Règles de mises au Hold'em : No-Limit, Limit, Pot-Limit

jetons pour miser au Hold'em


Bien que le No-Limit Texas Hold'em soit la forme de poker la plus populaire jouée aujourd'hui, on trouve toujours de nombreux joueurs qui préféreront jouer en Limit ou Pot-Limit.

Dans le monde du poker, la popularité des jeux de No-Limit (sans limite) est un développement relativement récent. Durant de nombreuses années, le poker était avant tout un jeu de Limit ou de Pot-Limit. Le No-Limit n'a vraiment décollé que lorsque Doyle Brunson et ses acolytes ont emmené le jeu dans les casinos de Las Vegas.

Depuis, le No-Limit a régulièrement gagné en popularité, explosant même aux yeux du monde à l'occasion des WSOP 2003, remporté par l'amateur d'alors, Chris Moneymaker.
Etant donné qu'il s'agit aujourd'hui donc de la variante de mises la plus populaire, nous allons l'aborder en premier.

Dans cet article vous retrouverez ce qu'il faut savoir en matière de fonctionnement des mises dans les trois types de jeux de Hold'em (à savoir selon leur système d'enchères).
Consultez notre autre article pour approfondir encore votre apprentissage du système de mises au poker.


No-Limit Texas Hold'em

Les gens sont fondus de No-Limit parce qu'il s'agit d'un mélange unique de compétences, de chance et d'action, et parce que... vous pouvez miser tous vos jetons à n'importe quel moment au cours de la main.

Au Texas Hold'em, les joueurs font toujours face à trois options :

  • Check (ou suivre, payer)
  • Mise (ou relance)
  • Fold (se coucher - dans un scénario où vous pouvez checker, cela n'a pas de sens, mais reste une option)

Suivre (call) équivaut simplement à égaliser la mise précédente qui a été faite (un check est la même chose, seulement lorsqu'aucune mise n'a été faite - en d'autres mots, un check est un suivi "gratuit").

Le fold (se coucher) consiste à jeter ses cartes et d'attendre la prochaine main pour pouvoir jouer de nouveau. Se coucher est toujours gratuit.

un joueur qui mise au poker

Si aucune mise n'a encore été effectuée, vous avez la possibilité alors de miser vous-même. Une fois qu'une mise est faite, les joueurs suivant ont cette fois la possibilité de relancer cette mise.

En No-Limit, la mise minimum équivaut à la taille de la grosse blinde, tandis qu'il n'y a pas de mise maximum, ou tout du moins à hauteur du nombre de jetons que vous possédez dans votre tapis.
Notez que seuls des jetons qui étaient dans votre stack avant que les cartes ne soient distribuées, comptent. Ce qui veut dire que vous ne pouvez ajouter (ou retirer) des jetons en cours de main - une remarque vraie pour les parties d'argent.

Une fois que quelqu'un a misé , le minimum que vous pouvez relancer est de la taille de la dernière mise. Ainsi, si votre adversaire mise 5$, la relance minimum que vous puissiez faire est de 5$ (pour une mise totale donc de 10$).
Et une nouvelle fois, la relance maximum est dictée par le montant de votre tapis en face de vous.

La hauteur d'une partie de No-Limit Hold'em (en cash game) est déterminée par la taille de ses blindes. Une partie à 1$/2$ aura des blindes à 1$ et 2$. Le buy-in (droit d'entrée) variera d'une salle de poker à une autre.

Généralement, le buy-in minimum sera de 20 grosses blindes (40$ ainsi dans notre exemple), et le maximum sera de 100 (200$), bien que certains casinos organisent des parties sans buy-in maximum.


Retrouvez les meilleures salles pour jouern au Texas Hold'em


Pot-Limit Hold'em

Le Pot Limit Hold'em est un jeu que l'on pourrait qualifier d'entre le No-Limit et le Fixed-Limit. Ici, vous ne pouvez pas jouer tout votre tapis au moment que vous voulez, mais vous pouvez quand même miser plus dans le pot qu'en Limit.

La façon de déterminer la mise maximum possible est de compter l'argent dans le pot, et toutes les mises en cours sur la table, incluant tout call que vous devriez faire avant de pouvoir relancer. Rassurez-vous, c'est plus simple que ça n'en a l'air.

Deux exemples pour vous :

1) Vous êtes le premier à agir au flop dans un pot de 15$. Vous avez les options de checker ou miser. Vous pouvez alors miser ce que vous voulez entre le montant de la grosse blind, et le montant total du pot (15$). Toute mise dans cette fourchette est une mise "légale".

pot de poker en vrac
Pas toujours facile de savoir combien on peut miser en Pot-Limit...

