Jennifer Tilly, actrice et joueuse de poker : Portrait et Interview

Jennifer Tilly

Jennifer Tilly excelle pour jouer les andouilles, petites amies et femmes aux formes généreuses dans les films ; jetez un œil à ses rôles dans "La fiancée de Chucky" et "Menteur, menteur" pour un avant-goût. Mais si Jennifer est condamnée à jouer encore et toujours ces mêmes rôles, dans la vie réelle son titre de championne des World Series of Poker a notamment pu démontrer toute son intelligence.

Le 27 juin 2005, Tilly remporte donc un bracelet WSOP et 158 625 $ dans l'épreuve du Ladies' No-Limit Texas Hold'em à 1 000 $, surpassant 600 autres joueuses. Elle enchaîna même en remportant le 1er septembre 2005 le troisième tournoi World Poker Tour Ladies sur invitation au Bicycle Casino de Bell Gardens en Californie.

Tilly a également concouru dans les séries Poker Royale sur Game Show Network (GSN), la troisième saison du Poker Superstars Invitational sur Fox Sports News (FSN), et la saison 2006 du Celebrity Poker Showdown sur Bravo.

Il n'était cependant pas dans la première intention de Jennifer de devenir une joueuse aussi célèbre dans le monde du poker.
Jennifer Tilly cultive la mixité dans ses origines. Elle est la fille d'Henry, vendeur de voitures chinois, et de Patricia, institutrice caucasienne. Jennifer est d'ailleurs née Jennifer E. Chan avant de prendre le nom de jeune fille de sa mère, Tilly, puis de se lancer dans sa carrière d'actrice.
Née à Harbor City en Californie, elle a principalement grandi à Victoria en Colombie Britannique, où elle se sera rendue avec sa mère, ses deux sœurs et un frère aîné après que ses parents aient divorcé.

Jennifer jette son dévolu sur l'acting au plus tôt de ses années adolescentes lorsqu'elle s'inscrit au programme théâtral du Stephens College dans le Missouri et remporte des concours d'écriture. Elle se rend ensuite à Los Angeles où elle enchaîne régulièrement les rôles durant ces 20 dernières années, dont Coups de feu sur Broadway, un film de Woody Allen dans lequel elle joue une aspirante et très mauvaise actrice. Elle fut d'ailleurs nominée pour l'Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle pour ce portrait de la sans talent Olive Neal, en 1994.

C'est sa carrière d'actrice qui a conduit Jennifer au poker, avec un rôle dans une comédie dans le domaine du jeu en 1989, Let it ride (trouvable en France en vidéo sous le titre Deux dollars sur un tocard). De quoi susciter son intérêt... Peu après que la production du film fut bouclée, Tilly commença à jouer régulièrement avec des amis, et surtout à développer ses compétences de jeu au poker.

Jennifer Tilly et Phil Laak

Tilly et Laak, l'un des plus beaux couples du poker

En 2003 Jennifer démarre dans des tournois, encouragée par son boyfriend, le joueur de poker professionnel Phil « The Unabomber » Laak, qu'elle rencontra au tournoi WPT Invitational du Commerce Casino. Après sa victoire dans les WSOP 2005, Tilly loua d'ailleurs Laak pour lui avoir enseigné tout ce qu'elle sait à propos du poker, et aidée à travailler sur son jeu. Elle dit aussi qu'elle avait beaucoup appris « par osmose ».

« The Unabombshell » (à peu de choses près "La Bombe", aussi en référence au surnom de son compagnon donc), surprit alors tout le monde en devenant la première célébrité à gagner une épreuve des World Series. Mais personne ne fut plus surpris qu'elle ne le fut elle-même.

