Le Top 10 des Étoiles Filantes du Poker

etoile filante jpg

Une seule performance leur a suffi pour attirer les projecteurs. Le problème, c’est que cette célébrité soudaine n’a pas toujours fait long feu… Voici les plus grands quarts d’heure warholiens de la planète poker.

 

 

 

10) Howard Goldfarb

La chance du débutant, Howard Goldfarb la connaît bien. Et pour cause, l’Américain n’a réalisé que deux ITM (places payées) dans sa carrière : tout d’abord une 22ème place lors des WSOP 1994, avant de parvenir à terminer second l’année suivante, seulement battu en Head’s Up par Dan Harrington, alors qu’il était favori lors de la dernière main. Pour un amateur total, businessman de son métier et qui avait commencé le poker à peine deux ans auparavant, c’est vraiment pas mal...

9) Poorya Nazari

nazari

Le Canadien avait bien démarré sa carrière, avec quelques places payées intéressantes, avant la consécration : une victoire lors du PCA 2009 pour plus de trois millions de dollars, après s’être qualifié sur le Net via un satellite a 33$. Une sorte de Chris Moneymaker moderne.
Mais avec un seul ITM sur le circuit depuis son succès, Nazari est encore très très loin de confirmer son deep run...

8) John Stolzmann

JohnStolzmann

Ce nom ne vous dit rien ? L’Américain a pourtant remporté en 2005 le World Poker Open Championship Event, une des grosses étapes du circuit WPT, pour 1 400 000 $. Ses dauphins en table finale ? Rien de moins que Chau Giang, Daniel Negreanu, Scotty N’Guyen et Michael Mizrachi, dans l’ordre ! Malgré cet exploit, Stolzmann n’a ensuite réalisé que quatre modestes places payées sur le circuit, et n’a plus fait un seul ITM depuis 2006...

7) Michael DeMichele

demichele

Paradoxalement, le jeune joueur américain sera rentré dans la postérité par la grâce d’un de ses pairs. Raillé, insulté par un Scotty N'Guyen très éméché lors du Heads’up de la finale du Horse à 50 000 $ des WSOP 2008, DeMichele, dont le sang-froid est depuis cité en exemple, a finalement dû s’incliner en seconde place. Malgré cette perf’ dans l’un des tournois les plus difficile du monde, il n’a réalisé depuis qu’une seule place payée sur le circuit live, en 2008.
A croire que Scotty l’aura trop traumatisé pour qu’il continue sur sa lancée... «  It’s gonna be all over, baby » ?

 6) Noel Furlong

noel furlong big1

Champion du monde 1999 en venant à bout d’une table finale composée d’Erik Seidel, Alan Goehring ou Huck Seed, Noel Furlong avait offert un magnifique titre à l’Irlande. Depuis, il n’a jamais réussi à rééditer sa performance, sa fiche Hendon Mob ne mentionnant que quelques maigres ITM, le dernier en date en 2006. Le million de dollars remporté restera le plus gros gain de ca carrière.

5) Cyril Mouly

top10 mouly3

Cyril « le Frenchman », vous connaissez ? Cet homme d’affaires flambeur s’est pendant quelques semaines invité à la table des plus grands joueurs de la planète. Faisant monter les enchères dans la Bobby’s Room dès son arrivée, ce joueur créateur d’action a défrayé la chronique pendant les WSOP 2009 en disputant les plus grosses parties de cash-game de Las Vegas, contre Ivey, Dwan et consorts. Ca n’a pas duré : aujourd’hui, Mouly est recherché par Interpol pour escroquerie et se fait plus discret...

 4) Tuan Lam

top10 tuan lam

Runner-up derrière Jerry Yang lors du Main Event des WSOP 2007 (pour près de 5 millions de dollars de gains), Lam n’est ensuite jamais réapparu sur la scène du poker mondial. Sa performance lui avait pourtant permis de décrocher un contrat de sponsoring chez Pokerstars, et de grinder online pendant quelques mois après sa victoire. Aujourd’hui, le Canadien est invisible. Sa fiche Hendon Mob reste désespérément vierge depuis ce mois de juillet 2007...