2) Vous êtes deuxième à agir sur un flop dans un pot de 15$. Le premier joueur mise 10$. Vous avez maintenant le choix entre vous coucher, suivre (10$), ou relancer.
Votre relance minimum est égale au montant de la mise précédente.
Dans cette main, votre relance minimum est de 10$ (10$ + 10$ pour un montant total à mettre de 20$).
Votre mise maximum est le montant du pot. Pour ce faire, ajoutez le pot + la mise + votre suivi (15$ + 10$ + 10$ = 35$). Vous êtes autorisé à miser ce montant en plus de votre suivi, ce qui veut dire en définitive que votre mise totale s'élèvera ici à 45$ (10$ pour le call+ 35$ pour le montant du pot).
Vous pouvez relancer de n'importe quel montant entre ces deux montants minimum et maximum.

Le Pot-Limit Hold'em n'est pas excessivement populaire. Vous pourrez essentiellement le voir dans certains grands tournois (tels que les WSOP). Notez cependant que la structure de mises en Limite de Pot est celle utilisée en Pot-Limit Omaha.
Le Pot-Limit Omaha devenant rapidement l'une des variantes de poker les plus populaires, cela reste toujours une bonne idée de vous familiariser avec cette structure.


Limit Hold'em

Ou Hold'em à limite fixe. La seconde forme la plus populaire de Texas Hold'em.

Tandis que le No-Limit est un jeu de force brute où les joueurs jouent des gros tapis et se lancent dans d'énormes bluffs, le Limit Hold'em est un jeu plus subtil, un jeu de gentlemen où les joueurs cherchent à exploiter de petits avantages : un jeu de finesse et d'agression au bon moment.

Daniel Negreanu IMG 2
Le Limit a encore la cote auprès des grands pros.

A l'inverse du No-Limit où vous pouvez jouer tous vos jetons à n'importe quel moment, le Limit Hold'em se joue à limites fixes (d'où son nom).

La hauteur de la partie est déterminée par la taille des mises. Si vous jouez dans une partie à 4$/8$, la petite mise est de 4$ et la grosse de 8$. Les blindes seront de 2$ et 4$. La grosse blinde est toujours égale à la taille de la petite mise.

Le jeu se déroule comme il le ferait dans n'importe quelle partie de Hold'em. Cependant, vous misez donc ici par incréments. Avant le flop et au flop, vous misez par incréments de la petite mise. Exemple :

Si vous êtes le premier à parler, vous ne pouvez miser que 4$, et le joueur d'après peut suivre ou relancer pour un total de 8$. Tout joueur qui veut sur-relancer après ça peut le faire pour un total de 12$.
Au turn et à la river, on mise cette fois par incréments de la grosse mise. Ainsi, si vous voulez miser à la turn, ce sera de 8$, et pour relancer ce sera à 16$, etc.

En Limit Hold'em, il y a un certain nombre défini de relances que vous pouvez faire avant que le tour de mises soit "cappé". C'est à dire qu'il y a une limite au nombre de relances.
Bien que cela puisse varier d'une salle à un autre, l'action est généralement capée à 4 ou 5 mises. Pensez à vérifier les règles de l'endroit où vous jouez avant de rentrer dans la partie.

Lorsque les mises sont capées, cela veut dire que les joueurs ne peuvent plus relancer : ils ne peuvent plus que suivre ou se coucher, jusqu'à la prochaine carte.

A propos du Limit Texas Hold'em (version étendue) - Règles et déroulement du jeu

Au Texas Hold'em Limit, les mises sont donc fixées. Il y a les petites mises et les grosses mises. Les petites mises sont utilisées lors des deux premiers tours d'enchères et les grosses mises lors des troisièmes et quatrièmes tours d'enchères. Les grosses mises correspondent toujours au double de la somme des petites mises. Le montant de la mise dépend donc de la taille de la partie.

(pour les règles du Texas Hold'em sans limites (No-Limit Hold'em), consultez nos autres articles de la rubrique Règles du Poker).

Voici à présent le déroulement d'une main type en Limit Holdem.