Lors d'une interview au Tonight Show avec Jay Leno, elle raconta « J'étais tout autant abasourdie. Quand j'ai commencé à approcher le moment où j'ai compris qu'il était possible de gagner un nouveau bracelet, j'étais terrifiée. Et vous savez, j'avais presque tous les jetons, j'avais quelque chose comme 1300 jetons et l'autre fille avait peut-être, euh, 57 jetons. Et je me sentais comme s'il allait se passer quelque chose et que j'allais tout perdre en une main. Mais ce n'est pas arrivé. »

Le débat quant à savoir si ce fut de la chance ou du talent sur ce coup là, s'éteint lorsqu'elle remporta également et seulement deux mois plus tard l'épreuve du World Poker Tour's annual Ladies Night. Elle y battit notamment la professionnelle du poker Isabelle « No Mercy » Mercier (championne du WPT Ladies Night de 2002), Cecilia Mortensen (joueuse de tournoi et femme du champion WSOP 2001 Carlos Mortensen), et Aidiliy Elviro (fiancée de Michael « The Grinder » Mizrachi), pour s'adjuger le titre et établir sa présence dans le monde du poker.

Depuis la belle actrice peut principalement être vue aux tables de quelques évènements sur le sol américain, en plus de quelques détours sur le circuit européen comme pour l'EPT Grand Final de Monte Carlo. Ses derniers résultats notables ? Plusieurs bonnes places payées aux WSOP (dont plusieurs Top 20) - elle en compte 16 - les dernières en 2017.
Ses gains s'élèvent aujourd'hui à près de 1 million de $, de quoi clouer le bec à certaines mauvaises langues.

Divers et anecdotes

* A été mariée avec le scénariste/producteur des Simpsons, Sam Simon (1984-1991).
* Première célébrité d'Hollywood à gagner un bracelet WSOP.
* Nominée pour un Oscar.
* Partage la vie de Phil Laak.
* A grandi à Victoria, en Colombie Britannique, au Canada.

-----

Jennifer Tilly est de retour

(28/10/09)

Jennifer Tilly chapeau de cowboy
"Je pense juste être à un moment de ma vie où je trouve le poker plus intéressant que le cinéma."

Cela fait depuis presque un an que l'actrice hollywoodienne devenue professionnelle de poker Jennifer Tilly avait dit au revoir au monde du poker, ayant reportée toute son attention au cinéma.

Mais la nominée aux Oscars 1994 (pour Bullets over Broadway) et la championne du tournoi Ladies des World Series of Poker 2005 a cette semaine fait son retour au World Poker Tour, pour le Main Event de l'étape de Festa al Lago. Et elle a confié à PokerListings qu'elle était de retour pour rester.

« Le poker est vraiment une addiction. J'ai pris du recul pendant presque un an, j'ai fait quelques films, mais j'ai senti que le poker me manquait vraiment lorsque je faisais du théâtre. »

Lorsque le rideau tombait sur ses performances nocturnes dans Shawn's Grasses of a Thousand Colours au Royal Theatre à Londres, Tilly se rendait directement au fameux Victoria Casino pour s'asseoir aux côtés de Neil Channing et du reste des habitués du Vic.

Avec un boyfriend du nom de Phil Laak poursuivant ses rêves de poker autour du globe, Tilly ne pouvait qu'encore plus régulièrement ressentir l'attraction du poker, et l'héroïne de Bound fut bientôt forcée d'admettre que son amour pour le jeu surpassait véritablement son intérêt pour l'acting.

« Il est vraiment difficile de s'en défaire, particulièrement si vous avez un petit ami avec qui vous vivez et qui est un vrai fanatique de poker. Je pense juste être à un moment de ma vie où je trouve le poker plus intéressant que le cinéma, même si j'imagine que cela peut changer. »

"J'ai été très découragée par ce que j'ai souvent pu lire en ligne"

Tandis que Jennifer Tilly a connu quelques succès lors de sa première percée dans le poker, amassé plus de 500 000 $ en gains de tournois, les articles poker et style de vie qu'elle a écrit pour Bluff Magazine restaient plus axés style de vie que poker, et quelques erreurs qu'elle avait faites lors de shows poker ont rapidement alimenté les posts et avis les plus critiques sur plusieurs forums de poker en ligne.

En regardant derrière elle, Tilly a admis qu'elle trouvait tout ça plutôt blessant, et que ce fut l'une des raisons pour lesquelles elle avait décidé de laisser le monde du poker derrière elle.

« J'ai été très découragée par ce que j'ai souvent pu lire en ligne. Les gens disent des choses horribles sur vous, des gens qui ne connaissent rien de votre jeu ou de vos stats ou autre.

