header-bg

WSOP 2018 : Les Résultats complets

Retrouvez tous les vainqueurs et tous les résultats des World Series of Poker 2018, ainsi que tous les résultats des joueurs français dans chacun des tournois au programme.

Pour tout savoir des 78 tournois au programme des World Series of Poker 2018, ainsi que connaître tous les résultats des joueurs français (victoires, tables finales et places payées), vous êtes au bon endroit !

Vous retrouverez une nouvelle fois cet été tous les résultats, statistiques et faits majeurs sur une seule et même page, pour une consultation plus pratique. Pensez à naviguer grâce au menu des épreuves en haut de la page !

Les 78 vainqueurs de bracelet des WSOP 2018 s'afficheront ici au fur et à mesure que les épreuves seront terminées.
Pour chacun de ces tournois vous aurez droit comme chaque année à des informations complémentaires sur le vainqueur, les principaux chiffres à retenir, et la liste des joueurs français et belges dans l'argent.

Jouez aussi aux mini-WSOP sur Winamax !

(Si le poker en ligne n'est pas oublié aux World Series avec 4 épreuves intégralement disputées sur Internet, depuis la France aussi vous pouvez vous mettre dans l'ambiance : Les Mini-WSOP de Winamax se calquent en effet sur le calendrier des vrais WSOP, avec des buy-in au 1/100è, mais toujours des bracelets, personnalisés, et envoyés aux gagnants chez eux !)

STATISTIQUES

Tournois terminés :78 / 78 (+ 4)
Entrées :123 865 (+ 2 870)
Cashes :17 916 (+ 165)
Argent distribué :267 617 793 $ (+ 36 632 776 $)
Millionnaires :10 (=)
Record d'entrées :13 070 (Event 7 - Colossus à 565 $)
Le moins d'entrées :27 (Event 78 - Big One for One Drop à 1m $)
Plus gros prizepool :74 015 600 $ (Main Event à 10 000 $)
Plus petit prizepool :283 000 $ (Event 1 - Casino Employees à 565 $)

Classement 2018 par pays (bracelets gagnés) 

  • 1- Etats-Unis : 53
  • 2- Allemagne, Chine : 3
  • 4- France, Angleterre, Israël, Canada, Russie : 2
  • 9- Brésil, Colombie, Bulgarie, Australie, Autriche, Espagne, Portugal, Inde, Philippines, Pays-Bas : 1

Note : le tournoi par équipes a vu un duo de vainqueurs.

Une belle édition pour le poker français, puisque la France n'avait plus remporté de bracelet à Vegas depuis 4 ans ! - (voir la liste complète des bracelets WSOP français).

Avaient-ils déjà un bracelet ?

  • Nouveaux vainqueurs : 57
  • Deuxième victoire : 8
  • Troisième victoire : 7
  • Quatrième victoire : 5
  • Cinquième victoire : 1
  • Au-delà de la 5è victoire : 1

Double vainqueurs en 2018 :


Statistiques France et Belgique 2018

  • 368 places payées enregistrées pour les joueurs français cette année. Avec certes un plus grand nombre de tournois, mais c'est un nouveau record historique. Le précédent était de 300, l'an dernier.
  • Même chose pour la Belgique, qui enregistre 87 cashs, soit 17 de plus que son précédent record l'an passé.
  • La France bat aussi son record de tables finales (14 contre 12 en 2011), mais aura gagné moins d'argent que l'an passé (6,4 millions contre 11,1 millions).
  • Grâce à sa 9è place dans le Main Event, Antoine Labat trône sans surprise en tête du classement des gains tricolores. Il est suivi par Romain Lewis triple finaliste (dont deux 2è places), et de Sylvain Loosli.
    Romain Lewis est également le Français qui aura réussi le plus de cashs (7), à égalité avec Guillaume Diaz.
  • Côté belge c'est Bart Lybaert qui s'affirme comme le plus performant cet été, avec quelques 637 000 $ de gains et 9 places payées (à égalité avec Kenny Hallaert qui n'affiche que 29 230 $ de gains, ayant pour sa part enchaîné les min-cashs). En termes d'argent gagné, Gary Hasson et Jonathan Abdellatif complètent le podium avec 248 000 et 205 000 $.

Event 65 - $10.000 Main Event

John Cynn vainqueur du Main Event 2018.

7874 entrants (1182 payés) — Prizepool 74 015 600 $

Vainqueur :

  • John Cynn (33 ans, ) - 8 800 000 $
  • bat Tony Miles (Etats-Unis) - 5 000 000 $

► Article sur la victoire du nouveau Champion du Monde John Cynn

Joueurs notables et Français payés (34) :

  • 1- John Cynn (USA) - 8 800 000 $
  • 2- Tony Miles (USA) - 5 000 000 $
  • 3- Michael Dyer (USA) - 3 750 000 $ --- chip leader Jour 5
  • 4- Nicolas Manion (USA) - 2 825 000 $ --- chip leader Jour 7 (TF)
  • 5- Joe Cada (USA) - 2 150 000 $
  • 6- Aram Zobian (USA) - 1 800 000 $ --- chip leader Jour 6
  • 7- Alex Lynskey (Australie) - 1 500 000 $
  • 8- Artem Metalidi (Ukraine) - 1 250 000 $
  • 9- Antoine Labat (France) - 1 000 000 $
  • 10- Yuegi Zhu (Chine) - 850 025 $ --- vainqueur Event 35
  • 18- Sylvain Loosli (France) - 375 000 $ --- finaliste (November Nine) 2013
  • 20- Ivan Luca (Argentine) - 282 360 $
  • 23- Eric Froehlich (USA) - 282 360 $
  • 24- Bart Lybaert (Belgique) - 282 360 $
  • 25- Barry Hutter (USA) - 282 630 $ --- chip leader Jour 4
  • 39- Shannon Shorr (USA) - 189 165 $
  • 42- Benjamin Pollak (France) - 189 165 $ --- finaliste 2017
  • 46- James Obst (Australie) - 156 265 $
  • 50- Kelly Minkin (USA) - 156 265 $ --- première joueuse
  • 76- Stefan Huber (Suisse) - 91 610 $ --- premier Suisse
  • 92- Alexandre Reard (France) - 66 330 $
  • 105- Shaun Deeb (USA) - 57 010 $
  • 123- Cliff Josephy (USA) - 57 010 $
  • 132- Antonio Esfandiari (USA) - 57 010 $
  • 136- Ivan Demidov (Russie) - 57 010 $
  • 140- Martial Blangenwitsch (France) - 57 010 $
  • 142- Paul Volpe (USA) - 57 010 $
  • 161- Pierre Gentil (France) - 49 335 $
  • 215- Ema Zajmovic (Canada) - 49 335 $
  • 228- Alexandro Tricarico (Belgique) - 42 980 $
  • 229- Timothée Scotti (France) - 42 980 $
  • 230- Chino Rheem (USA) - 42 980 $
  • 238- Axel Hallay (France) - 42 980 $
  • 242- Samuel Touil (France) - 42 980 $ --- chip leader Jour 1C
  • 253- Chris Bjorin (Suède) - 42 980 $
  • 255- Anatoly Filatov (Russie) - 42 980 $
  • 273- Chris Moorman (Angleterre) - 42 980 $
  • 275- Eric Sfez (France) - 42 980 $
  • 292- Barbara Enright (USA) - 37 705 $
  • 304- Mohamed Mokrani (France) - 37 705 $
  • 331- Laurent Polito (France) - 37 705 $
  • 357- Mustapha Kanit (Italie) - 33 305 $
  • 375- Samy Boujmala (France) - 33 305 $
  • 379- Liv Boeree (Angleterre) - 33 305 $
  • 400- In Sun Geoum (USA) - 33 305 $ --- chip leader Jour 3
  • 409- Jonathan Duhamel (Canada) - 33 305 $
  • 410- Carole Agostini (France) - 33 305 $
  • 411- Smaïn Mamouni (France) - 33 305 $ --- chip leader Jour 1B
  • 412- Romain Lefebvre (France) - 33 305 $
  • 414- Félix Merdinger (France) - 33 305 $
  • 428- Dominik Panka (Pologne) - 29 625 $
  • 430- Tom McEvoy (USA) - 29 625 $
  • 436- Samy Charni (France) - 29 625 $
  • 438- Dan Heimiller (USA) - 29 625 $
  • 455- Benjamin Zamani (Allemagne / USA) - 29 625 $
  • 466- Gary Hasson (Belgique) - 29 625 $
  • 472- Moundir Zoughari (France) - 29 625 $
  • 491- Franck Eburderie (France) - 26 535 $
  • 492- Kristen Bicknell (Canada) - 26 535 $
  • 532- Marc-Etienne McLaughlin (Canada) - 26 535 $
  • 539- Manig Loeser (Allemagne) - 26 535 $
  • 541- Todd Brunson (USA) - 23 940 $
  • 543- Jessica Dawley (USA) - 23 940 $
  • 544- Men Nguyen (USA) - 23 940 $
  • 547- Phil Ivey (USA) - 23 940 $
  • 554- Alexandre Amiel (France) - 23 940 $
  • 559- Shawn Buchanan (Canada) - 23 940 $
  • 578- Dermot Blain (Irlande) - 23 940 $
  • 600- Elizabeth Montizanti (USA) - 23 940 $
  • 612- Johnny Chan (USA) - 21 750 $
  • 621- Steve Billirakis (USA) - 21 750 $
  • 639- Per Hildebrand (Suède) - 21 750 $
  • 642- Allen Cunningham (USA) - 21 750 $
  • 650- Joris Springael (Belgique) - 21 750 $
  • 670- Freddy Caisson (France) - 19 900 $
  • 685- Eugene Katchalov (Ukraine) - 19 900 $
  • 717- Aditya Agarwal (Inde) - 19 900 $
  • 721- Loni Harwood (USA) - 19 900 $
  • 724- Jackie Glazier (Australie) - 19 900 $
  • 735- Jérémy Saderne (France) - 19 900 $
  • 756- Anthony Kazgandjian (France) - 19 900 $
  • 780- Melanie Weisner (USA) - 18 340 $
  • 814- Patrik Antonius (Finlande) - 18 340 $
  • 834- Barry Greenstein (USA) - 18 340 $
  • 844- Nicolas Noguera (France) - 18 340 $
  • 880- Ignacio Sanchez (USA) - 17 025 $ --- chip leader Jour 2C
  • 896- Victor Choupeaux (France) - 17 025 $
  • 904- Daniel Mizrachi (USA) - 17 025 $
  • 910- Maria Konnikova (USA) - 17 025 $
  • 918- Patrick Sacrispeyre (France) - 17 025 $
  • 931- Kevin MacPhee (USA) - 17 025 $
  • 933- Shawn Daniels (USA) - 17 025 $ --- chip leader Jour 2AB
  • 983- Yevgeniy Timoshenko (Ukraine) - 15 920 $
  • 995- Pierre Neuville (Belgique) - 15 920 $
  • 998- Aurélie Quelain (France) - 15 920 $
  • 1005- Alexandre Saulnier (France) - 15 920 $
  • 1025- Marvin Rettenmaier (Allemagne) - 15 920 $
  • 1043- Kamel Boukhalfa (France) - 15 920 $
  • 1052- Jake Cody (Angleterre) - 15 920 $
  • 1102- Scott Clements (USA) - 15 000 $
  • 1111- Max Altergott (Allemagne) - 15 000 $
  • 1117- Antonin Teisseire (France) - 15 000 $
  • 1119- Michel Pomaret (France) - 15 000 $
  • 1145- Joseph Teanotoga (France) - 15 000 $
  • 1147- Alexis Fleur (France) - 15 000 $
  • Les "July 9" de 2018, avec Antoine Labat tout à droite.


