Les jeux vidéos de poker à travers les âges

S'il est aujourd'hui sur toutes les lèvres et démocratisé, le poker n'a pas toujours eu ses lettres de noblesses sur les premiers supports vidéo-informatiques.

Il est vrai que les jeux y étant consacrés lors des balbutiements des jeux vidéos ne s'en limitaient généralement qu'aux traditionnels jeux de Strip Poker à l'intérêt technique proche du néant, perdus au milieu de moult autres disquettes de jeux de blackjack ou de casino.

L'essentiel des productions de jeux de poker sur les toutes premières stations (Atari ST ou autres Commodore 64, en passant par l'Intellivision) se cantonnait à des jeux du genre, avec en guise de meilleure illustration un fameux Samantha Fox Strip Poker sorti en 1986 (sur Commodore 64 et Amstrad CPC) et resté dans les mémoires.

oldies

Il était bien difficile de trouver autre chose que du Strip Poker dans les années 80.

De son côté le PC a plus tard parfois permis de profiter de quelques titres d'apprentissage, desquels Poker Academyen 2006 ou Docteur Poker (avec Isabelle Mercier sur la jaquette) en 2007 se posent parmi les exemples connus, sans oublier la déclinaison informatique du Poker pour les Nuls, d'après la célèbre série de livres du même nom.

Pâtissant sans doute de cette image "crasseuse" et underground et n'ayant pas encore trouvé son public, le poker s'est retrouvé totalement absent des premières consoles grand public et surtout familiales du milieu des années 80 (Nintendo NES, Sega Master System). Tout juste a-t-on pu apercevoir quelques ovnis tels Peek-A-Boo Poker développé de manière très confidentielle sur le support cher à Mario, ou quelques sommaires jeux de poker perdus ci ou là dans des compilations telles que Casino Games du côté de la firme au hérisson.

Une évolution balbutiante

Les consoles 16-bits ayant pris la relève n'auront pas plus exploré le monde des cartes, à une époque où les jeux vidéos voulaient il est vrai continuer de s'affirmer en tant qu'alternative novatrice aux jeux de société.

Tele 7 jeux poker

Les premières consoles portables telles que la Game Gear de Sega ont parfois tenté de ré-embrayer sur le concept, du fait de leur support il est vrai moins sujet à la course à la performance et se prêtant mieux à des jeux plus simples et plus pauvres graphiquement.

Mais même si l'on retrouve trace d'un Solitaire Poker sur cette console au début des années 90 (qui n'était qu'un simple jeu de réflexion), l'un des autres constats est qu'en dehors du 5-draw (le poker fermé à cinq cartes, la variante de poker la plus populaire de l'époque), ou de jeux n'ayant eu de poker que le nom, le vrai poker tel qu'on le conçoit aujourd'hui, et bien évidemment le Texas Hold'em, étaient encore bien loin.

La Nintendo DS aura plus tard de son côté essayé de proposer un peu mieux aux amateurs du jeu de poker ou de ceux voulant apprendre, en ayant commencé par du basique comme avec Télé 7 Jeux Texas Hold'em Poker Pack (se jouant en Limit), ou du poker intégré à des compilations, avant d'offrir un certain nombre d'alternatives correctes pour une telle console de voyage.

La nouvelle génération de consoles au secours du poker

videogame

Les jeux d'aujourd'hui n'ont légitimement plus grand chose à voir...

Le boom du poker aura semblé amorcer le grand changement en matière de jeux vidéo de poker, sur les consoles de nouvelle génération.
A partir de 2006 on voyait déjà fleurir une grosse quantité de jeux dédiés, souvent sous licences officielles ou proposant d'affronter les stars de l'époque (Poker Superstars 2 sur PC), et même avec vues dynamiques et subjectives comme à la télé, déclinés sur toutes les consoles du moment (World Poker Tour et son mode carrière sur Game Boy Advance, PS et Xbox, Stacked with Daniel Negreanu et Full House Poker (dans une ambiance plus cartoon) sur Xbox, World Championship Poker 2 puis World Championship Poker featuring Howard Lederer All in (!) sur PlayStation et XboX, World Series of Poker Tournament of Champions 2007 Edition, et surtout World Series of Poker 2008 Battle for the Bracelets sur PS2 et PS3, Xbox360, PSP et Nintendo DS)...

La Wii n'est pas épargnée elle non plus, en proposant même Sexy Poker (ambiance manga) qui rappellera sans aucun doute de nostalgiques souvenirs aux accros des jeux vidéos de longue date.

Mais le poker a aussi parfois eu droit à des associations étranges, comme Artic Stud Poker Run sorti en 2008 aux Etats-Unis. Dans ce jeu, pour réaliser la meilleure main vous devez récupérer des cartes... dans une course de moto-neige !

Evidemment le mot poker dans le titre n'est pas toujours gage de trouver du vrai poker une fois le jeu lancé, comme par exemple avec Battle Poker sorti sur la Wii à la même époque, qui ne se trouve être qu'un simple jeu de rapidité.

Vers des ambiances plus cinématographiques

Pendant que les smartphones ont vu naître des dizaines et des dizaines d'applis de poker, sans oublier la populaire série des Governor of Poker (pour rester dans le jeu pur) née en jeu flash avant d'être déclinée sur d'autres supports, le renouveau s'est ensuite trouvé du côté de nouvelles productions conviviales et plus inventives.

Texas Cheat'Em (PS3, Xbox360) sorti en 2009, jeu de Hold'em où vous disposez de tout un panel d'actions spéciales amusantes (vol de jetons, échanges de cartes, vue aux rayons X), montrait déjà la voie ; une révolution qui cherche à relancer l'intérêt d'un jeu de poker qui se trouve encore en retrait sur les consoles de jeux par rapport au poker en ligne ou même en live ou entre amis.

Prominence poker

Les jeux de poker nouvelle génération cherchent à apporter plus d'immersion et de divertissement.

C'est d'ailleurs pour cette raison que l'industrie du poker a parfois essayé (sans réellement de succès) de "gamifier" ou "sportifier" le poker en ligne ou en proposant de nouveaux jeux (on pense par exemple à HoldemX ou aux nouvelles tables Power Up sur PokerStars). Mais ces jeux n'auront ni convaincu les joueurs de poker (le jeu et la stratégie y sont trop dénaturés), ni les gamers (pour qui le poker n'est pas forcément ce qui se fait de plus intéressant).

Un certain nombre de projets et nouveaux jeux vidéo à la sauce poker, dans une ambiance plus cinématographique, ont ensuite été lancés au cours de cette dernière décennie, parfois même via le financement participatif.
Dès 2010, Poker Night at the Inventory montrait la voie. Mais on pense notamment à Poker Night 2 (2013), Prominence ou Lords of New York (tous deux sortis en 2016), plébiscités par la critique, même si leur suivi n'a pas toujours été de longue durée. La bonne nouvelle en revanche, c'est qu'il est parfois possible d'acquérir ces jeux gratuitement (via Steam notamment) quelques années plus tard.

La question qui peut se poser maintenant, est de voir dans quelle mesure la VR (réalité virtuelle) pourra apporter quelque chose de nouveau au genre. Mais qui sait si le futur du poker ne nous réserve pas de nouvelle surprises en matière de jeux vidéo dédiés.

Commenter sur ce sujet

Votre message est en attente d'approbation