Jennifer Tilly
"J'en suis arrivée à un stade de ma vie où je me moque de ce que les gens peuvent penser."
 

J'ai dû faire retirer le lien vers Two Plus Two par mon expert en informatique, parce que Two Plus Two est comme une drogue. Les gens y sont intelligents et marrants, et je pouvais y rester toute la journée et rire, rire, rire, jusqu'à lire quelque chose de mal à propos de moi, et là je me sentais tellement nulle. »

Mais après un peu d'introspection dans son temps loin du poker, Tilly sent qu'elle est maintenant plus forte pour supporter les critiques.

« Je n'ai jamais vraiment vécu ma vie depuis que je suis sortie de l'école, en me préoccupant trop de ce que les gens pensaient. J'ai senti que c'était juste parce que j'étais une actrice qui jouait au poker que les gens ont été emmerdés, en pensant que mes articles étaient crétins ou je ne sais quoi. Mais je ne vais pas me cacher dans un trou sans chercher à réussir.

Je pense que j'en suis arrivée à un stade de ma vie où je me moque de ce que les gens peuvent penser. »

"Un projet de vie"

Avoir pris un peu de recul du poker ont vraiment donné à Tilly le temps de revoir son jeu, et elle se sent désormais également mieux préparée au succès.

« J'ai beaucoup lu et étudié durant mon temps libre, et je me sens en très bonne forme pour réattaquer le poker » s'enthousiasme t-elle. « C'est vraiment un jeu étonnant, il englobe tous les aspects de la vie. Je pense que le poker est vraiment un puzzle métaphysique et que chaque situation que vous rencontrez dans le poker est une analogie de la vie.

Mon travail a consisté à faire plus que d'aller chez PokerXFactor ou CardRunners ou de lire tous les livres de poker qui n'ont jamais été écrits. J'ai aussi lu des livres à propos de l'univers conscient, comment vous pouvez dire que les gens mentent, et du phénomène psychique, comment faire progresser votre cerveau et atteindre votre plein potentiel. »

Le retour de Tilly au poker s'est déjà inscrit par une apparition en table finale au PartyPoker World Poker Open de Londres la semaine dernière, et bien qu'elle ait été éliminée au cours du Day 2 du WPT de Festa al Lago, elle est repartie avec le sourire et une idée en tête pour revenir meilleure que jamais.

« C'est vraiment une sorte de projet de vie » explique t-elle. « J'ai peut-être fait le tour de l'acting, mais je pourrais vivre jusqu'à cent ans sans encore tout connaître de ce qu'il y a à savoir à propos de poker. »

-----

Jennifer Tilly : « Je veux que les gens se souviennent de moi comme d’une joueuse de bon niveau »

(13/06/14 - par Alexander Villegas)

Jennifer Tilly aux WSOP
Jennifer Tilly a pour objectif de remporter un nouveau titre.

Difficile de trouver une célébrité qui aime plus le poker que Jennifer Tilly. Et contrairement à d’autres acteurs qui font tout pour se distancier au maximum du monde du poker, Jennifer semble au contraire se réjouir de faire partie de la communauté. Une joueuse de poker fière de l'être.

Passionnée de poker depuis le milieu des années 2000 et sa victoire au Ladies Event des WSOP, elle a participé à énormément de tournois, d’émissions télé consacrées au poker et on peut dire qu’elle vit poker.

Aujourd’hui, on reconnaît enfin le travail qu’a accompli Tilly en faveur du poker : d’abord, elle a été nommée au Women’s Hall of Fame, et elle est aujourd'hui également en lice pour remporter un trophée PokerListings.

Nous avons rencontré Tilly lors des WSOP pour évoquer avec elle ses ambitions au poker, la santé de Sam Simon, et la place des joueuses de poker.


Jennifer, tu es donc en lice pour recevoir le trophée PokerListings dans la catégorie “Légendes Vivantes”.

1096 Jennifer Tilly
Jtillathekilla
 

J’ai vu ça, oui. Je trouve ça génial. Je suis également ravie que Jean-Robert Bellande soit nominé pour le trophée de joueur le plus inspirant, il inspire tellement de gens et je pense qu’il représente très bien l’esprit libre du poker.