3) Darvin Moon

top10 darvin moon 32898

On ne le reverra sans doute jamais en table finale d’un gros tournoi live. Dauphin de Joe Cada en 2009, ce bucheron de profession, qui ne possédait même pas de compte en banque, s’était qualifié pour le Main Event grâce à un satellite à 130$. Après avoir vécu l’un des plus gros rushs de l’histoire des WSOP, le joueur du Maryland terminait second pour plus de 5 millions de dollars. Depuis, Darvin s’est contenté de quelques ITM dans des petits tournois locaux.

2) Joe Cada

top10 joseph cada 34655

Champion du monde, et puis plus rien. Un scénario classique qui s’avère cependant surprenant concernant Joe Cada, plus jeune vainqueur du Main Event des WSOP en 2009. Grâce il est vrai à des coups de chance à la pelle... Performant en ligne avant le tournoi, l’Américain n’a fait ensuite qu’un seul ITM dans un High-Roller sur le circuit live, malgré un sponsoring de Pokerstars. Réputé fêtard, Joe Cada s’est sans doute laissé happer par les tentations de Las Vegas.

1) Jamie Gold

top10 jamie gold 3204


Peut-être le joueur le plus chanceux de toute l’histoire du poker. Jamie n’a en effet qu’une seule vraie performance à son actif : encore amateur, il décroche le titre de champion du monde 2006, dans ce qui reste à ce jour le tournoi le mieux doté de l’histoire, le seul où le vainqueur a empoché un gain à 8 chiffres (12 000 000 $). Après, c’est le désert ou presque pour le joueur coaché par Johnny Chan lors de son exploit : trois gains à 5 chiffres et quelques apparitions télés où ses carences ont vite sauté aux yeux. Son niveau de jeu n’a d’ailleurs jamais cessé d’être décrié.


Maxime Arnou


-----

Météores ou Champions ? Ils ont gagné le Main Event des WSOP... et ensuite ?

argent des WSOP
Gagner un titre est une chose, confirmer en est une autre.

Nous avons analysé tous les résultats des gagnants du Main Event des WSOP depuis 2003 pour voir comment ceux-ci ont évolué après avoir gagné le tournoi le plus important au monde.

par Francesco Esposito (06/16)

Le Main Event des WSOP est une véritable institution au poker, mais c'est surtout le rêve de chaque joueur professionnel ou amateur. Grâce à la victoire éclatante de l' « inconnu » Chris Moneymaker en 2004, parvenu à la table finale grâce à un tournoi en ligne, il y a eu un véritable boom du poker. Depuis 13 gagnants des World Series of Poker (Main Event) ont mis dans leur poche des sommes exorbitantes.

Info insolite à propos des gagnants : Parmi les 13 lauréats des WSOP, il y en a 6 dont le nom commence par « J » et pas moins de 3 « Joe ». Il y a aussi 2 « Greg » !

Qui sont les Champions du Monde à avoir confirmé ?

Nous avons décidé d'analyser les résultats des différents champions des WSOP pour voir ce qui se passe une fois que l'objectif le plus important pour un joueur de poker est atteint.
Les champions doivent-ils ensuite faire face à la lassitude ou rechercher de nouveaux stimuli ? Et surtout cette victoire était-elle méritée ou non ?

Il est difficile de répondre à ces questions mais scruter le palmarès des divers vainqueurs du Main Event WSOP permet de voir combien de gros bonnets ont poursuivi leur carrière, et de quelle manière.

Certains des gagnants ont continué à accumuler les grandes victoires et font aujourd'hui partie des joueurs de poker les plus respectés au monde, tandis que d'autres...