En bref (table finale) :

  • Enorme double performance pour le nouveau Champion du Monde John Cynn, qui avait terminé aux portes de la finale, 11è en 2016.
  • 442 mains auront été nécessaires en table finale pour désigner le vainqueur, dont 199 rien que pour le heads-up (nouveau record surpassant 2016). La table finale aura durée près de 11h30 dont plus de 10 rien que pour le duel final, un autre nouveau record !
  • L'ancien Champion du Monde 2009 (qui avait notamment été le bourreau d'Antoine Saout) Joe Cada était de retour en table finale !
    Il aura été short stack la majeure partie de son tournoi.
    Seuls 4 joueurs ont déjà remporté au moins 2 Main Event : Johnny Moss (1970 - par vote, 1971, 1974), Doyle Brunson (1976, 1977), Johnny Chan (1987, 1988), et Stu Ungar (1980, 1981, 1997).
  • Certains finalistes étaient du genre superstitieux, portant les mêmes vêtements depuis le début de la compétition sans les avoir lavés (en dehors des sous-vêtements heureusement). Cynn : "Ce n'est pas que de la superstition, mais je crois au pouvoir de la positivité. Si vous pensez que quelque chose vous aide, ça vaut le coup de le faire." Même son de cloche chez Zobian : "Je crois à la loi de l'attraction. Penser positif est important."
  • Gros résultat pour le Français de 27 ans Antoine Labat pour sa troisième place payée aux WSOP (toutes cette année) ! Son meilleur résultat était une 33è place dans l'Event 53.
    Ses gains en tournois live s'élevaient jusque là à un peu plus de 50 000 $ depuis 2009.
    Il succède à Benjamin Pollak finaliste l'an dernier. C'est le 5è joueur français à arriver à cette table finale après Marc Brochand, Antoine Saout (deux fois), Sylvain Loosli et Benjamin Pollak.
  • Antoine a cependant débuté cette finale dans la peau du short stack, avec 13 big blinds, alors qu'il était deuxième en jetons juste avant. La raison ? Une incroyable bulle de la table finale !

En bref (suite) :

  • Pour la première année, le Main Event ne fait pas partie des tous derniers tournois des WSOP.
  • Avec 7874 joueurs, c'est le deuxième plus gros Main Event de l'histoire ! Il devance les éditions de 2010 (7319 joueurs), 2017 (7221 joueurs), et 2011 (6865 joueurs). L'édition de 2006 conserve le record avec 8773 joueurs.
  • 1182 joueurs payés dans ce Main Event, c'est en revanche le nouveau record, dû à l'extension récente de l'échelle des gains (15%).
  • Autre nouveau record, celui du nombre de joueurs pour une manche du Jour 1 : 4571 pour le Day 1C.
  • Parmi ces 7874 participants, 301 sont des joueuses, soit 3,8% du field. Cela reste dans la moyenne habituelle.
  • 50è, l'Américaine Kelly Minkin est pour la deuxième fois la meilleure joueuse de ce Main Event. Elle avait terminé première joueuse déjà en 2015 (29è).
  • Le tenant du titre Scott Blumstein a été éliminé dès le premier jour.
  • Le plus vieux participant cette année est l'Américain John Olsen, 88 ans.
  • 34 Français payés sur les quelques 160 au départ (contre 120 environ en 2017), c'est 8 de mieux que l'an passé (26).
  • C'est un Français qui était en tête à la fin des Jours 1A, 1B et 1C : Samuel Touil.
    Smaïn Mamouni a pour sa part fini en tête du Jour 1B.
    7 Français étaient dans le Top 100 au départ du Jour 3 dont deux dans le Top 5, Eric Sfez (2è) et Victor Choupeaux (4è).
  • La salle de tournoi a été complétement plongée dans le noir à la fin du Jour 5, en raison d'un gros orage qui s'est abattu sur Las Vegas. Il restait une heure de jeu et bien que le générateur a rapidement pris le relais, les organisateurs ont décidé d'en terminer plus tôt.
  • Première place payée aux WSOP pour le "people" Moundir.

Event 78 - $1.000.000 The Big One for One Drop (NLHE)

Vainqueur :

  • Justin Bonomo (32 ans, ) - 10 000 000 $
  • bat Fedor Holz (Allemagne) - 6 000 000 $

Classement complet dont Français payés (0) :

  • 3- Dan Smith (USA) - 4 000 000 $
  • 4- Rick Salomon (USA) - 2 840 000 $
  • 5- Byron Kaverman (USA) - 2 000 000 $

En bref :

  • 3è bracelet WSOP pour Justin Bonomo (en 15 tables finales), et son 2è dans ces Series (après celui remporté dans le tournoi de Heads-up à 10 000 $ (Event 16).
    Il avait glané son premier en 2014.
  • Incroyable année 2018 pour Bonomo, qui avant cette victoire avait déjà glané près de 15 millions de dollars avec notamment 9 victoires dans des tournois d'au moins 10 000 $ de droit d'entrée.
  • Avec cette grosse victoire, Bonomo prend la tête de la "All time Money list", ravissant la première place à Daniel Negreanu !
    Rien que ses gains sur 2018 le classeraient en 9è position.
    Le nouveau Top 5 au 18/07 :
    1. Justin Bonomo : 42 979 593 $
    2. Daniel Negreanu : 39 656 197 $
    3. Erik Seidel : 34 575 437 $
    4. Fedor Holz : 32 550 886 $
    5. Daniel Colman : 28 925 059 $
  • "Etre numéro un de cette liste est chouette... Mais pour être honnête ce n'est pas ce qui permet de mesurer la grandeur d'un joueur. Cette dernière année j'ai joué un poker fantastique, et c'est quelque chose dont je peux être fier. Je ne vais pas dire que je suis le meilleur joueur du monde, mais je suis confiant pour être l'un de ceux-là, et je suis en tout cas très fier de ce que j'ai accompli."
  • Bonomo succède à Antonio Esfandiari (Big One 2012), Dan Colman (Big One 2014) et Elton Tsang (WSOPE Big One 2016). Seul Esfandiari a participé cette année.
  • C'est la plus faible affluence enregistrée pour ce tournoi en quatre éditions, un nombre de joueurs qui continue de baisser (48, 42, 28 et donc 27).
  • Ce tournoi à très haut buy-in est à but caritatif pour l'association à but non lucratif One Drop fondée par Guy LaLiberté. Elle œuvre à faciliter l'accès à l'eau potable dans certains pays. Leur travail a amélioré la vie de plus d'un million de personnes en Inde, Afrique de l'Ouest, Mexique, Amérique Centrale et du Sud, et Haïti.
    80 000 $ de chaque buy-in va à l'association, et les 920 000 $ restants dans le prizepool. 2 160 000 $ ont donc été levés dans ce tournoi cette année. Auxquels on doit bien sûr ajouter les 525 252 $ du Little One for One Drop 2018.
  • Pour Bonomo, "c'est un honneur de jouer ce tournoi, mais aussi une grande responsabilité."
  • En revanche il se sera senti coupable d'avoir éliminé David Einhorn à la bulle de l'argent en 6è place, vu que ce dernier donne tous ses gains à des associations.
  • Troisième cash dans ce tournoi pour le célèbre ex de Paris Hilton ou Pamela Anderson, Rick Salomon, 4è en 2014 et 3è déjà en 2016.
  • Le heads-up entre Bonomo et l'autre star des High Rollers Fedor Holz aura durée près de deux heures.
  • Le tournoi aura été joué avec un chrono de 30 secondes par décision, avec quatre banques de temps supplémentaires de 30 secondes (restitués pour la table finale).

