura été éliminé lors du Jour 3, ayant d'abord vu ses as craqués par Anthony Zinno, avant de perdre la fin de son tapis de 25bb contre... une paire d'as.

- La bulle (premier éliminé avant l'argent) sera revenue à Adam Furgatch. Comme le veut la tradition il ne repart cependant pas les mains vides, mais avec son entrée offerte pour le Main Event l'année prochaine.

- 12ème place payée cet été pour Dan Kelly, qui rejoint Ryan LaPlante cette année en tant qu'égaliseurs du record d'Ismael Bojang (sur une année civile). Ils ont en revanche le nouveau record sur les seuls WSOP estivaux (anciennement détenu par Konstantin Puchkov).

- 102è, Gaëlle Baumann finit pour la deuxième fois première joueuse du Main Event. Elle avait terminé aux portes de la table finale en 2012, 10è.

- 25è, Antoine Saout termine pour sa part pour la deuxième fois premier Français du Main Event, après sa 3è place en 2009.

- Parmi tous les chip leaders successifs, seuls Timothy Sheehan (Jour 1C) ne sera pas rentré dans l'argent. Kenny Hallaert (Jour 3), Jerry Wong (Jour 5) et Vojtech Ruzicka (Jour 6) auront pour leur part tous atteint la table finale.

- A l'issue de ce Main Event et même s'il n'y aura pas cashé, c'est Jason Mercier qui aura décroché le titre de Meilleur Joueur de l'Année (POY) des WSOP 2016. Il devance Paul Volpe et Max Silver.

-----

Les 9 finalistes du Main Event des WSOP 2016 : Présentation

November Nine 2016
Les 9 valeureux survivants sur les 6737 joueurs au départ. (Crédit photos : WSOP.com)

Qui sont les 9 finalistes du Main Event des WSOP 2016 ? Retrouvez le portrait des 9 prétendants au bracelet de Champion du Monde, et diverses statistiques.

 

PokerListings vous présente les nouveaux November Nine des WSOP, finalistes de ce Main Event 2016. Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Qui est favori ?
Suivez le guide !




Nationalités :
5 Américains, 1 Belge, 1 Tchèque, 1 Canadien, 1 Espagnol.

Moyenne d'âge : 35,2 ans (à peine inférieure à l'an passé)

Palmarès cumulé : 120 places payées WSOP dont 8 tables finales et 2 victoires (Josephy), 19 places payées EPT dont 2 tables finales (Hallaert / Wong), 17 places payées WPT. 9 925 889 $ de gains en live.


Position à la table :

table des November Nine 2016


Graphe des tapis :

NovNine2016 stacks

Tapis moyen : 37 402 778 jetons


Le jeu reprendra au niveau 35 avec des blindes de 250 000 / 500 000, antes 75 000.

Profondeur des tapis :

Josephy : 149 grosses blindes ; Nguyen : 136 grosses blindes ; Vayo : 99 grosses blindes ; Hallaert : 87 grosses blindes ; Ruane : 63 grosses blindes ; Ruzicka : 55 grosses blindes ; Benger : 52 grosses blindes; Wong : 20 grosses blindes ; Pons : 12 grosses blindes.

La table finale sera donc normalement plus serrée que l'an dernier, qui voyait Joe McKeehen très large chip leader (158 BB contre 74 à son premier poursuivant).

ICM (voir : le guide de l'ICM) :

Nov9 ICM

 

1- Cliff Josephy

us4

Etats-Unis, 51 ans

- 74 600 000 jetons -

Originaire de :
Muttontown et Syosset (NY)
Profession : Joueur de poker pro
Palmarès sélectif : 2 bracelets WSOP, 18 places payées WSOP dont 4 finales et 2 victoires, 7 places payées WPT, 1 place payée EPT.
Gains en tournois live : 2 641 620 $
Plus gros résultat :
446 975 (2è d'un tournoi à 5.200$ à l'UltimateBet Aruba Poker Classic en 2006).
Twitter : @JohnnyBaxPoker (10 300 abonnés)
Précédents cashs dans le Main Event (3) : 446è en 2007 ; 386è en 2008 ; 956è en 2015.

Cliff Josephy
Cliff Josephy, le vétéran.