#2003 – Chris Moneymaker - $2,500,000

Chris Moneymaker

Total gagné dans sa carrière :  $3,609,304

Ses gains sans le Main Event WSOP : $1,088,654

Près d'une année après sa victoire au Main, Chris a atteint une deuxième place au WPT Championship à 5 200 $. Depuis plusieurs années, le joueur collectionne des petites victoires et encaisse des prix dans des tournois nationaux et internationaux. Mais il n'a que rarement dépassé le mur des 100 000 $ de gains.

Il faut cependant noter sa 17ème place à l'EPT de Londres en 2007 pour 24 480 € et une 69ème place à l'EPT Grand Final Monte Carlo en 2010 pour 25 000 €. Un de ses meilleurs résultats a été d'être introduit au Internet Hall of Fame du poker.

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Mars 2011,  au NBC National Heads up Championship pour $300.000

Mars 2004,  au WPT No-Limit Hold'em Championship pour $200.000

Janvier 2011, 11° au PCA Main Event pour $130.000


#2004 - Greg Raymer  - $5,000,000

Greg Raymer

Total gagné dans sa carrière : $7,559,924

Ses gains sans le Main Event WSOP: $2,548,899

Surnommé « Fossil-Man » pour sa passion des fossiles, Raymer a touché un prix de 5 millions de dollars en 2005, soit deux fois plus que son prédécesseur.

Les premiers résultats de Greg datent d'au moins dix ans avant sa consécration dans l'Olympe des joueurs de poker, et cela a continué ensuite quand Raymer est de nouveau parvenu à un cheveu de la finale du Main Event WSOP l'année suivante en terminant à la 25ème place.

Les World Series ont certainement porté chance au Fossil-Man, car durant chaque édition au cours des 4 années suivantes, il a réussi à se distinguer.
En dehors des Etats-Unis, Greg n'a obtenu que de maigres résultats. Il a notamment enregistré une victoire au tournoi en équipe de la World Cup of Poker de Barcelone pour 20 000 € et une 92ème place au Main Event de l'EPT de Londres en 2010.

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Mai 2009,  au WSOP $ 40,000 No Limit Hold'em pour $774,927

Juillet 2005, 25° au WSOP Main Event pour $304,680

Juin 2005,  au WSOP No-Limit Holdem pour $119,450


#2005 - Joe Hachem - $7,500,000

joe hachem

Total gagné dans sa carrière : $12,153,803

Ses gains sans le Main Event WSOP : $4,653,803

La victoire de l'Australien Joe Hachem en 2005 a résonné un peu comme : « Assez de débutants, le Main Event est pour les professionnels ! ». Pour la seconde fois consécutive, le joueur qui a remporté le titre a continué à donner le meilleur de lui-même après ce tournoi de poker par excellence.

Les gains de Hachem ont dépassé les 100 000 dollars après 2005 et il a continué de signer de très belles performances pendant les étapes des WSOP et du WPT.

Les meilleurs résultats de Joe à l'EPT sont une 11ème place en 2008 à Monte-Carlo pour 101 000 € et une 15ème place à l'UKIPT Grand Final à Londres pour 25.000 £.
Hachem n'a pas sa langue dans sa poche puisqu'il a souvent critiqué les jeunes vainqueurs des WSOP.

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Décembre 2006,  au WPT Doyle Brunson North American Poker Classic pour $2,207,575

Janvier 2012,  au A$ 100,000 Aussie Millions Poker Championship pour $339,726

Mars 2011,  au $ 5,000 The Big Event, Los Angeles pour $300,000


#2006 - Jamie Gold - $12,000,000

jamie gold

Total gagné dans sa carrière : $12,586,358

Ses gains sans le Main Event WSOP : $446,538

Si Jamie Gold a lancé la mode de l'homme du spectacle qui participe à un grand tournoi de poker., personne ne s'attendait à ce qu'il remporte le plus important de tous. Gold a également mis la main sur 12 millions de dollars, le gros gain dans l'histoire des Main Event des WSOP.