Event 77 - $50.000 No-Limit Hold'em High Roller (BB Antes)

Vainqueur :

  • Justin Bonomo (32 ans, ) - 10 000 000 $
  • bat Fedor Holz (Allemagne) - 6 000 000 $

Classement complet dont Français payés (0) :

  • 3- Dan Smith (USA) - 4 000 000 $
  • 4- Rick Salomon (USA) - 2 840 000 $
  • 5- Byron Kaverman (USA) - 2 000 000 $

En bref :

  1. 3è bracelet WSOP pour Justin Bonomo (en 15 tables finales), et son 2è dans ces Series (après celui remporté dans le tournoi de Heads-up à 10 000 $ (Event 16).
    Il avait glané son premier en 2014.
  2. Incroyable année 2018 pour Bonomo, qui avant cette victoire avait déjà glané près de 15 millions de dollars avec notamment 9 victoires dans des tournois d'au moins 10 000 $ de droit d'entrée.
  3. Avec cette grosse victoire, Bonomo prend la tête de la "All time Money list", ravissant la première place à Daniel Negreanu !
    Rien que ses gains sur 2018 le classeraient en 9è position.
    Le nouveau Top 5 au 18/07 :
    1. Justin Bonomo : 42 979 593 $
    2. Daniel Negreanu : 39 656 197 $
    3. Erik Seidel : 34 575 437 $
    4. Fedor Holz : 32 550 886 $
    5. Daniel Colman : 28 925 059 $
  4. "Etre numéro un de cette liste est chouette... Mais pour être honnête ce n'est pas ce qui permet de mesurer la grandeur d'un joueur. Cette dernière année j'ai joué un poker fantastique, et c'est quelque chose dont je peux être fier. Je ne vais pas dire que je suis le meilleur joueur du monde, mais je suis confiant pour être l'un de ceux-là, et je suis en tout cas très fier de ce que j'ai accompli."
  5. Bonomo succède à Antonio Esfandiari (Big One 2012), Dan Colman (Big One 2014) et Elton Tsang (WSOPE Big One 2016). Seul Esfandiari a participé cette année.
  6. C'est la plus faible affluence enregistrée pour ce tournoi en quatre éditions, un nombre de joueurs qui continue de baisser (48, 42, 28 et donc 27).
  7. Ce tournoi à très haut buy-in est à but caritatif pour l'association à but non lucratif One Drop fondée par Guy LaLiberté. Elle œuvre à faciliter l'accès à l'eau potable dans certains pays. Leur travail a amélioré la vie de plus d'un million de personnes en Inde, Afrique de l'Ouest, Mexique, Amérique Centrale et du Sud, et Haïti.
    80 000 $ de chaque buy-in va à l'association, et les 920 000 $ restants dans le prizepool. 2 160 000 $ ont donc été levés dans ce tournoi cette année. Auxquels on doit bien sûr ajouter les 525 252 $ du Little One for One Drop 2018.
  8. Pour Bonomo, "c'est un honneur de jouer ce tournoi, mais aussi une grande responsabilité."
  9. En revanche il se sera senti coupable d'avoir éliminé David Einhorn à la bulle de l'argent en 6è place, vu que ce dernier donne tous ses gains à des associations.
  10. Troisième cash dans ce tournoi pour le célèbre ex de Paris Hilton ou Pamela Anderson, Rick Salomon, 4è en 2014 et 3è déjà en 2016.
  11. Le heads-up entre Bonomo et l'autre star des High Rollers Fedor Holz aura durée près de deux heures.
  12. Le tournoi aura été joué avec un chrono de 30 secondes par décision, avec quatre banques de temps supplémentaires de 30 secondes (restitués pour la table finale).

Vainqueur :

  • Ben Yu (32 ans, ) - 1 650 773 $
  • bat Sean Winter (Etats-Unis) - 1 020 253 $

Joueurs notables et Français payé (1) :

  • 3- Nick Petrangelo (USA) - 720 103 $
  • 4- Isaac Haxton (USA) - 518 882 $
  • 5- Igor Kurganov (Russie) - 381 874 $
  • 6- Manig Loeser (Allemagne) - 287 174 $
  • 7- John Racener (USA) - 220 777 $
  • 9- Elio Fox (USA) - 139 699 $
  • 10- Benjamin Pollak (France) - 139 699 $
  • 11- Jason Koon (USA) - 115 102 $
  • 12- Ryan Riess (USA) - 115 102 $
  • 13- Mustapha Kanit (Italie) - 97 160 $
  • 17- Stefan Schillhabel (Allemagne) - 74 623 $


En bref :

  • 3è bracelet WSOP pour Ben Yu, professionnel basé à Las Vegas.
    Il avait gagné ses deux précédents bracelets en 2015 (Limit Hold'em Championship à 10 000 $) et en 2017 (Deuce-to-seven triple draw Championship à 10 000 $).
  • A l'origine plutôt joueur de mixed games, Yu s'est mis aux tournois high roller avant de demander des conseils à un certain Justin Bonomo.
    Parmi ce qu'il a appris : "La plupart des gens qui voient du poker à la télé et veulent s'y mettre, ils ont envie de lire dans la tête de leurs adversaires et tout ça. C'est ce qui semble plus sympa surtout quand ça réussit. Mais la plupart des joueurs qui jouent au niveau d'un tel tournoi, et ceux qui enchaînent les victoires dans ces High Rollers, ce sont ceux qui étudient la science du jeu. Ce n'est pas le plus fun, mais c'est ce qu'il faut pour gagner."
  • Yu confie aussi apprendre énormément à chaque tournoi. "C'est comme lorsque j'ai limpé au bouton et que Nick (Petrangelo) a poussé son tapis pour 40 blindes, un coup que je n'aurais jamais envisagé auparavant. Je prête attention à ce genre de choses, et je vais réfléchir à comment l'incorporer à mon jeu dans le futur."
  • C'était sa 11è finale (dont 4 cet été, toutes des Top 4 !) en 70 cashs WSOP (15 cet été). Ses gains aux WSOP dépassent désormais la marque des 4 millions de $.
  • Le jeu à 3 joueurs restants (42 mains) aura duré presque aussi longtemps que toute la table finale avant (53 mains).

Event 76 - $3.000 H.O.R.S.E.

John Hennigan

166 entrants (25 payés) — Prizepool 1 560 400 $

Vainqueur :

  • John Hennigan (47 ans, ) - 414 692 $
  • bat David 'Bakes' Baker (Etats-Unis) - 256 297 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 12- Robert Mizrachi (USA) - 25 498 $
  • 13- Anthony Zinno (USA) - 20 993 $
  • 19- Mike Gorodinsky (USA) - 15 229 $
  • 24- Jean-Robert Bellande (USA) - 15 229 $

En bref :

  • 5è bracelet WSOP pour "Johnny World" ! Son troisième en cinq ans.
  • Précédentes victoires : 2002, 2004, 2014 (Players Championship), 2016.
  • C'était sa 12è table finale pour 36 places payées. Il avait déjà terminé deux fois 7è dans deux autres épreuves cette année.
  • On peut ajouter à ce palmarès aux Series une victoire dans le WSOP "Ante Up for Africa" de 2008.
  • Ses gains aux WSOP approchent désormais les 4,7 millions de dollars.
  • Avant d'être pro de poker, Hennigan l'était... en billard.
  • Son adversaire du heads-up, David Baker, lorgnait pour sa part sur son troisième bracelet.
  • Le joueur qui a terminé à la 4è place, l'amateur Iraj Parvizi, aura quelque peu mis ses adversaires en tilt avec des coups improbables, dont certains où il ne regardait pas ses cartes !


Event 26 - $1.000 Pot-Limit Omaha

Filippos Stavrakis

986 entrants (148 payés) — Prizepool 887 400 $

Vainqueur :

  • Filippos Stavrakis (46 ans, ) - 169 842 $
  • bat Jordan Siegel (Etats-Unis / Grèce) - 104 924 $

Joueurs notables et Français payés (3) :

  • 3- Felipe Ramos (Brésil) - 73 989 $
  • 6- Pascal Damois (France) - 28 137 $
  • 16- Thibaut Klinghammer (France) - 5 965 $
  • 29- Shannon Shorr (USA) - 4 008 $
  • 33- Jean-Marc Thomas (France) - 4 008 $
  • 75- Joe Cada (USA) - 1 962 $

En bref :

  • Originaire de Grèce (il a émigré aux Etats-Unis alors qu'il n'avait que 5 ans), Filippos Stavrakis a dédié sa victoire à son jeune frère Jimmy décédé il y a quelques années.
  • C'était la première table finale de WSOP (en 21 cashs) pour ce propriétaire d'atelier d'usinage. Son meilleur résultat était jusque là une 13è place en 2014.
  • Il aura battu en heads-up un autre joueur du même âge (46 ans), Jordan Siegel, que l'on connaît en tant que maître de cérémonie du NBC National Heads-up Poker Championship.
  • Filippos est marié et père de deux enfants. Sa femme était présente pour l'encourager.


Event 25 - $1.500 Seven Card Stud Hi-Lo

Benjamin Dobson

596 entrants (90 payés) — Prizepool 804 600 $

Vainqueur :

  • Benjamin Dobson (29 ans, ) - 173 528 $
  • bat Tim Finne (Etats-Unis) - 107 243 $

Joueurs notables et Français payé (1) :

  • 5- Tom McCormick (USA) - 37 504 $
  • 12- Eli Elezra (USA) - 9 165 $
  • 14- Matt Savage (USA) - 7 299 $
  • 17- James Woods (USA) - 4 899 $
  • 18- Barry Greenstein (USA) - 4 899 $
  • 30- Mike Matusow (USA) - 4 132 $
  • 39- Brian Hastings (USA) - 3 556 $
  • 48- Bruno Fitoussi (France) - 3 122 $


En bref :

  • Bien qu'il joue principalement en No-Limit Hold'em, Ben Dobson aura gagné son premier bracelet en 7-Stud, qui reste cependant son autre variante de poker favorite.
  • C'était sa deuxième table finale aux WSOP en 20 places payées. Il avait obtenu une 3è place en 2015.
  • En ayant longtemps eu le chip lead, Dobson confesse avoir ressenti la pression, d'autant que ses adversaires "étaient meilleurs en Stud 8." Parmi eux, Jesse Martin (3è) était déjà détenteur d'un bracelet.


