Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
header-bg

Vivian Saliba : Des cercles de Sao Paulo à 17 ans à pro aux WSOP

Vivian Saliba avait 17 ans lorsque son père l’a emmenée pour la première fois dans un cercle de poker à Sao Paulo.

Sept ans plus tard, elle remportait sa première place payée dans le Main Event des WSOP.
Elle en a obtenu 5 sur l'ensemble des World Series 2017, dont une 11è place sur 428 dans un tournoi de Pot-Limit Omaha à 10 000 $.

À 24 ans, Saliba était la plus jeune joueuse à participer au Main Event cette année. Elle a terminé 421è sur 7 221 joueurs, ce qui lui a permis de remporter 27 743 $.

Professionnelle depuis deux ans, c’était cependant la première fois qu’elle participait à ce Main Event des WSOP.

« Participer au Main Event, c’était un rêve », confiait-elle à PokerListings.com.

Vivian a parcouru bien du chemin depuis l’adolescente de 17 ans qui découvrait le poker avec son père au Brésil. Elle raconte que son père jouait tous les week-ends, et qu’il l’avait prise avec lui un soir où elle était bouleversée par une rupture.

« Je suis tombée amoureuse de tout l’aspect social du poker, et j’ai été payée dès mon premier tournoi. Je n’avais aucune idée de ce que je faisais, mais j’y ai rencontré tellement d’amis que j’ai commencé à y aller tous les week-ends avec mon père. »

Le poker, de loisir à pro

Cinq ans plus tard, après beaucoup de poker et de travail, Saliba est enfin devenue joueuse professionnelle et a commencé à se spécialiser en cash games de PLO. D’ailleurs, elle est tellement habituée au Pot-Limit Omaha qu’elle a eu du mal à s’adapter au No-Limit Hold’em pour le Main Event :

Vivian Saliba trophée
Professionnelle de poker depuis deux ans.

« J’ai fait tellement d’erreurs pendant le Jour 1... Heureusement que j’ai pu me rattraper ensuite.

J’étais vraiment énervée à la fin de cette première journée. Enfin j’étais contente de ne pas avoir été éliminée, mais j’étais énervée de ne pas jouer à mon niveau.

Je joue tellement en PLO que c’est difficile de retrouver les automatismes pour le NLHE.

En fait, je pensais que le niveau des joueurs serait plus élevé. Du coup, ce que je faisais ne marchait pas bien et je gâchais mes jetons. »

Heureusement, Saliba a réussi à se refaire après le Jour 1, puisqu’elle est finalement allée jusqu’au Jour 4 avant d’être éliminée. Pour elle, c’est en bonne partie à cause de la structure même du Main Event.

« Je suis assez fière de ce que j’ai fait pendant le Jour 2. Je n’ai certainement pas fait les mêmes erreurs que le premier jour.

Je pense que j’ai plutôt bien joué et que j’ai globalement pris de bonnes décisions. Je suis contente d’avoir bien joué et d’être allée assez loin.

La structure du tournoi est telle que même en faisant des erreurs, on peut revenir. »

Le poker en plein boom au Brésil

Vivian Saliba confirme que la popularité du poker est véritablement en train d’exploser au Brésil, malgré quelques difficultés avec le poker live.

Vivian Saliba
Le poker au Brésil s'est-il trouvé une nouvelle ambassadrice de charme ?

« Au Brésil, il n’y a pas de casinos, que des cercles de poker », explique-t-elle.

« C’est un vrai problème, parce que ces cercles assimilent le poker à un jeu de casino et chargent un prélèvement en tant que tel. Donc c’est 5 % sans limite pour le PLO ou le Hold’em. Impossible de battre le rake dans ces conditions.

J’ai réussi à gagner un peu d’argent, mais j’avais vraiment l’impression de me faire voler, donc j’ai décidé de ne plus participer à ces parties. »

Pour Saliba, les cash games sont bien plus rentables à Vegas, tout simplement en raison du rake bien plus faible.

Mais malgré ces difficultés avec les cash games live, le poker est en train d’exploser au Brésil, notamment en ligne et dans les tournois.

« Au Brésil, le poker en ligne marche bien plus fort que les parties live. Et puis il y a aussi pas mal d’excellents tournois, comme les BSOP (Brazilian Series of Poker, où Vivian a déjà réussi 15 places payées depuis 2014 NDLR). La structure est bonne et il y a tellement de joueurs que c’est à ça que se résume le poker live au Brésil. »

Autres articles

PokerListings Operator Awards – Les Vainqueurs 2021

Depuis 2020, nous avons récompensé les meilleurs opérateurs et innovateurs du monde du poker avec nos Pokerlistings Operator Awards. Chaque année les opérateurs sont nominés et récompensés au sein de…

January 11, 2022 | Elena D'Angelo
Pokerstars sort de sa hotte un festival de Noël démarrant le 25 décembre !

Plus de 10 000 000 d’euros sont garantis pour un festival Winter Series qui va durer jusqu’au 16 janvier 2022. Dès le jour de Noël, au pied du sapin, Pokerstars…

December 24, 2021 | PokerListings
Démarrer 2022 en fête avec les Winamax Series !

Arriba, Arriba ! Les célèbres Winamax Series reviennent sur un ton festif du dimanche 2 janvier au jeudi 13 janvier 2022 !  Aux couleurs latines, la fiesta poker promet 24 000 000…

December 20, 2021 | PokerListings
Des prix en cash pour les fêtes sur Partypoker.fr

Pendant 10 jours pour Noël, Partypoker invite ses joueurs francophones à gagner des prix en cash. En effet du 16 au 25 décembre, Partypoker met en place sa Winter Wheel…

December 15, 2021 | PokerListings
Main Event des WSOPE remporté par un joueur local, commercial automobile

Le trophée reste au pays, pour le plus grand field jamais enregistré au WSOPE Main Event. Josef Gulas Jr, un commercial automobile hongrois, ramena le trophée à la maison ce…

December 11, 2021 | PokerListings
Unibet DeepStack Open arrive à grands pas à la Grande Motte

La ceinture du vainqueur du Main Event sera gravée de son nom Du 14 au 19 décembre 2021 se tiendra une des étapes phares du Unibet DeepStackOpen et qui plus…

December 7, 2021 | PokerListings
Un joueur pro des WSOP révèle combien il gagne réellement

Les célébrités du circuit aiment toujours parler de victoires, de grands titres et de succès. Le prix à payer pour ces gains et titres, toutefois, reste souvent inconnu du public.…

December 4, 2021 | PokerListings
Le vainqueur du Main Event des WSOP 2021 échappe à l’imposition

Comme l’écrivait Benjamin Franklin « En ce monde, rien n’est certain, à part la mort et les impôts » Pas d’imposition pour Koray Aldemir Le champion du Main Event des World Series of…

December 2, 2021 | PokerListings
Plus d'actualités poker