Avant que les cartes ne soient distribuées

  1. dealer pret
    Un joueur joue le rôle du dealer (dans un casino, cette personne a un indicateur en plastique devant lui). On appelle cette position le bouton. C'est le bouton qui détermine l'ordre dans lequel les joueurs devront agir et il tourne dans le sens des aiguilles d'une montre à la fin de chaque main.
  2. Le joueur qui se trouve à la gauche du bouton (la place n°1), poste une mise forcée sur la table, appelée small blind (petite blinde) et le joueur qui se trouve à la gauche du small blind (place n°2) poste aussi une mise forcée sur la table appelée big blind (grosse blinde). Le big blind est toujours de la même taille que la petite mise, alors que le small blind représente en général la moitié de cette mise. Par exemple, dans une partie de Texas Hold'em limite à $10/$20, la petite mise est de $10 et la grosse de $20. De ce fait, le big blind est de $10 (la taille d'une petite mise) et le small blind est de $5 (la moitié de la taille du big blind et de la petite mise).

Les cartes sont distribuées

Les cartes sont distribuées dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant par le joueur qui se trouve à la gauche du bouton (le small blind) et en terminant par le joueur qui tient le rôle du dealer (bouton). Chaque joueur reçoit deux cartes privatives, qui sont placées face cachée sur la table. On appelle cette main la main de départ.

Le premier tour de mise

  1. L'action commence avec le joueur qui se trouve à la gauche du big blind (la place n°3, qui est aussi connue sous le nom de "under the gun"). Ce joueur a le choix entre se coucher (en jetant ses cartes sur la table (il se défausse)), suivre (en mettant le même montant que le big blind sur la table, ou en relançant (en plaçant deux petites mises en face de lui).
  2. L'action passe maintenant à la place n°4 (le joueur qui se trouve à la gauche de la place n°3), qui a lui aussi la possibilité de se coucher, de suivre, de relancer ou de sur-relancer (uniquement s'il y a eu une relance avant lui).
  3. Les enchères continuent dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce que chaque joueur qui ne se soit pas couché ait contribué au pot de façon égale.

    dealer 26992

    Exemple

    Il s'agit d'une partie de Texas Hold'em limite à $10/$20 et il y a 10 joueurs autour de la table. Les cartes sont distribuées et le joueur qui doit agir (à gauche des blindes), décide de relancer. Il doit alors placer $20 dans le pot (deux petites mises).
    Les joueurs qui se trouvent en place 4, 5, 6 et 7 choisissent de se coucher et jettent leurs cartes dans la défausse. Le joueur en position 8 choisi de sur-relancer et doit placer $30 dans le pot (3 petites mises). Le joueur qui est en position 9 suit, il doit donc mettre $30 dans le pot (trois petites mises aussi). Le joueur qui se trouve au bouton (dealer), se couche.

    Le small blind, qui a déjà mis $5 dans le pot, suit et, doit donc ajouter $25 dans le pot ($30 au total, ce qui équivaut à trois petites mises). L'action se déplace vers le big blind, qui doit donc mettre $40 dans le pot (mais étant donné qu'il en avait mis $10 au début de la main, il doit en ajouter $30 pour amener le total à $40, ce qui équivaut à 4 petites mises).

    Cela s'appelle plafonner les mises (le "cap"), ce qui signifie que les relances ne sont plus autorisées.
    Lors de chaque tour d'enchères, il n'est possible de faire que 3 relances, ce qui fait 4 mises. Après le plafond, les joueurs restant peuvent soit se coucher, soit suivre. L'action reprend alors avec le relanceur initial.

  4. Une fois le premier tour d'enchères terminé avec tous les joueurs restant ayant contribué au pot de la même façon, il est temps de passer au flop.

Le flop et le second tour d'enchères

  1. Le dealer commence par brûler la carte qui se trouve sur le dessus du jeu de cartes en la plaçant face cachée sur la table. Cette procédure est faite dans le but d'empêcher les tricheries au cas où la carte du dessus serait marquée. On exclut donc cette première carte du jeu.

    Le dealer retourne ensuite trois cartes sur la table, que tous les joueurs peuvent voir. Ces trois cartes s'appellent le flop. Il s'agit d'un moment décisif pour tous les joueurs qui sont encore en jeu, étant donné qu'il n'y aura que deux cartes en plus. En d'autres mots, 5 des 7 cartes finales possibles pour constituer sa main sont déjà connues. Le flop contient des cartes communes, qui sont utilisées par chacun avec ses deux cartes privatives pour créer la meilleure main de cinq cartes possible.
  2. miser au poker2
    Etant donné que les blinds ne sont utilisés que lors du premier tour d'enchères, c'est maintenant au small blind d'agir en premier (il se trouve à la place n°1). Si le small blind s'est couché avant le flop, c'est au tour du big blind d'agir, et ainsi de suite.
  3. Le premier joueur à agir a la possibilité de checker (l'action se déplace dans le sens des aiguilles d'une montre vers le joueur suivant encore en jeu) ou de miser (si le joueur mise, cela doit être exactement d'une petite mise). Si tous les joueurs checkent sur le flop, ils peuvent tous voir la quatrième carte (le tournant), sans avoir besoin d'ajouter d'argent.
  4. Les mises continuent sur le même modèle que celui suivi lors du premier tour, avec un maximum autorisé de trois relances (quatre petites mises au total).