Event 24 - $2.620 The Marathon (No-Limit Hold'em)

1637 entrants (246 payés) — Prizepool 3 860 046 $

Michael Addamo

Vainqueur :

  • Michael Addamo (23 ans, ) - 653 581 $
  • bat Mark Sleet (Etats-Unis) - 403 870 $

Joueurs notables et Français payés (11) :

  • 3- Bart Lybaert (Belgique) - 290 315 $
  • 5- Martin Jacobson (Suède) - 155 062 $
  • 8- Cate Hall (USA) - 65 875 $
  • 21- Jérémie Sarda (France) - 19 997 $
  • 24- Jonathan Abdellatif (Belgique) - 19 997 $
  • 31- Ben Achraf (France) - 16 340 $
  • 34- Julien Sitbon (France) - 16 340 $
  • 35- Faraz Jaka (Etats-Unis) - 16 340 $
  • 46- Scotty Nguyen (Etats-Unis) - 11 329 $
  • 51- Ivan Deyra (France) - 11 329 $
  • 60- Chris Moorman (Angleterre) - 9 616 $
  • 69- Marvin Rettenmaier (Allemagne) - 8 269 $
  • 102- Kristen Bicknell (Canada) - 5 166 $
  • 116- Patrick Legrand (France) - 5 166 $
  • 124- Pierre Merlin (France) - 5 166 $
  • 136- Tom Bosschaerts (Belgique) - 4 753 $
  • 154- Benjamin Chalot (France) - 4 435 $
  • 163- Andre Akkari (Brésil) - 4 435 $
  • 167- Cyril Bremond (France) - 4 435 $
  • 182- Ryan Riess (USA) - 4 198 $
  • 198- Yannick Ansenne (Belgique) - 4 198 $
  • 205- Matthieu Lamagnere (France) - 4 198 $
  • 207- Laurent Patroni (France) - 4 198 $
  • 240- Jérôme Sgorrano (Belgique) - 3 930 $
  • 243- Joseph Teanotoga (France) - 3 930 $

En bref :

  • Première victoire pour ce jeune pro australien, qui vit en Thaïlande depuis que le poker en ligne a été banni dans son pays l'année dernière. Il voyage également beaucoup notamment à Macao, en Asie, en Europe et en Amérique. Il se décrit d'ailleurs comme un véritable globe-trotter.
  • C'est déjà sa 17è place payée aux WSOP (pour 3 tables finales) en trois éditions (soit depuis qu'il a l'âge). Son meilleur résultat était jusque là une 3è place en 2016. Ses gains aux Series dépassent désormais le million de dollars.
  • Addamo avait pourtant débuté son heads-up avec un retard conséquent, rapidement accentué à 8 millions de jetons contre 34 millions.
  • Ce tournoi "marathon" se sera déroulé sur 5 jours.


Event 23 - $10.000 - No-Limit 2-7 Draw Lowball Championship

Brian Rast vainqueur de son quatrième bracelet WSOP en 2018.

95 entrants (15 payés) — Prizepool 893 000 $

Vainqueur :

  • Brian Rast (36 ans, ) - 259 670 $
  • bat Mike Wattel (Etats-Unis) - 160 489 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 3- Dario Sammartino (Italie) - 114 023 $
  • 6- Doyle Brunson (USA) - 43 963 $
  • 7- John Hennigan (USA) - 32 796 $
  • 8- Farzad Bonyadi (USA) - 24 775 $
  • 10- Todd Brunson (USA) - 18 955 $
  • 11- Galen Hall (USA) - 18 955 $
  • 13- Robert Mizrachi (USA) - 14 691 $
  • 14- Paul Volpe (USA) - 14 691 $

En bref :

  • 4è bracelet WSOP pour Brian Rast. Il en avait obtenu deux en 2011, et un en 2016. Sans oublier que deux de ces victoires l'auront été dans le prestigieux Players Championship à 50 000 !
  • Ses gains en tournois live dépassent désormais les 21 millions de dollars (dont près de 6 aux WSOP). En dépit de cet incroyable succès, c'est avant tout un joueur de cash games. Il joue dans les plus grosses parties et notamment celle de la Bobby's Room. "Je ne joue plus que contre les meilleurs joueurs du monde."
  • Moment historique : c'était le tout dernier tournoi auquel participait la légende Doyle Brunson !
    « Texas Dolly » s'était même inscrit à la toute dernière seconde, avant d'annoncer la nouvelle.
  • Si la plupart des observateurs étaient derrière l'homme au chapeau et aux 10 bracelets, même Brian Rast confessait après sa victoire l'avoir été aussi dans ce tournoi !
    Las, Doyle aura achevé son dernier tournoi des World Series à la 6è place, éliminé par James Alexander.
  • Le fils de Doyle, Todd, aura échoué à trois places de la table finale officielle.

Event 22 - $1.500 Eight Game Mix

Philip Long

481 entrants (73 payés) — Prizepool 649 350 $

Vainqueur :

  • Philip Long (29 ans, ) - 147 348 $
  • bat Kevin Malis (Etats-Unis) - 91 042 $

Joueurs notables et Français payés (4) :

  • 3- Daniel Negreanu (Canada) - 59 788 $
  • 4- John Racener (USA) - 40 151 $
  • 5- Per Hildebrand (Suède) - 27 587 $
  • 7- Jean Montury (France) - 13 979 $
  • 12- Mike Matusow (USA) - 7 815 $
  • 13- Anthony Zinno (USA) - 6 072 $
  • 16- David Bach (USA) - 6 072 $
  • 21- Claude Marbleu (France) - 4 844 $
  • 30- Fabrice Soulier (France) - 3 972 $
  • 34- Scott Seiver (USA) - 3 349 $
  • 44- Fabrice Biton (France) - 2 598 $
  • 50- Cyndy Violette (USA) - 2 394 $
  • 54- Ylon Schwartz (USA) - 2 394 $
  • 64- Benny Glaser (Angleterre) - 2 277 $

En bref :

  • C'était la première table finale pour Long en 5 cashs aux WSOP (meilleur résultat précédent : une 29è place dans le Main Event de 2013).
  • Pas de 7è bracelet pour Daniel Negreanu, défait sur la troisième marche du podium. Le Canadien était revenu de loin puisque remonté des plus petits tapis au démarrage du Jour 3.
  • Le Français Jean Montury aura échoué à la bulle de la table finale (7è). C'est son meilleur résultat en 8 places payées.
  • 5è place payée aux WSOP pour le vétéran français Claude Marbleu ! Sa première datait de 2006.


Event 21 - $1.500 Millionnaire Maker (No-Limit Hold'em)

7361 entrants (1105 payés) — Prizepool 9 937 350 $

Arne Kern vainqueur du Millionnaire Maker des WSOP 2018.

Vainqueur :

  • Arne Kern (26 ans, ) - 1 173 223 $
  • bat Samad Razavi (Angleterre) - 724 756 $

Joueurs notables et Français payés (15) :

  • 3- Joe McKeehen (USA) - 538 276 $
  • 7- Barny Boatman (Angleterre) - 175 865 $
  • 17- Manig Loeser (Allemagne) - 51 188 $
  • 23- Joseph Cheong (USA) - 40 898 $
  • 42- JC Tran (USA) - 26 713 $
  • 43- Sonny Franco (France) - 26 713 $
  • 87- David Fhima (France) - 10 554 $
  • 92- Elio Fox (USA) - 8 976 $
  • 94- Greg Merson (USA) - 8 976 $
  • 120- Thomas Boivin (Belgique) - 7 697 $
  • 191- Chris Moorman (Angleterre) - 6 654 $
  • 233- Martins Adeniya (Angleterre) - 5 800 $
  • 271- Alexandre Reard (France) - 5 800 $
  • 291- Matt Salsberg (USA) - 5 097 $
  • 294- Ryan Riess (USA) - 5 097 $
  • 332- Qui Nguyen (USA) - 5 097 $
  • 361- Gary Hasson (Belgique) - 4 518 $
  • 375- Erwann Pecheux (France) - 4 518 $
  • 393- Faraz Jaka (USA) - 4 518 $
  • 408- Matthieu Auclair (France) - 4 518 $
  • 426- Martin Jacobson (Suède) - 4 038 $
  • 447- Adrien Allain (France) - 4 038 $
  • 508- Julien Martini (France) - 3 640 $
  • 524- Laurent Patroni (France) - 3 640 $
  • 533- Alexandro Tricarico (Belgique) - 3 640 $
  • 545- Alexandre Viard (France) - 3 310 $
  • 650- Tom Bosschaerts (Belgique) - 3 035 $
  • 711- Johan Schumacher (Belgique) - 2 808 $
  • 715- Phil Hellmuth (USA) - 2 808 $
  • 751- Rainer Kempe (Allemagne) - 2 808 $
  • 757- Barry Greenstein (USA) - 2 808 $
  • 764- Jean-Louis Santoni (France) - 2 808 $
  • 770- Maria Ho (USA) - 2 621 $
  • 784- Arthur Conan (France) - 2 621 $
  • 797- Romain Putz (France) - 2 621 $
  • 800- Aliosha Staes (Belgique) - 2 621 $
  • 871- Michael Gathy (Belgique) - 2 468 $
  • 921- Paul Pires-Trigo (France) - 2 468 $
  • 933- Kathy Liebert (USA) - 2 468 $
  • 965- Shaun Deeb (USA) - 2 345 $
  • 993- Donnacha O'Dea (Irlande) - 2 345 $
  • 1001- Joe Cada (USA) - 2 345 $
  • 1024- Phil Ivey (USA) - 2 345 $
  • 1060- Damien Le Goff (France) - 2 345 $
  • 1089- Gaëlle Baumann (France) - 2 249 $
  • 1095- David Pham (USA) - 2 249 $


En bref :

  • C'était seulement la troisième place payée aux Series pour le jeune allemand. Son meilleur résultat était une 82è place en 2017.
  • Kern joue au poker depuis 5 ans, et l'étudiant envisage à présent de passer plus de temps en tant que joueur de poker pro.
  • Sur la 3è marche du podium de ce tournoi monstre, on retrouve un certain Joe McKeehen qui connaît bien ces gros fields, puisqu'il était champion du Main Event en 2015.
  • On retrouve d'ailleurs un certain nombre d'anciens November Nine dans le Top 100 (Cheong, JC Tran) dont un autre ancien Champion du Monde (Greg Merson). Ainsi que dans le reste du classement.
  • Avec 7361 entrées, c'est la troisième meilleure affluence pour ce Millionnaire Maker depuis sa création en 2013.
  • 16 Français payés, on reste sur les bases habituelles dans ce tournoi : c'est le même nombre que les deux années précédentes !