Cliff "JohnnyBax" Josephy est assurément l'un des joueurs les plus accomplis de cette table finale des November Nine 2016.

Il a commencé à jouer au poker en ligne en 2003 après avoir vu son père y jouer, avant d'en devenir le numéro 1 durant les années 2005-2006. On parle de près de 4 millions de dollars de gains pour lui sur Internet.

Mais il est également devenu un redoutable joueur de tournois live, comme en attestent notamment ses 2 bracelets gagnés en 2005 (7-Card Stud à 1.500$ et 472 joueurs, le tout premier tournoi auquel il participait) et 2013 (No-Limit Hold'em Shootout à 3.000$ et 477 joueurs).

En plus d'avoir déjà travaillé à Wall Street, il est aussi connu pour financer de nombreux joueurs depuis le milieu des années 2000. Dont un certain Joe Cada en 2009, futur champion du monde.

> Voir son interview en vidéo (en anglais)

 

2- Qui Nguyen

us4

Etats-Unis, 39 ans

- 67 925 000 jetons -

Originaire de : Las Vegas
Profession : Gambler
Palmarès sélectif : 1 place payée WSOP.
Gains en tournois live : 52 986 $
Plus gros résultat : 9 029 $ (54è / 2791 d'une épreuve de No-Limit Hold'em à 1.500$ aux WSOP 2009).
Précédents cashs dans le Main Event : néant.

Qui Nguyen
Qui Nguyen, le stylé.

Qui Nguyen est l'un des joueurs les plus inexpérimentés de cette table finale lorsque l'on parle de tournois à hauts enjeux. Parmi les 28 places payées en tournois à son palmarès, on retrouve seulement deux épreuves à plus de 1 500 $, en 2007 et 2009.

Cela fait cependant depuis 2003 que l'Américain d'origine vietnamienne cashe en live, témoignant d'une pratique du poker de longue date (il a déménagé de Floride pour jouer à Las Vegas il y a plus de 10 ans et c'est aujourd'hui un habitué du Bellagio et de l'Aria, jusqu'en 10$/20$).
Il a même un surnom : "Tommy Gun". Autant dire qu'il ne plaisante pas. Comme lorsqu'il a éliminé 3 joueurs en 6 mains (dont Tom Marchese et James Obst) le dernier jour avant la table finale.

Il aura d'ailleurs réalisé un superbe comeback lors du dernier jour avant la table finale, puisqu'il était classé 25è tapis à 27 joueurs restants.

Ce Main Event était le troisième tournoi auquel il participait cet été, le premier à ce niveau d'enjeux. Il s'y sera qualifié en ayant tenté sa chance dans trois satellites, à 565$, puis deux fois 1100$.

Le million de dollars maintenant assuré est en tout cas une bonne nouvelle pour sa bankroll constituée en cash games, ayant pour habitude de fondre aux WSOP et au... baccara.

Bien que deuxième en jetons pour cette table finale, il pourrait être dérangé par la présence du chip leader Josephy juste à sa gauche.

A l'inverse d'autres de ses adversaires qui vont plancher, Nguyen projette en tout cas plutôt de faire à présent un break, pour profiter de sa femme et de son fils.

> Voir son interviews en vidéo (en anglais)

 

3- Gordon Vayo

us4

Etats-Unis, 27 ans

- 49 375 000 jetons -

Originaire de :
Bloomington (IL) - réside à San Francisco
Profession : Joueur de poker pro
Palmarès sélectif : 26 places payées WSOP dont 2 finales (4è et 2è), 5 places payées WPT, 2 places payées EPT.
Gains en tournois live : 974 714 $
Plus gros résultat : 314 535 $ (2è event 15 de No-Limit Hold'em 6-handed à 3.000$ et 810 joueurs).
Twitter : @GordonVayo (669 abonnés)
Précédents cashs dans le Main Event : néant.

Gordon Vayo
Gordon Vayo, la jeune gâchette.

Gordon a commencé le poker à l'âge de 16 ans, jouant des tournois sur PokerStars sous le pseudo "holla@yoboy".
Il y aura gagné 1,5 millions de dollars avant 2009.

Ce n'est qu'en 2008 qu'il se sera lancé à l'assaut des tournois live.

Gordon Vayo fait aujourd'hui partie de ces jeunes joueurs très respectés sur le circuit.

