Interviews exclusives des November 9 : Thomas Cannuli

n9 thomas cannuli

Nouvel épisode de notre série d'interviews exclusives des November Nine 2015, en continuant de remonter le classement des joueurs en jetons.

Aujourd'hui : Thomas Cannuli.

Avec plusieurs célèbres autres joueurs professionnels dans son coin dont un certain Antonio Esfandiari, l'Américain Thomas Cannuli pourra à n'en pas douter profiter d'un entraînement de haute volée pour préparer sa table finale.

A seulement 23 ans, il apparaît également comme l'un des finalistes les plus avides de victoire finale.

Et si son expérience en cash games ne sera pas son plus gros atout par rapport à d'autres joueurs plus expérimentés en tournois, Cannuli compensera à n'en pas douter par une grosse confiance en lui.


Quel est ton sentiment après avoir atteint ces November Nine ?

Les mots ne peuvent décrire ce que je ressens. Etre là et avoir la chance d'arriver aussi loin est une bénédiction, et je suis aux anges. C'est une émotion dont je rêvais depuis longtemps. C'est si irréel de voir tout le monde me contacter de par chez moi.

Le soutien de mon cercle d'amis a été incroyable. Jeff Gross, Brian Rast, Sorel Mizzi, ces gars ont été fantastiques. Ils ont été là pour moi jusqu'au bout.

Depuis combien de temps joues-tu au poker pour en vivre ?

Cela fait environ 6 ans. Je suis dans ma septième année.
Ca a été une longue route pour moi, et ça n'a pas été la plus facile. Mais je me suis accroché, je n'ai pas abandonné, et j'ai fait tout ce que je pouvais pour survivre dans le poker.

cannuli wsop
"J'ai payé 100% de mes dettes pour en arriver là."

En regardant en arrière ce n'était vraiment pas la voie la plus simple, mais cela fait partie du jeu, et c'est justement cette expérience qui va me faire être encore plus reconnaissant de ce qui m'arrive.
C'est difficile de trouver les mots.

Tu sens que tu as "payé tes dettes" pour en arriver là ?

J'ai payé mes dettes à 100%. Tous les gens me disent, un par un, "tu l'as mérité".
J'ai passé du temps, j'ai été présent.

Je ne suis pas un nouveau visage. Je peux l'être en ce qui concerne les tournois de poker, mais ça fait un moment que je suis dans le coin, en cash games. J'ai laissé mon empreinte partout où je suis passé.

Aussi je suis réellement très confiant dans mes capacités à jouer au poker à un haut niveau, et j'ai confiance en mes capacités de lecture et dans mon instinct, pour que mon coeur me dise quoi faire.

Comment es-tu devenu ami avec des joueurs tels qu'Antonio Esfandiari et Brian Rast ? On a pu les voir parmi tes supporters lors de la bulle de cette table finale.

Je connais Jeff Gross depuis longtemps, nous sommes très proches, et il m'a en fait présenté à ces autres joueurs il y a quelques années.

Ils ont été là pour moi. Leur soutien dépasse l'entendement. Leur énergie est toujours positive et forte. Je suis vraiment reconnaissant de les compter avec moi, parce qu'ils sont les meilleurs.

Reçois-tu des encouragements de ta famille ou d'autres personnes en dehors du poker ?

J'ai tout le monde chez moi oui, même des gens du lycée et tout le monde que je connais.

Laisse-moi te dire une chose. Ma troupe de supporters va être la plus grande et la plus bruyante, alors tenez-vous prêt.

Tu es déjà sûr de remporter 1 million de dollars, mais tu pourrais gagner bien plus. Qu'est-ce que cet argent représente pour toi ?

cannuli wsop 2
Cannuli célèbre la qualification avec les autres finalistes. Mais en novembre il n'y aura plus de cadeau.

Juste être capable d'avoir une bankroll et de subvenir à ses besoins est une étape supplémentaire. Il y en a d'autres, mais celle-ci est une grosse étape, et importante.

J'ai eu de mauvaises périodes où j'ai dû travailler et ce n'est plus le cas. C'est un sentiment incroyable de pouvoir travailler quand on veut.
Je n'ai plus besoin de jouer autant maintenant. Je peux prendre plus de temps libre et le passer dans des endroits où j'avais envie d'aller.

A quel point cette expérience va t-elle être mémorable pour toi ?

C'est l'une des choses les plus mémorables qui me soient jamais arrivées. Avoir ma mère, mon père, ma soeur et ma petite amie ici, après qu'ils aient aussi vu les mauvais moments... Etre ici et en mesure de briller, ça signifie tout pour moi.

C'était un rêve depuis 6 ans, et c'est la seule raison pour laquelle je suis toujours là, parce que je n'ai pas abandonné. Je continue de me battre et c'est l'homme que je suis. Je suis un guerrier. Si je veux quelque chose et que j'y crois, que j'aime et que je suis passionné, je continuerai à le faire. Et je suis très passionné de poker.

L'argent est quelque chose pour lequel je dois jouer au poker, mais l'autre chose c'est quand je vois ces bannières géantes avec les précédents vainqueurs du Main Event, et je veux être l'un de ceux-là. Je viendrai en novembre pour la victoire.


Retrouvez l'interview complète (en anglais) en vidéo :

Episodes précédents :


Retrouvez aussi notre présentation des November Nine.