J’aime beaucoup son blog et son compte Twitter, sur lequel tout le monde l’encourage lorsqu’il annonce sa bankroll à zéro. Pour ma part, je trouve vraiment ça génial d’être nommée dans la catégorie Légendes Vivantes, même si certains n’en seront peut-être pas contents. Moi je trouve ça vraiment cool.

J’ai vu que Dan Heimiller venait de gagner un tournoi, j’imagine que ce n'est pas bon pour moi, mais je suis très heureuse pour lui !

Il fait partie des nominés parce qu’il est un excellent exemple pour tous les joueurs de poker. C’est quelqu’un de très sympathique, plein de grâce. Il est sur le circuit depuis des années, toujours au top. Je suis vraiment honorée d’être nommée aux côtés de tels joueurs.

J’aime aussi beaucoup la catégorie des étoiles montantes. Elle permet de mettre en avant de jeunes joueurs pas forcément encore très connus du grand public. C’est bien pour le poker qu’il y ait ce genre de cérémonie un peu originale.

Et puis apparemment c’est mon année, après ma nomination aux Women’s Hall of Fame... Ce qui est bien, c’est que ces nominations mettent en avant autre chose que les résultats purs.

Il y a la “Fiancée de Chucky” qui a gagné le Ladies’ Event la première fois qu’elle est venue aux WSOP, elle aussi c’est une autre légende... En tout cas je suis très contente.

Pourquoi les gens devraient voter pour toi ?

IMG2951
Jennifer est aussi l'incarnation des joueurs qui savent s'amuser à une table de poker.
 

Parce que ça ferait parler ! Je pense que les gens qui voteront pour moi le feront parce que je suis en quelque sorte une “hybride” et qu’on parle beaucoup de moi en dehors du poker.

Je pense que ma victoire permettrait de mettre en lumière le poker de manière positive. Et puis les gens se diraient que si moi je peux le faire, eux aussi !

JRB par exemple, il incarne l’esprit-même du poker, la joie d’être joueur de poker, la folie de la variance, les montagnes russes. Ma victoire est plutôt comme celle de Chris Moneymaker : je sortais de nulle part, même si j’étais connue en dehors du poker, les gens ne me voyaient pas comme quelqu’un de particulièrement doué.

Et pourtant j’ai gagné le Ladies Event et j’ai mené une bonne carrière. Ca mérite d’être souligné.

Mais j’essaye quand même de pas avoir l’air trop prétentieuse...

Est-ce que tu penses avoir joué un rôle dans l’augmentation du nombre de joueuses de poker ?

IMG1520
Vanessa Selbst, une autre source d'inspiration pour les joueuses.
 

En quelque sorte. Quand j’ai rencontré Phil (Laak), je voulais tout le temps aller dans les casinos pour jouer, donc j’avais une idée derrière la tête. Je ne voulais pas y aller seule, les casinos peuvent être des endroits très intimidants, il n’y a que des hommes.

Comme dans les autres domaines, c’est souvent quand tu vois quelqu’un faire quelque chose que tu te dis que toi aussi tu en es capable. Donc voir des joueuses comme Vanessa Selbst, Kathy Liebert, Jennifer Harman ou moi, ça permet de banaliser la présence des joueuses sur le circuit.

C’est un peu comme quand Gina Gershon et moi avons joué dans Bound. Après ce film, j’ai remarqué que pas mal de films indépendants mettaient en scène un couple lesbien. Je ne me vois pas du tout comme une pionnière, mais les choses se font comme ça.

Ces dix dernières années, beaucoup de joueuses ont fait de grosses performances en tournois. Vicky Coren en est un très bon exemple, elle est géniale ! D’ailleurs elle est aussi nommée pour les trophées PokerListings. Elle a gagné deux EPT, elle écrit pour le Guardian, elle est tellement douée ! C’est vraiment inspirant.

Je pense que personne ne dirait que La Fiancée de Chucky l’a inspiré à se mettre au poker, mais le simple fait de voir ou de lire des articles sur des joueuses de poker de haut niveau, ça pousse à s’y mettre.