Les Francophones le connaissent déjà un peu puisque c'est lui que Davidi Kitai avait battu pour remporter son troisième bracelet en 2014.

Son été aux WSOP aura été plutôt positif, avec 8 places payées pour 21 tournois participés. Et il aura eu la réussite qu'il fallait dans ce Main Event lors du Jour 6, lorsqu'à tapis il aura survécu avec AK contre AA.

> Voir son interview en vidéo (en anglais)

 

4- Kenny Hallaert

BEL2

Belgique, 34 ans

- 43 325 000 jetons -

Originaire de :
Hansbeke
Profession : Joueur de poker pro
Palmarès : 22 places payées WSOP dont 1 table finale (5è du Colossus 2015), 5 places payées EPT dont 1 table finale.
Gains en tournois live : 1 317 530 $
Plus gros résultat : 210 962 $ (155 000 €) - 6è / 891 du Main Event de l'EPT Deauville en 2011.
Twitter : @SpaceyFCB (3 750 abonnés)
Précédents cashs dans le Main Event (2) : 323è en 2012 ; 123è en 2015.

Kenny Hallaert
Kenny Hallaert, le talent belge.

Si Antoine Saout n'aura pas réussi à se hisser en table finale, ayant terminé en demi-finale (25è), les November Nine auront tout de même quelques accents francophones, avec la présence de Kenny Hallaert.

Après Pierre Neuville l'an dernier, la Belgique place donc pour la deuxième année consécutive un de ses joueurs en finale du plus grand tournoi de poker du monde.
Pour l'anecdote, Hallaert se positionne lui aussi au quatrième rang du chip count. Il aura cependant le double de jetons de Neuville.

Hallaert était chip leader à l'issue du Jour 3.

Si Kenny n'aura réussi qu'une autre place payée cette année, il s'était diablement fait remarquer l'an passé en terminant 5è du premier Colossus record à 22 374 entrées.

Il pourrait bien cependant faire encore mieux dans cette nouvelle table finale, ayant décidé de faire du sport et de manger plus sain depuis lors, et étant plus affuté que jamais.

Bien qu'ambitieux comme tous les joueurs de la table finale, Kenny reste déjà content d'être là, et confiait qu'il ne sera pas trop déçu s'il termine 9è. Cela ne l'empêchera pas de travailler dur pour être prêt le jour J.

Le Belge est en outre connu pour contribuer à l'organisation du Belgian Poker Challenge, se déroulant à Namur et à Spa.
En dehors du poker, Kenny Hallaert est un grand fan du club de football du FC Bruges. Il aime aussi voyager.

A lire aussi son portrait et son interview avec les interventions de Bernard de Breyne et Pierre Neuville

> Voir également son interview en vidéo (en anglais)

 

5- Michael Ruane

us4

Etats-Unis, 28 ans

- 31 600 000 jetons -

Originaire de :
Maywood et Hoboken (NJ)
Profession : Joueur de poker pro
Palmarès sélectif : 3 places payées WSOP, 1 place payée EPT.
Gains en tournois live : 44 962 $
Plus gros résultat : 17 244 $ (13 000 €) - 30è / 570 de l'EPT Campione en 2012.
Twitter : @myycuhlruane (326 abonnés)
Précédents cashs dans le Main Event : néant.

Michael Ruane
Michael Ruane, le joker.

Parmi les moins expérimentés de cette table finale, Michael Ruane n'avait enregistré que 5 cashs en tournois live jusque là.
Le Main Event était son deuxième tournoi cet été.

S'il avait fait la une de certains médias en 2012, c'est plutôt à la rubrique faits divers. De retour du PCA des Bahamas, Michael, son frère et son cousin se seront répartis 26 000 $ en cash, pensant qu'il n'y avait pas besoin de déclarer de somme en-dessous de 10 000 $ par individu.
Ce fut donc une erreur puisque les trois larrons se seront fait arrêter par la police des Bahamas.

Sur la dernière journée de ce Main Event avant la table finale, Ruane se sera fait remarquer cette fois pour une main qui aura duré 18 minutes, face à l'Australien James Obst. Ce dernier aura finalement couché sa main face au tapis de Ruane dans un pot à près de 40 millions de jetons.