    Exemple

    Partie de Texas Hold'em Limit, avec 10 joueurs autour de la table. A la suite du premier tour d'enchères, il ne reste plus en jeu que les joueurs qui se trouvent à la small blind, à la big blind, et au bouton.
    Le dealer réunit les jetons au milieu de la table, il brûle la carte qui se trouve sur le dessus du jeu (la place face cachée sur la table) et retourne alors trois cartes communes (le flop).

    Etant donné que les mises ont lieu dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du bouton, c'est au small blind d'agir en premier. Celui-ci décide de checker. Le big blind mise ($10, ce qui équivaut à une petite mise) et le bouton décide de suivre (il met $10). Une fois encore, c'est au tour du small blind d'agir. Et il peut relancer (ce qui équivaut à $20), se coucher (défausser ses cartes) ou suivre (mettre $10).

  5. Une fois que le second tour d'enchères est terminé et que tous les joueurs encore en lice ont contribué de façon égale au pot, il est temps de passer au tournant (turn).

Le tournant (turn) est le troisième tour d'enchères

  1. Le dealer brûle la carte du dessus et retourne une quatrième carte commune, à côté du flop. On appelle cette carte le tournant.
  2. mise a la turn2

    Les mises se déroulent ensuite dans le sens des aiguilles d'une montre depuis le bouton, comme au flop. La seule différence, c'est que les mises ont maintenant doublé, on les appelle les grosses mises.

    Exemple

    Il s'agit d'un jeu de Texas Hold'em Limite à $10/$20 et 10 joueurs sont assis autour de la table.
    Après le flop, seuls les joueurs qui sont en position de big blind et au bouton sont encore dans la main. Etant donné que les enchères vont dans le sens des aiguilles d'une montre, c'est au big blind d'agir en premier. Le big blind décide de miser (il place $20, ce qui équivaut à une grosse mise), le bouton choisit de relancer (il place $40 ce qui équivaut à deux grosses mises), et le big blind choisit de suivre (il place $20 lui aussi ce qui fait un total de deux grosses mises). Le troisième tour d'enchères est maintenant terminé.

  3. Une fois le troisième tour d'enchères terminé avec tous les joueurs encore en jeu ayant contribué de façon équivalente au pot, il est temps de passer à la rivière.

La rivière (river) est le quatrième tour d'enchères

  1. Le croupier brûle la première carte du jeu et retourne une cinquième carte commune à côté du flop et du turn. Cette carte s'appelle la rivière
  2. Les mises reprennent alors dans le sens des aiguilles d'une montre, comme pour le flop et le turn.
  3. Les mises se font selon les mêmes montants que ceux placés sur le turn.

    Exemple

    BOM2016  28 mise river

    Notre partie de Texas Hold'em Limit à $10/$20 avec 10 joueurs autour de la table toujours.
    Après le tournant, il ne reste plus que la big blind et le bouton en jeu. Etant donné que les mises se font dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du bouton, c'est au big blind d'agir en premier.

    Le big blind choisit de checker et l'action passe au bouton, qui mise (il met $20, ce qui équivaut à la taille d'une grosse mise). Le big blind a maintenant la possibilité de se coucher, de relancer ou de suivre.

    En admettant qu'il reste au moins deux joueurs après la fin des mises, comme il s'agit du dernier tour d'enchères, c'est le moment de retourner ses deux cartes sur la table. Chaque joueur combine alors ses deux cartes avec les cinq cartes communes pour créer la meilleure main de poker possible.
    Ici, la big blind a la possibilité de jeter ses cartes (dans le cas où il ne peut pas battre la main du bouton), ou de retourner ses cartes sur la table et de montrer la main gagnante. Pour remporter le pot, les deux cartes doivent être retournées, même s'il est possible de n'utiliser qu'une seule des deux pour obtenir la main gagnante (voire zéro).

  4. La main est terminée
  5. Le dealer déplace le bouton d'une position dans le sens des aiguilles d'une montre. Le jeu de cartes est mélangé et les cartes sont distribuées à nouveau.

 
Autres règles de Texas Hold'em

Règles du Texas Hold'em

Règles des tournois de Hold'em

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page