Quels sont tes objectifs dans le poker ?

jennifer tilly 10413
Sympathie et soif de reconnaissance.
 

J’aimerais gagner un autre tournoi. J’ai déjà gagné deux tournois open mais j’aimerais vraiment en gagner un gros. J’ai gagné un tournoi à 5 000 $ et un tournoi caritatif dont le parterre de joueurs était très relevé, mais ça reste un tournoi caritatif. J’aimerais aussi beaucoup gagné un deuxième bracelet aux WSOP.

J’aimerais beaucoup gagner le 6-Max à 5 000$. J’aime beaucoup le 6-max et j’ai déjà réalisé quelques bons résultats.

Ce qui est bien avec le 6-max, c’est que tu te dis que ce n’est pas juste une question de chance puisque tu fais jeu égal avec tous ces jeunes joueurs venus d’Internet. Donc oui, j’aimerais vraiment gagner celui-ci.

J’en suis presque à un million de gains en tournois. J’aimerais vraiment arriver à dépasser la barre du million d’ici la fin de l’année et grimper au classement des meilleures joueuses de l’histoire.

Donc disons : gagner un bracelet, ça c’est un sacré objectif, et atteindre le million en gains en tournois et/ou grapiller quelques places au classement des meilleures joueuses. C’est un objectif plus modeste et peut-être plus réaliste.

Je veux que les gens se souviennent de moi comme d’une bonne joueuse, je ne veux pas que le poker ne soit qu’une note de bas de page dans ma vie : “elle a fait des films et elle a gagné un bracelet”. Je veux être reconnue en tant que joueuse de poker.

Comment va Sam Simon ? (producteur des Simpsons, ancien mari de Jennifer de 1984 à 1991, et aujourd'hui atteint d'un cancer du côlon en phase terminale NDLR)

IMG2467
"Sam Simon mérite un bracelet."
 

Sam est une véritable inspiration. C’est quelqu’un d’exceptionnel. Il y a plus d’un an et demi, les médecins lui donnait entre 3 et 6 mois à vivre. Mais c’est un battant. Il y a une vidéo qui retrace tout ce qu’il a fait ces 12 derniers mois.

Il est allé à St-John’s dans le Nouveau-Brunswick en plein hiver pour manifester contre la chasse aux phoques, il est allé à Taiji pour manifester contre le massacre des dauphins, il a racheté des zoos pour libérer les ours et les singes dans des endroits plus appropriés.

Il a donné beaucoup d’argent à des associations de défense des animaux et il a aussi mis en place une cantine caritative.

Je pense que c’est sa détermination et sa volonté de changer le monde qui lui permettent de rester en vie. Ça, et l’amour que lui apportent ses amis et sa famille. Le monde du poker l’a aussi beaucoup soutenu.

Il aime vraiment le poker, et c’est très triste parce que le Main Event des WSOP fait partie de ses tournois préférés, mais il n’est malheureusement pas en état d’y participer, il ne pourrait pas rester assis aussi longtemps. Mais l’année dernière, Mori l’avait invité à participé au NBC Heads Up.

Il est venu jusqu’à Vegas avec son infirmière. Jeff Madsen l’a coaché. C’était un week-end génial. Il est allé assez loin dans le tournoi, donc ça lui a vraiment fait du bien.

J’espère qu’il ira mieux et qu’il gagnera un jour un bracelet, il le mérite.

-----

Jennifer Tilly à la poursuite d'un deuxième bracelet WSOP

(18/06/15 - par Alexander Villegas)

Jennifer Tilly Unabombshell
Unabombshell.

Jennifer Tilly veut l’or. Encore. En 2005, Tilly remportait le Ladies Event. Depuis, elle est à la poursuite de son deuxième bracelet WSOP.

« J’ai toujours ce petit regret de me dire que c’est un bracelet ‘de filles’. C’est pour ça que j’aimerais gagner un tournoi mixte avec tous ces génies d’Internet. Ça serait génial. Je pourrais en porter un à chaque poignet, à la Wonder Woman. »

Depuis sa victoire, Jennifer Tilly comptait 11 places payées... et mainenant 12.