Joueur de poker en ligne, Ruane aura dû s'exiler après le Black Friday aux Etats-Unis pour continuer à jouer sur Internet, notamment à Malte, au Costa Rica et à Montréal au Canada. Il est aujourd'hui de retour dans le New Jersey, le poker en ligne y étant à nouveau autorisé.


6- Vojtech Ruzicka

cz4

République Tchèque, 36 ans

- 27 300 000 jetons -


Originaire de :
Liberec
Profession : Joueur de poker pro
Palmarès sélectif : 17 places payées WSOP dont 1 table finale (7è de l'event 62 en 2015), 1 place payée WPT, 5 places payées EPT.
Gains en tournois live : 1 149 027 $
Plus gros résultat : 426 907 $ (313 000 €) - Vainqueur du High Roller à 10 300€ et 99 entrées de l'EPT Deauville 2013.
Twitter : @Vojta_R (755 abonnés)
Précédents cashs dans le Main Event : néant.

Vojtech Ruzicka
Vojtech Ruzicka, le Tchèque à provisions.

Voici un joueur qu'il faudra surveiller de près. Si son nom ne vous dira pas grand chose, le Tchèque possède pourtant une large liste de places payées partout dans le monde et notamment en Europe depuis 2010.

C'est aussi un grand joueur de poker en ligne, comme en atteste par exemple sa grosse année 2011 avec plus d'1 million de dollars remportés dont 710 000 $ pour sa deuxième place dans le Main Event des WCOOP.

Son bilan cet été aux WSOP ? 18 tournois participés pour 4 places payées.
Vojtech aura occupé le fauteuil de chip leader de ce Main Event à la fin du Jour 6.

Il aura à présent à cœur dans ce Main Event de faire mieux que son compatriote Martin Stasko, battu en heads-up par l'Allemand Pius Heinz en 2011. Il s'agirait seulement du deuxième bracelet aux WSOP pour la République Tchèque, après Tomas Junek en 2012.

> Voir son interview en vidéo (en anglais)

 

7- Griffin Benger

ca3

Canada, 31 ans

- 26 175 000 jetons -

Originaire de :
Toronto
Profession : Joueur de poker pro
Palmarès sélectif : 13 places payées WSOP, 2 places payées WPT, 3 places payées EPT.
Gains en tournois live : 2 395 406 $
Plus gros résultat : 562 343 $ (429 000 €) - Vainqueur du High Roller à 10 300€ et 140 entrée de l'EPT Berlin 2013.
Twitter : @GriffinBenger (9200 abonnés)
Précédents cashs dans le Main Event : 304è en 2012 ; 90è en 2014.

Griffin Benger
Griffin Benger, le touche à tout.

Sans doute le joueur le plus connu de cette table finale. Le Canadien est un joueur régulier sur le circuit, ancien numéro 1 du poker en ligne (en 2011), et souvent aperçu dans les High Rollers.

Légende du jeu Counter-Strike (sous le pseudo "shaGuar") lorsqu'il était adolescent, il a ensuite basculé vers le poker en 2006, sous la houlette d'un autre joueur originaire de Toronto, Shyam Srinivasan.

"Flush_Entity" est aussi célèbre pour avoir remporté la première saison de l'émission TV poker Shark Cage devant Mike Tindall en 2014, pour un premier prix d'1 million de dollars.

Ancien étudiant en journalisme sportif, Benger vient juste de terminer une mission de co-commentateur pour la Global Poker League.

Il aime aussi le baseball (supporter des Toronto Blue Jays) et le hockey-sur-glace (fan également des Maple Leafs de sa ville de Toronto).

Qualifié via un satellite en ligne à 130$, si Griffin remportait le Main Event, il serait le deuxième Canadien à réaliser cette performance après Jonathan Duhamel en 2010.

> Voir son interview en vidéo (en anglais)


8- Jerry Wong

us4

Etats-Unis, 34 ans

- 10 175 000 jetons -

Originaire de :
Brooklin, New York
Profession : Joueur de poker pro
Palmarès sélectif : 20 places payées WSOP, 2 places payées WPT, 2 places payées EPT dont 1 table finale (3è du PCA en 2013).
Gains en tournois live : 1 318 402 $
Plus gros résultat : 725 000 $ - 3è / 987 du Main Event du PCA en 2013.
Twitter : @HumLun (950 abonnés)
Précédents cashs dans le Main Event (1) : 309è en 2012.