Event 20 - $5.000 Big Blind Antes No-Limit Hold'em

518 entrants (78 payés) — Prizepool 2 408 700 $

Jeremy Wien

Vainqueur :

Jeremy Wien (33 ans, ) - 537 710 $

bat David Laka (Espagne) - 332 328 $

Joueurs notables et Français payés (2) :

6- Shawn Buchanan (Canada) - 82 199 $
7- David Peters (USA) - 60 618 $
19- Stephen Chidwick (Angleterre) - 14 572 $
24- Kristen Bicknell (Canada) - 14 572 $
26- Dominik Nitsche (Allemagne) - 14 572 $
29- Justin Bonomo (USA) - 12 331 $
34- David Pham (USA) - 12 331 $
38- Yorane Kerignard (France) - 10 659 $
40- Bryn Kenney (USA) - 10 659 $
55- Antoine Saout (France) - 8 506 $
57- Humberto Brenes (Costa Rica) - 8 506 $
64- Erik Seidel (USA) - 7 860 $
72- Kitty Kuo (Taïwan) - 7 860 $
73- Olivier Busquet (USA) - 7 435 $


En bref :

  • Il s'agissait de la première table finale en 12 places payées pour Jeremy Wien, trader à Wall Street. Son meilleur résultat était jusque là une 11è place en 2015.
  • Wien voit de nombreux parallèles entre son travail et le poker, duquel il aura d'ailleurs parlé durant la moitié de son entretien pour son stage chez Goldman Sachs !
    "Il y a une composante mathématique, même si je pense que c'est un peu surestimé. C'est une histoire de risque/récompense. Il s'agit de comprendre quand il y a une bonne rentabilité dans quelque chose, et quand ce n'est pas le cas. Et en tout cas me concernant, il y a aussi beaucoup de psychologie. La psychologie du marché."
  • Le heads-up aura duré près de 5 heures. Wien aura réalisé un gros comeback (en retard à 5 contre 1 en jetons) sur son adversaire le jeune pro espagnol de 21 ans David Laka. Celui-ci était en plus un spécialiste du heads-up (en ligne).
  • Wien aura refusé une pause dîner d'une heure pour ne pas que son adversaire cherche à en apprendre plus sur son jeu.
  • S'il joue une quinzaine de tournois des WSOP chaque été, Wien n'avait pas forcément de grosses attentes notamment sur ce tournoi : il avait déjà réservé son vol retour pour New York et prévu d'être au bureau le lundi. Il n'avait d'ailleurs plus assez de vêtements de rechange dans sa valise. C'est donc sa femme qui sera venu le rejoindre pour lui en apporter pour sa table finale !

Event 19 - $565 Pot-Limit Omaha

2419 entrants (350 payés) — Prizepool 1 209 500 $

Craig Varnell

Vainqueur :

  • Craig Varnell (35 ans, ) - 181 790 $
  • bat Seth Zimmerman (Etats-Unis) - 112 347 $

Joueurs notables et Français payés (5) :

  • 6- Jonathan Duhamel (Canada) - 33 477 $
  • 42- Stéphane Tayar (France) - 4 088 $
  • 51- John Racener (USA) - 3 495 $
  • 54- Vivian Saliba (Brésil) - 3 495 $
  • 67- Loni Harwood (USA) - 2 675 $
  • 77- Orso Chiarisoli (France) - 2 397 $
  • 79- Dutch Boyd (USA) - 2 397 $
  • 89- Aurélien Martin (France) - 2 182 $
  • 95- JC Tran (USA) - 2 019 $
  • 104- Alexandre Petit (France) - 1 939 $
  • 113- Dan Heimiller (USA) - 1 847 $
  • 115- Tony Cousineau (USA) - 1 708 $
  • 178- Simeone Vulliet (France) - 1 098 $
  • 204- Greg Raymer (USA) - 934 $
  • 235- Jacques Misonne (Belgique) - 927 $
  • 249- Chris Ferguson (USA) - 927 $
  • 254- Michael Mizrachi (USA) - 876 $
  • 268- Rainer Kempe (Allemagne) - 876 $
  • 308- Barry Greenstein (USA) - 835 $
  • 315- Barny Boatman (Angleterre) - 835 $

En bref :

  • Première victoire en 3 tables finales (40 places payées) pour Craig Varnell. Son meilleur résultat était une 7è place en 2016.
    Il était par ailleurs déjà détenteur d'une bague du WSOP Circuit (glanée en 2014).
  • Varnell était revenu au poker live en 2014 après plusieurs années de jeu en ligne.
  • Il crédite le poker de lui avoir "sauvé la vie", après des temps difficiles où il travaillait dans une station de lavage de voiture. Il aura aussi depuis rencontré la femme de sa vie.

Event 18 - $10.000 Dealers Choice 6-handed

Adam Friedman

111 entrants (17 payés) — Prizepool 1 043 400 $

Vainqueur :

  • Adam Friedman (36 ans, ) - 293 275 $
  • bat Stuart Rutter (Angleterre) - 181 258 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 4- Chris Klodnicki (USA) - 90 713 $
  • 5- David 'ODB' Baker (USA) - 65 308 $
  • 8- Anthony Zinno (USA) - 35 082 $

En bref :

  • 2è bracelet WSOP pour Adam Friedman, après un premier acquis en 2012. Palmarès complémentaire : 26 cashs et 8 tables finales.
  • Le format "dealers choice" (variante au choix du bouton) a été introduit aux WSOP en 2014. En 2015 une épreuve à 10 000 $ est venue s'ajouter au calendrier.
    Pour bien y figurer, il est préférable de maîtriser pas loin de 20 variantes de poker !
    On y retrouve notamment le Big O, l'A-to-5 Triple Draw Lowball, le Badugi, le Badeucy, le Badacy, ou encore le plus célèbre 5-Card Draw.
  • Friedman aura terminé le travail en Stud Hi-Lo.

Event 17 - $1.500 No-Limit Hold'em 6-handed

1663 entrants (250 payés) — Prizepool 2 245 050 $

Ognyan Dimov

Vainqueur :

  • Ognyan Dimov (28 ans, ) - 378 743 $
  • bat Antonio Barbato (Italie) - 233 992 $

Joueurs notables et Français payés (5) :

  • 3- Nick Schulman (USA) - 163 785 $
  • 4- Ryan D'Angelo (USA) - 116 118 $
  • 8- Bart Lybaert (Belgique) - 44 750 $
  • 13- Pierre Calamusa (France) - 19 469 $
  • 16- Alexandro Tricarico (Belgique) - 19 469 $
  • 27- Ivan Deyra (France) - 11 987 $
  • 61- Adrian Mateos (Espagne) - 4 608 $
  • 62- Thomas Muehloecker (Allemagne) - 4 608 $
  • 64- Martin Jacobson (Suède) - 4 608 $
  • 67- Sébastien Comel (France) - 3 984 $
  • 75- Alexandre Reard (France) - 3 984 $
  • 133- Aditya Agarwal (Inde) - 2 615 $
  • 155- Barry Greenstein (USA) - 2 453 $
  • 174- Damien Hupe (Belgique) - 2 342 $
  • 189- Gaëlle Baumann (France) - 2 342 $
  • 201- Shannon Shorr (USA) - 2 274 $


En bref :

  • Ognyan Dimov est un ancien vainqueur de l'EPT, à Deauville en 2015.
  • C'était sa première table finale en 9 places payées aux WSOP.
  • Dimov et son adversaire du heads-up étaient les seuls joueurs de la table finale à ne pas avoir de bracelet à leur poignet. Schulman notamment en était à deux (2009 et 2012).
  • Dimov aura pris la tête à 5 joueurs restants, et aura éliminé tous ses adversaires en à peine plus d'une heure de jeu.
  • En 2016 il annonçait déjà la couleur : "Je viens ici pour gagner des bracelets."
  • Il aura bénéficié du soutien d'une importante faction bulgare.

Event 16 - $10.000 No-Limit Heads-Up Championship

114 entrants (8 payés) — Prizepool 1 071 600 $

Justin Bonomo vainqueur aux WSOP 2018.

Vainqueur :

  • Justin Bonomo (32 ans, ) - 185 965 $
  • bat Jason McConnon (Angleterre) - 114 933 $

En bref :

  • 2è bracelet WSOP pour Justin Bonomo, après un premier en 2014. Le tout en 18 tables finales et 48 cashs.
  • Bonomo aura dû gagner 7 duels pour remporter la victoire dans cette épreuve. Il aura successivement battu : David Peters (son adversaire le plus difficile), David Laka, Jake Schindler, Niall Farrell, Mark McGovern, Martijn Gerrits, et donc Jason McConnon.
  • Le joueur américain est en feu, venant déjà de gagner de nombreux tournois high rollers ce dernier mois, dont le PokerGO's Super High Roller Bowl pour 5 millions de dollars il y a une semaine !
  • "Je pense que je suis en train de rêver. Je pense que ce n'est pas la vraie vie, et que c'est justement ça le secret. Gagnez dans vos rêves, là où vous pouvez gagner tous les tournois."
  • Grâce à cette victoire, Bonomo dépasse désormais les 4 millions de dollars de gains aux World Series.
  • McConnon est un joueur en ligne pro à hauts enjeux. Pour parvenir en finale il aura éliminé de son côté notamment le Français Adrien Allain, Faraz Jaka, ou encore Galen Hall.