Réussir à répéter un tel résultat n'aurait été facile pour personne... et encore moins pour Jamie qui n'a quasiment rien fait au cours des 10 années suivantes. Parmi les différents vainqueurs du Main, Jamie est probablement un des plus commenté et beaucoup évoquent la chance lorsqu'ils parlent de son triomphe au WSOP.

Il est aussi vrai que l'Américain est surtout un producteur de télévision, et qu'il n'a encaissé en dix ans qu'un peu plus de 500 000 dollars au poker. Récemment, il est devenu l'ambassadeur du World Poker Fund.

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Mars 2016, de l'Event #20 du WSOP Circuit de Los Angeles pour $139,820

Juin 2015,  de l'Event #59 de NLHE à $1,500 des WSOP pour $120,952

Septembre 2007, 35° du Main Event des WSOP Europe pour $54,672


#2007 - Jerry Yang - $8,250,000

Jerry yang

Total gagné dans sa carrière : $8,443,075

Ses gains sans le Main Event WSOP : $191,789

Yang était un peu plus qu'un joueur amateur quand il s'est qualifié pour les WSOP grâce à un satellite de 225 dollars, pour ensuite empocher plus de 8 millions. Sa victoire a mis en évidence, en plus d'une bonne dose de chance, l'importance de la psychologie au poker. Jerry était en effet diplômé en Psychologie et travaillait comme psychothérapeute.

Mais depuis, le joueur californien n'a plus obtenu de résultat remarquable autour du tapis vert et, parmi tous les ex-vainqueurs du Main, il est celui qui a le « pire curriculum ».

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Mars 2010,  au NBC National Heads-Up Championship pour $75,000

Juillet 2010,  au Venetian Deep Stack Extravaganza III Las Vegas pour $30,380

Juin 2014, 40° de l'Event #29 de NLHE des WSOP pour $11,449


#2008 - Peter Eastgate - $9,152,416

peter eastgate

Total gagné dans sa carrière : $11,131,450

Ses gains sans le Main Event WSOP : $1,979,034

Le Danois Eastgate était à l'époque le plus jeune vainqueur de l'histoire des WSOP (avant Joe Cada) et il représentait un peu ceux qui quittent leurs études universitaires pour se lancer dans le poker.

Bien sûr, tout le monde ne réussit pas comme Peter ! Il a encaissé plus de 9 millions de dollars pour assurer son avenir et il est aussi devenu le joueur le plus important dans son pays. A l'exception du Main Event, Eastgate a montré à plusieurs reprises ses qualités de joueur de poker en réussissant à totaliser près deux millions de gains dans des tournois live au cours des 5 années suivantes.

Il a maintenant quasiment disparu de la scène du poker, et dans une interview à Pokerlistings il avait déclaré que gagner les WSOP ne signifie pas nécessairement devoir continuer à jouer à vie.  Ses dernières apparitions ont été durant les WSOP 2015 où il a participé au Main (mais seulement parce qu'il se trouvait à Las Vegas en vacances) et au WSOPC en Géorgie.

[Lire aussi : Que deviens-tu Peter Eastgate ?]

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Octobre 2009, 2° à l'EPT Main Event Londres pour $843,734

Janvier 2009,  au $ 5,000 No-Limit Hold'em du PCA pour $343,000

Juillet 2012,  à l'Event #56 de NLHE des WSOP pour $209,111


#2009 – Joe Cada - $8,546,435

Joe Cada

Total gagné dans sa carrière : $10,403,598

Ses gains sans le Main Event WSOP : $1,857,163

Gagner le Main des WSOP à seulement 21 ans malgré un field de 6494 joueurs n'est pas une petite entreprise et la pression pour la suite devait être énorme. Joe a pourtant continué à bien faire et son nom a souvent été associé à de grands tournois internationaux et au monde du poker en ligne.

Cada a été une source d'inspiration pour de nombreux joueurs de poker online vu son expérience en tant que joueur en réseau, où il compte plus de 600 000 dollars de gains. Même en live Joe a montré que sa victoire au Main n'était pas seulement un coup de chance : en Juin 2014, il a mis à son poignet un deuxième bracelet WSOP après avoir déjà gagné en 2012.