Jerry Wong
Jerry Wong, la force tranquille.

Un joueur qui ne paie pas de mine, mais qui sera loin d'être un faire-valoir.

Professionnel à plein temps depuis 2008 il affiche notamment une belle liste de résultats en tournois live.
Mais Wong est aussi un gros vainqueur en ligne avec plus de 3,3 millions de dollars de gains. il avait notamment terminé 11è du Main Event des WCOOP 2012, et 13ème de ce même Main Event l'année suivante. Il aura cependant pu se consoler l'année d'après, avec enfin la victoire (et un bracelet) dans un tournoi des WCOOP.

Ses WSOP 2016 auront été satisfaisants avec 5 places payées sur 16 tournois participés.
Wong était chip leader à l'issue du Jour 5 de ce Main Event.

Une chose est sûre, l'homme a du talent et de l'expérience à revendre. Et en plus il compte un certain Mike Leah dans son coin.

L'avant-dernier tapis risque cependant d'être un gros handicap à surmonter.


9- Fernando Pons

es3

Espagne, 37 ans

- 6 150 000 jetons -

Originaire de :
Palma de Majorque
Profession : Directeur des comptes pour une chaîne de magasin
Palmarès sélectif : 2 places payées au Campeonato de Espana de Poker en 2006 et 2012.
Gains en tournois live : 31 242 $
Plus gros résultat : 19 127 $ (14 858 €) - 2è du Main Event à 660€ du CEP de Majorque.
Twitter : @nandito1312 (800 abonnés)
Précédents cashs dans le Main Event : néant.

Fernando Pons
Fernando Pons, le gros outsider.

Grande première pour l'Espagnol Fernando Pons, le troisième européen de cette table finale : C'est son tout premier cash aux WSOP, pour le premier tournoi auquel il participait.
Ce sont même ses toutes premières World Series ! Arrivé le 10 juillet, il prévoyait même ne rester que cinq jours.

Il est essentiellement joueur de poker en ligne. C'est d'ailleurs la belle histoire de cette table finale, puisque Fernando se sera qualifié via un satellite à 30€ sur 888Poker, partenaire des WSOP.

Marié et père d'une petite fille de 4 ans, l'Espagnol sera le gros outsider de ces November Nine, de par son déficit d'expérience à ce niveau face à la plupart de ses adversaires, mais surtout sa qualité de dernier tapis et short-stack.

Le million de dollars garantis est déjà une bénédiction pour lui. De quoi le libérer suffisamment pour gravir quelques marches et faire mieux qu'Andoni Larrabe, dernier Espagnol finaliste qui avait terminé 6è en 2014 ? Voire rejoindre Carlos Mortensen vainqueur en 2001 ?

La tâche s'annonce d'autant plus rude qu'il aura les deux chip leaders juste à sa gauche... Cela sera donc sans doute du tapis ou rien pour lui, en priant pour plusieurs "double-up".


Rendez-vous le 30 octobre

La table finale se déroulera sur trois jours à partir du 30 octobre (aux Etats-Unis, soit dans la nuit du 30 au 31 pour nous européens). Elle sera retransmise sur les chaînes ESPN et ESPN 2.

L'échelle des gains restante :

Vainqueur : 8 000 000 $
2ème : 4 658 452 $
3ème : 3 451 175 $
4ème : 2 574 808 $
5ème : 1 934 579 $
6ème : 1 463 906 $
7ème : 1 250 000 $
8ème : 1 100 000 $
9ème : 1 000 000 $

Sondage

Please choose an option to vote


A voir aussi : L'intégralité des résultats des WSOP 2016

-----

Album photo : En route vers la finale des WSOP

(17/08/16)

https://twitter.com/SylvainLoosli
La joie de Kenny Hallaert

Difficile de battre la tension et le moment dramatique qui entourent la bulle de la table finale du Main Event des WSOP, sans doute la "bulle" la plus terrible du poker : Au bout de celle-ci 9 heureux finalistes et nouveaux millionnaires, la gloire et les sponsors en plus, et 1 malheureux dont personne ne se souviendra bien souvent.

Lors de cet évènement les tribunes sont généralement remplies des amis, de la famille et des supporters des joueurs encore en lice - tout un petit monde plus que jamais passionné pour assister à une partie de poker.