Event 15 - $ 1.500 H.O.R.S.E.

731 entrants (110 payés) — Prizepool 986 850 $

Andrey Zhigalov

Vainqueur :

  • Andrey Zhigalov (29 ans, ) - 202 787 $
  • bat Timothy Frazin (Etats-Unis) - 125 336 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 7- Scott Clements (USA) - 24 531 $
  • 9- Ismael Bojang (Allemagne) - 14 240 $
  • 15- Brian Hastings (USA) - 7 120 $
  • 47- Barry Greenstein (USA) - 3 595 $

En bref :

  • Spécialiste des jeux mixés (mais non-professionnel), Zhigalov a réalisé son rêve vieux de 13 ans, gagner un bracelet.
  • En dehors du poker, il travaille pour le département comptable d'une société conceptrice de logiciel.
  • C'était sa quatrième table finale en 15 places payées. Son meilleur résultat était une 4è place dans un Championship de Razz l'an dernier.
  • A noter que tous ses cashs l'ont été dans des jeux en Limit. Pourquoi ne joue t-il pas autant dans d'autres variantes ? Il répond : "Quand je ne reçois que deux cartes, je me demande où sont les autres !"
  • Après 15 heures de jeu lors du dernier jour, les deux finalistes seront revenus pour un jour de plus initialement non-prévu.

Event 14 - $1.500 No-Limit 2-7 Draw Lowball

260 entrants (39 payés) — Prizepool 351 000 $

Daniel Ospina vainqueur aux WSOP

Vainqueur :

  • Daniel Ospina (30 ans, ) - 87 678 $
  • bat Timothy McDermott (Etats-Unis) - 54 180 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 3- Shaun Deeb (USA) - 36 330 $
  • 7- Michael Gathy (Belgique) - 9 263 $
  • 16- Maria Ho (USA) - 3 522 $
  • 38- Robert Mizrachi (USA) - 2 276 $
  • 39- Frank Kassela (USA) - 2 276 $

En bref :

  • Daniel Ospina (à ne pas confondre avec le gardien de but David) est le premier joueur colombien de l'histoire à remporter un bracelet WSOP !
  • Ospina sortait juste d'un break du poker de deux ans afin de revenir avec un état d'esprit plus positif.
  • C'était sa troisième table finale aux World Series. Il avait échoué à la deuxième place en 2015.
  • Tandis qu'il s'apprêtait à prendre l'avion pour Vegas, Ospina décidait déjà de préparer sa future victoire : "Je passais devant un magasin de souvenirs, j'ai vu un drapeau, et je me suis dit que j'allais l'acheter au cas où je gagne un bracelet. Je me suis demandé où je pourrais en trouver un à Vegas !"
  • 3è, Shaun Deeb aura manqué de peu son troisième bracelet, tandis qu'il "multi-tablait" l'Event 13 en même temps !

Event 13 - $1.500 Big Blind Antes No-Limit Hold'em

1306 entrants (196 payés) — Prizepool 1 763 100 $

Benjamin Moon

Vainqueur :

  • Benjamin Moon (34 ans, ) - 315 346 $
  • bat Romain Lewis (France) - 194 837 $

Joueurs notables et Français payés (8) :

  • 13- Romain Villar (France) - 14 468 $
  • 16- Shaun Deeb (USA) - 11 553 $
  • 30- Damien Le Goff (France) - 7 670 $
  • 47- Joseph Teanotoga (France) - 5 380 $
  • 48- Arthur Conan (France) - 5 380 $
  • 58- Jeff Madsen (USA) - 4 602 $
  • 77- Aditya Agarwal (Inde) - 3 517 $
  • 91- Qui Nguyen (USA) - 2 851 $
  • 99- Alexandro Tricarico (Belgique) - 2 851 $
  • 107- Victor Choupeaux (France) - 2 626 $
  • 114- Nick Schulman (USA) - 2 626 $
  • 126- Jonathan Duhamel (Canada) - 2 626 $
  • 149- Dominik Nitsche (Allemagne) - 2 456 $
  • 161- Mike Leah (Canada) - 2 334 $
  • 170- Chris Ferguson (USA) - 2 334 $
  • 181- Thomas Besnier (France) - 2 254 $
  • 195- Erwann Pecheux (France) - 2 254 $

En bref :

  • C'était le tout premier cash aux WSOP pour Benjamin Moon. Il a travaillé dans le marketing digital avant de devenir joueur pro à plein temps en fin d'année dernière. Il ne venait de commencer à jouer en tournois live que depuis 4 mois.
  • Moon sera arrivé en table finale en tête, et aura conclu l'affaire en moins de 3 heures (dont 30 minutes de heads-up face au Français Romain Lewis).
  • C'est le 4ème cash aux WSOP pour Lewis, après ses trois premières l'année dernière (meilleur résultat : 16è).
  • C'était le tout premier tournoi sous ce format aux World Series. Le principe : pas d'antes individuels dans les niveaux tardifs, mais un seul ante cumulatif payé par le joueur en grosse blinde.

Event 12 - $1.500 Dealers Choice 6-handed

Jeremy Harkin

406 entrants (61 payés) — Prizepool 548 100 $

Vainqueur :

  • Jeremy Harkin (44 ans, ) - 129 882 $
  • bat Frankie O'Dell (Etats-Unis) - 80 256 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 5- James Woods (USA) - 23 686 $
  • 7- John Hennigan (USA) - 11 930 $
  • 10- Mike Leah (Canada) - 8 815 $
  • 11- Jeff Lisandro (Australie) - 6 698 $
  • 28- Tony Cousineau (USA) - 3 503 $
  • 37- Mike Sexton (USA) - 2 657 $
  • 44- Brandon Cantu (USA) - 2 432 $
  • 58- Martin Staszko (Tchéquie) - 2 263 $
  • 60- Allen Kessler (USA) - 2 263 $

En bref :

  • Ancien agent de crédit, Jeremy Harkin joue au poker la plupart de son temps depuis 2003. C'est à l'origine plutôt un spécialiste de cash games, et d'Omaha. Il enseigne et sponsorise aussi d'autres joueurs.
  • C'était sa deuxième table finale aux WSOP, après une 9è place en 2010.
  • Il aura dominé en heads-up un joueur (O'Dell) qui possédait déjà 2 bracelets.
  • Deuxième table finale aux WSOP pour l'acteur James Woods (5è).
  • Quadruple détenteur de bracelets, John Hennigan aura échoué juste avant cette TF.

Event 11 - $365 Giant Pot-Limit Omaha

3250 entrants (464 payés) — Prizepool 975 000 $

Timothy Andrew

Vainqueur :

  • Timothy Andrew (31 ans, ) - 117 024 $
  • bat Pedro Arroyos (Etats-Unis) - 72 606 $

Joueurs notables et Français payés (4) :

  • 5- Michael Mizrachi (USA) - 31 304 $
  • 13- Ville Mattila (Finlande) - 7 030 $
  • 19- Dzmitry Urbanovich (Pologne) - 4 564 $
  • 76- Mikael Guenni (France) - 1 719 $
  • 80- Layne Flack (USA) - 1 885 $
  • 100- Men Nguyen (USA) - 1 402 $
  • 111- Dominik Nitsche (Allemagne) - 1 295 $
  • 118- Mathieu Cardona (France) - 1 295 $
  • 132- Pierre Horaud (France) - 1 352 $
  • 133- Matt Stout (USA) - 1 402 $
  • 189- Ylon Schwartz (USA) - 1 534 $
  • 201- Mike Sexton (USA) - 1 009 $
  • 228- Jeff Madsen (USA) - 827 $
  • 262- Kevin MacPhee (USA) - 750 $
  • 269- Franck Douay (France) - 734 $
  • 283- Sylvain Naets (Belgique) - 698 $
  • 340- Steve Zolotow (USA) - 630 $
  • 365- Bart Lybaert (Belgique) - 588 $

En bref :

  • C'était le premier tournoi WSOP auquel Timothy Andrew participait.
  • C'est un grand fan de Pot-Limit Omaha auquel il joue en cash games et dans de petits tournois dans l'Ontario en semi-professionnel. Son plus gros gain à ce jour s'élevait à 4000$.
  • Timothy est le père de trois enfants.
  • Andrew aura effectué un gros comeback pour la victoire, puisque son adversaire du heads-up possédait un très gros avantage en jetons. Mais il aura gagné trois all-in consécutifs, dont celui de la gagne.
  • Timothy est arrivé avec 30 minutes de retard lors du Jour 3, constatant à sa surprise que le leader de début de journée avait quasiment déjà perdu tout son stack - il allait ensuite être l'un des premiers éliminés.
  • 5è place pour le quadruple détenteur de bracelet Michael Mizrachi, nouveau vainqueur du Players Championship cette année.
  • C'était la toute première édition pour ce PLO Giant, cousin du NLHE Giant qui en est à son deuxième été.
    Les joueurs peuvent s'y inscrire plusieurs fois (lors de Jours 1 différents), permettant à certains de cumuler plusieurs places payées.