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Juin 2014,  de l'Event #32 NLH Six Handed Championship à $10,000 des WSOP pour $670,041

Juin 2012,   de l'Event #31 de NLH des WSOP pour $412,424

Janvier 2012,  au Leaderboard Event PCA pour $175,550


#2010 - Jonathan Duhamel - $8,944,310

Jonathan Duhamel

Total gagné dans sa carrière : $17,605,726

Ses gains sans le Main Event WSOP : $8,648,492

Le Canadien Jonathan Duhamel est l'un des meilleurs joueurs de poker au monde. Consacré par sa victoire au Main de 2010, il a réussi à doubler son butin dans les années suivantes à remportant deux autres bracelets WSOP.

Jonathan est actuellement le plus populaire vainqueur des World Series et probablement aussi le plus respecté par la communauté du poker. Au Canada il est le deuxième meilleur joueur après Daniel Negreanu et il est à la 10ème place du classement mondial des plus grands joueurs.

Jonathan a souvent donné des interviews dans lesquelles il décrit sa passion pour le poker. Il explique sa volonté de continuer de jouer tant que cette passion restera vive et ardente comme elle l'a été jusqu'à présent.

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Juin 2015, au  $ 111,111 NLH High Roller for One-Drop pour $3,989,985

Janvier 2012,  au $ 25,500 NLH 8 Max High Roller du PCA pour $634,550

Octobre 2015,  au € 25,600 NLH High Roller #10 des WSOPE pour $628,915


#2011 - Pius Heinz - $8,715,368

Pius Heinz

Total gagné dans sa carrière : $9,028,569

Ses gains sans le Main Event WSOP : $264,480

Avec Heinz, la liste des jeunes grinder online qui ont triomphé aux WSOP s'allonge. Pius a également été le premier Allemand à mettre la main sur le Main Event et à l'époque il était également un membre récent de Pokerstars avec 700 000 dollars gagné dans des tournois en ligne.

Mais qu'a fait ensuite l'Allemand après cette victoire aux WSOP 2011 ? Quels grands résultats live a-t-il obtenu ? Eh bien, pour être honnête, peu ou rien !

A la différence de ses prédécesseurs qui ont continué d'écumer les circuits live sans abandonner le poker online, Pius a peu souvent pris part à d'autres tournois d'envergure, et il possède sans doute la plus courte liste de places payées en live parmi tous les récents vainqueurs du Main de notre liste.

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Octobre 2012,  du GCOP II Vol. 5/6 € 10,000 High Roller Event à Rozvadov pour $78,011

Mars 2016, du Super High Roller € 5,200 de l'Eureka Rozvadov pour $48,721

Janvier 2012,  du PCA  $ 5,250 No Limit Hold'em 8-Max pour $45,980


#2012 – Greg Merson - $8,531,853

Greg Merson

Total gagné dans sa carrière : $11,371,974

Ses gains sans le Main Event WSOP : $2,840,121

Avant de mettre la main sur le Main et plus de 8 millions de dollars, Merson s'était déjà adjugé l'event #57 de NLHE 6-handed à 10 000 $ pendant les même WSOP, empochant déjà 1 million de dollars et bien sûr un autre bracelet.
Greg jouait au poker depuis plus de 5 ans déjà avant son titre, et il a donc perpétué la tradition du joueur de poker en ligne qui réussit à remporter le plus grand tournoi de poker live au monde. En seulement trois ans à la suite de son triomphe, Greg a ensuite montré combien sa victoire était méritée.

En particulier aux WSOP, Merson a à plusieurs reprises ajouté de bons résultats à son long curriculum de poker player pro. Greg est actuellement dans le top 20 des plus gros gagnants de tous les temps aux Etats-Unis et il est aussi très actif sur les questions sociales.