La différence entre la 9è place et la 10è place cette année s'élevait à 350 000 $, bien qu'il se peut que la plupart des joueurs pensaient avant tout aux 8 millions promis pour le gagnant.

Plus que n'importe quelle autre tournoi de poker, le tournoi principal des WSOP à 10 000 $ (un buy-in restant accessible) représente l'espoir, le rêve. Celui de vous élever au sommet de la hiérarchie, et peut-être devenir rentier et ne plus passer le reste de votre vie de joueur à vous amuser.

Cette année la bulle aura été l'une des plus enthousiasmante de ces dernières années, avec des personnages tels que Cliff Josephy, Griffin Benger et le très bavard William Kassouf pour faire le show.

PokerListings était bien sûr comme toujours présent à Vegas et pour ces dernières heures et minutes des WSOP de l'été, avec quatre reporters photographes sur place. Quoi de plus normal donc que de vous faire profiter de quelques-uns de nos meilleurs clichés par Matt Showell, Arthur Crowson, Alex Villegas et Allen Rash.

 

Amazon Room dernier jour

L'Amazon Room est particulièrement caverneuse lorsque place nette a été faite pour le dernier jour d'action de l'été dans le Main Event. Et si on ne le dirait pas à la télé, la salle immense fait réellement diablement vide en vrai.

 

Médias aux WSOP

Les médias sont naturellement présents en force et sur le pied de guerre pour cette dernière journée très importante. Même les journalistes qui ne travaillent pas viennent parfois faire un tour au Rio pour voir qui va atteindre la table finale en direct.
C'est aussi le dernier jour de travail pour de nombreuses personnes, aussi les sourires ne sont pas rares partout dans la salle et au casino.

 

Bracelet vainqueur Main Event WSOP 2016

Le bracelet ultime de champion du monde (celui qui sera remis au vainqueur de ce Main Event) est exposé durant tout le dernier jour (jour 7). Il est placé sous plexiglas, à portée de mains de la table télévisée. De quoi attiser l'appétit de tous les joueurs encore présents.
Si vous êtes éliminé vous pouvez toujours tenter de casser la vitre et de vous enfuir avec le bracelet. Mais bonne chance si vous voulez vraiment essayer...

 

Antoine Saout aux WSOP 2016

L'ancien November Nine français Antoine Saout a été l'un des premiers joueurs éliminés lors du Jour 7. Il aura trouvé la sortie dans une énorme main à 3 joueurs, lorsque Kakwan Lau l'aura éliminé ainsi qu'Adam Krach avec une paire d'as.
Cela n'aura cependant pas suffi à Lau pour atteindre la table finale, puisqu'il aura finalement terminé 20è.

 

Qui Nguyen casquette blaireau

Le joueur le plus stylé du Jour 7 ? Définitivement Qui Nguyen. Sa fameuse casquette avec un blaireau (c'est un blaireau non ?) a clairement tranché au milieu des nombreux sweats à capuche.

 

William Kassouf et une croupière

L'Anglais William Kassouf aura été l'un des joueurs les plus divertissants du Main Event, bien qu'il ne sera pas allé plus loin que la 17è place dans ce Main Event après une énorme confrontation avec Griffin Benger. Kassouf aura eu la malchance de trouver une paire de rois quand Benger trouvait une paire d'as. Evidemment il n'aura pas pu se sortir de cette situation.
Certains considèrent qu'il s'agit de la main du tournoi d'autant plus vu le niveau de bavardage entre les deux joueurs.

 

Tom Marchese interviewé par Kara Scott

Si Tom Marchese était selon vous le meilleur joueur au départ du Jour 7, votre point de vue se défend. Malheureusement pour lui sa route se sera arrêtée en 14è position. La bonne nouvelle c'est qu'il sera reparti avec 427 930 $. De quoi bien alimenter sa bankroll de joueur à hauts enjeux.
Et en plus l'interview de sortie avec Kara Scott est toujours un bon lot de consolation.

 

Supporters dans l'Amazon Room

Comme d'habitude l'Amazon Room se remplit et devient de plus en plus animée au fur et à mesure que l'on se rapproche de la table finale. Du coup dans la nuit me "rail" devenait une véritable tribune debout.
Même les pros passent en mode supporters, et vous pourrez d'ailleurs en remarquer quelques-uns en haut à droite.