Event 10 - $365 WSOP.com Online No-Limit Hold'em

William Twooopair Reymond

2972 entrants (333 payés) — Prizepool 974 816 $

Vainqueur :

  • William Reymond (47 ans, ) - 154 996 $
  • bat Shawn Stroke (Etats-Unis) - 94 265 $

Joueurs notables et Français payé (1) :

  • 7- Anthony Spinella (USA) - 21 251 $
  • 13- Ryan Riess (USA) - 7 799 $
  • 102- Victor Ramdin (USA) - 1 072 $
  • 103- Chris Klodnicki (USA) - 1 072 $
  • 107- Matt Stout (USA) - 1 072 $
  • 228- Chris Ferguson (USA) - 780 $

En bref :

  • Et de deux bracelets français après moins de 10 épreuves jouées cette année !
  • Résidant aux Etats-Unis depuis plus de 20 ans, William Reymond est journaliste d'investigation. Il a notamment publié un livre sur l'assassinat de JFK, ou encore co-dirigé un documentaire.
  • Pseudo du vainqueur : "twooopair".
  • Avec 2972 joueurs, le tournoi a battu le record du plus gros tournoi en ligne organisé dans le cadre des WSOP (comptant pour un bracelet).
    Trois autres tournois de ce type sont au programme cette année.
  • Ce tournoi aura duré un peu plus de 12 heures.

Event 9 - $10.000 Omaha Hi-Lo Championship

169 entrants (26 payés) — Prizepool 1 588 000 $

e9 Paul Volpe

Vainqueur :

  • Paul Volpe (36 ans, ) - 417 921 $
  • bat Eli Elezra (Etats-Unis) - 258 297 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 5- Viacheslav Zhukov (Russie) - 94 370 $
  • 7- Robert Mizrachi (USA) - 52 866 $
  • 9- Per Hildebrand (Suède) - 31 977 $
  • 11- Mike Matusow (USA) - 25 619 $
  • 17- Felipe Ramos (Brésil) - 17 488 $
  • 18- Chris Bjorin (Suède) - 17 488 $
  • 24- Anthony Zinno (USA) - 14 912 $
  • 26- Dan Shak (USA) - 14 912 $

En bref :

  • 3è bracelet WSOP pour Paul Volpe après 2014 et 2016. C'était sa 9è table finale en 43 places payées.
  • L'Américain est en forme puisqu'il venait juste de terminer 3è dans l'Event 2 (Super turbo bounty) - et même 15è de l'Event 5.
    Honnête, Volpe aura reconnu qu'il avait de la réussite, et que "beaucoup de gens avec les mêmes cartes auraient aussi gagné le tournoi."
  • Tour à tour, les 4 derniers joueurs en lice auront un temps pris la tête.
  • D'autres détenteurs de bracelets étaient en finale : Elezra (3), Zhukov (2), R.Mizrachi (4).

Event 8 - $2.500 Mixed Triple Draw Lowball

e8 becker

321 entrants (49 payés) — Prizepool 722 250 $

Vainqueur :

  • Johannes Becker (27 ans, ) - 180 455 $
  • bat Scott Seiver (Etats-Unis) - 111 516 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 9- Mike Leah (Canada) - 11 870 $
  • 14- Brian Hastings (USA) - 7 163 $
  • 17- Nam Le (USA) - 7 163 $
  • 18- Billy Baxter (USA) - 7 163 $
  • 21- John Monnette (USA) - 5 847 $
  • 29- Dan Shak (USA) - 4 942 $
  • 37- Shaun Deeb (USA) - 3 937 $
  • 48- Chris Ferguson (USA) - 3 721 $

En bref :

  • Becker est un spécialiste des jeux "lowball".
  • C'était sa deuxième table finale, après une remarquée deuxième place dans le Players Championship l'an dernier.
  • Deuxième, Scott Seiver qui cumule plus de 4 millions de gains aux WSOP, aura manqué son deuxième bracelet.
  • Les trois variantes au programme de ce tournoi (en alternance) étaient l'ace-to-five, le deuce-to-seven, et le Badugi.


Event 7 - $565 Colossus (No-Limit Hold'em)

Roberly Felicio vainqueur du Colossus IV des WSOP en 2018.

13 070 entrants (1755 payés) — Prizepool 6 535 000 $

Vainqueur :

  • Roberly Felicio (49 ans, ) - 1 000 000 $
  • bat Sang Liu (Etats-Unis) - 500 000 $

Joueurs notables et Français payés (23) :

  • 8- John Racener (USA) - 74 178 $
  • 53- Benjamin Broutee (France) - 11 483 $
  • 97- Joe Cada (USA) - 4 446 $
  • 108- Men Nguyen (USA) - 3 754 $
  • 115- Marvin Rettenmaier (Allemagne) - 3 754 $
  • 154- Vincent Bayle (France) - 3 754 $
  • 161- André Khalfa (France) - 3 754 $
  • 173- Jonathan Duhamel (Canada) - 3 754 $
  • 175- Jean-Paul Pasqualini (France) - 3 754 $
  • 192- Jérémie Sarda (France) - 5 591 $
  • 224- Damien Combe (France) - 3 192 $
  • 231- Julien Sitbon (France) - 4 196 $
  • 257- Pim de Goede (Pays-Bas) - 3 192 $
  • 306- Paul Pires-Trigo (France) - 2 734 $
  • 323- Kenny Hallaert (Belgique) - 2 734 $
  • 439- Kathy Liebert (USA) - 3 385 $
  • 490- Sylvain Naets (Belgique) - 2 358 $
  • 533- Phil Ivey (USA) - 2 048 $
  • 538- Sébastien Comel (France) - 2 048 $
  • 556- Sorel Mizzi (Canada) - 3 042 $
  • 585- Samantha Abernathy (USA) - 2 347 $
  • 622- JC Tran (USA) - 2 023 $
  • 631- Kristen Bicknell (Canada) - 1 998 $
  • 652- José Mariema (France) - 1 871 $
  • 659- Tom Bosschaerts (Belgique) - 1 834 $
  • 722- Cédric Boret (France) - 1 508 $
  • 749- Louis Pradelle (France) - 1 431 $
  • 757- Melanie Weisner (USA) - 1 431 $
  • 765- Francis Vandendriessche (Belgique) - 1 414 $
  • 770- Pieyre Georg Maggi (Belgique) - 1 356 $
  • 775- Miguel Use (Belgique) - 1 338 $
  • 923- Victoria Lucenkova (Slovaquie) - 1 198 $
  • 935- Christopher Keopraseuth (France) - 1 158 $
  • 945- JJ Liu (USA) - 1 157 $
  • 964- Joseph Teanotoga (France) - 1 157 $
  • 970- Ryan Riess (USA) - 1 157 $
  • 999- Joseph Cheong (USA) - 1 118 $
  • 1009- Yann De Tychey (France) - 1 118 $
  • 1016- Chris Moorman (Angleterre) - 1 118 $
  • 1109- Eric Galan (France) - 1 053 $
  • 1140- Maria Ho (USA) - 1 027 $
  • 1154- Matt Salsberg (USA) - 1 027 $
  • 1238- Erwann Pecheux (France) - 1 003 $
  • 1274- David Deret (France) - 996 $
  • 1412- Pascal Law (France) - 920 $
  • 1418- Shaun Deeb (USA) - 920 $
  • 1422- Stéphane Mandallaz (France) - 920 $
  • 1426- Nicolas Peranic (France) - 909 $
  • 1476- Alexandro Tricarico (Belgique) - 909 $
  • 1548- Greg Raymer (USA) - 873 $
  • 1571- George Sultanem (France) - 863 $
  • 1621- Annette Obrestad (Norvège) - 833 $
  • 1638- Chris Ferguson (USA) - 832 $
  • 1692- Adrien Allain (France) - 832 $

En bref :

  • Nouvelle belle histoire pour le Colossus IV qui aura cette année fait un nouveau millionnaire en la personne d'un gérant de restaurant brésilien.
  • Roberly Felicio n'avait jusque là enregistré que 3 cashs dans des tournois WSOP (dont deux sur le WSOP Circuit).
  • Il aura pu compter sur le soutien de nombreux Brésiliens présents. Pour Felicio cela a clairement fait la différence : "Quand j'étais mal, je regardais le rail et tous ces gens qui m’encourageaient, et je suis sûr que c'est ce qui a fait la différence pour aller chercher le titre."
  • Roberly qui a débuté au poker il y a 4 ans, a pu bénéficier des conseils avisés d'un certain Felipe Ramos en tant qu'instituteur.
  • "Je me souviens il y a quelques années quand je m'asseyais à une table avec Andre Akkari je tremblais. Trois ans plus tard j'ai un bracelet comme lui !"
  • La route vers la victoire aura été un vrai marathon pour Felicio, avec 4 jours de poker et près de 12 heures pour la finale.
    "A chaque fois que j'étais fatigué, je pensais aussi à ma famille au Brésil, mes deux enfants et ma femme."
  • Le joueur le plus connu en table finale était John Racener, ancien November Nine (2è du Main Event en 2010) et détenteur d'un bracelet.
  • En dépit de son succès, celui-ci aura été moindre pour le Colossus, avec une fréquentation qui continue de baisser depuis son lancement. Ce tournoi aura ainsi vu son nombre de joueurs en baisse de 27% par rapport à 2017, et de 41% par rapport à l'édition inaugurale record de 2015 (22 374 participants).
  • En raison du format, plusieurs joueurs auront cumulé plusieurs places payées.
  • Le nombre de Français payés dans cette épreuve est lui resté stable : 23 contre 20 lors des deux éditions précédentes.