Dans l'Event 32 de No-Limit Hold'em 6-handed (en tables de six joueurs) à 5 000$, l'actrice vient en effet de terminer 14è et dans l'argent, pour un prix de 25 022$.

Un excellent parcours dans l’un des tournois les plus relevés de l’année.

Un (Six-)Max d’adrénaline

« J’aime vraiment le 6-max », nous confiait Jennifer.

« Il me faut de l’action, et puis je pense toujours que les gens bluffent. Et ils bluffent beaucoup plus souvent au 6-Max qu’ailleurs, donc je m’amuse vraiment. J’aime beaucoup jouer contre de très bons joueurs, c’est très stimulant. »

En dehors du côté "défi", Jennifer préfère jouer des tournois à buy-in plus élevé car ils offrent plus de jetons et une meilleure structure. Mais aussi parce qu’elle se sent coupable lorsque qu’elle élimine un amateur dans un plus petit tournoi.

« Je me dis mince, ils ont économisé toute l’année et voilà ce que j’en fais ! »

Cependant loin de l’excès de confiance, la compagne de Phil Laak est consciente que le fait d’avoir beaucoup de jetons l’a souvent desservie.

Jennifer Tilly au poker
"Quand les choses vont de travers, il est bien de faire un break et de prendre un peu de recul."

Rester cool

« J’ai souvent beaucoup de jetons les deux premiers jours. Le problème, c’est que je ne sais pas quand calmer le jeu. Donc là, j’essaye juste de surfer sur la vague. 

Je veux juste éviter de péter un câble et de tilter. L'autre jour j’ai bien failli perdre tout mon stack parce qu’un gars n’arrêtait pas de relancer et que je voulais à tout prix le sortir.

J’ai remarqué qu’on finit souvent par perdre face à la personne qu’on voulait à tout prix sortir. C’est pour ça qu’il faut absolument que je me canalise. »

Et ce n’est pas tout : la stratégie de Jennifer Tilly sur ce tournoi... c’était de rester aussi éloignée de la table que possible.

Attention au burn-out

« Je pense qu’il faut savoir faire une pause pour éviter le burn-out », admet-elle.

« Quand tu sens que tu retombes dans tes travers, je pense qu’il faut faire un break et prendre un peu de recul. Certaines années, je jouais plusieurs tournois par jour. C’était presque une drogue. Maintenant j’essaye de choisir mes tournois et de me concentrer sur ceux où je peux vraiment faire quelque chose. Et puis j’évite de faire n’importe quoi la veille. »

Cette passion qui anime Jennifer Tilly lui a permis d’être nommée pour dans la catégorie "Légende vivante du poker" à nos Trophées PokerListings 2014.

1770 Shaun Harris and Dogs
"J'aime tellement le poker que je vais jusqu'à poster des photos de chiens qui poussent leurs jetons avec leur museau."

« C’est vrai que je suis très animée, j’aime tellement le poker. J’écris sur le poker, j’ai toute une bibliothèque de livres de poker. »

Tilly : « Je suis une groupie du poker »

« Honnêtement, c’en est presque maladif. Si tu voyais notre appartement ici... Je collectionne des œuvres d’art sur le poker. Il y en a partout.

Je suis du genre à poster des photos de chiens de mes amis qui poussent leurs jetons avec le museau. Je suis une groupie du poker, je ne sais pas comment le décrire autrement. J’aime le poker. »

Une passion que Jennifer partageait avec son ex-mari, Sam Simon, décédé un peu plus tôt cette année.

« Sam aimait tellement le poker. C’était quelqu’un qui n’avait jamais de complexe au moment de participer à un tournoi trop grand pour lui. Il aimait jouer avec les meilleurs, les vrais joueurs de poker. Combien de fois on s’est retrouvés face à face au poker... »

Aujourd’hui, c’est aux meilleurs joueurs du monde que Jennifer fait face. Et sans doute pas loin de tous les dominer sur un prochain tournoi.


A lire aussi sur Jennifer Tilly

  Jennifer Tilly : son interview Questionnaire de Proust
  7 bracelets qui ont changé l'histoire du poker

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page