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Janvier 2014,  au PCA $ 25,500 No-Limit Hold'em High Roller pour $948,996

Mai 2015, 4° de l'Event #5 de No-Limit Hold'em à $5,000 des WSOP pour $152,126

Janvier 2016, 13° au $ 25,000 High Roller 8-Handed du PCA pour $88,020


#2013 – Ryan Riess - $8,361,570

Ryan Riess

Total gagné dans sa carrière : $9,190,619

Ses gains sans le Main Event WSOP : $662,576

Nombreux sont ceux qui parlent d'une grosse réussite pour Riess... Même s'il a réussi à atteindre des places payées dans plusieurs épreuves des WSOP en 2013, il n'avait pas l'étoffe d'un vrai champion.

Comment donner tort aujourd'hui à ceux qui pointaient du doigt le joueur Américain puisqu'il n'a plus réussi de grands coups depuis plusieurs années ? Souvenez-vous des nombreuses interviews après sa victoire dans lesquelles Ryan « The Beast » Reiss s'autoproclamait « meilleur joueur du monde », sans demi-mesure et sans honte. Eh bien Ryan, c'est la « preuve par 9 » car non, tu n'es décidément pas incomparable !

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Février 2016, au High Roller à €10,300 de l'EPT Dublin pour $102,779

Avril 2015,  de l'Event #11 du WPT Seminole Hard Rock pour $63,891

Février 2016, 15° au WPT Championship L.A. Poker Classic pour $57,180


#2014 – Martin Jacobson - $10,000,000

martin jacobson

Total gagné dans sa carrière : $15,106,285

Ses gains sans le Main Event WSOP : $5,101,979

Le Suédois Jacobson est parmi les différents vainqueurs du Main des WSOP celui qui a le plus suivi l'ordre naturel des choses. Il est parti de tout en bas, pour ensuite gravir les étapes et parvenir au sommet après une carrière de joueur de poker plus qu'honorable. Martin avait déjà gagné des millions d'euros en jouant au poker ces dernières années avant de triompher dans le tournoi le plus important du monde.

Peu importe alors que l'année dernière le Suédois n'ai pas réussi un gros coup, car un joueur avec 15 millions de dollars de gains remportés dans sa carrière (dont 10 dans le Main Event), au sommet du classement des plus grands joueurs suédois, a peu de choses à démontrer.
Martin est aussi le vainqueur exemplaire, humble et bien disposé envers les médias, et qui a aussi participé à plusieurs initiatives caritatives comme le REG.

Ses meilleurs résultats (après sa victoire au Main)

Mai 2015, 10° du High Roller 8-Handed de l'EPT Monaco pour $107,338

Décembre 2014,  du € 4,250 Deepstack 4x4 de l'EPT Prague pour $75,369

Février 2016, du High Roller à € 25,750 de l'EPT Dublin pour $56,255


#2015 - Joe McKeehen - $7,683,346

Joe McKeehen

Total gagné dans sa carrière : $11,567,048

Ses gains sans le Main Event WSOP : $3,674,090

Dans le sillage de Jacobson, voici un autre joueur qui a triomphé aux WSOP après avoir gagné un million de dollars en live et en ligne, en plus d'un passé de champion mondial de Risk. Son triomphe est sans doute un des plus prévisibles de l'histoire des World Series, notamment du fait d'une avance en jetons en finale vraiment sans précédent.

Dans un temps très court, Joe a intégré le top 20 des plus grands gagnants de poker de tous les temps aux États-Unis, et moins d'un an après son triomphe, le joueur continue d'accumuler de bons résultats. Personne n'a soulevé de doutes sur les compétences de McKeehen ou sur le mérite de sa victoire mais le joueur à pu ensuite démontrer que son titre n'était pas qu'une heureuse coïncidence.

Ses meilleurs classements (après sa victoire au Main)

Janvier 2016,  au PCA $ 100,000 Super High Roller 8-Handed pour $1,220,840

Janvier 2016,  au WPT Borgata Winter Poker Open pour $ 249,267

Mars 2016,  du High Roller à $25,000 du WPT Bay 101 Shooting Star pour $156,966

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page