Event 6 - $365 Giant No-Limit Hold'em

8920 entrants (1287 payés) — Prizepool 2 676 000 $

Jeremy Perrin

Vainqueur :

  • Jeremy Perrin (38 ans, ) - 250 966 $
  • bat Luis Vazquez (Etats-Unis) - 155 478 $

Joueurs notables et Français payés (11) :

  • 17- Mathieu Philbert (France) - 12 611 $
  • 184- Nipun Java (Inde) - 2 010 $
  • 186- Peter Eichhardt (Suède) - 2 010 $
  • 323- Paul Berende (Pays-Bas) - 1 619 $
  • 324- Sandy Piet (France) - 1 566 $
  • 378- Bart Lybaert (Belgique) - 1 449 $
  • 492- Matt Salsberg (USA) - 1 414 $
  • 524- Mathieu Latscha (France) - 1 331 $
  • 583- William Kassouf (Angleterre) - 903 $
  • 598- Barbara Enright (USA) - 860 $
  • 627- Jérémy Palvini (France) - 860 $
  • 632- Julien Polge (France) - 860 $
  • 686- Jean Auberval (France) - 772 $
  • 789- Yannick D'Heere (Belgique) - 699 $
  • 792- Chris Ferguson (USA) - 699 $
  • 823- Gavin Smith (USA) - 699 $
  • 867- Barry Shulman (USA) - 652 $
  • 933- Gaël Panis (France) - 639 $
  • 988- Morgane Portier (France) - 616 $
  • 1061- Selim Oulmekki (France) - 589 $
  • 1089- TJ Cloutier (USA) - 582 $
  • 1101- Aliosha Staes (Belgique) - 582 $
  • 1153- Felipe Ramos (Brésil) - 580 $
  • 1226- Max Pescatori (Italie) - 556 $
  • 1249- Rudy Bidard (France) - 548 $
  • 1255- Morgan Jean (France) - 548 $

En bref :

  • C'était le tout premier tournoi des WSOP que jouait ce professionnel de poker en cash games, et père de deux enfants. Il avait jusque là 3 petites places payées en tournois à son palmarès pour à peine plus de 2000$ de gains, dont deux sur le WSOP Circuit.
  • Perrin avait débuté la table finale parmi les short stacks, avec moins de 20 blindes.
  • A la base il ne pensait pas participer à ce tournoi, puisqu'il croyait s'être inscrit... pour le Giant... Pot-Limit Omaha (l'event 11) !
  • Jeremy souhaitait avant tout gagner ni pour le bracelet, ni pour l'argent, du moins c'est ce qu'il racontait avec humour, en vertu d'un pari avec l'un de ses amis : "Le pari c'est que si on participait à un tournoi WSOP et que l'un de nous gagnait, l'autre devait se faire faire un tatouage en bad du dos pour une année. Alors le bracelet je peux bien le faire fondre, passer les billets à la moulinette, le seul truc que je veux c'est qu'il ait ce tatouage."
  • Beaucoup moins de Français payés dans ce Giant cette année : 11 seulement contre 25 l'an passé.
  • Le tournoi aura également perdu en fréquentation, près de 10% par rapport à sa première édition. 10 015 entrées avaient été enregistrées en 2017.
  • Le Giant est un tournoi qui se joue sur plusieurs semaines, les cinq Jours 1 répartis sur cinq vendredis. Les niveaux sont de 20 minutes pour le Jour 1, puis de 40 minutes pour les Jours 2 et 3. A noter qu'il s'agit d'un tournoi aux ré-entrées illimitées.

Event 5 - $100.000 No-Limit Hold'em High Roller

105 entrants (16 payés) — Prizepool 10 185 000 $

e5 nick petrangelo

Vainqueur :

  • Nick Petrangelo (31 ans, ) - 2 910 227 $
  • bat Elio Fox (Etats-Unis) - 1 798 658 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 5- Bryn Kenney (USA) - 646 927 $
  • 6- Stephen Chidwick (Angleterre) - 484 551 $
  • 7- Jason Koon (USA) - 372 894 $
  • 8- Adrian Mateos (Espagne) - 295 066 $
  • 9- Fedor Holz (Allemagne) - 240 265 $
  • 11- Christoph Vogelsang (Allemagne) - 201 494 $
  • 12- Thomas Muehloecker (Allemagne) - 201 494 $
  • 14- Jason Mercier (USA) - 174 190 $
  • 15- Paul Volpe (USA) - 155 378 $

En bref :

  • 2è bracelet WSOP pour Nick Petrangelo.
  • C'est sa deuxième victoire en 4 tables finales (pour 21 cashs). Il conclut joliment 10 jours de poker à hauts enjeux du côté de Vegas.
  • Une victoire presque sans contestation malgré la pression : il était chip leader à la fin des jours 2 et 3, et aura terminé le travail à 6 joueurs restants en moins de 3 heures.
  • Incroyables débuts de WSOP pour Elio Fox, à deux doigts d'un autre bracelet après sa victoire dans l'Event 2.
  • On retrouve pas moins de 6 joueurs allemands parmi les 16 joueurs payés.

Event 4 - $1.500 Omaha Hi-Lo

Julien Martini, vainqueur de l'Event 4 des WSOP 2018.

911 entrants (137 payés) — Prizepool 1 229 850 $

Vainqueur :

  • Julien Martini (26 ans, ) - 239 771 $
  • bat Kate Hoang (Etats-Unis) - 148 150 $

Joueurs notables et Français payé (1) :

  • 12- Jeff Shulman (USA) - 13 091 $
  • 17- Chris Bjorin (Suède) - 8 296 $
  • 30- Mike Leah (Canada) - 5 605 $
  • 38- Victor Ramdin (USA) - 4 723 $
  • 39- Peter Eichhardt (Suède) - 4 723 $
  • 44- Shaun Deeb (USA) - 4 723 $
  • 63- Benny Glaser (Angleterre) - 3 526 $
  • 67- John Monnette (USA) - 3 127 $
  • 90- Robert Mizrachi (USA) - 2 595 $
  • 111- Maria Ho (USA) - 2 317 $

En bref :

  • Enfin un nouveau bracelet pour la France ! Cela faisait en effet 4 ans que les tricolores n'avaient plus ramené de victoire des Championnats du Monde Las Vegas.
    C'est le 18è bracelet français.
  • Le dernier bracelet WSOP français remontait en revanche à l'année dernière, avec la victoire de Théodore McQuilkin aux WSOP Europe à Rozvadov.
  • C'était la première table finale WSOP pour Julien, en 6 cashs depuis 2014.
    Son meilleur résultat était jusque là une 8è place (dans un tournoi 6-handed) l'an dernier.
  • Même short stack, le Français aura toujours conservé une attitude positive, en se persuadant qu'il allait gagner.
  • Martini a commencé à jouer au poker à l'âge de 14 ans. Il rêvait de ce bracelet depuis quelques sept ans.
  • Deuxième échec en heads-up pour la joueuse Kate Hoang, après un duel final de plus de 4 heures.

Event 3 - $3.000 No-Limit Hold'em Shootout

Joe Cada vainqueur de l'Event 3 aux WSOP 2018.

363 entrants (50 payés) — Prizepool 980 100 $

Vainqueur :

  • Joe Cada (30 ans, ) - 226 218 $
  • bat Samuel Phillips (Etats-Unis) - 139 804 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 3- Joe McKeehen (USA) - 101 766 $
  • 11- Eli Elezra (USA) - 6 302 $
  • --- Matt Stout (USA) - 6 302 $
  • --- Chris Moorman (Angleterre) - 6 302 $
  • --- Phil Hellmuth (USA) - 6 302 $
  • --- JJ Liu (USA) - 6 302 $
  • --- Kenny Hallaert (Belgique) - 6 302 $

En bref :

  • 3è bracelet WSOP pour le Champion du Monde (vainqueur du Main Event) en 2009. Il en avait glané un autre en 2014.
  • Cette nouvelle victoire le fait dépasser les 10 millions de dollars de gains aux World Series.
  • C'est sa 3è victoire en 7 tables finales (et 30 cashs).
  • En table finale il aura retrouvé un autre précédent champion du monde (en 2015), Joe McKeehen. Lui aussi espérait remporter son troisième bracelet.
  • Le heads-up aura été presque une formalité pour Cada, qui possédait alors 80% des jetons.

Event 2 - $10.000 No-Limit Hold'em Super Turbo Bounty

Elio Fox

243 entrants (37 payés) — Prizepool 2 284 200 $

Vainqueur :

  • Elio Fox (32 ans, ) - 393 693 $
  • bat Adam Adler (Etats-Unis) - 243 323 $

Joueurs notables et Français payé (1) :

  • 3- Paul Volpe (USA) - 169 195 $
  • 9- Joe Cada (USA) - 27 582 $
  • 10- Bryn Kenney (USA) - 21 734 $
  • 16- John Racener (USA) - 14 300 $
  • 17- Talal Shakerchi (Angleterre) - 14 300 $
  • 19- Kenny Hallaert (Belgique) - 11 950 $
  • 23- Antoine Saout (France) - 11 950 $
  • 26- Nam Le (USA) - 11 950 $

En bref :

  • 2è bracelet WSOP pour Elio Fox, qui fut le grand vainqueur du Main Event des WSOP Europe en 2011 à Cannes.
  • C'est sa deuxième victoire en deux tables finales (en 12 places payées) !
  • « Je n'avais pas gagné de tournoi depuis un très long moment, donc ça fait vraiment du bien ! » Il faut dire que Fox avait considérablement ralenti le poker depuis.
  • Fox avait entamé le heads-up avec un désavantage de 9 contre 1.
  • C'était le premier tournoi au format "super turbo bounty" dans l'histoire des WSOP. Ce tournoi prévu sur un jour intégrait donc une prime de 3000$ par élimination.

Event 1 - $565 Casino Employees (No-Limit Hold'em)

Jordan Hufty

566 entrants (85 payés) — Prizepool 1 427 500 $

Vainqueur :

  • Jordan Hufty (28 ans, ) - 61 909 $
  • bat Jodie Sanders (Etats-Unis) - 38 246 $

Joueurs notables et Français payés (0) :

  • 52- Ty Stewart (USA) - 1 085 $

En bref :

  • Le vainqueur de cette épreuve réservée aux employés de casino et de l'industrie du jeu est un croupier et superviseur. Il a déjà distribué les cartes dans des épisodes de Poker After Dark.
  • Cela fait 15 ans qu'il rêvait de cette victoire.
  • Hufty a tenu a créditer ses deux amis colocataires (avec qui il s'est installé à Vegas il y a 5 ans) pour toute leur aide.
  • Il n'avait jusque là réussi que deux cashes en tournoi, pour moins de 2000 $.
×