 

Gordon Vayo et Michael Ruane

Avec autant d'argent en jeu vous pourriez vous attendre à ce que tous les joueurs en jeu restent très silencieux, mais ce n'était pas vraiment le cas. Ici Gordon Vayo et Michael Ruane en train d'échanger.

 

Cliff "JohnnyBax" Josephy

Le pro et vétéran du poker Cliff "JohnnyBax" Josephy a définitivement des fans parmi les spectateurs, surtout lorsqu'on connaît son financement de nombreux joueurs de poker. Il avait par exemple des intérêts sur Joe Cada lors du titre de ce dernier en 2009.
A présent Josephy a une chance unique d'imprimer sa propre marque sur le monde du poker.

 

Griffin "ShaGuar" Benger et ses supporters

L'ancien pro de Counter-Strike Griffin "ShaGuar" Benger avait lui aussi des tonnes de fans dans l'assistance. L'un d'eux était le "sorcier" online Calvin "Cal42688" Anderson. On les voit ici parler d'une main à 10 joueurs restants.

 

Josh Weiss bubble boy Main Event 2016

Pour 9 joueurs qui parviendront en table finale, vous avez aussi besoin au moins d'une cruelle élimination en 10è place. Cette année cette jolie mais décevante place sera revenue à Josh Weiss.
Ce dernier aura finalement bien pris cette "mauvaise fortune" et aura serré quelques mains avant d'aller chercher son chèque de 650 000 $. Et bien sûr son élimination aura été synonyme de jubilation pour les 9 joueurs restants.

 

Kenny Hallaert et un ami

S'il y avait un "trophée" du joueur le plus démonstratif il pourrait bien revenir à Kenny Hallaert, fêtant ici sa qualification avec un ami quelques secondes après le dénouement de cet été.

 

Gordan Vayo et Jerry Wong

Gordan Vayo et Jerry Wong partagent un moment de complicité après avoir atteint les November Nine 2016. Qui Nguyen et Griffin Benger se décontractent et fêtent aussi leur qualification en arrière-plan.

 

Cliff Josephy

Cliff Josephy peut lui aussi célébrer avec ses amis et sa famille venus pour l'encourager.
Ils peuvent se réjouir : Cliff relancera les débats en octobre en qualité de chip leader.

 

Qui Nguyen en interview

Qui Nguyen en interview après avoir atteint lui aussi cette table finale des November Nine 2016.
Il se classe deuxième en jetons. Il faudra maintenant attendre novembre pour savoir s'il pourra dépasser Josephy et aller au bout.

 

Finalistes Main Event 2016

Dans la bonne humeur les finalistes continuent de discuter de leur performance. Quel que soit le dénouement en novembre, chacun est déjà assuré de recevoir un premier chèque de 1 million de dollars.

 

Qui Nguyen et Cliff Josephy

Les deux gros tapis de cette table finale, Qui Nguyen et Cliff Josephy.

 

Finalistes Main Event WSOP 2016

L'un de ces joueurs pourra réellement mettre la main sur le bracelet. Tout en étant plus riche de 8 millions.
Rendez-vous au Penn & Teller Theater du Rio du 30 octobre au 1er novembre !

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

Meilleurs Sites de Poker 2019
888poker
Détails Bonus: 888 $ Faites votre premier dépôt sur 888poker et le site vous offrira un bonus de 100% à hauteur de $888.
Critique Jouer
PokerStars
Détails Bonus: 600 $ Faites votre premier dépôt sur PokerStars et le site vous offrira un bonus de 100% à hauteur de $600.
Critique Jouer
Tiger Gaming
Détails Bonus: 1 000 $ Faites votre premier dépôt sur Tiger Gaming et le site vous offrira un bonus de 100% à hauteur de $1,000.
Critique Jouer
Party Poker
Détails Bonus: 30 $ Faites votre premier dépôt sur Party Poker et le site vous offrira un bonus de $30
Critique Jouer
Full Tilt
Détails Bonus: 600 $ Faites votre premier dépôt sur Full Tilt et le site vous offrira un bonus de 100% à hauteur de $600.
Critique Jouer
Plus de Sites de Poker

 

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page